Discriminations: une vingtaine de personnalités pour baptiser rues et statues

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 530
9 753
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Emmanuel Macron avait indiqué vendredi vouloir « identifier 300 à 500 noms d'ici au mois de mars ».
1607303584531.png
Un comité scientifique d'une vingtaine de personnalités, présidé par l'historien Yvan Gastaut, a été assemblé afin de recueillir des noms issus des quartiers ou de l'immigration et ensuite baptiser rues, statues et autres édifices, a annoncé dimanche le ministère de la Ville.

Communique :
Emmanuel Macron avait indiqué vendredi vouloir «identifier 300 à 500 noms d'ici au mois de mars», grâce au fruit d'une «contribution collective», afin que l'on «puisse décider d'en faire des rues, des statues».
Seront donc élaborées «400 fiches consacrées à des personnalités - artistes, militaires, sportifs, responsables associatifs ou politiques - issues des quartiers populaires, de la diversité et des différentes vagues d'immigration qu'a connues la France durant le XXe siècle», a précisé le ministère de la Ville dimanche.

"'historien spécialiste des questions migratoires Yvan Gastaut est en charge de piloter ce travail, avec 18 autres membres d'un comité scientifique composé de l'écrivaine Leïla Slimani, de l'historien Pascal Ory, d'Aissata Seck, qui est une des responsables de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage, ou encore de la journaliste Isabelle Giordano.

Ce travail intervient dans un contexte de polémiques mémorielles qui ont abouti cette année à des déboulonnages de statues représentant des figures de la colonisation ou de l'esclavage. «Ça ne sert à rien de réécrire le passé», estime dans le Journal du dimanche la ministre de la Ville Nadia Hai. «Ecrivons plutôt la page commune qui va nous rassembler», a-t-elle insisté.


Effacons notre passe qu'il soit bon , mauvais ou discutable , jetons a bas les statues de ceux qui ont fait la France , debaptisons rues , avenues , batiments et effacons toutes traces de siecles de civilisations Judeo - Chretienne , cedons aux courants communautaristes , c'est de bon ton ! :bravo: Tous complices ...

J'espere que la rue Henri Lafoy ( mon grand pere ) a Lyon ne deviendra pas la rue Sibeth Ndiaye ! :eek: Tout est possible ...
  • Henri Lafoy est né en 1901, il est mort à Lyon le 5 février 1977. Sa rue lui a été attribuée le 21 janvier 2013.
  • Il a dirigé le consortium du papier peint. En 1942, il a acheté le château de la Duchère et son domaine. Jusqu’à la fin de la guerre, il y a fait travailler des ouvriers agricoles leur évitant le travail obligatoire, il y a logé clandestinement un évadé, des alsaciens et des juifs.
  • Il est honoré comme industriel lyonnais, juste parmi les nations

Et pendant ce temps , mine de rien ! :siffle:
 
Dernière édition:

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 756
200
103
46
Emmanuel Macron avait indiqué vendredi vouloir « identifier 300 à 500 noms d'ici au mois de mars ».
Un comité scientifique d'une vingtaine de personnalités, présidé par l'historien Yvan Gastaut, a été assemblé afin de recueillir des noms issus des quartiers ou de l'immigration et ensuite baptiser rues, statues et autres édifices, a annoncé dimanche le ministère de la Ville.

Communique :
Emmanuel Macron avait indiqué vendredi vouloir «identifier 300 à 500 noms d'ici au mois de mars», grâce au fruit d'une «contribution collective», afin que l'on «puisse décider d'en faire des rues, des statues».
Seront donc élaborées «400 fiches consacrées à des personnalités - artistes, militaires, sportifs, responsables associatifs ou politiques - issues des quartiers populaires, de la diversité et des différentes vagues d'immigration qu'a connues la France durant le XXe siècle», a précisé le ministère de la Ville dimanche.

"'historien spécialiste des questions migratoires Yvan Gastaut est en charge de piloter ce travail, avec 18 autres membres d'un comité scientifique composé de l'écrivaine Leïla Slimani, de l'historien Pascal Ory, d'Aissata Seck, qui est une des responsables de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage, ou encore de la journaliste Isabelle Giordano.

Ce travail intervient dans un contexte de polémiques mémorielles qui ont abouti cette année à des déboulonnages de statues représentant des figures de la colonisation ou de l'esclavage. «Ça ne sert à rien de réécrire le passé», estime dans le Journal du dimanche la ministre de la Ville Nadia Hai. «Ecrivons plutôt la page commune qui va nous rassembler», a-t-elle insisté.


Effacons notre passe qu'il soit bon , mauvais ou discutable , jetons a bas les statues de ceux qui ont fait la France , debaptisons rues , avenues , batiments et effacons toutes traces de siecles de civilisations Judeo - Chretienne , cedons aux courants communautaristes , c'est de bon ton ! :bravo: Tous complices ...


Les criteres de selection: si possible etre une femme, noire, et lesbienne pour ne facher personne.
 

FabChine

Dieu suprême
08 Fev 2012
2 068
1 534
168
37
Jingan, Shanghai
merci Maitre Lafoy, je vais transmettre votre suggestion de rue au gouvernement, vous avez raison, cette rue n'a pas lieu d'être!
il faut absolument la remplacer par quelqu'un issu de la diversité, par exemple une personnalité politique de premier plan telle que Sibeth N'Diaye!
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 756
200
103
46
Emmanuel Macron avait indiqué vendredi vouloir « identifier 300 à 500 noms d'ici au mois de mars ».


Pourquoi s'embeter avec des noms? Ils ont pas ete foutu de trouver qqchose d'original pour le Stade de France a l'epoque donc ca m'etonnerais qu'ils y arrive dans le contexte actuel. Il va falloir faire comme au temps de la revolution et tout rebaptiser de facon loufoque. A l'epoque, ma chere ville de Toulon etait devenue "Mont-la-Loi". Comique...

 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 530
9 753
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pourquoi s'embeter avec des noms? Ils ont pas ete foutu de trouver qqchose d'original pour le Stade de France a l'epoque donc ca m'etonnerais qu'ils y arrive dans le contexte actuel. Il va falloir faire comme au temps de la revolution et tout rebaptiser de facon loufoque. A l'epoque, ma chere ville de Toulon etait devenue "Mont-la-Loi". Comique...

Ne te plaint pas nous on nous a crame un chateau , vole le mobilier , zigouille une partie de la famille et on a a du court-circuiter notre nom sous peine de disparaitre pour de bon ! Nom que l'on a jamais recupere , de toutes facons a quoi bon c'etait l'epoque qui voulait ca , et de nos jours cela ne signifie plus rien et de toutes facons nous n'avons plus de chateau , le dernier sur le plateau de la Duchere et son domaine a mal fini , expropriation par l'etat dans les annees 60 pour construire une citee et des quantites de HLM affreux pour loger les rapatries d'Afrique du Nord et autres immigres a la place , avec une poignee de cerises comme indemnites ! ( Bien d'utilite publique comme ils appelent ca , requisition ) ....
Et je ne trouve pas ca comique , mais quand on commence a toucher a l'histoire de France en 2020 la donne n'est plus la meme ! la coupe est pleine ...

1607330323664.png

 
Dernière édition: