Diplomatie & Commerce International après l'élection du President Trump ...

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 589
1 038
168
Le président américain veut-il dire qu'il serait normal que chaque pays liquide ceux qui travailleraient sur des plans d'attaques les concernant ?
Et qu'ils n'auraient aucune autre justification à produire ?

Comment pacifier les USA ?
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 688
7 296
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Certainement avec des "armes de destruction massives" ......:siffle:

Ca ne vous rappelle rien ? :hum:
Bonjour Chris

Le vice-président américain Mike Pence a lié dans un tweet le général iranien Qassem Soleimani, mort dans un raid américain en Irak, aux responsables des attentats du 11-Septembre à New York, une affirmation pointée comme douteuse ou trompeuse par de nombreux médias américains.


Extrait :
Qassem Soleimani «a aidé au voyage clandestin en Afghanistan de 10 des 12 terroristes ayant mené les attaques terroristes du 11-Septembre aux Etats-Unis», a affirmé Mike Pence vendredi sur Twitter, au milieu d'une série de messages visant à justifier la décision américaine de le tuer. Les attentats du 11-Septembre ayant été perpétrés par 19 pirates de l'air, sa porte-parole Katie Waldman a ensuite précisé que Mike Pence parlait des 12 d'entre eux ayant «transité par l'Afghanistan». Et a répété que «10 sur ces 12 avaient été aidés par Soleimani».


La recette fonctionne encore d'apres les medias americains ! ;)
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 688
7 296
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
(Washington) Le président Donald Trump a averti samedi Téhéran que les États-Unis ont identifié 52 sites en Iran et les frapperont « très rapidement et très durement » si la République islamique attaque du personnel ou des objectifs américains.

Communique :
Certains de ces sites iraniens « sont de très haut niveau et très importants pour l’Iran et pour la culture iranienne », a précisé M. Trump dans un tweet. « Les États-Unis ne veulent plus de menaces ! », a-t-il prévenu.

M. Trump a souligné que le chiffre de 52 correspondait au nombre d’Américains qui avaient été retenus en otages pendant plus d’un an à partir de la fin de 1979 à l’ambassade des États-Unis à Téhéran.
L’annonce de Donald Trump intervient en réponse aux menaces de vengeance émises par la direction iranienne après la frappe américaine qui a tué à Bagdad le général iranien Qassem Soleimani, qui était le chef de la Force Al-Qods, chargée des opérations extérieures de l’Iran.

Minis manifestations aux Etats Unis
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 688
7 296
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le président américain veut-il dire qu'il serait normal que chaque pays liquide ceux qui travailleraient sur des plans d'attaques les concernant ?
Et qu'ils n'auraient aucune autre justification à produire ?
Comment pacifier les USA ?
Bonjour Jean
Attention ce ne sont pas non plus des gentils en face mais tout etait a peu pres calme depuis la levee de l'embargo de 2016 ,ensuite les relations irano americaine ont degeneres depuis l'election de monsieur Trump et de l'annulation du moratoire sur le nucleaire par celui ci , assorties du retablissement des sanctions economiques dues egalement en grande partie la reconquete en grande partie du territoire Syrien par l'alliance militaire de Monsieur Assad ( Iran , Russie ) et de ce fait la presence de bases militaires de l'Iran aux frontieres d'Israel ... Perte de face de Monsieur Trump " confusion habitudes business vs diplomatie " ...

Apres tout les pretextes sont bons c'est l'escalade reciproque preuves ou non , c'est ainsi .... Il faut bien engraisser le lobby US des armes et vider les stocks existants il n'y a plus de conflits majeurs depuis bientot 20 ans ... La derniere rafale significative de 100 Tomahawk a du etre tiree en 2011 sur la Libye apres il y a des frappes de missiles sporadiques par air mais ca ne suffit pas a faire tourner des industries de ces importances ...

Les Etats Unis sont en conflits quasi permanents depuis le debut de leur existence , ca ne changera pas inutile de chercher a les pacifier !

Extrait : Impliqué depuis 2011 en Syrie, l’Iran se présente comme le grand défenseur du régime de Bachar al-Assad face à l'Occident. Si son intervention a tout d’abord été légitimée par l’identité religieuse du régime syrien, tous les critères ne convergent pas vers cette idée. En effet, le chiisme alaouite est différent du chiisme duodécimain iranien. De plus, 70% de la population syrienne est sunnite. L’intervention iranienne ne peut donc pas uniquement se justifier par un critère religieux. La guerre de Syrie apparaît alors comme une autre marque de la volonté de l’Iran de s’opposer dans la région face aux Etats-Unis et, plus généralement, au monde occidental. L’objectif géopolitique devient donc primordial dans ce conflit.

Cependant, alors que le président Trump a annoncé en décembre 2018 la possibilité d’un retrait des forces américaines du théâtre syrien, l’Iran continue sur sa lancée qui est d’intensifier son influence et sa présence en Syrie. Cela témoigne bien d’une toute autre stratégie de cet acteur, qui n’est pas strictement religieuse ni même strictement politique. Il s’agit bel et bien pour l’Iran de tirer profit de la guerre de Syrie pour retrouver la puissance économique, militaire et culturelle d’avant l’embargo de 2006. Ainsi, il existe bien de nouveaux enjeux et obstacles en Syrie pour l’Iran qui réajuste sa stratégie.

Lien :

 
Dernière édition:
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 589
1 038
168
Attention ce ne sont pas non plus des gentils en face
Je n'en doute pas. En l'occurence, il s'agit une fois de plus d'un ancien gentil collaborateur des USA. Ils ont été à bonne école.

Les Etats Unis sont en conflits quasi permanents depuis le debut de leur existence , ca ne changera pas inutile de chercher a les pacifier !
Inutile n'est pas le mot. Ce serait indispensable. Ce que tu voulais dire, c'est que ces efforts seraient voués à l'échec.
Pourtant, les USA sont une démocratie. Les Etats-uniens sont des gens qui ont des familles et sont à priori dotés d'un cerveau et capables de comprendre que leur pays est devenu une menace pour la planète et pour eux-même.
La difficulté est grande : percer la grande muraille qui protège leurs consciences.
Espoir vain, peut-être.

Inutile ? si un espoir peut avoir une utilité, c'est peut-être celui-là :
voir la puissance américaine au service de la paix.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 688
7 296
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Nucléaire iranien : Trump a menacé de taxer les automobiles européennes, selon le Washington Post

WASHINGTON (Reuters) - L'administration Trump a menacé de taxer les importations de voitures européennes à hauteur de 25% si la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne n'accusaient pas formellement l'Iran d'enfreindre l'accord nucléaire de 2015, rapporte mercredi le Washington Post, citant des responsables européens.

Communique :
Les trois signataires européens de l'accord ont annoncé mardi leur intention de recourir au mécanisme de résolution des différends de l'accord de Vienne, ce qui pourrait mener à terme au rétablissement des sanctions internationales.
C'est la première fois selon le Post que Washington se sert de cette menace à des fins de politique étrangère.
L'une des sources citées par le Washington Post assimile le geste du gouvernement américain à de "l'extorsion".
Rien ne dit cependant que le chantage américain était nécessaire puisque les Européens avaient signalé depuis plusieurs semaines leur intention de déclencher le mécanisme de règlement des différends, note le quotidien américain.

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 688
7 296
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les USA vont faciliter les exportations d'armes à feu

WASHINGTON (Reuters) - Les fabricants américains d'armes à feu pourront d'ici quelques jours exporter plus facilement leurs produits, y compris des fusils d'assaut et leurs munitions, à la suite d'un changement de règles annoncé vendredi par l'administration de Donald Trump.

Communique :
Cette évolution *, envisagée depuis plus de 10 ans, consiste à transférer officiellement la supervision des exportations commerciales d'armes à feu du département d'Etat au département du Commerce, où les autorisations seront plus faciles à obtenir.
La National Shooting Sports Foundation estime que cette réforme, qui devrait être publiée dans les jours à venir au Journal officiel des Etats-Unis, pourrait entraîner jusqu'à 20% de hausse des ventes d'armes américaines à l'étranger.


