France <> Russie les nouvelles relations ! diplomatie & politique interieure russe !

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 755
10 139
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
XVMda3673b6-c299-11e9-af27-a4fadab20aa7.jpg

Lundi à Brégançon, les deux chefs d’État ont appuyé la relance des relations même si les désaccords, en particulier sur la Syrie, persistent.

Extrait :
«Réarrimer la Russie à l’Europe, parce que c’est son histoire, son destin et notre intérêt»: Emmanuel Macron a clairement parié sur la détente en recevant lundi Vladimir Poutine dans le cadre «convivial» du fort de Brégançon. «Une Russie qui nous tournerait le dos ne serait pas notre intérêt», a insisté le président de la République devant son invité, soulignant le rôle «incontournable» de Moscou dans le règlement des diverses crises que les deux dirigeants s’apprêtaient à évoquer lors d’un entretien puis d’un dîner.

Arrivé en hélicoptère depuis Marseille au pied du fort placé sous très haute surveillance, le président russe, au côté, de son homologue français, a d’abord fait une déclaration liminaire et répondu aux journalistes. L’occasion d’une petite passe d’armes verbale entre les deux hommes, en réponse à une question adressée sur les arrestations intervenues ces derniers jours à la suite des manifestations à Moscou.
«Nous ne voulons pas d’une situation telle que celle des “gilets jaunes” à Moscou»

Vladimir Poutine
«Des recours légaux existent» pour les candidats qui n’ont pas été autorisés à se présenter aux élections locales (qui se tiendront le 8 septembre prochain) et «manifester paisiblement est possible», a affirmé Vladimir Poutine. Et de tacler dans la foulée son hôte, en mentionnant, comme le fait fréquemment la presse proche du Kremlin, les violences observées lors des «gilets jaunes»: «Nous ne voulons pas d’une telle situation à Moscou», a lancé Poutine. «Comparaison n’est pas raison», a répliqué du tac au tac Emmanuel Macron, en soulignant que les «gilets jaunes» ont été en mesure, eux, de manifester et de se présenter aux élections…

Une Europe «de Lisbonne à Vladivostok»

Mais face à un chef du Kremlin tel qu’en lui-même - c’est-à-dire sur la réserve -, Emmanuel Macron s’est appliqué à faire prévaloir la cordialité, invoquant l’importance majeure du dialogue franco-russe dans un environnement géopolitique «à réinventer», invoquant l’histoire, l’ancrage européen de la Russie et citant les grands auteurs russes, tel Dostoïevski s’affirmant «d’autant plus russe qu’(il) est plus européen». Le président de la République, qui a annoncé qu’il se rendrait à Moscou en mai 2020, a notamment insisté sur le projet d’une nouvelle architecture «de sécurité et de confiance» sur le continent qui irait «de Lisbonne à Vladivostok» et où la Russie aurait, cela va de soi, toute sa place.

Suite de l'article >>>


Le president Poutine est en train de tirer les marrons du feu et jubiler sous son masque de fer vu la situation economique et geopolitique du moment pour la CE , nos elites on enfin compris que la Russie est une part de l'Europe et pas des moindres !

Il ne reste plus qu'a attendre les cris d'Orfraies du President Trump qui ne va pas manquer de souligner l'ingratitude voir de la trahison de la France et de la CE envers les Etats Unis , car je subodore que le president Macron a eu des concertations au prealable avec d'autres dirigeants de la CE tout du moins avec Madame Merkel avant de se lancer dans de tels discours !

Bonne et agreable journee a toutes et a tous
 
Dernière édition:

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
4 936
5 585
188
Right Behind You
Il ne reste plus qu'a attendre les cris d'Orfraies du President Trump qui ne va pas manquer de souligner l'ingratitude voir de la trahison de la France et de la CE envers les Etats Unis , car je subodore que le president Macron a eu des concertations au prealable avec d'autres dirigeants de la CE tout du moins avec Madame Merkel avant de se lancer dans de tels discours !

Vu que c'est le plan de base.. Les cris d'orfraies seraient hypocrites.. L'implosion de l'Otan, le retrait de la couverture US du pacifique, la sortie des accords de non proliferation nucleaire, et l'isolation eco et diplomatique des US suite a l'election d'un candidat de tele realite ne se sont pas faits tout seul..

1566264424697.png
 

znort

Dieu créateur
13 Avr 2012
1 250
970
158
Kunshan

Lundi à Brégançon, les deux chefs d’État ont appuyé la relance des relations même si les désaccords, en particulier sur la Syrie, persistent.

Extrait :
«Réarrimer la Russie à l’Europe, parce que c’est son histoire, son destin et notre intérêt»: Emmanuel Macron a clairement parié sur la détente en recevant lundi Vladimir Poutine dans le cadre «convivial» du fort de Brégançon. «Une Russie qui nous tournerait le dos ne serait pas notre intérêt», a insisté le président de la République devant son invité, soulignant le rôle «incontournable» de Moscou dans le règlement des diverses crises que les deux dirigeants s’apprêtaient à évoquer lors d’un entretien puis d’un dîner.

