1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Faut il privatiser l'ecole en France ?

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par - Résistons -, 13 Mai 2016.

  1. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 732
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 126 / -80
    Suite a un sujet de discussion, https://www.bonjourchine.com/threads/kindergarten-internationaux.136871/#post-646074, m est venu cette idee de creer un sujet debat sur l ecole en France.
    On s apercoit quand meme, quand l ecole n est pas gratuite, il y a un meilleur fonctionnement de ces ecoles. Certes, il y a toujours des exceptions, des boites a fric existent, mais dans l ensemble, les ecoles internationales, payantes donc, proposent de meilleures garanties, un meilleur fonctionnement... pour un meme programme quelque part. Prenons l exemple de l ecole francaise internationale, elles sont tres bien cotees, les profs sont de qualites et pourtant, hors mis les langues, le programme est le meme. Idem pour certaines boites a bac en France privees sous contrat, essentiellement parisienne du reste.

    Donc faut il envisager de privatiser l ecole en France pour un meilleur resultat? Tant dans l enseigenement, dans les equipements, les outils... et bien sur le resultat des enfants et leur vie a l ecole. (plus de moyens, moins d eleves par classe, plus d outils... a envisager)

    Pour ma part, cette reflexion est effrayante, remet en cause beaucoup de choses sur l idee d un point de vue humain, moral... qu on doit se faire de l ecole dans un pays... Mais on peut se poser la question et aussi arreter d etre hyprocites, faut l avouer, car aujourd hui on se rend bien compte que l ecole est gratuite, se doit d etre la meme pour tous... mais dans les faits, on est loin de tout cela et les inegalites sont tres grandes entre les etablissements. Pourquoi ne pas crever l abces, assumer et accepter ces inegalites en privatisant l education nationale?

    Pas de sondage, preferrant lire les arguments de chacun bien plus constructif et interessant qu un simple vote.
     
  2. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Pour moi c'est très simple: un non clair et net.

    Certes, comme tu le dis, l'école publique est loin d'être la même pour tous et les inégalités sont très grandes entre les établissements, mais penses tu franchement que ces inégalités diminueraient si l'enseignement était privatisé dans son intégralité? Cela me semblerait être une sorte de tactique défaitiste du genre "foutu pour foutu, autant tout privatiser"

    Il y a, à l'évidence, des quantités de choses à améliorer (et sans doute à changer) dans le système éducatif français, mais je ne vois pas pourquoi cela ne pourrait pas se faire dans le cadre de l'enseignement public, gratuit et laic pour tous. On pourrait, par exemple, donner un peu plus d'autonomie et de flexibilité aux établissements sans pour cela jeter le bébé avec l'eau du bain.
    On pourrait également s'attaquer à l'un des problèmes qui est, à mon avis, la cause de bien des maux de l'école française actuelle, à savoir le fait que les meilleurs enseignants et les plus expérimentés sont encouragés à aller là où on a le moins besoin d'eux, à savoir les établissements tranquilles de centre-ville chic. Il faudrait revoir ce barème absurde de "points" qui fait ce sont les petits jeunes tous frais sortis de la Fac qui se retrouvent avec les écoles les plus dures et les plus difficiles. Une plus grande flexibilité dans les salaires, avec de vraies incitations pour attirer les compétences là on en a vraiment besoin, serait une des solutions (du moins il me semble).
     
    • J'aime J'aime x 2
    #2 phitheb, 13 Mai 2016
    Dernière édition: 13 Mai 2016
  3. Panda Rebel

    Panda Rebel Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    C'est à mon sens un non-débat. Le vrai problème en France, c'est que les parents, les enseignants, l'opinion publique en général sont totalement réfractaires à toute évolution, ce qui ne les empêchera pas de se plaindre que le système éducatif n'est pas assez performant à leur goût. Que l'école soit public ou privée, les directeurs seront de toute façon pieds et poings liés.

    Vous voulez remplacer une partie du programme de maths fondamentales par de la programmation et de l’algorithmie ? Oubliez ! Pour coller au contexte économique actuel, vous voulez renforcer l'apprentissage de l'anglais ? Oubliez ! Plus généralement, vous voulez instaurer des mesures qui ont fait leurs preuves à l'étranger ? Oubliez et allez vous jeter dans un fleuve !

    Ben oui hein ! Ce n'est pas le rôle de l'école que d'aider les gosses à trouver du travail plus tard et s'assurer que chaque génération d'écoliers bénéficie d'un bon niveau d'instruction. Et tant pis pour ceux dont les parents n'ont pas les moyens de payer des cours particuliers afin de compenser les carences du système éducatif.

    Par contre, vous réformez la langue française avec des règles encore plus absconses que les précédentes, en rendant l'apprentissage d'autant plus difficile ? Là vous avez le feu vert !
     
  4. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 732
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 126 / -80
    Non, mais on accepterait ces inegalites et arreterait de nous faire croire en l egalite comme c est le cas actuellement, faut bien l avouer. Au nom de l egalitarisme qui pourtant n existe pas et qu on ne veut pas d ailleurs, on nous prend pour des cons. D ou ma question, ma reflexion sur l ecole ici.

    On peut aussi mettre en place un systeme plus juste: Ecole privatisee, payante et les frais sont proportionnelles aux revenus ou impositions de chacun? C ets une idee ouverte...
     
    • J'aime J'aime x 1
  5. wanbatin

    wanbatin Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Janvier 2013
    Messages:
    3 064
    Localité:
    Suresnes
    Ratings:
    +1 743 / -73
    Ici en Finlande l'école est totalement gratuite (jusqu'au repas, trajet en bus, iPad, et l'ensemble du matériel).
    Mes élèves de primaires sont tous bilingues, trilingues ou quadrilingues.
    Ils sont plus responsables et malins que mes colocs internationaux qui ont 15 ans de plus.
    Le classement PISA où la Finlande est dans le top depuis des années : l'écart entre le meilleur et le plus en difficulté est extrêmement faible ici. (Et il est le plus grand... En France).
    Comme quoi, quand on veut, on peut
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Informatif Informatif x 1
  6. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Le fait qu'on nous prenne pour des cons n'a, finalement, pas grande importance ici. Si le système marche mais qu'on me prend pour un con, ca ne me dérange pas...fin de l’aparté.
    Je suis 100% d'accord avec toi que l'égalité (même l'égalité des chances) n'existe pas aujourd'hui et qu'il faut absolument démarrer une vraie réflexion sur l'école, c'est urgent dans notre pays. Mais la privatisation ne me semble pas être une solution, cela ne ferait, il me semble, qu'empirer la situation.
    Certes certes, mais:
    1) tu créerais un monstre administratif sans doute encore plus compliqué que la CAF et la Caisse des Ecoles actuelles
    2) Tu n'empêcherait sans doute pas, même avec ces subventions, que certaines écoles deviennent de fait réservées à une élite financière
     
  7. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 732
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 126 / -80
    En l etat actuel des choses, c est un non debat, c est vrai dans le fonctionnement scolaire en France mais il y a beaucoup d interrogations, de reflexions de la part des parents mais aussi des profs. On voit de plus en plus des boites privees fleurir, payantes et ce des la maternelle. Et ces ecoles sont pour les nouvelles d aujourd hui laiques, n ayant aucun lien avec la religion comme ce fut le cas il y a quelques annees. Ou encore, concerne les enfants en bas age. Dans les annees 90's, il y a eut beaucoup d ecole privee mais concernait des eleves de college ou lycee. On appelait ca des boites a bac (et a fric aussi :) ) Aujourd hui, cela concerne les petits.
    Pour pas mal de parents, ils choississent l ecole publique par defaut, n ayant pas les moyens de mettre leurs enfants dans un montessori ou les ecoles internationales basees sur le cursus anglais en France. Pour d autres ayant les moyens, nous sommes deja dans la privatisation car mettent leur bambin des ces ecoles payantes.
     
  8. Panda Rebel

    Panda Rebel Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Le problème, c'est que le système éducatif français est paradoxal. D'un coté, il prône l'élitisme et la compétition. De l'autre, il faudrait mettre tous les élèves sur un pied d'égalité.

    En Allemagne par exemple, c'est le niveau d'instruction global de chaque génération importe plus que les performances de quelques-uns. C'est pour cela que le pays a déclenché les grandes manœuvres quand, au début des années 2000, les résultats du test PISA se sont effondrés. En France au contraire, c'est "Gnagnagna ! PISA ca vaut rien !"
     
    • J'aime J'aime x 1
  9. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 732
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 126 / -80
    1) Pas frocement car rien a voir l Etat. Chaque etablissement serait prive et independant. Ce qui ne serait pas forcement une bonne idee sauf pour les adpetes de l ultra liberalisme :)
    2) Il n y a pas empecher vu que c est deja le cas aujourd hui.
     
  10. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Le cas des Montessori et des Ecoles internationales est effectivement un cas intéressant, mais je ne pense pas que cela corresponde à une demande de la majorité des parents. Pour la plupart des parents, l'obsession n'est pas d'aller dans le privé ou d'essayer des pédagogies alternatives à la Montessori, mais plutôt d'aller la "bonne " école (souvent publique) du "bon" quartier. C'est du moins vrai dans les grandes villes. Je pense qu'il y a beaucoup plus de parents qui rêvent d'envoyer leur enfant à Saint-Louis, Henri IV ou Louis le Grand, plutôt qu'à une Ecole Montessori ou à l'EIB.
     
  11. Panda Rebel

    Panda Rebel Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Permets-moi de remettre les choses en perspective. En France, 98% des élèves sont scolarisés dans des écoles publiques ou privées sous contrat et suivent donc le programme édicté par le Ministère de l’Éducation. Autant dire que les établissement Montessori et autres sont parfaitement anecdotiques.

    Le placement en école privée est d'ailleurs le plus souvent motivé par la mauvaise réputation de son équivalente publique.
     
    • J'aime J'aime x 1
  12. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Je ne pense pas qu'un système dans lequel chacune des dizaines de milliers d'écoles décideraient elles-mêmes des aides et subventions à donner aux familles modestes puisse vraiment fonctionner, ou en tous cas tendre vers une égalité de chances pour tous
    Ce n'est pas tout à fait exact que la sélection actuelle se fait uniquement sur le fric. C'est, bien sur, une cause importante, mais il y a aussi une sélection "culturelle" ou "coorporatiste" qui est, il me semble, tout aussi importante. Les familles d'enseignants, de chercheurs ou du monde intellectuel ou artistique, qui connaissent parfaitement les rouages et les possibilités du système, s'en sortent en général très bien, même si elles sont loin d'être privilégiées d'un point de vue financier.
     
  13. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 732
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 126 / -80
    Je serai plus reserve sur la question... J ai l impression que des parents choississent la bonne ecole publique par defaut car pas les moyens de les envoyer dans un montessori par exemple. Montessori sur ce que j ai vu depuis notre retour: Ca tourne entre 500 et 600 euros le mois et minimum. C est pas donne a tout le monde et pourtant dans les discussions ou retours, pas mal aimeraient envoyer leur cherubins dans ces ecoles. Donc quelque part, je dirai, faute de mieux, on essaie de choisir la bonne ecole publique. (Ce qui se passe avec certaines tres grandes ecoles parisiennes du reste, pas mal achete une adresse dans les beaux quartiers parisiens que tu cites et quand tu vois les prix de l immobilier, c est pas donne a tout le monde :) )
     
  14. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 732
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 126 / -80
    J ai l impression qu il y en a de plus en plus depuis ces dernieres annees, surtout concernant le tres jeune public c est a dire les maternelles et primaires. mais je suis d accord avec toi.
     
  15. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Sur ce point là, je suis d'accord avec toi. Et c'est l'un des aspects les plus pervers du système de l'école publique et de la carte scolaire. L'éducation est devenue une telle obsession, ou plutôt une telle angoisse, que l'on assiste à une ghettoisation de fait des quartiers des grandes villes pour être au "bon" endroit.
    A la limite, je préfère les gens qui envoient leurs enfants dans le privé mais restent dans leur quartier, plutôt que ceux qui se vantent de les laisser dans le public mais vont débourser 800 000€ pour acheter un trois pièces dans le VIè arrondissement.
     
  16. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 732
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 126 / -80
    Je suis d accord avec toi mais l idee dans mon post, n est pas de tendre vers l egalite qui n existe pas en France et dont je crois, dans le fond, on ne veut surtout pas bien qu on aime nous faire croire, mais rendre un systeme un peu plus juste...
    Ce n est qu une idee.
     
    • J'aime J'aime x 1
  17. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 333 / -18
    Ce qui compte reellement dans une ecole c'est pas vraiment ce qu'on y apprend, c'est plutot le reseau qu'on peut s'y faire. C'est avant tout pour ca que les gens qui ont les moyens (et qui ont compris comment le systeme fonctionne) mettent leurs enfants dans des ecoles privees cheres. Le diplome en lui meme n'a que peu d'interet.

    Si toutes les ecoles deviennent privees alors ca rend les choses encore plus simples, le cout sera un facteur determinant et ca ne changera rien, le phenomene de cloisonnment sera encore plus marque. Je vois mal au nom de quoi on pourrait imposer un bareme de prix a une ecole privee, vu que justement elle est privee, donc elle a le droit de pratiquer les tarifs qu'elle veut.

    A mon sens il n'y a pas de possibilite d'egalite complete des chances, c'est utopiste de croire qu'il est possible d'y parvenir en realite. La vie n'est pas egalitaire, faut faire avec, meme si ca craint.

    Le systeme actuel n'est pas mal dans l'absolu, c'est juste qu'il faudrait que les profs voient leur affectation tirees au sort pour que ce soit plus equitable (mais bon c'est pas simple non plus en realite). Le principal probleme c'est pas le systeme, c'est la mentalite des eleves je trouve. Ceux qui etudient bien sont souvent ceux qui s'en prennent plein la gueule et sont un peu les parias de la classe auxquels on evite de ressembler. La logique voudrait que ce soit plutot l'inverse.
     

Partager cette page