Etats Unis - Politique , Diplomatie & Commerce International après l'élection du president Biden ...

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 181
178
103
46
Le président chinois a lui mis en garde fin janvier contre une «nouvelle guerre froide» qui conduirait selon lui à une «impasse».

Tu penses. Pas bete. Il sait bien qu'il a zero chance de remporter une guerre froide avec les US.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 925
8 179
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Rétablir les relations entre la Chine et les États-Unis par le dialogue, le respect malgré les différences
2021-02-07

Il faut de la vision, du courage et de la sagesse pour rétablir la normalité de l'une des relations bilatérales les plus importantes du monde, qui se trouve maintenant à un moment clé.

Communique : Comme dans toute relation bilatérale entre pays, il est naturel que la Chine et les États-Unis aient quelques divergences. La meilleure solution pour les deux parties est d'adopter une approche rationnelle, positive et constructive, en se concentrant sur la coopération et la gestion des différences afin de promouvoir le développement sain et stable des relations bilatérales. En coopérant l'un avec l'autre, la Chine et les États-Unis peuvent accomplir de grandes choses qui profiteront aux deux pays et au monde entier.

Samedi, le diplomate chinois Yang Jiechi a eu une conversation téléphonique avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken, au cours de laquelle tous deux ont déclaré que les relations bilatérales sont très importantes pour les deux pays et le monde, et qu'ils sont prêts à développer des relations bilatérales stables et constructives.
Les dialogues sont nécessaires. Mais la question de savoir si les relations entre la Chine et les États-Unis pourraient reprendre de la vigueur dépend de la volonté de la nouvelle administration américaine de respecter les lignes rouges des relations bilatérales.

Le développement des relations entre la Chine et les États-Unis a apporté de grands avantages aux populations des deux pays et a également favorisé la paix et la prospérité dans le monde. Cependant, les quatre dernières années ont vu trop de rhétorique anti-Chine et même de haine de la part de certains politiciens américains.
Des gens comme Mike Pompeo, qui était le plus grand diplomate américain, n'ont pas fait preuve de zèle pour aider à résoudre les vrais problèmes du monde. Au contraire, avec d'autres incendiaires politiques à Washington, il a mis en scène une farce politique après l'autre sur la scène mondiale et a creusé autant de trous que possible pour les futures relations entre la Chine et les États-Unis.
Alors que la nouvelle année a commencé et qu'une nouvelle administration américaine a prêté serment, il est impératif de remettre les relations entre la Chine et les États-Unis sur la bonne voie. Les États-Unis devraient travailler avec la Chine pour maintenir l'esprit de non conflit, de non confrontation, de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant, se concentrer sur la coopération et gérer les différences, de manière à faire avancer le développement sain et stable des relations bilatérales.

La politique de la Chine à l'égard des États-Unis a toujours maintenu un degré élevé de stabilité et de continuité.

Les intérêts communs de la Chine et des États-Unis l'emportent de loin sur les différences. Mais il faut noter qu'il existe certaines lignes rouges dans les relations bilatérales. La question de Taïwan, le point central le plus important et le plus sensible des relations entre la Chine et les États-Unis, porte sur la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine. Comme l'a rappelé M. Blinken, la partie américaine continuera à mener la politique d'une seule Chine et à respecter les trois communiqués conjoints Chine-États-Unis, et cette position politique n'a pas changé.
Les affaires de Hong Kong, du Xinjiang et du Tibet sont également les affaires intérieures de la Chine et ne permettent aucune ingérence de forces extérieures. Toute tentative de calomnie et de diffamation à l'égard de la Chine est vouée à l'échec.

De plus, la Chine s'est engagée sur la voie d'un développement pacifique et d'une stratégie d'ouverture gagnant-gagnant. Elle a déclaré à plusieurs reprises qu'elle n'a pas l'intention de remettre en cause l'ordre de l'après-guerre ou de se substituer aux États-Unis. Ce que la Chine continue de contester, c'est elle-même. Elle suit la voie du socialisme avec des caractéristiques chinoises et la réalisation du grand rajeunissement de la nation chinoise. La prospérité de la Chine ne fera qu'apporter plus d'opportunités au monde.
En tant que deux pays majeurs, la Chine et les États-Unis partagent de vastes intérêts communs et assument d'importantes responsabilités en matière de paix et de développement dans le monde. Ils ont coopéré avec succès dans le passé, notamment en matière de lutte contre le terrorisme, de lutte contre la crise financière mondiale en 2008, de lutte contre le virus Ebola en 2014 et de collaboration à l'accord de Paris en 2016.

Ils doivent maintenant saisir de nouvelles occasions de coopérer dans des domaines tels que la lutte contre le changement climatique, la réponse à la COVID-19 et la reprise économique.
Cette coopération peut commencer par une interaction comme les deux parties l'ont fait samedi dernier lors de l'appel téléphonique. La croissance des relations entre la Chine et les États-Unis est le résultat de décennies d'engagement et de dévouement de la part des Chinois et des Américains dans tous les secteurs. Les erreurs de calculs et les doutes stratégiques peuvent être considérablement réduits lorsque les deux parties s'assoient et s'engagent dans un dialogue complet, franc et approfondi pour faire connaître clairement leurs intentions stratégiques respectives et rétablir la confiance mutuelle.

Comme l'a dit William Shakespeare : "Ce n'est pas dans les étoiles qu'il faut tenir notre destin, mais en nous-mêmes". La Chine et les États-Unis peuvent travailler ensemble pour améliorer leurs relations. Il n'y a pas de destin prédestiné pour le monde. L'avenir des relations entre la Chine et les États-Unis et l'avenir du monde dépendent de la vision qu'ils adoptent et des choix qu'ils font aujourd'hui.

 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 181
178
103
46
Rétablir les relations entre la Chine et les États-Unis par le dialogue, le respect malgré les différences
2021-02-07

Il faut de la vision, du courage et de la sagesse pour rétablir la normalité de l'une des relations bilatérales les plus importantes du monde, qui se trouve maintenant à un moment clé.

Communique : Comme dans toute relation bilatérale entre pays, il est naturel que la Chine et les États-Unis aient quelques divergences. La meilleure solution pour les deux parties est d'adopter une approche rationnelle, positive et constructive, en se concentrant sur la coopération et la gestion des différences afin de promouvoir le développement sain et stable des relations bilatérales. En coopérant l'un avec l'autre, la Chine et les États-Unis peuvent accomplir de grandes choses qui profiteront aux deux pays et au monde entier.

Samedi, le diplomate chinois Yang Jiechi a eu une conversation téléphonique avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken, au cours de laquelle tous deux ont déclaré que les relations bilatérales sont très importantes pour les deux pays et le monde, et qu'ils sont prêts à développer des relations bilatérales stables et constructives.
Les dialogues sont nécessaires. Mais la question de savoir si les relations entre la Chine et les États-Unis pourraient reprendre de la vigueur dépend de la volonté de la nouvelle administration américaine de respecter les lignes rouges des relations bilatérales.

Le développement des relations entre la Chine et les États-Unis a apporté de grands avantages aux populations des deux pays et a également favorisé la paix et la prospérité dans le monde. Cependant, les quatre dernières années ont vu trop de rhétorique anti-Chine et même de haine de la part de certains politiciens américains.
Des gens comme Mike Pompeo, qui était le plus grand diplomate américain, n'ont pas fait preuve de zèle pour aider à résoudre les vrais problèmes du monde. Au contraire, avec d'autres incendiaires politiques à Washington, il a mis en scène une farce politique après l'autre sur la scène mondiale et a creusé autant de trous que possible pour les futures relations entre la Chine et les États-Unis.
Alors que la nouvelle année a commencé et qu'une nouvelle administration américaine a prêté serment, il est impératif de remettre les relations entre la Chine et les États-Unis sur la bonne voie. Les États-Unis devraient travailler avec la Chine pour maintenir l'esprit de non conflit, de non confrontation, de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant, se concentrer sur la coopération et gérer les différences, de manière à faire avancer le développement sain et stable des relations bilatérales.

La politique de la Chine à l'égard des États-Unis a toujours maintenu un degré élevé de stabilité et de continuité.

Les intérêts communs de la Chine et des États-Unis l'emportent de loin sur les différences. Mais il faut noter qu'il existe certaines lignes rouges dans les relations bilatérales. La question de Taïwan, le point central le plus important et le plus sensible des relations entre la Chine et les États-Unis, porte sur la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine. Comme l'a rappelé M. Blinken, la partie américaine continuera à mener la politique d'une seule Chine et à respecter les trois communiqués conjoints Chine-États-Unis, et cette position politique n'a pas changé.
Les affaires de Hong Kong, du Xinjiang et du Tibet sont également les affaires intérieures de la Chine et ne permettent aucune ingérence de forces extérieures. Toute tentative de calomnie et de diffamation à l'égard de la Chine est vouée à l'échec.

De plus, la Chine s'est engagée sur la voie d'un développement pacifique et d'une stratégie d'ouverture gagnant-gagnant. Elle a déclaré à plusieurs reprises qu'elle n'a pas l'intention de remettre en cause l'ordre de l'après-guerre ou de se substituer aux États-Unis. Ce que la Chine continue de contester, c'est elle-même. Elle suit la voie du socialisme avec des caractéristiques chinoises et la réalisation du grand rajeunissement de la nation chinoise. La prospérité de la Chine ne fera qu'apporter plus d'opportunités au monde.
En tant que deux pays majeurs, la Chine et les États-Unis partagent de vastes intérêts communs et assument d'importantes responsabilités en matière de paix et de développement dans le monde. Ils ont coopéré avec succès dans le passé, notamment en matière de lutte contre le terrorisme, de lutte contre la crise financière mondiale en 2008, de lutte contre le virus Ebola en 2014 et de collaboration à l'accord de Paris en 2016.

Ils doivent maintenant saisir de nouvelles occasions de coopérer dans des domaines tels que la lutte contre le changement climatique, la réponse à la COVID-19 et la reprise économique.
Cette coopération peut commencer par une interaction comme les deux parties l'ont fait samedi dernier lors de l'appel téléphonique. La croissance des relations entre la Chine et les États-Unis est le résultat de décennies d'engagement et de dévouement de la part des Chinois et des Américains dans tous les secteurs. Les erreurs de calculs et les doutes stratégiques peuvent être considérablement réduits lorsque les deux parties s'assoient et s'engagent dans un dialogue complet, franc et approfondi pour faire connaître clairement leurs intentions stratégiques respectives et rétablir la confiance mutuelle.

Comme l'a dit William Shakespeare : "Ce n'est pas dans les étoiles qu'il faut tenir notre destin, mais en nous-mêmes". La Chine et les États-Unis peuvent travailler ensemble pour améliorer leurs relations. Il n'y a pas de destin prédestiné pour le monde. L'avenir des relations entre la Chine et les États-Unis et l'avenir du monde dépendent de la vision qu'ils adoptent et des choix qu'ils font aujourd'hui.


Euh c'etait pas l'idee originale quand Nixon a rencontre Mao en 1972? On voit le resultat apres 40 ans de "dialogue pacifique".
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 925
8 179
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

TikTok va échapper à une vente forcée aux États-Unis

Washington abandonne son projet de forcer le groupe chinois ByteDance à vendre les opérations américaines, selon le Wall Street Journal.

Extrait : La vente forcée de TikTok USA aux groupes Oracle et Walmart n'aura pas lieu. Selon le Wall Street Journal, l'administration Biden a décidé d'abandonner le projet, initié par Donald Trump, de contraindre le groupe chinois Bytedance de vendre les activités américaines de son célèbre réseau social. TikTok, accusé d'être une menace pour la sécurité nationale, était sous le coup d'une interdiction sur le territoire américain.

S'il échappe à la vente, ByteDance n'en a pas fini avec Washington. Les discussions se poursuivent avec la nouvelle administration autour de la sécurisation des données des utilisateurs américains. Le cœur du problème, qui agite aussi bien les républicains que les démocrates, n'a en effet pas été résolu : comment s'assurer que Pékin ne puisse pas accéder aux données collectées aux États-Unis par les acteurs chinois de la tech?

 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 925
8 179
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Biden présente les "prescriptions" pour les relations entre les États-Unis et la Chine lors du premier appel de Xi Jinping depuis son entrée en fonction

1613029000092.png

"Le président Biden s'est engagé à poursuivre des engagements pratiques et axés sur les résultats lorsque cela sert les intérêts du peuple américain et ceux de nos alliés", a déclaré la Maison Blanche.

Extrait : Le président Biden s'est entretenu avec le président chinois Xi Jinping pour la première fois mercredi soir depuis son entrée en fonction, exposant les "préoccupations essentielles" de son administration concernant les "pratiques, les activités agressives et les abus" de la Chine, signalant un "attachement clair et constant aux valeurs américaines", tout en discutant des domaines dans lesquels l'administration estime qu'il pourrait être dans l'intérêt national des Etats-Unis de travailler avec Pékin, ont déclaré les hauts fonctionnaires de l'administration.

Dans un communiqué publié mercredi soir, la Maison Blanche a déclaré que M. Biden "a partagé ses salutations et ses bons voeux avec le peuple chinois à l'occasion du Nouvel An lunaire".

"Le président Biden a affirmé ses priorités de protéger la sécurité, la prospérité, la santé et le mode de vie du peuple américain, et de préserver un Indo-Pacifique libre et ouvert", a déclaré la Maison Blanche. "Le président Biden a souligné ses préoccupations fondamentales concernant les pratiques économiques coercitives et injustes de Pékin, la répression à Hong Kong, les violations des droits de l'homme au Xinjiang et les actions de plus en plus affirmées dans la région, y compris à l'égard de Taïwan".

La Maison Blanche a déclaré que Biden et Xi "ont également échangé leurs points de vue sur la lutte contre la pandémie de COVID-19 et les défis communs que sont la sécurité sanitaire mondiale, le changement climatique et la prévention de la prolifération des armes".

"Le président Biden s'est engagé à poursuivre des engagements pratiques et axés sur les résultats lorsque cela sert les intérêts du peuple américain et ceux de nos alliés", a déclaré la Maison Blanche.

Avant l'appel, mercredi soir, de hauts responsables de l'administration ont déclaré que M. Biden exposerait "l'éventail de ses préoccupations" concernant les actions et les politiques de la Chine tout en veillant à ce que les deux dirigeants gardent "une ligne de communication ouverte".

 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 925
8 179
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

L'administration Biden demande à suspendre l'interdiction de WeChat

L'administration de Joe Biden a demandé ce jeudi à un juge de suspendre l'examen d'une procédure engagée par son prédécesseur pour faire interdire la plateforme chinoise WeChat, après avoir fait de même la veille dans un dossier concernant l'application TikTok.

Extrait : Le ministère du Commerce, qui s'occupe de ces affaires, dit avoir besoin de temps supplémentaire pour étudier certaines décisions prises sous la houlette de Donald Trump. Dans le cas de WeChat, «le ministère prévoit d'engager une évaluation des raisons ayant justifié» l'interdiction de cette plateforme appartenant à Tencent, est-il expliqué dans un document versé au dossier géré par un tribunal d'appel californien. «Le gouvernement sera alors mieux positionné pour déterminer si les menaces pour la sécurité nationale invoquées dans un décret présidentiel du 6 août, et l'objectif réglementaire de protéger la sécurité des Américains et leurs données, continuent de justifier» les restrictions demandées par Donald Trump, est-il ajouté.

La Chine risque de "manger notre repas", prévient Biden après un entretien avec Xi

WASHINGTON/PEKIN (Reuters) - Le président américain Joe Biden et son homologue chinois Xi Jinping ont tenu dans la nuit de mercredi à jeudi leur premier entretien téléphonique lors duquel ils sont apparus en désaccord sur la plupart des questions, bien que Xi a prévenu qu'une confrontation serait un "désastre" pour les deux pays.

Extrait : Alors que Xi Jinping a appelé à une coopération "gagnant-gagnant", Joe Biden a décrit la Chine comme le "plus important rival" des Etats-Unis dont il a promis de surmonter la concurrence.
Recevant jeudi dans le Bureau ovale un groupe bipartite de sénateurs pour discuter de la nécessité d'améliorer les infrastructures américaines, le locataire de la Maison blanche a déclaré que les Etats-Unis devaient élever leur niveau face au défi chinois.
Joe Biden a indiqué s'être entretenu avec Xi Jinping mercredi soir pendant deux heures, prévenant les sénateurs que "si l'on ne s'active pas, ils vont manger notre repas".
"Ils investissent des milliards de dollars pour s'occuper d'un éventail de questions liées aux transports, à l'environnement et plein d'autres choses. Nous devons nous mettre au niveau", a dit le président américain.

 
Dernière édition:

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
20 099
11 798
198
常熟,江苏
Capture d’écran 2021-02-12 à 14.07.22.png
 

Pautal

Membre Gold
23 Déc 2006
108
10
63
Shanghai
Bonsoir.
D’ailleurs, presque trois mois après son échec électoral, 70% des Républicains persistent à croire que l’élection présidentielle lui a été volée.
Rien est perdu pour lui, lui ou Pompeo dans 4 ans , ont de très grosses chances.
Le president Biden est rationnel et experimente de plus il a toute l'admnistration de monsieur Obama derriere lui , et surtout une certaine aura internationale * que n'avait pas les 2 comiques ! Attendons afin de pouvoir juger sur pieces mais ca risque d'etre chaud les marrons ...