Arrivé en hélicoptère depuis Marseille au pied du fort placé sous très haute surveillance, le président russe, au côté, de son homologue français, a d’abord fait une déclaration liminaire et répondu aux journalistes. L’occasion d’une petite passe d’armes verbale entre les deux hommes, en réponse à une question adressée sur les arrestations intervenues ces derniers jours à la suite des manifestations à Moscou.

«Des recours légaux existent» pour les candidats qui n’ont pas été autorisés à se présenter aux élections locales (qui se tiendront le 8 septembre prochain) et «manifester paisiblement est possible», a affirmé Vladimir Poutine. Et de tacler dans la foulée son hôte, en mentionnant, comme le fait fréquemment la presse proche du Kremlin, les violences observées lors des «gilets jaunes»: «Nous ne voulons pas d’une telle situation à Moscou», a lancé Poutine. «Comparaison n’est pas raison», a répliqué du tac au tac Emmanuel Macron, en soulignant que les «gilets jaunes» ont été en mesure, eux, de manifester et de se présenter aux élections…

Une Europe «de Lisbonne à Vladivostok»

Mais face à un chef du Kremlin tel qu’en lui-même - c’est-à-dire sur la réserve -, Emmanuel Macron s’est appliqué à faire prévaloir la cordialité, invoquant l’importance majeure du dialogue franco-russe dans un environnement géopolitique «à réinventer», invoquant l’histoire, l’ancrage européen de la Russie et citant les grands auteurs russes, tel Dostoïevski s’affirmant «d’autant plus russe qu’(il) est plus européen». Le président de la République, qui a annoncé qu’il se rendrait à Moscou en mai 2020, a notamment insisté sur le projet d’une nouvelle architecture «de sécurité et de confiance» sur le continent qui irait «de Lisbonne à Vladivostok» et où la Russie aurait, cela va de soi, toute sa place.

Suite de l'article >>>


Le president Poutine est en train de tirer les marrons du feu et jubiler sous son masque de fer vu la situation economique et geopolitique du moment pour la CE , nos elites on enfin compris que la Russie est une part de l'Europe et pas des moindres !

Il ne reste plus qu'a attendre les cris d'Orfraies du President Trump qui ne va pas manquer de souligner l'ingratitude voir de la trahison de la France et de la CE envers les Etats Unis , car je subodore que le president Macron a eu des concertations au prealable avec d'autres dirigeants de la CE tout du moins avec Madame Merkel avant de se lancer dans de tels discours !

Bonne et agreable journee a toutes et a tous
Ca me fait doucement rigoler quand Macron affirme "'une Russie qui nous tournerait le dos n'est pas dans notre intérêt" alors que jusque là nos derniers présidents ont fait preuve d'une grande allégeance vis à vis de nous suzerains américains sur ce sujet pour un résultat bidon.
Pas besoin d'avoir fait l'ENA pour comprendre que nos intérêts économiques et militaires présents et avenirs reposent sur le mega continent euro asiatique où la Russie a un rôle majeur à tenir.
 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 897
15 043
198
常熟,江苏
Que :
- Soit Macron ne boit pas
- Soit Macron tient mieux la vodka que Sarkozy
 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 897
15 043
198
常熟,江苏

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 897
15 043
198
常熟,江苏
Bonjour Orang
Les raisons sont peut etre a ce niveau !

Ce qui démontre l'impréparation tout à fait extraordinaire de notre Président alors que toute cette propagande autour de Poutine était connue depuis belle lurette ...

#onestpassépourdesconspendant5ans
 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 897
15 043
198
常熟,江苏
la Russie a un rôle majeur à tenir.

Certes, la Russie a un rôle à tenir mais commence à exaspérer quelque peu la Chine, car entre l'accord de principe et les engagements sur le terrain, il ne s'est rien passé de concret pour le moment sur le territoire russe alors qu'en Chine, tout est fini quasiment pour le projet des routes de la soie, c'est en cours et bien avancé au Kazakstan .... mais alors, nada en Russie où rien n'a bougé d'un iota ...

Alors, certes, leur position géographique en font un acteur incontournable, mais si en même temps, rien ne bouge ...

Comment dire ... :siffle:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 755
10 139
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Trump menace de libérer les djihadistes européens détenus en Syrie

aca54fda56723ee0194646831f4488843e41b272b7409fdae47e1e95c0e58f1b.jpeg

Donald Trump a menacé ce mercredi de libérer les djihadistes européens détenus en Syrie dans leur pays d'origine si les pays européens ne le font pas eux-mêmes.

Communique :
Si les pays européens ne rapatrient pas eux-mêmes les djihadistes détenus en Syrie, les États-Unis les libéreront dans leur pays d'origine, a menacé ce mercredi Donald Trump. Au cours d'un échange avec les journalistes sur la pelouse de la Maison-Blanche à propos de la résurgence du groupe États islamique (EI), le président américain a évoqué le problème des combattants étrangers de l'EI faits prisonniers par les Forces démocratiques syriennes, la coalition arabo-kurde sur laquelle les États-Unis se sont appuyés pour déloger l'EI de la région qu'il contrôlait à cheval sur la Syrie et l'Irak. «Nous détenons des milliers de combattants de l'EI en ce
moment.

Et l'Europe doit les reprendre», a déclaré le milliardaire américain. «Si l'Europe ne les reprend pas, je n'aurai pas d'autre choix que de les libérer dans les pays d'où ils viennent, c'est à dire la France, l'Allemagne et d'autres endroits», a-t-il ajouté. «Nous les avons capturés, nous en avons des milliers et maintenant, comme d'habitude, nos alliés n'en veulent pas». «Les États-Unis ne vont pas les garder à Guantanamo pendant 50 ans et payer pour ça», a poursuivi le milliardaire américain.

Il a aussi rappelé que le «califat» géographique de l'États islamique avait été rayé de la carte, appelant les pays confrontés à l'EI à en faire davantage pour éviter une résurgence du groupe djihadiste. «À un certain moment, la Russie, l'Afghanistan, l'Iran, l'Irak, la Turquie, il va bien falloir qu'ils se battent eux aussi», a-t-il dit. «Parce que est-ce que nous voulons rester là-bas 19 ans de plus? Je ne crois pas, non.»



ps : Ne voulant pas encore ouvrir un enieme sujet concernant Monsieur Trump qui me parait subitement tres fache avec l'Europe et en particulier avec la France et l'Allemagne , je met cet article dans ce fil a tout malencontreux hasard ! Bien que cela ne concerne en aucun cas le sujet initial ( a part toutefois la Syrie ainsi que la Russie ) , ne soyons pas complotiste a ce point !

De plus c'est vraiment tres indelicat de sa part de faire cette declaration le meme jour que son ami Monsieur Johnson rencontre Madame Merkel , et que ce meme ami doit rencontrer le President Macron le lendemain ! Avec Donald la menace tout est possible , y compris les theories les plus extravagantes !

Bonne journee a toutes et a tous
 
Dernière édition:

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
9 266
3 953
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Raison de plus qu'il était fortement souhaitable qu'il ne soit pas ré-élu ...

S'il n'était pas capable de tenir la distance ainsi que la pression autour d'une table avec un dirigeant étranger, et quand bien même, cela soit Poutine, .... Bref ...

C'est sur qu'on a tellement gagné au change avec son remplaçant normal 1er.
 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 897
15 043
198
常熟,江苏
C'est sur qu'on a tellement gagné au change avec son remplaçant normal 1er.

Aucunement mes propos ...

Mais une vermine comme Sarkozy n'a aucunement le droit d'être au pouvoir, surtout à cette position ...
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
9 266
3 953
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Aucunement mes propos ...

Mais une vermine comme Sarkozy n'a aucunement le droit d'être au pouvoir, surtout à cette position ...

Malgré tous ses défauts je préfére nettement la maniere dont Sarkozy a géré la crise de 2008 que les 2 premières années de celui qui lui a succédé. Heureusement qu'on a pas eu Hollande à l'époque...
 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 897
15 043
198
常熟,江苏
Malgré tous ses défauts je préfére nettement la maniere dont Sarkozy a géré la crise de 2008 que les 2 premières années de celui qui lui a succédé. Heureusement qu'on a pas eu Hollande à l'époque...

Ni l'un, ni l'autre ... Tous les deux indignes de la fonction présidentielle ... Mais bon, puisque nous sommes en démocratie ...
 

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 806
1 726
168
Xujiahui
Aucunement mes propos ...

Mais une vermine comme Sarkozy n'a aucunement le droit d'être au pouvoir, surtout à cette position ...
Il me semble qu'il avait assez bien géré la fin du mandat de W Bush qui était devenu un pestiféré sur la scène internationale, notamment lors de la brève guerre entre la Russie et la Géorgie. Après, est-ce que c'était du story telling ou une réalité, je ne sais pas.

Mais c'est vrai que pour le reste son mandat comporte des boulets énormes qu'on traine encore aujourd'hui:
  • signature du traité de Lisbonne quasi à l'identique du projet de constitution
  • ré-intégration dans l'OTAN
  • l'intervention en Lybie
  • plus ci-dessous
Malgré tous ses défauts je préfére nettement la maniere dont Sarkozy a géré la crise de 2008
Au top, il a successivement:
  • mis au placard le délégué général à l'intelligence économique parce qu'il lui avait prédit qu'il y aurait une grave économique aux USA du à l'endettement privé qui aura des répercussions en Europe
  • vendu des stocks d'or français avant la crise...
  • dépensé 500 milliards d'euros (combien de pays on dépensé autant ???) pour traverser la crise, tout ça juste pour conserver " l'euro " qui en temps ordinaire laminait déjà l'économie française car sur évalué, et qui malgré tout faillit exploser en 2011, et qui explosera bientôt quoi qu'il arrive vue les différences structurelles entre les pays de l'euro zone
 
Dernière édition: