Famille qui part vivre en chine

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 592
194
103
46
alors, je répète ce que j'ai écrit: je n'ai pas été agressé, mais des tentatives d'agression que je repousse et insultes oui, auxquelles, je fais face sans problèmes, et ca fait des années que c'est comme ca(en région parisienne).


La France et la Chine sont aux deux extremes sur l'echelle controle/repression. En France, pratiquement zero controle et zero repression ce qui donne un sentiment de "liberte" (on y reviens...). Mais bon, c'est de la liberte avec de l'insecurite. De l'autre cote, la Chine. Surveillance tout-azimut donc evidement dans ces conditions, nettement moins de delis. Mais bon, faut aimer traverser la rue en etant surveille par 3 flics, 10 bao'an, 20 teqin, 30 volontaires, et 40 cameras... Bref, un autre univers. A toi de choisir.
 

五毛哥

Dieu suprême
04 Fev 2013
2 569
3 100
168
La France et la Chine sont aux deux extremes sur l'echelle controle/repression. En France, pratiquement zero controle et zero repression ce qui donne un sentiment de "liberte" (on y reviens...). Mais bon, c'est de la liberte avec de l'insecurite. De l'autre cote, la Chine. Surveillance tout-azimut donc evidement dans ces conditions, nettement moins de delis. Mais bon, faut aimer traverser la rue en etant surveille par 3 flics, 10 bao'an, 20 teqin, 30 volontaires, et 40 cameras... Bref, un autre univers. A toi de choisir.
À toi de choisir entre le tiers-monde et une société civilisée quoi.
Il faut pas te sentir obligé de rajouter des tartines de conneries sur la répression et la surveillance pour faire passer l'idée simple que la première des libertés est la sécurité.
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 592
194
103
46
Il faut pas te sentir obligé de rajouter des tartines de conneries sur la répression et la surveillance pour faire passer l'idée simple que la première des libertés est la sécurité.


Comme disait Confucius: "c'est pas parceque tu as un marteau que tous les problemes sont des clous". A mediter :chinois:
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 592
194
103
46

adew

Dieu souverain
08 Mar 2016
1 132
543
143
30
À toi de choisir entre le tiers-monde et une société civilisée quoi.
Il faut pas te sentir obligé de rajouter des tartines de conneries sur la répression et la surveillance pour faire passer l'idée simple que la première des libertés est la sécurité.
Ça c’est subjectif, certains se sentent plus à l’aise dans une société libre (avec l’insécurité qui va avec), d’autres se sentent rassurés par la forte présence policière.

Le post de Guillaume avait au moins l’avantage d’être relativement neutre (pour une fois ... profitons-en c’est rare) au lieu de juger tout le monde sur base de tes propres valeurs sans distinction
 

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
3 585
2 049
178
Suzhou Tiger Hill

五毛哥

Dieu suprême
04 Fev 2013
2 569
3 100
168
Ça c’est subjectif, certains se sentent plus à l’aise dans une société libre (avec l’insécurité qui va avec), d’autres se sentent rassurés par la forte présence policière.

Le post de Guillaume avait au moins l’avantage d’être relativement neutre (pour une fois ... profitons-en c’est rare) au lieu de juger tout le monde sur base de tes propres valeurs sans distinction
Ben non on n'est pas neutre lorsqu'on dit des bêtises à charge.
Je sais pas quel niveau de paranoia ou de prisme déformant il faut pour se sentir "surveillé par 3 flics, 10 bao'an, 20 teqin, 30 volontaires, et 40 caméras", et se sentir oppressé voire réprimé pour ça. J'ai bien compris que c'est une hyperbole mais ça n'en reste pas moins le résumé de sa pensée : pour lui (et pour toi) la liberté passe nécessairement par l'insécurité puisque la moindre intervention extérieure est par définition une entrave à cette liberté.

Ainsi on est libre de se faire percuter par une voiture et trainer sur 800m jusqu'à sa mort, libre de se faire décapiter, libre de se faire vandaliser son commerce, libre de se faire violer et noyer lorsqu'on rate le bus, libre de se faire massacrer lorsqu'on demande le port du masque pour monter dans le bus, libre de se faire harceler quotidiennement dans la rue, libre de se faire traiter de pute parce qu'on porte une jupe, libre de se faire cracher dessus, insulter voire frapper parce qu'on est asiatique.

