1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Equivalences des diplômes français et chinois

Discussion dans 'Etudier en Chine' créé par C-E, 1 Juillet 2010.

  1. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Comme on me pose souvent la question sur mon blog, je publie l'extrait de l'arrangement entre nos deux ministères de l'éducation :


    Article 5 - En Chine

    5.1 Première inscription en première année d’études universitaires
    Un étudiant français titulaire du baccalauréat ou de son équivalent a la possibilité de s’inscrire en première année d’études universitaires en Chine.

    5.2 Accès au cursus de maîtrise (cursus Benke)
    Un étudiant français titulaire d’un DEUG, d’un DEUST, d’un BTS ou d’un DUT a la possibilité de s’inscrire en 3ème année de la maîtrise chinoise (cursus Benke), dans son domaine de formation.
    Un étudiant français titulaire de la licence française a la possibilité de s’inscrire en 4ème année de la maîtrise chinoise (cursus Benke), dans son domaine de formation.

    5.3 Accès en master
    Un étudiant français titulaire de la maîtrise française a la possibilité de s’inscrire en 1ère année du master chinois, dans son domaine de formation.

    5.4 Accès au doctorat
    Un étudiant français titulaire du DEA ou du master recherche a la possibilité de s’inscrire en doctorat en Chine, dans son domaine de formation.
    Un étudiant français diplômé d’une école d’ingénieurs habilitée par l’État après évaluation périodique par la commission des titres d’ingénieur (CTI) a la possibilité de s’inscrire en doctorat sous réserve qu’il puisse justifier d’une initiation à la recherche jugée suffisante ; si cette initiation à la recherche est jugée insuffisante, l’étudiant pourra, par décision du directeur de thèse, être astreint à suivre, parallèlement à ses travaux de thèse, certains enseignements complémentaires.
     

Partager cette page