Il as orchestrer "l'encerclement " de la chine mis en place par Hillary en fesant mousser les problèmes en mer de chine , voir tous les deplacement en asie de hillary et des problèmes qui ont "surgit " semaine ou mois plus tard.


Extrait :

Protéger nos zones de souveraineté​

Dans un communiqué le ministère français des Armées souligne l'attachement de la France au respect des principes du droit maritime et sa volonté, puissance de l'Indopacifique, de protéger ses zones de souveraineté.

"Cette stratégie repose notamment sur des engagements opérationnels, sur une tradition de coopération avec les États de la région et sur une diplomatie de défense qui contribue notamment au soutien du multilatéralisme, du droit international et du principe de liberté de navigation", écrit le ministère.


Nos zones de souveraine dans le détroit de taiwan :rolleyes: , j'imagine la chine venant croise entre la corse et toulon pour affimer la libertee de navigation , Macron vient lui donner un coup de main pour montrer que l'alliance est de retour.

Joe Biden se prépare à «une compétition extrême» avec la Chine mais pas à un conflit

La Chine est considérée unanimement à Washington comme l'adversaire stratégique numéro un des États-Unis, et leur principal défi sur la scène internationale.
Pas que les US. il est entrain de rameuter tous les alliers historiques. et cela risque de marcher . et il prendront des points pour le retour des républicain dans 4 ans.
 

Pautal

Membre Gold
23 Déc 2006
108
10
63
Shanghai
@Orang Malang
Question : lorsque Biden as sousligne ses procupation sur les droit de l'homme , il parlait des prisons illégale a Guantánamo, des tortures dans les prisons secrete de la CIA , des assassinas de dignitaire étranger , des dégât collatéral cause par l’armée US , ou de la chine ? :hum:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 925
8 179
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Bonsoir.
Rien est perdu pour lui, lui ou Pompeo dans 4 ans , ont de très grosses chances.
Pas que les US. il est entrain de rameuter tous les alliers historiques. et cela risque de marcher . et il prendront des points pour le retour des républicain dans 4 ans.
Bonsoir Pautal
Nous ne savons pas d'apres la conjoncture ce qui nous attend dans les 2 ans qui se precisent ...
Malgre tout merci pour vos precisions ! J'aime bien le cote" Disney World " !
Quand aurez vous compris que peu importe le president seul l'hegemonie des Etats Unis compte ! Deep state ... ;)
Nous avons de toute evidence a un specialiste de la question ...
 

Pautal

Membre Gold
23 Déc 2006
108
10
63
Shanghai
Bonsoir,
On as vus les états unis évoquer une certain nombre de raison pour couper la croissance technologique et économique de la chine, qui semble freineer Huawei par example, mais les media occidentaux evoquent le fait que la chine couperait l'exportation des terres rares "raffinees " ce qui plomberai l'industrie technologique occidentale.

Il semble que cela couperai de 80% l’accès a ces ressources.

Un nouvel pearl harbour mais technologie cette fois. ( les japonnais on attaquer les américains car il leurs coupait les ressources en pétrole, en simplifier)

Si la chine degaine cette arme, c'est quelle se sent acculé, qu'en pensez vous ?
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 925
8 179
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Bonsoir,
On as vus les états unis évoquer une certain nombre de raison pour couper la croissance technologique et économique de la chine, qui semble freineer Huawei par example, mais les media occidentaux evoquent le fait que la chine couperait l'exportation des terres rares "raffinees " ce qui plomberai l'industrie technologique occidentale.

Il semble que cela couperai de 80% l’accès a ces ressources.

Un nouvel pearl harbour mais technologie cette fois. ( les japonnais on attaquer les américains car il leurs coupait les ressources en pétrole, en simplifier)

Si la chine degaine cette arme, c'est quelle se sent acculé, qu'en pensez vous ?

La situation de penurie de microprocesseurs semblerait plutot due a Taiwan et notamment a TMSC qui ne possede plus les moyens de productions necessaires a leurs fabrications en fonderies* , vu les demandes exponentielles ... Situation qui est en train de faire perdre des milliards de $ aux constructeurs americains et a bien d'autres industries , la production aux Etats Unis de microprocesseurs est egalement tres insuffisante cela risque de durer des mois . Ne cherchons pas plus loin tout du moins pour le moment ...