La liberté franco-belge, c'est grosso-modo n'avoir aucune putain de liberté, mais le jour où tu te fais massacrer tu meurs en homme libre sans caméra pour filmer la scène.

On entre donc sur le terrain philosophique de ce qu'est la liberté. Votre définition est selon moi aux antipodes de la liberté.
Vous êtes les esclaves boulets au pieds qui se rient des oiseaux qui volent au rythme de la nuée.

Mic drop.
 

Naxshe

Dieu souverain
05 Jan 2016
1 098
626
143
32
1605768504432.png

Il semblerait que vos débats n'aient pas grand chose à voir avec la liberté. Selon sa définition, on est aussi libre en Chine qu'en France. A moins que l'un de vous soit en prison ou soit un esclave.
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 797
12 773
183
Hong Kong et Shanghai
Voir la pièce jointe 114511

Il semblerait que vos débats n'aient pas grand chose à voir avec la liberté. Selon sa définition, on est aussi libre en Chine qu'en France. A moins que l'un de vous soit en prison ou soit un esclave.
Libre à toi de le penser ;)

Cependant, si on s’appuie sur la définition 2, personne n’est vraiment libre : vivant en société on est tous contraints par les règles, les lois ....
 

adew

Dieu souverain
08 Mar 2016
1 132
543
143
30
Ben non on n'est pas neutre lorsqu'on dit des bêtises à charge.
Je sais pas quel niveau de paranoia ou de prisme déformant il faut pour se sentir "surveillé par 3 flics, 10 bao'an, 20 teqin, 30 volontaires, et 40 caméras", et se sentir oppressé voire réprimé pour ça. J'ai bien compris que c'est une hyperbole mais ça n'en reste pas moins le résumé de sa pensée : pour lui (et pour toi) la liberté passe nécessairement par l'insécurité puisque la moindre intervention extérieure est par définition une entrave à cette liberté.

Ainsi on est libre de se faire percuter par une voiture et trainer sur 800m jusqu'à sa mort, libre de se faire décapiter, libre de se faire vandaliser son commerce, libre de se faire violer et noyer lorsqu'on rate le bus, libre de se faire massacrer lorsqu'on demande le port du masque pour monter dans le bus, libre de se faire harceler quotidiennement dans la rue, libre de se faire traiter de pute parce qu'on porte une jupe, libre de se faire cracher dessus, insulter voire frapper parce qu'on est asiatique.

La liberté franco-belge, c'est grosso-modo n'avoir aucune putain de liberté, mais le jour où tu te fais massacrer tu meurs en homme libre sans caméra pour filmer la scène.

On entre donc sur le terrain philosophique de ce qu'est la liberté. Votre définition est selon moi aux antipodes de la liberté.
Vous êtes les esclaves boulets au pieds qui se rient des oiseaux qui volent au rythme de la nuée.

Mic drop.
Hé ben, en termes d’hyperboles tu n’y va pas de main morte non plus on dirait ...

Je n’ai pas dit qu’il fallait une société complètement anarchique non plus hein, et je ne le pense pas (au cas où ça devrait être précisé ...), on a besoin de lois et de gens pour les faire respecter. C’est juste que certaines personnes se sentent en sécurité face à la forte présence policière, d’autre pas.

Par ailleurs surveillance par caméra et présence policière ne sont pas les seuls moyens de faire régner la sécurité, ni même les plus efficaces. Prends la Suisse, le Japon, le Danemark ou la Corée par exemple (puisque la France et même la Belgique ne sont pas de bons exemples). Ce sont des pays dans l’ensemble assez sûr — certes il y a quand même de la criminalité de temps en temps, mais pas non plus de quoi avoir peur de se faire agresser des qu’on met le nez dehors. J’ai vécu au Danemark un moment, là-bas les gens ne mettent pas de cadenas à leurs vélos s’ils ne s’absentent que pour une heure ou deux, et au moment de partir j’ai eu du mal à retrouver la clé de mon appart pcq je m’en suis jamais servi — et je n’ai vu des flics que 2 fois en un an, pour faire régner l’ordre dans la rue à bars. Et pourtant on ne m’a rien volé, aucune de mes amies ne s’est fait agresser ou violer en rentrant de soirée, tout au plus un taxi a essayé d’arnaquer un ami une fois (chose qui n’arrive absolument jamais en Chine on est bien d’accord).

