États-Unis : les tarifs douaniers contre Pékin expirant en juillet, une consultation est lancée pour les prolonger

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 213
11 062
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les droits de douane mis en place en 2018 sur les importations en provenance de Chine pourraient expirer automatiquement le 6 juillet si aucune entreprise américaine ne demande à les maintenir, a annoncé mardi l'administration Biden qui a lancé un processus de consultation. Au total, les tarifs douaniers, mis en place sous l'ancien président Donald Trump, concernent l'équivalent de 350 milliards de dollars d'importations annuelles en provenance du géant asiatique. L'ancien président républicain avait pris ces mesures en représailles aux pratiques commerciales chinoises jugées «déloyales».

Communique : La consultation menée par les services de la représentante américaine au commerce (USTR) intervient dans un contexte d'inflation record et de problèmes d'approvisionnement. La principale fédération patronale (US Chamber), des entreprises ainsi que des experts en commerce international appellent depuis des mois à alléger, voire à supprimer ces droits, soulignant qu'ils affectent durement les petites entreprises qui n'ont pas de sources d'approvisionnement alternative. «La première étape du processus consiste à informer les représentants des branches de production nationales qui bénéficient des mesures tarifaires de la possibilité de mettre fin à ces mesures et de la possibilité de demander leur maintien», a expliqué l'USTR dans un communiqué. «Si nous ne recevons pas de demande (...), nous n'aurons pas l'autorité à continuer» à imposer ces tarifs douaniers dont la durée est de quatre ans, a souligné une responsable de l'USTR lors d'une conférence téléphonique. «Quelque 600» notifications vont être envoyées aux industriels, a indiqué une autre responsable.

L'USTR a précisé qu'elle devait les informer dans les 60 jours précédant l'expiration automatique. Et ses responsables ont ajouté que la durée de la procédure dépendra du nombre de réponses reçues. Ces droits de douane avaient été imposés au titre de l'article 301 de la législation commerciale des États-Unis sur les pratiques relatives au transfert de technologie, à la propriété intellectuelle et à l'innovation. «Si une ou plusieurs demandes de continuation sont soumises, l'USTR publiera un avis supplémentaire après le 6 juillet annonçant la poursuite de l'action tarifaire et procédera à une révision des tarifs», a également indiqué l'administration américaine. En d'autres termes, si les tarifs douaniers étaient maintenus, ils pourraient subir des modifications. À l'automne, USTR avait déjà commencé des procédures d'exclusion de certains produits.


1651594396201.png
 

zape56

Demi-dieu
23 Oct 2008
560
277
108
Depuis 2018, ma societe a bascule 90% des commandes pour les US hors de Chine.

Si les droits de douanes baissent, on pourrait songer a revenir mais vu la conjoncture actuelle en Chine, on continue a privilegier d'autres sources.
 

Geo-ffroy

Membre Silver
04 Fev 2020
361
94
43
47
Là où c'est débile, c'est qu'il suffit d'importer et d'assembler au Mexique pour échapper aux dits tarifs. Comme le Mexique est membre de l'ALENA, les USA ne peuvent rien faire.
 

Alplob

Alpha & Oméga
21 Avr 2010
3 167
1 893
173
Xujiahui
Là où c'est débile, c'est qu'il suffit d'importer et d'assembler au Mexique pour échapper aux dits tarifs. Comme le Mexique est membre de l'ALENA, les USA ne peuvent rien faire.
L'ALENA n'était pas un marché commun, donc les USA pouvaient faire quelque chose puisqu'ils l'ont renégocié avec le Canada et le Mexique ce qui a abouti à sa dissolution le 1er juillet 2020, pour être remplacé par un autre accord de libre-échange avec ces mêmes pays.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 213
11 062
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Avec les prix des containers toujours multiplies par 5 , une inflation proche de 12 % dans certains etats mais oscillant a 9/10 ailleurs , les ruptures de stocks et les difficultes d'approvisionnements suite au covid , la hausse des matieres premieres , les taux de changes et les difficultes des entreprises vis a vis de ces taxes aux Etats Unis , il risque d'y avoir un changement drastique ...

La situation economique n'est plus celle de 2018 , mais vous l'avez certainement remarque ! :)
 
Dernière édition: