1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Faut-il cotiser pour la retraite ou placer son argent?

Discussion dans 'Shanghai Pratique' créé par capacabana, 10 Décembre 2008.

  1. Invité6

    Invité6 Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Pour la retraite : constitution d'un capital à l’étranger et diversification des placements (supports, risques et durées variés).
    N'ayant que très peu cotisé en France et n'ayant pas l'intention de le faire par la suite, le choix est vite vu.
    Je pense qu'il faut épargner en prévision de la retraite au grand minimum 25% de son revenu net.
     
  2. bzhmaddog

    bzhmaddog Dieu Supérieur

    Inscrit:
    8 Mars 2013
    Messages:
    1 271
    Localité:
    Shanghai / Pudong
    Ratings:
    +632 / -5
    Je suis aussi intéressé par vos méthodes pour la retraite car depuis trois ans que je suis en chine je ne cotise plus (j'ai cotise une dizaine d’année avant d'immigrer) et si tout se passe bien je rentre en France dans deux ans.
     
  3. Elise D

    Elise D Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2014
    Messages:
    495
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +420 / -0
    A noter pour ceux qui pensent passer l'essentiel de leur vie professionnelle en France et qui voudrait éviter une décote trop importante pour les trimestres qu'ils n'ont pas cotisé en France ou à la CFE : il n'est pas nécessaire d'avoir travaillé pendant toute l'année pour obtenir 4 trimestres. Vous pouvez demander un décompte de votre situation, ça peut vous éviter de verser des cotisations à la CFE qui ne vous permettraient pas d'acquérir des trimestres supplémentaires.
     
  4. pierreau21

    pierreau21 Membre Gold

    Inscrit:
    2 Mai 2012
    Messages:
    449
    Localité:
    Dijon
    Ratings:
    +211 / -5
    Perso , je conseillerai aux "trentenaires" d' acheter un bien immobilier , pas de loyer à la retraite c' est déjà ça .
    Après en cas d'hébergement en maison de retraite , on peut toujours le louer pour obtenir un revenu complémentaire .
    De la même façon , si on souhaite prendre sa retraite à l' étranger .
    Cdlt
     
  5. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 011
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 899 / -4
    Bonjour

    La premiere fois que j'ai quitte la France je me suis renseignee pour la cotisation CFE et je me suis rendue compte que le rachat de Trismestre coutait la meme chose que la cotisation.. du coup je me suis dit que je verrai la situation au moment de la retraite, car cela ne coutera pas plus cher de racheter si cela semble le meilleur choix a ce moment la (suivant l'evolution des lois, le nombre d'annee que j'aurai passe en France.. etc)

    Entre temps, je m'assure que je mets de l'argent de cote pour "ne pas etre depourvue quand la bise est venue" - et j'investis dans l'immobilier ou des funds. Je pense qu'un bon conseiller est utile pour diversifier ses investissements (a noter que je ne fais pas partie de la profession)

    Dans le sujet patrimoine, il y a la retraite, mais il faut aussi penser transmission - comment transmettre aux enfants sans qu'ils se fassent matraquer par les impots - c'est un sujet tout aussi interresant a considerer assez tot pour trouver les bonnes solutions
     
  6. mars2012hk

    mars2012hk Ange

    Inscrit:
    24 Septembre 2013
    Messages:
    911
    Localité:
    香港/mer
    Ratings:
    +510 / -12
    Je déconseille l'achat immobilier en ce moment, ou alors en tant qu'investissement tactique à court terme.
    L'essentiel du parc immobilier français est détenu par les baby-boomers. Les courbes d'achat et de vente de biens immobiliers se croisent à 49 ans, où les vendeurs commencent à être plus nombreux que les acheteurs. Or la génération née entre 1950 et 1965 - qui possède la plus grande part du patrimoine immobilier français et le plus fort taux de propriétaires (72%) - vient d'atteindre cet âge et ne va pas tarder à mettre en vente ses biens (achetés sur le dos de leurs enfants, mais c'est une autre histoire).
    Dans le cas où il n'y aurait pas d'effet "bulle" (ce qui est encore possible), les prédictions à 5-10 ans sont une baisse des prix de l'immobilier de minimum 0.8% par an, prévue pour durer 30 ou 40 ans, le temps que la génération baby-boom passe. (Intéressante lecture: http://www.bis.org/publ/work318.pdf )

    (De toute façon, un loyer ne rapporte déjà pas assez pour financer une retraite médicalisée, alors si les prix baissent...)
     
    • Informatif Informatif x 3
    • J'aime J'aime x 1
  7. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Bonjour,

    +1, en rajoutant les prix élevé actuellement par rapport aux salaires (source J.Friggit, économiste)
    [​IMG]

    Rémi
     
  8. pierreau21

    pierreau21 Membre Gold

    Inscrit:
    2 Mai 2012
    Messages:
    449
    Localité:
    Dijon
    Ratings:
    +211 / -5
    Droit de réponse ,
    - à l" heure actuelle , il y a plus de vendeurs que d' acheteurs ( frilosité des banques, instabilité de l' emploi ) donc les prix baissent ....
    - mon logement est financé ( à 55 ans)
    - ma (petite) retraite + l' éventuelle location de mon bien = maison de retraite médicalisée donc pas de charge pour mes enfants ,
    - transmission d' un patrimoine ???? si je décède à 85 ans moyenne nationale , mes enfants auront passé la cinquantaine ......
    si quelqu'un voit l' avenir ( dans des courbes ou ailleurs , je suis preneur )
    Cdlt
     
    • J'aime J'aime x 1
  9. elmanouch

    elmanouch Demi-dieu

    Inscrit:
    9 Avril 2008
    Messages:
    992
    Localité:
    Shanghai - Jing An
    Ratings:
    +274 / -2
    Ma cotisation a la CFE + complementaire me coute 8% de mon revenu annuel net... donc ca me parait pas mal par rapport a ces 25%.
    Apres effectivement si on a un gros gap dans ces annees de cotisations c'est tres cher de racheter des annees donc je comprends qu'on ailleur un autre systeme.
    Sachant que sur 42 annees cotisees on a une retraite indexee sur les 20 meilleures annnes je recommande de cotiser a la CFE de base mega basique les mauvaises annees (genre contrat local peu cher) et cotiser plein pot avec toutes les complementaires les bonnes annees (genre contrat local ++).
     
  10. bodb

    bodb Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Tout dépend du salaire pour contrat local peu cher (inférieur à 100KRMB/an) c'est bien plus que 8%...dans les 30%, se renseigner sur le site de la CFE.
    En cotisant tes 42 ans année, la retraite versée ne sera pas à 100%, bien au dessous.
    Si la personne as les moyens et que le rendement est viable, ok, ensuite c'est à voir. Les caisses de la CFE peuvent très bien être vide dans x années et là c'est perdu, tout comme un investissement ailleurs.

    Acheter un bien immobilier, oui mais où. En ce moment on gagne plus sur des produits bancaires qu'avec un placement locatif.
     
  11. mars2012hk

    mars2012hk Ange

    Inscrit:
    24 Septembre 2013
    Messages:
    911
    Localité:
    香港/mer
    Ratings:
    +510 / -12
    Je reprends tes intéressants points ci-dessous.
    Je crois qu'on est d'accord sur le fond, seulement je ne partage pas ta conclusion comme quoi les trentenaires devraient investir maintenant dans la pierre.

    Mon raisonnement est le suivant:
    1- Plus de vendeurs que d'acheteurs: oui, et mon point que cette différence va durer et finir par faire baisser mécaniquement les prix
    2- C'est bien pour toi, tu peux donc alimenter le marché avec un bien en location ou en vente, ce qui va faire baisser les prix Cf 1
    3- L'éventuelle location de ton bien... à quel tarif? Si les prix baissent, ton revenu baissera aussi. Quant aux besoins financiers, notamment médicaux, ils explosent dans les dernières années de vie.
    4- La transmission arrivera effectivement trop tard, pas avant que les baby-boomers atteignent 85 ans soit effectivement dans 20-30 ans. (On hérite à grosso modo 50 ans en France en moyenne). C'est justement la raison pour laquelle je soutiens que l'abondance de biens à la vente/location va durer. On retourne au point 1.

    La baisse du prix de l'immobilier a donc toutes les chances d'arriver. Les seules exceptions seront les biens de qualité, notamment les grands centre-villes qui seront sans doute relativement protégés... mais ces derniers sont justement les plus inaccessibles aux jeunes trentenaires.

    Pour ces derniers, acheter maintenant est donc selon moi une erreur, car ils vont perdre beaucoup d'argent (non seulement les prix des biens sont en baisse, mais ceux à leur portée seront les plus touchés) Il serait bien plus intéressant d'investir intelligemment hors immobilier. Dans 15-20 ans ils auront 45-50 ans, un solide apport, de meilleurs salaires et encore 15-20 bonnes années de taf devant eux pour rembourser un emprunt. S'ils ont eu l'intelligente idée de faire des bébés tôt, ils n'auront plus cette charge financière et pas de souci pour financer leur achat immobilier en seconde partie de carrière et partir en retraite avec un logement qu'ils auront acheté 20-25% moins cher que s'ils l'achetaient aujourd'hui.

    Mon conseil pour les trentenaires: faites l'amour d'abord, l'appart vous verrez plus tard.
     
    • J'aime J'aime x 1
    #51 mars2012hk, 24 Septembre 2014
    Dernière édition: 24 Septembre 2014
  12. okena

    okena Nouveau Membre

    Inscrit:
    24 Décembre 2014
    Messages:
    6
    Ratings:
    +1 / -0
    Bonjour,

    Vous déconseillez l'achat d'immobilier pour le moment pour des raisons qui me paraissent cohérente. Mais qu'en est t'il du bien dans lequel on vit ? N'est t'il pas plus avantageux d'être propriétaire -a minima- de notre logement ?

    Concernant ces histoires de "trou" dans notre cotisation retraite française, qu'en est t'il lorsque l'on termine ses études tardivement (25-26ans) sera correspond t'il quand même à un manque à cotiser ? (je parle dans le cas de cadre)

    Enfin, pour les personnes ayant travaillé en France et ayant ainsi cotisé pendant imaginons 10 ans et qui ensuite partes vivre à l'étranger 5 ans. J'ai cru comprendre que cela leurs couté cher au niveau de leurs retraites, vaut t'il mieux ne pas partir ?

    Lorsqu'on rentre dans la vie active, en France, il me semble qu'on n'a pas le choix et qu'on cotise automatiquement, non ?

    Ce sont les questions qui m'ont traversés l'esprit à la lecture de ces trois pages, j'ai vu que plusieurs membres avaient une bonne connaissance du domaine je me permet donc de les poser. merci
     
    • J'aime J'aime x 1
  13. youmeiyou

    youmeiyou Ange

    Inscrit:
    2 Juillet 2013
    Messages:
    877
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +514 / -0
    Je suis dans le même cas que toi (commencé à bosser à 26 ans en France, projet de partir en Asie, etc.) et je me pose également des questions sur l'impact d'une expatriation de quelques années sur les cotisations à la retraite. Enfin, pour être honnête, je me les pose à moitié car je suis assez pessimiste quant à la future capacité de l'état à financer notre retraite (aux personnes des générations 80' et au dessus) et c'est pourquoi je m'intéresse de plus en plus à l'investissement.
     

Partager cette page