Pourtant ces pays n’ont pas besoin de mettre des baoan devant chaque immeuble et de protéger les xiaoqu avec des grillages comme la Chine le fait. Une différence fondamentale ? La pression sociale. Si tu fais un truc qu’il faut pas dans ces pays et que ton voisin le remarque, il va te rappeler à l’ordre au mieux, te dénoncer aux autorités au pire. En Chine (et dans une moindre mesure en France) il y a un je-m’en-foutisme poussé à l’extrême qui du coup oblige a avoir cette culture du contrôle permanent. L’autre aspect est l’éducation — ici on te bourre le crâne des la naissance avec des concepts du style « ma liberté s’arrête là où commence celle des autres ». En Chine c’est un concept totalement inconnu et il faut donc des types en uniforme de partout pour décider qui a raison. Le troisième critère de mon point de vue est la mixité sociale — tu es plus prompt à faire des conneries si tu sais d’avance que tu n’as aucun espoir d’améliorer ta vie que si on te donne une chance. De ce point de vue là la Chine s’en sort très bien, tout comme les autres pays « sûrs » que j’ai cité d’ailleurs. À l’inverse les pays qui ont un problème de criminalité, comme la France ou les US, sont aussi ceux avec une forte disparité entre communautés et assez peu d’ascension sociale

Est-ce qu’une société est plus libre que l’autre? Sans doute que non. Ça m’a fait chier aussi quand un voisin nous a dénoncé au proprio pcq on a laissé traîner un cendrier sur la terrasse ou qu’on m’engueule pcq je traverse au rouge. Mais ça me fait chier aussi d’avoir un flic qui vient frapper à ma porte tous les mois pour vérifier que je suis pas en séjour illégal, aussi poli soit-il. Sauf que le flic en plus il a le pouvoir de te causer des misères si il est de mauvais poil, tandis que le con qui te dit d’attendre le feu vert tu peux l’ignorer.

C’est pour ça que je préfère le mode de vie à la belge qui se situe un peu entre les deux — oui les ruelles sentent la pisse et il y a des dépôts clandestins, mais je ne suis pas un ange et je suis bien content de pouvoir aussi pisser contre un arbre en fin de soirée sans finir au poste. Et a l’inverse j’ai toujours pu faire appel à la police quand ça s’est avéré nécessaire et ils ont toujours été utiles, c’est juste qu’en temps normal ils sont moins visibles. Bref tout est dans la nuance — comme je le disais chacun a des sensibilités différentes, c’est con de considérer un pays comme le « tiers-monde » juste parce qu’il n’y a pas un waidi sans dents en uniforme qui vient te faire chier pcq t’as garé ton vélo hors des lignes blanches

(Disclaimer quand même — je prends comme référence la vie à Bruxelles vs Shanghai ici. De ce que j’entends la situation est quand même pire dans les grandes villes françaises et surtout en région parisienne en termes de criminalité, du coup peut-être que j’aurais un avis plus tranché si j’y vivais. Ce sont des problèmes de longue dates qui ont de multiples causes, donc je pense que « + de flics » n’est qu’une partie de la solution. Mais on s’éloigne du sujet, ça serait un débat à part entière)
 

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
3 585
2 049
178
Suzhou Tiger Hill
je suis bien content de pouvoir aussi pisser contre un arbre en fin de soirée sans finir au poste.
A l'époque, on pissait au comptoir :) ça existe encore "le Sud" ?
 

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
3 585
2 049
178
Suzhou Tiger Hill
À la Jefke en tout cas tu pisses directement sur les murs. Mais avec l’âge j’ai développé un certain sens de l’élégance
va dire ça aux arbres :)