* Drole d'evolution legaliser le trafic d'armes des categories concernees a l'international ? :hum:
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 688
7 296
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
"Avec l'accord Chine-Etats-Unis, le pire est derrière nous" Christophe Barraud

[Entretien] Accord Chine-Etats-Unis, ralentissement en Chine et en zone euro, Brexit... Christophe Barraud, chef économiste chez Market Securities et classé meilleur prévisionniste sur les statistiques américaines par Bloomberg, explique que l'élection présidentielle aux Etats-Unis devrait contribuer à apaiser les tensions sur la scène du commerce mondial.

LA TRIBUNE - Quelles sont les avancées du récent accord préliminaire signé entre la Chine et les Etats-Unis ?

CHRISTOPHE BARRAUD -
L'objectif commercial, avec les 200 milliards de dollars d'exportations supplémentaires des Etats-Unis vers la Chine, était attendu. Sur les produits agricoles et l'énergie, la Chine a intérêt à augmenter ses importations. Sur le volet agricole, les Chinois ont des besoins d'importations de viande assez significatifs avec la crise porcine. Au niveau énergétique, les efforts consentis pour importer du pétrole, du gaz naturel ou de l'éthanol sont réalistes. Sur les biens manufacturiers, beaucoup de questions demeurent. Pour 2020, les marchés sont relativement sereins.

Si les Chinois remplissent leurs objectifs pour les produits agricoles et l'énergie, cela restera des leviers importants pour l'économie américaine, même si les objectifs sur les biens manufacturés ne sont pas atteints. En 2021, les perspectives sont moins optimistes. Il subsiste des doutes sur la capacité des Etats-Unis à exporter les 123,3 milliards de dollars supplémentaires (contre 76,7 milliards de dollars en plus pour 2020). La puissance américaine pourrait devoir réorienter ses chaînes de production pour assurer plus d'exportations vers la Chine. Ces changements pourraient provoquer des tensions avec d'autres pays.

Suite de l'entretien >>>

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 688
7 296
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Trump va ajouter «quelques pays» à son programme contesté d'interdiction de voyage aux Etats-Unis

Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi que son administration s'apprêtait à ajouter «quelques pays» à sa liste controversée d'Etats dont les ressortissants sont interdits de voyage ou soumis à d'importantes restrictions pour entrer aux Etats-Unis.

Extrait : «Nous ajoutons quelques pays (à cette liste). Nous devons rester en sécurité. Notre pays doit être en sécurité»
, a-t-il martelé à Davos en marge du Forum économique mondial, précisant que les noms de ces pays seront annoncés «très prochainement».
Le Wall Street Journal a rapporté plus tôt mercredi que l'administration Trump prévoyait d'ajouter sept Etats africains et asiatiques -- dont le Nigeria, la nation la plus peuplée d'Afrique. Les autres pays dans le viseur de Washington seraient le Belarus, l'Érythrée, le Kirghizstan, la Birmanie, le Soudan et la Tanzanie, a précisé le quotidien.

Un premier ensemble d'interdictions de voyage ou de restrictions d'entrée aux Etats-Unis avait été dévoilé peu après l'entrée en fonction du président Trump en janvier 2017, visant principalement des pays musulmans. La mesure avait provoqué de très vives critiques aux Etats-Unis, comme au sein de la communauté internationale.


Monsieur Trump crie au loup et a l'islamophobie pour le Xinjiang , mais il est peu enclin a faire venir des musulmans aux Etats Unis par securite ! :hum:
 
Dernière édition:
Yiyuan

Yiyuan

Dieu suprême
16 Avr 2015
5 511
2 359
168
48
Monsieur Trump crie au loup et a l'islamophobie pour le Xinjiang , mais il est peu enclin a faire venir des musulmans aux Etats Unis par securite ! :hum:
Trump et Dada Xi sont d'accord sur le fond, c'est juste la méthode ou la forme qui change. Ils ne veulent pas d'arabe (musulman ou non soit dit en passant) sur leur territoire pour éviter les actes terroristes. Pas sûr que ça fonctionne car les "méchants" retourneront des blancs, des chinois .... contre leur pays respectif.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 688
7 296
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Droit du sol: Trump interdit les visas pour le «tourisme de maternité»

L'administration veut limiter les visas octroyés aux femmes enceintes soupçonnées de vouloir se rendre aux États-Unis pour que leur enfant bénéficie automatiquement de la nationalité américaine.