* TMSC par exemple possedait-elle des fonderies en Chine Mainland avant l'embargo decide par les Etats Unis au niveau des processeurs ? :hum:Ce serait interessant de faire des recherches * , car c'est relativement curieux cette situation de penurie subite , et ce malgre les explications avancees dans l'article du Figaro ...
* Apres recherches " oui "

17 janvier 2018
Extrait : Mais cette progression n’est pas le fait des seuls acteurs chinois. Des fondeurs étrangers de semiconducteurs y participent aussi. Soit directement comme le font le taiwanais TSMC à Nanjing et l’américain GlobalFoundries à Chengdu. Soit via de joint-ventures comme le fait le taiwanais UMC à Xiamen avec United Semi, une copentreprise détenue à 79% par des partenaires chinois. Cette contribution étrangère offre l’avantage d’apporter à la Chine des technologies de fabrication en avance de jusqu’à deux générations sur celles mises en œuvre par les acteurs indigènes.

Extrait : Le gouvernement allemand s'était pour sa part résolu fin janvier à contacter directement le gouvernement de Taïwan pour tenter de résoudre cette pénurie mondiale qui entrave depuis le début de l'année la production automobile, pilier de son économie. Le groupe Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) est en effet l'un des principaux fabricants de puces dans le monde ...

09/02/2021
Apres c'est la routine habituelle dans ce domaine ...
25/01/2021
Janvier 2019 / La Chine et les terres rares son rôle critique dans la nouvelle économie pdf/ 40 pages
1599602124680.png
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 925
8 179
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Biden se souvient des 500 000 vies américaines perdues à cause de COVID-19
Biden a qualifié cette étape de "vraiment sinistre" et de "déchirante".

Extrait : Lundi soir, le président Biden a rendu hommage au nombre stupéfiant d'Américains qui ont perdu un être cher au cours de la pandémie de coronavirus, alors que le bilan a dépassé les 500 000 morts.
M. Biden a qualifié cette étape de "vraiment sinistre" et de "déchirante", notant que la pandémie avait fait plus de victimes américaines que les deux guerres mondiales et la guerre du Vietnam réunies.
"C'est plus de vies perdues à cause de ce virus que dans n'importe quel autre pays du monde", a déclaré M. Biden.

Au moins 500 071 personnes étaient mortes du virus au moment de ses remarques.

 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 181
178
103
46
Biden se souvient des 500 000 vies américaines perdues à cause de COVID-19
Biden a qualifié cette étape de "vraiment sinistre" et de "déchirante".

Extrait : Lundi soir, le président Biden a rendu hommage au nombre stupéfiant d'Américains qui ont perdu un être cher au cours de la pandémie de coronavirus, alors que le bilan a dépassé les 500 000 morts.
M. Biden a qualifié cette étape de "vraiment sinistre" et de "déchirante", notant que la pandémie avait fait plus de victimes américaines que les deux guerres mondiales et la guerre du Vietnam réunies.
"C'est plus de vies perdues à cause de ce virus que dans n'importe quel autre pays du monde", a déclaré M. Biden.

Au moins 500 071 personnes étaient mortes du virus au moment de ses remarques.


C'est bien de se souvenir mais c'est encore mieux de s'interroger sur les raisons de la pietre performance des USA. Quelques pistes de reflexion pour Mr Biden:
  • Pays vendu au grand capital depuis les annees 80;
  • Individualisme forcene;
  • Systeme de santee hors de prix;
  • Racisme et exclusion, etc.
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 771
11 114
183
Hong Kong et Shanghai
C'est bien de se souvenir mais c'est encore mieux de s'interroger sur les raisons de la pietre performance des USA. Quelques pistes de reflexion pour Mr Biden:
  • Pays vendu au grand capital depuis les annees 80;
  • Individualisme forcene;
  • Systeme de santee hors de prix;
  • Racisme et exclusion, etc.
Tu oublies "Un président égocentrique et manipulateur, qui était dans le déni le plus total en ce qui concerne le Covid"
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 925
8 179
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
C'est bien de se souvenir mais c'est encore mieux de s'interroger sur les raisons de la pietre performance des USA. Quelques pistes de reflexion pour Mr Biden:
  • Pays vendu au grand capital depuis les annees 80;
Faux
La speculation existe aux Etats Unis des la mise en place de la declaration d'independance ,speculation cause principale par la suite de la guerre civile et apres celle ci combats impitoyables entre les geants que l'on retrouve encore de nos jours ! Rockfeller , Vanderbilt , Ford , Morgan ,Chase et par les memes moyens c'est a dire la loi du plus fort et sans etats d'ames et par l'asservissement des ouvriers avec comme objectif puissance et pouvoir absolu dans les infrastuctures du pays .

.....