En recherche Emploi

  • Auteur de la discussion Lyritik
  • Date de début
L

Lyritik

Membre Bronze
12 Août 2012
12
26
#1
  • L

    Lyritik

Bonjour à tous,

Est-ce qu'il y a parmi vous des chefs cuisiniers qui ont besoin de commis / apprenti en Chine et à Tianjin notamment ?
Je m'explique, j'ai une licence en commerce international, mais j'aimerais être cuisinier, c'est un métier qui passionne. Je cuisine pour ma famille et j'ai été pizzaïolo pour des extras le week-end pendant quelques mois en France. Pour le reste, j'ai TOUT à apprendre mais je suis motivé, je sens que j'ai ça dans la peau.
Je suis à Tianjin pour le moment, ça ne me dérangerait pas d'aller ailleurs.

Sinon, j'ai obtenu le HSK 4, j'ai un bon niveau d'anglais et ai donné des cours de français pendant presque trois ans dans deux universités. Je sais m'adapter, j'ai toujours envie d'apprendre, bref je sais tout et rien faire à la fois...

Ça à l'air fouillis (ça l'est) mais j'ai eu des expériences tellement diverses, comme tout le monde j'imagine, que je ne sais lesquelles mettre en avant.
Faites-moi part de vos remarques / questions / suggestions, j'ai besoin d'avancer.

Merci pour votre attention et votre aide.

Benjamin
 
vinc1664

vinc1664

Membre Platinum
24 Oct 2011
569
Ratings
214
78
Shenzhen
#2
  • vinc1664

    vinc1664

Bonjour à tous,

Est-ce qu'il y a parmi vous des chefs cuisiniers qui ont besoin de commis / apprenti en Chine et à Tianjin notamment ?
Je m'explique, j'ai une licence en commerce international, mais j'aimerais être cuisinier, c'est un métier qui passionne. Je cuisine pour ma famille et j'ai été pizzaïolo pour des extras le week-end pendant quelques mois en France. Pour le reste, j'ai TOUT à apprendre mais je suis motivé, je sens que j'ai ça dans la peau.
Je suis à Tianjin pour le moment, ça ne me dérangerait pas d'aller ailleurs.

Sinon, j'ai obtenu le HSK 4, j'ai un bon niveau d'anglais et ai donné des cours de français pendant presque trois ans dans deux universités. Je sais m'adapter, j'ai toujours envie d'apprendre, bref je sais tout et rien faire à la fois...

Ça à l'air fouillis (ça l'est) mais j'ai eu des expériences tellement diverses, comme tout le monde j'imagine, que je ne sais lesquelles mettre en avant.
Faites-moi part de vos remarques / questions / suggestions, j'ai besoin d'avancer.

Merci pour votre attention et votre aide.

Benjamin
Je pense que tu as plus de chances de trouver ce genre de postes dans les grandes villes SH / BJ / GZ / SZ.
Ou alors cible les grand hôtels mais il faudrait que tu aies plus d’expérience en cuisine je pense.

Dernier point, ça risque d’être compliqué d’avoir un visa de travail pour un apprenti étranger.
 
parapluie

parapluie

Alpha & Oméga
09 Mai 2013
8 476
Ratings
4 047
173
Shanghai
#3
  • parapluie

    parapluie

pour ce genre de poste j'avais vu ça ailleurs, je sais plus si il faut justifier de 5 ou 10 ans d'expérience pro pour le permis de travail
je pourrais retrouver l'info si ça intéresse

c'est un cuisto qui me l'avait envoyé en MP
 
L

Lyritik

Membre Bronze
12 Août 2012
12
26
#4
  • L

    Lyritik

Merci ! j'ai un visa 1 an multi-entrées / 90 jours, je sais que c'est pas dans les clous pour du travail tout ça mais j'ai besoin de faire quelque chose.
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Admin
#5
  • Mathieu

    Mathieu

Merci ! j'ai un visa 1 an multi-entrées / 90 jours, je sais que c'est pas dans les clous pour du travail tout ça mais j'ai besoin de faire quelque chose.
Pas certain qu'être travailleur clandestin en plus de n'avoir aucune base solide d'un métier qui est difficile et nécessite un minimum de technique soit la meilleure facon de commencer.
Il faut être un minimum réaliste, la Chine n'est pas le meilleur endroit pour faire ton apprentissage de la cuisine dans ces conditions, quand bien même tu serais très motivé.

Tu aurais bien plus à gagner si ta démarche est réelle à apprendre les bases du métier par un CAP en France, faire des stages en France, acquérir une expérience pro en France et si tu le souhaites plus tard partir à l'étranger.

Ce n'est pas pour te faire la morale que je te dis ca mais par simple observation de personnes ayant beaucoup galéré en Chine (et encore pour certaines c'est à une époque ou administrativement la Chine était moins regardante).
 
L

Lyritik

Membre Bronze
12 Août 2012
12
26
#6
  • L

    Lyritik

Pas certain qu'être travailleur clandestin en plus de n'avoir aucune base solide d'un métier qui est difficile et nécessite un minimum de technique soit la meilleure facon de commencer.
Il faut être un minimum réaliste, la Chine n'est pas le meilleur endroit pour faire ton apprentissage de la cuisine dans ces conditions, quand bien même tu serais très motivé.

Tu aurais bien plus à gagner si ta démarche est réelle à apprendre les bases du métier par un CAP en France, faire des stages en France, acquérir une expérience pro en France et si tu le souhaites plus tard partir à l'étranger.

Ce n'est pas pour te faire la morale que je te dis ca mais par simple observation de personnes ayant beaucoup galéré en Chine (et encore pour certaines c'est à une époque ou administrativement la Chine était moins regardante).
Je comprends tout à fait ce que tu dis, et je te remercie pour ton avis, je conçois qu'il serait toujours mieux de ne pas brûler les étapes et de respecter la marche à suivre.

Cependant, j'ai passé ma (courte) vie à toujours faire les choses bien comme il faut, respecter les règles tout ça tout ça... Force est de constater que ça ne m'a pas amené bien loin... même si en distance on peut considérer que la Chine c'est déjà pas mal :). J'espère que tu pourras pardonner mon humour de bas étage.

Tous les emplois "intéressants" que j'ai pu avoir, c'était au "culot", alors maintenant je tente, advienne que pourra. Attention, je ne parle pas d'activités illicites et autres crimes; pour ça, je ne poste pas sur Bonjour Chine (encore une fois désolé, j'arrive pas à m'en empêcher :) )

Maintenant, dans mon cercle d'amis chinois, quand je leur parle de régulation, lois, etc. tous (je suis bien d'accord que quelques amis sur une population de 1 milliard 300-600 millions, c'est vraiment pas représentatif) me disent de faire d'abord, et de se mettre en règle ensuite... alors j'essaye de faire comme les Romains 入乡随俗.

Bref, j'ai l'impression que la vie me pousse à faire plus confiance à mon instinct et oublier tout ce que je prenais pour acquis ; il est aussi probable que je me plante complètement . Il faudra sûrement, comme tu dis, que je repasse par la case France, mais j'ai toujours espoir que quelque chose se passe, quoi que ce soit, même si c'est pas dans la cuisine pour le moment. Ou alors un truc qui me dira l'inverse, que mon rêve c'est pas ça non plus !

Enfin, merci pour vos retours, je suis loin de connaître ou comprendre la Chine, c'est pour ça que j'ai besoin de vous !
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Admin
#7
  • Mathieu

    Mathieu

Maintenant, dans mon cercle d'amis chinois, quand je leur parle de régulation, lois, etc. tous (je suis bien d'accord que quelques amis sur une population de 1 milliard 300-600 millions, c'est vraiment pas représentatif) me disent de faire d'abord, et de se mettre en règle ensuite... alors j'essaye de faire comme les Romains 入乡随俗.
Soit juste conscient qu'eux sont chinois et toi étranger et qu'outre des lois différentes qui s'appliquent à vous, les fonctionnaires sont beaucoup zélés dans leur application vis à vis d'un étranger que vis à vis d'un chinois.
Quant à "faire d'abord et se mettre en règle ensuite" c'est doublement impossible puisque ton expérience clandestine en Chine ne sera pas valorisable plus tard auprès des autorités et que tu en seras au même point...

Attention, je ne parle pas d'activités illicites
Indirectement si car si pratiquées sans permis de travail ça devient un délit.

A nouveau on a eu toutes sorte de témoignages sur ce forum, de personnes qui ont commencé comme toi en se disant qu'ils corrigeraient le tir plus tard. Y compris dernièrement un prof qui bossait sans visa de travail et s'est fait chopper 2 ans plus tard. Résultat : amende, prison, expulsion de Chine en sortie de prison, interdiction d'y revenir alors qu'il y avait rencontré sa femme et s'y était marié.
 
Mastercloud

Mastercloud

Membre Bronze
19 Sept 2016
207
Ratings
31
33
#8
  • Mastercloud

    Mastercloud

Soit juste conscient qu'eux sont chinois et toi étranger et qu'outre des lois différentes qui s'appliquent à vous, les fonctionnaires sont beaucoup zélés dans leur application vis à vis d'un étranger que vis à vis d'un chinois.
Quant à "faire d'abord et se mettre en règle ensuite" c'est doublement impossible puisque ton expérience clandestine en Chine ne sera pas valorisable plus tard auprès des autorités et que tu en seras au même point...



Indirectement si car si pratiquées sans permis de travail ça devient un délit.

A nouveau on a eu toutes sorte de témoignages sur ce forum, de personnes qui ont commencé comme toi en se disant qu'ils corrigeraient le tir plus tard. Y compris dernièrement un prof qui bossait sans visa de travail et s'est fait chopper 2 ans plus tard. Résultat : amende, prison, expulsion de Chine en sortie de prison, interdiction d'y revenir alors qu'il y avait rencontré sa femme et s'y était marié.


Au final est-ce qu'on a eu des retours, me semblait qu'il avait fait un overstay de 2 ans non ? qui n'est quand même pas pareil que de se faire chopper à bosser avec le mauvais visa hein, soit-dit en passant.
 
N

niceal

Ange
01 Juil 2010
686
Ratings
231
88
shenzhen
#9
  • N

    niceal

Au final est-ce qu'on a eu des retours, me semblait qu'il avait fait un overstay de 2 ans non ? qui n'est quand même pas pareil que de se faire chopper à bosser avec le mauvais visa hein, soit-dit en passant.
Je connais indirectement un professeur d'anglais, work permit en règle dans une école elle aussi en règle, qui donnait des leçons de soutiens payantes à certains élèves hors du cadre de son travail.
Il a été arrêté, déporté et interdit de séjour pour travail illégal.

Ce n'est pas une question de plus grave ou moins grave, c'est une simple question de légal ou d'illégal.
 
Mastercloud

Mastercloud

Membre Bronze
19 Sept 2016
207
Ratings
31
33
#10
  • Mastercloud

    Mastercloud

Je connais indirectement un professeur d'anglais, work permit en règle dans une école elle aussi en règle, qui donnait des leçons de soutiens payantes à certains élèves hors du cadre de son travail.
Il a été arrêté, déporté et interdit de séjour pour travail illégal.

Ce n'est pas une question de plus grave ou moins grave, c'est une simple question de légal ou d'illégal.
Comment il s'est fait choppé ? en dehors du cadre de travail et en leçons privées c'est relativement difficile non ? des fois je me demande comment ça peut arriver