Élection présidentielle 2017

  • Auteur de la discussion - Résistons -
  • Date de début

1 er tour Presdientielles, quel est votre vote?

  • Nicolas DUPONT-AIGNAN

    Votes: 1 0,9%
  • Marine LE PEN

    Votes: 17 15,3%
  • Emmanuel MACRON

    Votes: 27 24,3%
  • Benoit HAMON

    Votes: 2 1,8%
  • Nathalie ARTHAUD / Philippe POUTOU

    Votes: 3 2,7%
  • Jacques CHEMINADE

    Votes: 2 1,8%
  • Jean LASSALLE

    Votes: 3 2,7%
  • Jean-Luc MELANCHON

    Votes: 20 18,0%
  • Francois ASSELINEAU

    Votes: 16 14,4%
  • Francois FILLON

    Votes: 20 18,0%

  • Nombre total d'électeurs
    111
  • Sondage fermé .
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
13 118
8 210
173
法国
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 856
10 674
178
Hong Kong et Shanghai
4. Si Macron faisait tant vendre que ça, je ne crois pas me tromper en disant qu'il y aurait plus d'engouement derrière lui, en tout cas il n'aurait pas été le président le plus mal élu
Quel critère utilises-tu pour affirmer que Macron est "le président le plus mal élu" ?

Car quand je regarde les résultats, je constate qu'il a obtenu 66,1 % des suffrages exprimés, ce qui le place en 2eme position, derrière Chirac 2002 avec 82,2 % (le "dernier étant VGE en 74 avec 50,8%)

Tu vas peut-être me dire, oui mais les votes blancs, les votes nuls ... là encore, il pointe à la 2eme place avec 58,5% des votants, toujours derrière Chirac 2002 avec 77,8 % (Hollande ferme la marche avec 48,6 %)

Mais il faut aussi tenir compte des abstentions ... effectivement, avec 43,6 % des inscrits, il "tombe" à la 5eme place, toujours derrière Chirac 2002, 62%, et De Gaulle (65) 45,3%, faisant quasiment jeu égal avec VGE, 43,8% et Mitterrand 43,8%, et c'est Pompidou qui se retrouve bon dernier avec 37,5%
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
13 118
8 210
173
法国
Quel critère utilises-tu pour affirmer que Macron est "le président le plus mal élu" ?

Car quand je regarde les résultats, je constate qu'il a obtenu 66,1 % des suffrages exprimés, ce qui le place en 2eme position, derrière Chirac 2002 avec 82,2 % (le "dernier étant VGE en 74 avec 50,8%)

Tu vas peut-être me dire, oui mais les votes blancs, les votes nuls ... là encore, il pointe à la 2eme place avec 58,5% des votants, toujours derrière Chirac 2002 avec 77,8 % (Hollande ferme la marche avec 48,6 %)

Mais il faut aussi tenir compte des abstentions ... effectivement, avec 43,6 % des inscrits, il "tombe" à la 5eme place, toujours derrière Chirac 2002, 62%, et De Gaulle (65) 45,3%, faisant quasiment jeu égal avec VGE, 43,8% et Mitterrand 43,8%, et c'est Pompidou qui se retrouve bon dernier avec 37,5%
Pour ma part, je vais surtout te dire que le second tour est une foutaise. Et en regardant le 1er tour, oui Macron ne fait pas un bon score. Moins que Sarkozy et Hollande. ( En nombre de suffrages et non en%.) Je vs invite à lire la vidéo d' Onfray sur la premiere annee de Macron et son election.
Après sur les 5 dernières élections, chirac 2002 .est le plus mal élu, suivi de Macron. Et les deux sont ds la même erreur, croire qu ils ont été portés alors que leur élection n est que fruit de division, rejet,...
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 900
7 784
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pour ma part, je vais surtout te dire que le second tour est une foutaise. Et en regardant le 1er tour, oui Macron ne fait pas un bon score. Moins que Sarkozy et Hollande. ( En nombre de suffrages et non en%.) Je vs invite à lire la vidéo d' Onfray sur la premiere annee de Macron et son election.
Bonsoir r Hara
Allez courage , plus que 9 ans a tenir ...:calin:
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
13 118
8 210
173
法国
Bonsoir r Hara
Allez courage , plus que 9 ans a tenir ...:calin:
Bjr Lafoy,
Ca fait depuis 1981 que ça dure et que ns sommes dans une routine politique dévastatrice pour le pays. Les effets commencent à se faire sentir depuis un gros lustre. Peu importe Macron ou un autre, ça changera quoi si on ne revoit pas nos modes de fonctionnement? Le seul 'crédit' à mettre sur le dos de Macron : fini la France de gauche et la France de droite (Qui n était que façade du reste), ne reste que la France d en haut et la France d en bas. (Demanderait d être plus détaillé peut etre. On peut relire les postes de deux ans et un an en attendant)
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 856
10 674
178
Hong Kong et Shanghai
Pour ma part, je vais surtout te dire que le second tour est une foutaise. Et en regardant le 1er tour, oui Macron ne fait pas un bon score. Moins que Sarkozy et Hollande. ( En nombre de suffrages et non en%.) Je vs invite à lire la vidéo d' Onfray sur la premiere annee de Macron et son election.
Après sur les 5 dernières élections, chirac 2002 .est le plus mal élu, suivi de Macron. Et les deux sont ds la même erreur, croire qu ils ont été portés alors que leur élection n est que fruit de division, rejet,...
Donc ton critère est le score du 1er tour "en nombre de suffrages et non en%".
Bon, cela ne me semble pas le critère le plus pertinent, mais admettons ....
Avec 8656346 suffrages, Macron est certes derrière Sarkozy et Hollande, mais devant Chirac 2002, devant Chirac 1995, devant Mitterrand 1988, devant Mitterrand 1981, devant VGE 1974. Ce qui le met donc assez loin de la dernière place et du titre de "Président le plus mal élu" ...

Si l'on applique ton critère, pour avoir un président "bien élu", il faut que dès le 1er tour les Français lui apportent un maximum de suffrages, et n'aient surtout pas l’idée saugrenue de manifester leurs divergences, d'exprimer leurs désaccords sur certains points en votant pour des petits candidats.
Pour un partisan d'un "petit candidat", qui déplore le peu de cas que l'on fait des petits candidats, le peu de visibilité qu'on leur offre, je trouve cela paradoxal.

Et je ne peux m’empêcher de souligner qu'avec ton critère, Sarkozy est le président le "mieux élu" de tous les présidents depuis 1965.:rolleyes:
 
Dernière édition:
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
13 118
8 210
173
法国
Donc ton critère est le score du 1er tour "en nombre de suffrages et non en%".
Bon, cela ne me semble pas le critère le plus pertinent, mais admettons ....
Tu m étonnes que tu penses cela :ptdr:

Avec 8656346 suffrages, Macron est certes derrière Sarkozy et Hollande, mais devant Chirac 2002, devant Chirac 1995, devant Mitterrand 1988, devant Mitterrand 1981, devant VGE 1974. Ce qui le met donc assez loin de la dernière place et du titre de "Président le plus mal élu" ...
Tu auras remarque que je m étais arrêté a 2002, le passage a 5 ans. Donc oui, je confirme, après Chirac 2002, Macron est le plus mal élu dans la dite période. D ailleurs difficile d aller au delà en termes de résultats, pas le même paysage politique, pas le même nombre d inscrits (39 millions en 95 pour 47 millions en 2017) Après, Alplob decide d aller plus loin, c est son propos, pas le mien. Donc ta réponse n est pas recevable.
Si l'on applique ton critère, pour avoir un président "bien élu", il faut que dès le 1er tour les Français lui apportent un maximum de suffrages, et n'aient surtout pas l’idée saugrenue de manifester leurs divergences, d'exprimer leurs désaccords sur certains points en votant pour pour des petits candidats.
Pour un partisan d'un "petit candidat", qui déplore le peu de cas que l'on fait des petits candidats, le peu de visibilité qu'on leur offre, je trouve cela paradoxal.
Mon propos n est pas de vouloir un candidat bien élu (ce qui est impossible avec notre mode d election et la manière dont se passe une election ce qui me fait ne pas comprendre ton discours sur les dits petits candidats de ton post) mais de demander a un Macron ou un Chirac en 2002 d arrêter de prétendre d avoir été élu avec un large soutien/adhésion populaire parce que c est faux. Ces deux présidents ont représentés le moins de personnes/ soutiens. Ils devraient en avoir conscience dans leur manière de diriger ce pays. (Qui plus est quand on voit le taux de votes blancs et abstentions qui ont suivi pour les législatives en 2017. La majorité présidentielle de 2002 avait réussit a rassembler un peu plus. D ailleurs, je change mon propos, Macron, et non Chirac, est le president le plus mal élu depuis 2002 :) )


Et je ne peux m’empêcher de souligner qu'avec ton critère, Sarkozy est le président le "mieux élu" de tous les présidents depui 1965.:rolleyes:
M arrêtant a 2002, je ne sais pas. La comparaison a ses limites. Pas la même époque, ni le même le paysage médiatique, politique,... Pas le même contexte social. Ce qui n est pas en contradiction avec l intérêt porte sur la chronologie et l histoire pour peut etre une meilleure compréhension du présent.
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 856
10 674
178
Hong Kong et Shanghai
Tu auras remarque que je m étais arrêté a 2002, le passage a 5 ans. Donc oui, je confirme, après Chirac 2002, Macron est le plus mal élu dans la dite période. ....

M arrêtant a 2002, je ne sais pas. La comparaison a ses limites. Pas la même époque, ni le même le paysage médiatique, politique,... Pas le même contexte social. Ce qui n est pas en contradiction avec l intérêt porte sur la chronologie et l histoire pour peut etre une meilleure compréhension du présent.
C'est pratique de pouvoir placer le curseur là où ça t'arrange ...

A ce compte là, on peut aussi dire que Macron est le président le mieux élu depuis 2013 ... :langue:
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
13 118
8 210
173
法国
C'est pratique de pouvoir placer le curseur là où ça t'arrange ...

A ce compte là, on peut aussi dire que Macron est le président le mieux élu depuis 2013 ... :langue:
Je place le curseur nul part. Quitte a me lancer dans des comparaisons, autant le faire sur ce qui peut l etre. Des périodes. Le quinquennat ici mêlé aux "forces" politiques en présence.(2002 avec 16 candidats est un peu différent même si en matière de représentation politique, on retrouve le même paysage. Certaines primaires fut crées par la suite, "Président soit loue".)
A propos de curseurs, la manière de faire de la politique dans ce pays (je sors de l election), je le placerai plus sur 1983. Car depuis cette date, nos élus, macron compris, fonctionnent a peu près de la même façon.
 
Alplob

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 600
1 505
168
Xujiahui
Donc concrètement on a un président qui :
- est lucide sur le fait que l'Allemagne nous nique
- pense que le Frexit est pas la seule solution et qu'on peut réformer l'Europe en notre faveur
- a bien compris que donner trop de pouvoir au peuple (référendum) c'est pas digne d'un leader
- veut porter la France vers le haut

Et on a les éternels insatisfaits qui chialent que Macron écoute pas le peuple et qu'il nous entube et gnagnagna et gnagnagna.

Jusqu'à présent il me semble qu'il redore l'image de la France de manière assez spectaculaire.
Ah mais tu te trompes, je ne suis pas un insatisfait, au contraire on vit une époque passionnante, je suis en mode pop corn car les évènements arrivent plus ou moins comme attendus. En revanche, ce qui me parait étonnant ce que tu nous parles de changements a très long termes avec l'IA mais qu'en meme tu supportes un president qu'on a élu à contre courant de la tendance mondiale et qui dans 15 ans nous paraitra vraiment ringard lorsque l'UE aura cessé d'exister.

C'est sur le remède qu'on est pas d'accord. Tu penses qu'il faut jeter l'euro et l'Europe aux orties (pour ne pas dire jeter le bébé avec l'eau du bain), je pense qu'il vaut mieux les reformer, les adapter, corriger les erreurs ...

Bref, je pense qu'il vaut mieux aller de l'avant, ajuster le cap, s'adapter aux évolutions, plutôt que de vouloir tout casser et revenir à un utopique "c’était mieux avant".
Comme tout le monde tu n'auras pas le choix de revenir vers l'utiopique "c'était mieux avant" la réalité, les allemands ne voudrons jamais payer ad vitam aeternam et les pays du Sud auront toujours des difficultés à payer. Ça c'est s'adapter aux evolutions. D'ailleurs ça tombe bien, l'écrasante majorité des pays du monde a sa propre monnaie et n'a aucun projet d'une quelconque union monétaire (et aussi ne se pose pas la question tous les 2 ou 3 ans si leur monnaie continuera d'exister dans quelques années)...

Mais sinon, c'est très bon plan la kryptonite, ça pourrait être utile un jour
https://www.challenges.fr/monde/eur...lon-des-economistes-allemands-renommes_588860
Je ne trouve pas ça choquant du tout, bien au contraire.

Lorsque les circonstances changent, ou que les événements ne vont pas dans le sens anticipé, vaut-il mieux s'obstiner à appliquer coûte que coûte un programme (qui comme beaucoup de programmes est souvent obsolète 6 mois après sa rédaction), et uniquement ce programme, ou vaut-il mieux adapter son programme, infléchir sa politique, en fonction de l’évolution des événements?

Dans un monde où les circonstances, les contextes peuvent changer beaucoup et rapidement, je préfère un dirigeant qui a l'intelligence de s'adapter, même si cela ne parait pas très démocratique, plutôt qu'un dirigeant qui s’entête à appliquer un programme que les événements auraient rendus obsolète, et qui nous emmène démocratiquement droit dans le mur.
Tu n'as pas saisi le sens de ma remarque. Mon point n'était pas que ce n'était pas démocratique du point vu français, mais du point de vu allemand. Ils viennent justement de voter et de monter une coalition gouvernementale qui n'est pas en ligne avec la vision macronienne de l'UE, et là on vient leur faire chantage. Ils vont penser quoi les allemands? Qu'aurait t on dit des espagnols si après les élections française ils étaient venu faire un chantage similaire sur le nouveau gouvernement français? En fait là, pour le coup Macron applique la méthode proposée par Mélanchon, à savoir de faire pression sur le gouvernement allemand. Et ça moi, en tant que français j'y suis opposé car ce n'est pas l'idée que je me fais des rapports de coopération qu'il devrait avoir entre lea deux pays. Et meme admettons que l'on arrive à faire tordre le bras des allemands, il nous faudra encore convaincre, les Hollandais, les Finlandais, etc .... d'aller dans la même direction... Et comme si cela ne nous suffisait pas, voilà qu'on se sent obligé de rappeler au gouvernement italien fraichement nommé ce qu'il devrait faire... Et encore, on a pas encore parler des pays de l'Est qui n'ont aucunement envie de re-perdre des pants de souveraineté, etc, etc, ....

Je reprend ta phrase: ton dirigeant n'a pas l'intelligence de s'adapter, il s'entête dans un truc qui n'a apporté aucune preuve et dont les évènements nous emmènent droit dans le mur.

Si l'on applique ton critère, pour avoir un président "bien élu", il faut que dès le 1er tour les Français lui apportent un maximum de suffrages, et n'aient surtout pas l’idée saugrenue de manifester leurs divergences, d'exprimer leurs désaccords sur certains points en votant pour des petits candidats.
Pour un partisan d'un "petit candidat", qui déplore le peu de cas que l'on fait des petits candidats, le peu de visibilité qu'on leur offre, je trouve cela paradoxal.
Voltaire a écrit que "La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire". J'avoue que j'ai mis un certain temps avant de la comprendre. Mais là, en voyant ton analyse sur l'engouement pour Macron 1er / 2nd tour, cette phrase prend tout son sens. Il semblerait que tu aies complètement oublié les contextes du 1er et du 2nd tour....

Déjà le 1er tour. Question: de quelle petit candidat les électeurs pouvaient-ils être tentés de voter Macron? Poutou? Arthaud? Asselineau? Dupont-Aignant? Lassalle? Cheminade? A mon sens, aucun tellement Macron était un candidat aux antipodes de chacun de ces candidats. C'est bien pour cela que si il y a un engouement à mesurer au tour de Macron, c'est au premier tour, et au premier tour seulement. Et ensuite on pourrait penser qu'il a au contraire récupéré des voix d'électeurs de "grands" candidats proches des idées libérales/européennes qui ont été dégoûté du comportement de leur poulain. Par exemple Fillon, dont les sorties des affaires dans la presse correspondaient parfaitement au timing de la campagne :rolleyes: Dans ce contexte, il a fait 18.2% du corps électoral, à l'exception certes de Chirac en 1995 et 2002, aucun président élu n'a fait moins bien au premier tour. Et surtout, c'est un décrochage très nette par rapport à 2012 (Hollande: 22.3% du corps électoral) et 2007 (Sarkozy: 25,7%). Donc je rejoins tout à fait @Resistons lorsqu'il dit que les résultats de Macron ne sont pas bons, et surtout pour en revenir au point d'origine, ça parait très peu pour un gars qui soit disant faisait tant vendre qu'il faisait toutes les unes des journaux, magazines, etc....

Ensuite le 2nd tour. Te souviens-tu du contexte? Tous ceux qui disaient vouloir s'abstenir étaient ouvertement ostracisés et ceux qui déclarait voter LePen même de façon argumentée ont été catalogué comme collabo. Parce qu'il fallait faire barrage à Le Pen, pas d'autres explications. Et toi tu considères que c'est le bon moment pour mesurer l'engouement pour Macron? :doh: Super l'engouement pour Macron, c'était palpable :rolleyes: (Mais bon, on comprend la panique il parait que certains sondages annonçaient à la LREM à peine 55%/45%...) D'ailleurs, on ne t'a pas vu à ce moment avec tes points Godwin, je me trompe? Ce ne sont pourtant pas les occasions qui ont manquées: chaque mention de collabo, la visite de Macron à Ouradour sur Glane, au mémorial sur le Shoah et au Mémorial des Martyrs de la Déportation, rencontre avec l'ancien secrétaire de Jean Moulin, .... Alors même que c'était une fantastique ré-écriture de l'Histoire puisque les collabos -dont beaucoup venaient de la gauche comme Laval- justifiaient justement leurs actions pour intégrer la Nouvelle Europe d'Hitler (et l'argumentaire de l'époque est incroyablement similaire à ce que l'on entend encore de nos jours ^^) et que Conseil National de la Résistance comportait l'ensemble des sensibilité politiques, y compris l'extreme droite ... Bref, malgré cette pression incroyable et injustifiée/injustifiable (qui a dit mouvance sectaire ? :rolleyes:), Macron n'a fait que 43.6% du corps électoral au second tour face à la paria de service.

Décidément, la contextualisation n'est pas ton point fort.


Quel critère utilises-tu pour affirmer que Macron est "le président le plus mal élu" ?

Car quand je regarde les résultats, je constate qu'il a obtenu 66,1 % des suffrages exprimés, ce qui le place en 2eme position, derrière Chirac 2002 avec 82,2 % (le "dernier étant VGE en 74 avec 50,8%)

Tu vas peut-être me dire, oui mais les votes blancs, les votes nuls ... là encore, il pointe à la 2eme place avec 58,5% des votants, toujours derrière Chirac 2002 avec 77,8 % (Hollande ferme la marche avec 48,6 %)

Mais il faut aussi tenir compte des abstentions ... effectivement, avec 43,6 % des inscrits, il "tombe" à la 5eme place, toujours derrière Chirac 2002, 62%, et De Gaulle (65) 45,3%, faisant quasiment jeu égal avec VGE, 43,8% et Mitterrand 43,8%, et c'est Pompidou qui se retrouve bon dernier avec 37,5%
bon_point.jpg
 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 856
10 674
178
Hong Kong et Shanghai
Dans ce contexte, il a fait ...
...
Te souviens-tu du contexte?
...
Décidément, la contextualisation n'est pas ton point fort.
Y a pas à dire, c'est vraiment pratique la contextualisation ....

Dès qu'une donnée, un chiffre contredit ton argument, dès qu'un fait, un événement ne va pas dans ton sens, tu dégaines la contextualisation : ah, mais c'est pas le même contexte, les circonstances sont différentes, c'est une autre époque, on peut pas comparer,... et hop, tout est balayé.... c'est magique!

Tu as raison, il faut que je me mette à la contextualisation ! :grin:
 
Alplob

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 600
1 505
168
Xujiahui
Y a pas à dire, c'est vraiment pratique la contextualisation ....

Dès qu'une donnée, un chiffre contredit ton argument, dès qu'un fait, un événement ne va pas dans ton sens, tu dégaines la contextualisation : ah, mais c'est pas le même contexte, les circonstances sont différentes, c'est une autre époque, on peut pas comparer,... et hop, tout est balayé.... c'est magique!

Tu as raison, il faut que je me mette à la contextualisation ! :grin:
Nan mais tu ne l'as pas vu? Tu l'as eu ton bon point, qu'est-ce qu'il te faut de plus? Un diplome de mauvaise de foi? Ok, je vais le faire selon ta façon de voir: il y avait un tel engouement pour Macron qu'il a fait 18,6% des inscrits au premier tour et c'est le 3ème président le plus mal élu.

C'est bon là?
 
五毛哥

五毛哥

Dieu suprême
04 Fev 2013
2 735
2 669
163
Nan mais tu ne l'as pas vu? Tu l'as eu ton bon point, qu'est-ce qu'il te faut de plus? Un diplome de mauvaise de foi? Ok, je vais le faire selon ta façon de voir: il y avait un tel engouement pour Macron qu'il a fait 18,6% des inscrits au premier tour et c'est le 3ème président le plus mal élu.

C'est bon là?
Les 20% qui ont voté Fillon ont pas voté Macron parce qu'il allait pas assez loin. Leur choix se serait automatiquement porté sur Macron si Fillon n'avait pas été de la partie.
Donc c'est plutôt 40% de gens favorables au programme de Macron au premier tour.
 
Alplob

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 600
1 505
168
Xujiahui
Les 20% qui ont voté Fillon ont pas voté Macron parce qu'il allait pas assez loin. Leur choix se serait automatiquement porté sur Macron si Fillon n'avait pas été de la partie.
Donc c'est plutôt 40% de gens favorables au programme de Macron au premier tour.
Je ne pense pas que l'on puisse ajouter la frange "Sens commun" de l'électorat de Fillon à l'électorat de Macron, et c'était un gros morceau de son électorat. D'ailleurs, dans l'analyses des votes du second tour, seule la moitié des électeurs de Fillon a voté pour Macron, 1/4 pour Le Pen, et le reste s'est abstenu ou a voté blanc. Donc au max, Macron est plus ou moins à 28,6 % au premier tour.
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 856
10 674
178
Hong Kong et Shanghai
Nan mais tu ne l'as pas vu? Tu l'as eu ton bon point, qu'est-ce qu'il te faut de plus? Un diplome de mauvaise de foi? Ok, je vais le faire selon ta façon de voir: il y avait un tel engouement pour Macron qu'il a fait 18,6% des inscrits au premier tour et c'est le 3ème président le plus mal élu.

C'est bon là?
Je peux aussi le faire à ta façon : dans le contexte d’une élection très disputée, dans le contexte d’une candidature non présentée par les grands partis tradionnels, dans le contexte d’un parti/mouvement récemment créé, .... on peut considérer que c’est un score exceptionnel...:grin:

(Tu vois, j’essaye de m’améliorer en contextualisation ...:langue:)
 
Alplob

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 600
1 505
168
Xujiahui
Je peux aussi le faire à ta façon : dans le contexte d’une élection très disputée, dans le contexte d’une candidature non présentée par les grands partis tradionnels, dans le contexte d’un parti/mouvement récemment créé, .... on peut considérer que c’est un score exceptionnel...:grin:

(Tu vois, j’essaye de m’améliorer en contextualisation ...:langue:)
Ouaip tout comme sa présence dans les médias les 8 mois précédents l'élection. Au fait, t'en est où dans l'analyse de la lettre envoyée au CSA par l'UPR en septembre 2016 qui mentionnent tous les chiffres liés à l'exposition médiatique par parti politique selon les critères du CSA? Toujours pas eu de réponse de ta part, ça fait pourtant bien quatre fois que je te pose la question. Problème de correcteur orthographique ?
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 856
10 674
178
Hong Kong et Shanghai
Ouaip tout comme sa présence dans les médias les 8 mois précédents l'élection. Au fait, t'en est où dans l'analyse de la lettre envoyée au CSA par l'UPR en septembre 2016 qui mentionnent tous les chiffres liés à l'exposition médiatique par parti politique selon les critères du CSA? Toujours pas eu de réponse de ta part, ça fait pourtant bien quatre fois que je te pose la question. Problème de correcteur orthographique ?
J’essaye d’analyser le contexte de la lettre, mais comme tu le dis si bien, ce n’est pas mon fort.... alors ....