Communique :
L'administration de Donald Trump va limiter les visas octroyés aux femmes enceintes soupçonnées de vouloir se rendre aux États-Unis pour que leur enfant y bénéficie automatiquement de la nationalité américaine à la naissance.

«À compter du 24 janvier 2020, le département d'Etat ne délivrera plus de visas de visite temporaire aux étrangers qui veulent entrer aux États-Unis pour du ''tourisme de maternité''», afin de tirer avantage du droit du sol américain, a annoncé jeudi la Maison-Blanche dans un communiqué.
Les nouvelles règles visent clairement les femmes qui «se rendent aux États-Unis pour que, en donnant naissance sur le sol américain, leur enfant obtienne automatiquement et de manière permanente la nationalité américaine», a-t-elle expliqué. «Ce changement réglementaire est nécessaire pour renforcer la sécurité», «le système d'immigration» des États-Unis et «l'intégrité de la citoyenneté américaine», a ajouté la présidence

Une «surcharge»

Elle estime que cette «industrie du tourisme de maternité» menace d'être une «surcharge» pour les hôpitaux du pays, sans compter qu'elle «alimente les activités criminelles». «Mettre fin à ces failles flagrantes» du système américain «va permettre de combattre ces abus endémiques et en fin de compte protéger les Etats-Unis», a insisté la Maison-Blanche, assurant vouloir aussi défendre l'argent des «contribuables américains».

Le droit du sol est très extensif aux États-Unis: il suffit de naître dans le pays pour bénéficier automatiquement de la nationalité américaine. Le milliardaire républicain a fait de la lutte contre l'immigration une de ses priorités et a ouvertement menacé, par le passé, de s'attaquer au droit du sol.


En France ce serait loin d'etre un luxe , le droit du sol est une totale absurdite !
 
Yiyuan

Yiyuan

Dieu suprême
16 Avr 2015
5 511
2 359
168
48
En France ce serait loin d'etre un luxe , le droit du sol est une totale absurdite !
ça ne se fera jamais, on est bloqué par les règles de l'UE et le fameux traité de Marrakech, celui qu'on nous a vendu comme quoi on n'est pas obligé de l'appliquer sauf que si la cours de justice européenne te dit de respecter ce traité et bien on le fera.
Et puis oser dire que ce traité ne sert à rien, je me demande pourquoi signer un truc qui ne sert à rien :hum:
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 688
7 296
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Trump limite l'accès aux Etats-Unis pour les ressortissants de six pays

Donald Trump a décrété vendredi de nouvelles restrictions à l'accès aux Etats-Unis pour les ressortissants de six Etats supplémentaires, dont le Nigeria, le pays le plus peuplé d'Afrique, dans le sillage de son très controversé décret anti-immigration.

Extrait : La nouvelle mesure, qui entre en vigueur le 22 février, concerne également la Birmanie, l'Erythrée, le Kirghizstan, le Soudan et la Tanzanie, ont annoncé des responsables de l'administration américaine. Le Bélarus, qui avait été évoqué par le Wall Street Journal et où le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo se rend dans les prochains jours, n'est finalement pas visé.
Le président des Etats-Unis avait annoncé dès la semaine dernière, en marge du Forum économique mondial de Davos, son intention d'allonger la liste des pays visés par son décret anti-immigration, dévoilé juste après son arrivée à la Maison Blanche en janvier 2017. «Nous devons rester en sécurité. Notre pays doit être en sécurité», avait plaidé le milliardaire républicain, qui a fait de la lutte contre l'immigration un de ses principaux chevaux de bataille pour son élection il y a quatre ans comme pour sa campagne en vue d'un second mandat au scrutin de novembre.

 
Dernière édition: