1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice
  2. Il est important d'être conscient que le statut de stagiaire n'existe pas réellement pour les étrangers dans la plupart des provinces de Chine.

    Pour plus d'infos, voir : Stage en Chine / à Shanghai : légal ? quel visa ?

    Rejeter la notice

Fin des études des études en Chine, et fin des études tout court : l'après ?

Discussion dans 'Travailler en Chine' créé par Moganna, 17 Février 2014.

  1. Moganna

    Moganna Membre Bronze

    Inscrit:
    11 Novembre 2010
    Messages:
    53
    Localité:
    Fuzhou
    Ratings:
    +17 / -0
    Bonjour à tous,

    Je viens solliciter vos conseils et vos expériences car j'approche d'une période non dénuée de stress : la fin des études (il paraît qu'il faut savoir s'arrêter...)

    Après
    - une licence de LEA- Commerce international Anglais/Allemand/Chinois
    - une année d'échange universitaire à l'Université du Shandong à Jinan,
    - deux et demi de master à distance en "Culture, société et économie de la Chine" en Espagne
    - un retour en Chine à Jinan pour un an de perfectionnement du Chinois

    ... je commence à anticiper l'expiration de mon visa X à la fin du semestre (fin juillet) et "l'après".

    Je souhaiterais rester en Chine pour commencer à y travailler. Mais j'ai beaucoup de doutes quant aux formalités administratives.

    Je suis au courant du critère " deux ans d'expérience requis après l'obtention du dernier diplôme (licence minimum)", critère que je ne remplis pas, mais je sais aussi qu'il est possible de le contourner dans la pratique.

    J'ai commencé à regarder les offres de travail mais je ne sais pas de quel côté commencer.
    L'idéal serait de trouver une entreprise avant l'expiration de mon actuel visa, une promesse d'embauche, qui me permettrait ensuite de réaliser les formalités pour l'obtention d'un visa de travail depuis la France (je compte rentrer en août pour quelques semaines).

    Mais au cas où je ne trouve rien avant fin juillet, y a t-il un moyen de revenir en Chine avec un autre visa temporaire, le temps d'effectuer de nouvelles recherche et d'être embauchée ?

    A part un maigrichon stage de fin de licence de deux mois, et des jobs d'été/d'étudiant, je n'ai pas vraiment d'expérience professionnelle. Sinon je parle anglais et espagnol couramment, j'ai un niveau de chinois HSK5 (en préparation du 6) et un niveau moyen d'allemand. A part traducteur, quels postes me conseillez-vous de regarder ?

    Je cherche particulièrement sur Jinan.

    Si vous avez des conseils, des pistes pour m'aider à orienter le début de mes recherches et de mon projet, je vous remercie d'avance !

    Bonne journée !

    Morgane
     
  2. Moganna

    Moganna Membre Bronze

    Inscrit:
    11 Novembre 2010
    Messages:
    53
    Localité:
    Fuzhou
    Ratings:
    +17 / -0
    J'ajoute une information que je viens de trouver à l'instant sur Atlas China http://www.atlas-china.com/gary-chodorow-on-china-visa-1/ où il est question d'un expert qui répond à des questions sur la nouvelle loi de 2013 relative aux visas etc.

    Selon lui, les deux ans d'expériences requis ne sont pas un critère national, mais un critère décidé à l'échelle des villes ou des provinces.
    Je cite l'extrait du texte (qui date de octobre 2013) que j'ai trouvé :

    "De nombreuses villes comme Pékin et Shanghai ont ajouté leurs propres critères aux critères nationaux, comme par exemple celui qui exige de posséder une licence (bachelor's degree) au minimum, et deux ans minimum d'expérience dans le domaine où l'on souhaite exercer."

    Plus loin :

    " Une stratégie consiste à postuler pour un visa dans une ville qui n'exige pas une expérience professionnelle de deux ans. Il faut s'intéresser aux villes de second et troisième rangs, qui n'ont pas ces niveaux d'exigence."

    Remarque du journaliste . " Donc, quand les gens parlent de ces deux ans d'expérience requis, qui rendent impossible l'embauche de jeune diplômés en Chine, ils utilisent en fait "Chine" comme un raccourci pour Pékin et Shanghai."

    Réponse du spécialiste : "Oui, exactement. L'expérience de deux ans est une règle établie par plusieurs villes, pas par le Ministère du Travail sur une base nationale."

    Comme je souhaite avant tout travailler à Jinan, j'ai peut-être une chance ?

    Est-ce que vous en savez plus ? Est-ce qu'il existe une liste des villes qui n'ont pas instauré ce critère ?
     

Partager cette page