En Chine, on a testé la première "voiture volante" avec des passagers à bord

Hyrulean08

Hyrulean08

Membre Actif
31 Juil 2016
47
Ratings
16
18
27
Guangxi
#1
Dans la course aux taxis volants, la firme chinoise Ehang prend de l'avance. Elle vient de réaliser ses premiers essais avec passager à bord, le tout dans diverses conditions météo et avec plusieurs scénarios de vol.

Ce drone électrique s'appelle Ehang 184. Il peut transporter un passager de 100 kg maximum et voler pendant 23 minutes. Il atteint 100 km/h. L'entreprise Ehang a déjà effectué plus de mille vols d'essai sans passagers dans toutes les circonstances : nuit, brouillard, vent fort (force 7)…

proxy.php?image=https%3A%2F%2Fwww.nautiljon.com%2Fimages%2Factualite%2F00%2F27%2Fmedium%2Fen_chine_on_a_teste_la_premiere_voiture_volante_avec_des_passagers_a_bord_8872.jpg%3F1518162258&hash=3a5504ac89070d7bfb68f58707b68d26


« Aucun des véhicules volants classiques ne peut atteindre l'objectif du vol entièrement autonome. Donc, ce n'est pas accessible à tout le monde. Ce vol autonome réussi signifie que ce n'est plus de la science-fiction, cela signifie que c'est possible ! », explique un ingénieur de la start-up chinoise

Des ingénieurs, mais aussi des dirigeants chinois et le maire adjoint de la ville de Guangzhou ont pris place à bord. Pour les passagers, aucune connaissance de pilotage n'est nécessaire. Il n'y a aucun instrument de vol. Le client commande sa course via une application sur son smartphone.

Il faudra cependant patienter un peu avant de voir les airs envahis par des taxis volants façon « Star Wars » ou « Cinquième élément ». Ehang doit encore passer de nombreux tests avant de pouvoir homologuer ses appareils pour que ceux-ci puissent survoler des zones habitées.

La ville de Dubaï, aux Émirats arabes unis, se montre très intéressée par ce type de transport. Elle avait annoncé vouloir lancer un premier service de drone-taxi en juillet 2017. Finalement, les premiers essais ont eu lieu en septembre dernier. Par ailleurs, l'entreprise chinoise n'est pas la seule à creuser le filon. Outre Airbus Group et son Vahana, Uber a récemment signé un partenariat avec la Nasa en vue de développer des drones-taxis. La firme allemande Volocopter et l'américain Boeing envisagent eux aussi de lancer leur propre service.

Source : https://www.nautiljon.com/actualite...+volante-+avec+des+passagers+à+bord-8872.html

Le moyen de transport du futur ? :)
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 036
Ratings
812
168
#2
... et sans doute le moyen le plus couteux en énergie pour déplacer une personne d'un point à un autre...
Et pour le "coup de la panne" quand il y aura un modèle biplace, on repassera :D

Blague à part, c'est effectivement une belle prouesse.
Y'a plus qu'à résoudre le problème de l'énergie... et ré-inventer un code de la route... ha oui, et enterrer quelques lignes électriques
 
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
4 380
Ratings
3 083 1
178
Nanning
#3
et ré-inventer un code de la route... ha oui, et enterrer quelques lignes électriques
Ce serait réellement dommage... Car cela nous priverait de ces croustillantes vidéos trash dont les Chinois sont si friands et qui pullulent sur weixin...
 
Hyrulean08

Hyrulean08

Membre Actif
31 Juil 2016
47
Ratings
16
18
27
Guangxi
#4
C'est sûr qu'à terme si ça se démocratise il va falloir repenser en profondeur la manière dont les villes sont agencées, donc d'ici là on a le temps de voir venir !
Ce serait réellement dommage... Car cela nous priverait de ces croustillantes vidéos trash dont les Chinois sont si friands et qui pullulent sur weixin...
Oui les accidents de la route au sol sont déjà souvent mortels alors avec ce genre d'engins on n'a pas fini d'en voir..
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 036
Ratings
812
168
#5
Après réflexion, il y a un marché.
Une boite a deux points névralgiques entre lesquels le déplacement rapide est important et dont la situation en ville est également stratégique.
Elle achète ou se fait valider un couloir aérien.
Les "drones" sont programmés pour ce couloir uniquement et l'évitement d'autre appareils volants par arrêt ou recul dans leur couloir.

Comme il y en a qui arriveront encore une fois de plus à faire du fric avec quelque chose qui ne leur appartient pas (un certain volume de ciel), je prédit que ça va se réaliser très rapidement (de la croissance tirée basée sur de l'air brassé, c'est un coup à coté duquel notre époque n'autorise même pas à songer éviter).