Diplomatie & Commerce International après l'élection du President Trump ...

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 594
6 985
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Libye: Washington dénonce une «exploitation» du conflit par Moscou

Une délégation américaine a dénoncé lors d'une rencontre avec le maréchal Khalifa Haftar, l'«exploitation» par la Russie du conflit qui déchire la Libye, a fait savoir lundi le département d'Etat.

Communique :
Des hauts responsables américains se sont entretenus le 24 novembre avec l'homme fort de l'est libyen afin d'échanger «des mesures à prendre pour parvenir à une suspension des hostilités et à un règlement politique du conflit», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Lors de cette rencontre, la délégation américaine, constituée notamment de l'ambassadeur américain en Libye Richard Norland, s'est déclarée «gravement préoccupée par l'exploitation du conflit par la Russie au détriment du peuple libyen». «Les responsables ont souligné que les États-Unis soutenaient pleinement la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Libye», a précisé le département d'Etat.

La Russie est soupçonnée de soutenir les forces antigouvernementales du maréchal Khalifa Haftar. Moscou avait démenti début novembre des informations de presse sur l'arrivée de quelque 200 mercenaires russes ces deux derniers mois pour lui prêter main forte.

l y a dix jours, Washington avait appelé le maréchal Haftar à mettre fin à son offensive pour s'emparer de Tripoli. Cette déclaration, alors que Donald Trump avait pu donner l'impression de soutenir le maréchal par le passé, faisait suite à la visite jeudi à Washington d'une délégation du gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est déchirée par des conflits fratricides. Certaines puissances étrangères sont accusées d'y mener une guerre par procuration depuis l'offensive lancée début avril par le maréchal Haftar contre la capitale libyenne, siège du GNA reconnu par l'Onu. Ces combats ont déjà fait plus de 1.000 morts et 120.000 déplacés depuis avril, selon l'ONU.


le 20 mars 2011 > :batte:

Libye : Washington cultive l'ambiguïté sur son rôle

1574752664671.png
Le destroyer USS Barry, stationnée en Méditerranée. Plus de cent missiles Tomahawk ont été lancés samedi contre des objectifs libyens. HO/Reuters​

L'offensive occidentale en Libye pose une question de leadership dans les opérations militaires. Washington souligne son «rôle leader» tout en affirmant vouloir «laisser la main» à ses alliés français et britanniques.

Extrait :
Il y a une vraie ambiguïté sur ce que veut faire l'Amérique en Libye. Est-elle en première ligne dans la guerre qui s'est ouverte ce week-end contre le régime du colonel Kadhafi ou bien l'armée américaine est-elle en retrait dans cette affaire? Le choix du commandement américain «Africom» de Stuttgart comme lieu de coordination des opérations, ainsi que le tir de plus d'une centaine de missiles Tomahawk à partir de ses vaisseaux pour neutraliser la défense antiaérienne libyenne sembleraient confirmer la première hypothèse. Mais le maintien du voyage en Amérique latine du «commandant en chef» Barack Obama, qui visitait vendredi en famille une favela brésilienne au moment où une vingtaine d'avions de l'US Air Force frappaient des cibles en Libye, paraît attester du contraire.


le 12 avril 2016 :eek:


le 18 Decembre 2012 :hum:

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 594
6 985
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Hong Kong : La Chine convoque l'ambassadeur des Etats-Unis à Pékin

SHANGHAI (Reuters) - Le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé avoir convoqué lundi l'ambassadeur des Etats-Unis à Pékin, Terry Branstad, pour protester contre l'adoption au Congrès américain la semaine dernière d'une loi soutenant les manifestants antigouvernementaux à Hong Kong.


Extrait : Dans une note publiée mardi sur le site de la diplomatie chinoise, le ministre adjoint des Affaires étrangères presse les Etats-Unis de "corriger leurs erreurs et d'arrêter d'interférer dans les affaires de Hong Kong et dans les affaires internes de la Chine".
Zheng Zeguang dit considérer l'adoption du "Hong Kong human rights and democracy Act" par les parlementaires américains comme une forme d'encouragement aux violences qui secouent Hong Kong et une violation des règles basiques régissant les relations internationales.

"La Chine exprime son fort ressentiment et sa ferme opposition", ajoute-t-il, selon des propos rapportés par le site du ministère des Affaires étrangères.

 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 594
6 985
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Washington accuse Cuba et le Venezuela d'attiser les tensions régionales

Les Etats-Unis ont accusé ce mercredi le Venezuela et Cuba d'attiser les tensions en Amérique du Sud, où plusieurs pays sont le théâtre de manifestations de grande ampleur.

Extrait :
Elliott Abrams, le représentant spécial des Etats-Unis pour le Venezuela, qui mène les efforts américains en vue de renverser le leader de gauche Nicolas Maduro, a affirmé que Caracas et La Havane utilisaient les réseaux sociaux et d'autres outils pour alimenter l'agitation. «Il y a des preuves qui commencent à se multiplier sur les efforts des régimes à Cuba et au Venezuela en vue d'aggraver les problèmes en Amérique du Sud», a-t-il dit à des journalistes. Elliott Abrams a cité la récente expulsion par la Colombie, pays allié des Etats-Unis, de 59 Vénézuéliens pour leur participation aux manifestations contre le président de droite Ivan Duque.


Peut etre l'esprit du Che ? ;)
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 594
6 985
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Taxe Gafa: Washington menace de surtaxer des produits français jusqu'à 100%

Une décision qui a un certain goût de vengeance pour le gouvernement Trump. Alors que le président des Etats-Unis n'a cessé de fustiger la taxe française sur les entreprises numériques, la fameuse «Taxe Gafa» (Google, Apple, Facebook et Amazon) , le Bureau du représentant américain au commerce a déclaré envisager de surtaxer des produits français jusqu'à 100%.

Extrait :
Près de 2,4 milliards de dollars de produits seraient concernés. Parmi ceux qui pourraient être surtaxés figurent de nombreux fromages dont le Roquefort, les yaourts, le vin pétillant ainsi que des produits cosmétiques comme le savon et le maquillage ou encore les sacs à main. Ces nouvelles menaces sont dévoilées la veille d'une rencontre entre Donald Trump et Emmanuel Macron, qui doit se tenir mardi à Londres à 14 heures (temps universel), dans le cadre du sommet de l'Otan.

À lire aussi : Trump veut impliquer ses partenaires de l’Otan dans son bras de fer avec la Chine

Il s'agit de représailles économiques, le gouvernement américain estimant que la taxe Gafa constitue une forme de «discrimination» contre les sociétés américaines. Plus précisément, cette annonce fait suite à une enquête ouverte en juillet dernier par le représentant américain au Commerce (USTR) concluant que cette législation française dite «Gafa» porte préjudice aux entreprises américaines.




" Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge ! "
Voltaire
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 594
6 985
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Trump promet de taxer à nouveau l'acier et l'aluminium brésiliens et argentins

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a annoncé lundi son intention de rétablir immédiatement les droits de douane sur l'acier et d'aluminium en provenance du Brésil et d'Argentine, décision accueillie avec surprise à Buenos Aires et Brasilia.

Communique : "Le Brésil et l'Argentine ont procédé à une dévaluation massive de leurs monnaies, ce qui n'est pas bon pour nos agriculteurs. Par conséquent, je vais immédiatement rétablir les droits de douane sur tout l'acier et l'aluminium en provenance de ces pays", écrit le président américain su Twitter.

"La Réserve fédérale devrait également agir pour que les autres pays, qui sont nombreux à le faire, ne profitent plus de la force de notre dollar", poursuit-il.

Le tweet présidentiel a été suivi d'une forte baisse des valeurs des marchés émergents et du peso mexicain, très sensible, sur les marchés financiers. Aucun collaborateur du Représentant américain au Commerce n'était joignable.

Le président brésilien, Jair Bolsonaro, partisan déclaré de Donald Trump qui cherche à resserrer les liens avec les États-Unis, a promis de l'appeler.
"Leur économie n'est pas comparable à la nôtre. Elle est bien plus importante. Je ne considère pas cela comme une mesure de représailles", a-t-il déclaré au micro d'une radio locale.

"Je vais l'appeler pour qu'il ne nous pénalise pas (...). Notre économie repose essentiellement sur des matières premières. J'espère qu'il le comprend (...) et je suis presque sûr qu'il va nous écouter", a-t-il ajouté.

Jugeant l'annonce de Trump "inattendue", Dante Sica, ministre argentin de la Production et du Travail, a lui aussi annoncé son intention de négocier, ce qu'a confirmé le ministère des Affaires étrangères.


 
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 982
2 259
158
48
Taxe Gafa: Washington menace de surtaxer des produits français jusqu'à 100%

Une décision qui a un certain goût de vengeance pour le gouvernement Trump. Alors que le président des Etats-Unis n'a cessé de fustiger la taxe française sur les entreprises numériques, la fameuse «Taxe Gafa» (Google, Apple, Facebook et Amazon) , le Bureau du représentant américain au commerce a déclaré envisager de surtaxer des produits français jusqu'à 100%.

Extrait :
Près de 2,4 milliards de dollars de produits seraient concernés. Parmi ceux qui pourraient être surtaxés figurent de nombreux fromages dont le Roquefort, les yaourts, le vin pétillant ainsi que des produits cosmétiques comme le savon et le maquillage ou encore les sacs à main. Ces nouvelles menaces sont dévoilées la veille d'une rencontre entre Donald Trump et Emmanuel Macron, qui doit se tenir mardi à Londres à 14 heures (temps universel), dans le cadre du sommet de l'Otan.

À lire aussi : Trump veut impliquer ses partenaires de l’Otan dans son bras de fer avec la Chine

Il s'agit de représailles économiques, le gouvernement américain estimant que la taxe Gafa constitue une forme de «discrimination» contre les sociétés américaines. Plus précisément, cette annonce fait suite à une enquête ouverte en juillet dernier par le représentant américain au Commerce (USTR) concluant que cette législation française dite «Gafa» porte préjudice aux entreprises américaines.




" Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge ! "
Voltaire
ça va être de pire en pire car il a une élection fin 2020 donc il va montrer ses "muscles" pour faire plaisir à son électorat.
 
  • Like
Reactions: lafoy-china
G

guillaumeenchine

Membre Bronze
09 Sept 2019
171
30
35
44
Une taxe idiote pondue par nos cranes d'oeuf a Bercy que la France est en train de se prendre en pleine poire par retour de boomerang. Voila ce qui arrive quand on croit qu'un probleme ne peut se resoudre par des taxes supplementaires.

 
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 982
2 259
158
48
Voila ce qui arrive quand on croit qu'un probleme ne peut se resoudre par des taxes supplementaires.
c'est la règle d'or de nos merveilleux technocrates. Il faut sauver la paix sociale pour qu'ils puissent rester au pouvoir.
 
G

guillaumeenchine

Membre Bronze
09 Sept 2019
171
30
35
44
c'est la règle d'or de nos merveilleux technocrates. Il faut sauver la paix sociale pour qu'ils puissent rester au pouvoir.
Ouais sauf que la taxe des carburants leur a valu 6 mois de gillets jaunes et la taxe GAFA va leur valoir une guerre commerciale avec les US. C'est vraiment des champions...
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Admin
15 Oct 2006
7 323
2 525
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
c'est la règle d'or de nos merveilleux technocrates. Il faut sauver la paix sociale pour qu'ils puissent rester au pouvoir.
Donc tu es contre le fait de taxer les GAFA ? faudrait savoir...

Ouais sauf que la taxe des carburants leur a valu 6 mois de gillets jaunes et la taxe GAFA va leur valoir une guerre commerciale avec les US. C'est vraiment des champions...
La guerre commerciale elle nous pend au nez depuis déjà quelques temps, Trump a été clair sur le sujet (l'histoire des GAFA n'étant qu'un pretexte).

La taxe sur les services numériques dite taxe GAFA ne taxe d'ailleurs pas que les GAFA, Criteo (entreprise française) sera également concernée et c'est au total 26 entreprises qui remplissent les conditions.

La taxe aussi imparfaite soit elle a le mérite d'exister et de poser le débat.
Il sera toujours temps de la faire sauter le jour ou un principe de taxation international sur le sujet (en discussion) sera adopté (s'il l'est réellement).
 
Dernière édition:
G

guillaumeenchine

Membre Bronze
09 Sept 2019
171
30
35
44
La taxe aussi imparfaite soit elle a le mérite d'exister et de poser le débat.
Pfff c'est un probleme a regler au niveau europeen. Il est totalement anormal que les GAFA se domicilient en Irlande (un pays de l'UE) pour echapper a l'impot. Et il est sans doute plus facile de tordre le bras a l'Irlande qu'aux USA...
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Admin
15 Oct 2006
7 323
2 525
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Pfff c'est un probleme a regler au niveau europeen. Il est totalement anormal que les GAFA se domicilient en Irlande (un pays de l'UE) pour echapper a l'impot. Et il est sans doute plus facile de tordre le bras a l'Irlande qu'aux USA...
Problème pas uniquement européen mais mondial. Les americains eux memes sont concernés, les Japonais également, etc...
Les montages fiscaux avec pays tier et facturation des droits de propriété intellectuelle et autre ne sont pas propres à l'Europe meme si l'organisation du marché le rend encore plus facile.


Trump va feuilletoner menaces contre la France, l'Allemagne et d'autres jusqu'aux élections.
 
Dernière édition:
  • Like
Reactions: lafoy-china
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 982
2 259
158
48
c'est la règle d'or de nos merveilleux technocrates. Il faut sauver la paix sociale pour qu'ils puissent rester au pouvoir.
Donc tu es contre le fait de taxer les GAFA ? faudrait savoir...
c_est quoi le rapport.jpg

Pfff c'est un probleme a regler au niveau europeen. Il est totalement anormal que les GAFA se domicilient en Irlande (un pays de l'UE) pour echapper a l'impot. Et il est sans doute plus facile de tordre le bras a l'Irlande qu'aux USA...
c'est le principe même de l'UE: libre concurrence dans tous les domaines, bref la mondialisation. On en voit les limites.
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 594
6 985
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
ça va être de pire en pire car il a une élection fin 2020 donc il va montrer ses "muscles" pour faire plaisir à son électorat.
Bonsoir Yiyuan
Reponse logique et l'article ci dessous te donne raison niveau Chine , Europe etc....

Extrait choisi : «Je n'ai pas de date butoir», a souligné Donald Trump. «D'une certaine manière, j'aime bien l'idée d'attendre après l'élection pour l'accord avec la Chine», a-t-il ajouté en envisageant sa réélection. Jusqu'ici, il s'était montré convaincu de pouvoir conclure prochainement un tel accord, malgré des signaux contraires ces dernières semaines et des déclarations menaçantes de son homologue chinois Xi Jinping.


Extrait choisi : Le président américain a également affirmé que la conclusion d'un accord avec la Chine dépendait d'abord de lui. "Ce n'est pas eux qui décident s'il y a accord, il y en aura un si je le veux", a dit Donald Trump.


Vœu pieux ? L'avenir nous le dira ? :hum:

 
Dernière édition:
  • Like
Reactions: Yiyuan
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 982
2 259
158
48
Vœu pieux ? L'avenir nous le dira ? :hum:

ils ne sont pas foutus de s'entendre à interdire le glyphosate alors pour rester unis contre les US et prendre des coups, ouais vœux pieux :cool:
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Admin
15 Oct 2006
7 323
2 525
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
ils ne sont pas foutus de s'entendre à interdire le glyphosate alors pour rester unis contre les US et prendre des coups, ouais vœux pieux :cool:

quand il est utilisé dans des conditions normales...

On est en train de se rendre compte que les lobby de la décroissance sont aussi dangereux que les lobby industriels qu'ils dénoncent.
Pour pas dire pires... car ca tourne à la religion.
 
  • Like
Reactions: Yiyuan
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 982
2 259
158
48
quand il est utilisé dans des conditions normales...
j'ai pris l'exemple du glyphosate mais on pourrait parler des pesticides en général. Merci "chevalier Bayer"!!

On est en train de se rendre compte que les lobby de la décroissance sont aussi dangereux que les lobby industriels qu'ils dénoncent.
Pour pas dire pires... car ca tourne à la religion.
je suis bien d'accord avec toi, ça tourne à la religion et à l'idéologie.
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 594
6 985
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Washington envisage d'envoyer 14.000 soldats supplémentaires face à l'Iran

L'administration américaine envisage de renforcer sa présence militaire au Moyen-Orient et de doubler les renforts annoncés depuis mai dans cette région pour répondre à la menace iranienne, révèle ce mercredi le Wall Street Journal (WSJ). Cela porterait à 28.000 le nombre de soldats déployés sur place depuis le mois de mai, date à laquelle le Pentagone avait déjà envoyé 14.000 soldats en renfort, s'ajoutant aux quelque 70.000 militaires stationnés d'ordinaire pour «assurer la sécurité dans la région».

Extrait :
Selon le Wall Street Journal, qui s'appuie sur des sources anonymes, le président Donald Trump pourrait annoncer officiellement la nouvelle dans le courant du mois. Contacté par l'AFP, le Pentagone a refusé de commenter. En plus de 14.000 nouveaux soldats, le Pentagone pourrait également envoyer sur place des douzaines de navires de guerre supplémentaires, poursuit le WSJ.

Selon le journal de référence de l'économie, l'envoi de ces renforts aurait pour but de dissuader l'Iran de mener une attaque contre les intérêts américains au Moyen-Orient. Depuis plusieurs mois, de nombreux incidents et attaques attribués à l'Iran par Washington sont survenus dans la région.

Les puissances occidentales et l'Arabie saoudite, alliée des Etats-Unis, ont notamment accusé en septembre Téhéran d'être responsable de frappes aériennes contre deux importants sites pétroliers saoudiens. Les attaques avaient suspendu une partie de la production saoudienne et fait flamber les cours du pétrole brut.

 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 594
6 985
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Iran: Washington envisage d'envoyer 5.000 à 7.000 soldats

Un responsable américain qui a requis l'anonymat a indiqué jeudi à l'AFP que le ministère américain de la Défense Mark Esper envisageait d'envoyer 5.000 à 7.000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient pour contrer l'Iran. Ce responsable n'a pas précisé où ces forces pourraient être déployées, ni à quelle échéance, mais a indiqué que leur envoi serait en représailles aux attaques d'intérêts américains par des groupes liés à l'Iran ces derniers mois.

Communique :
Auditionné au Congrès, le sous-secrétaire à la Défense John Rood a, de son côté, indiqué que les Etats-Unis «observaient le comportement de l'Iran avec préoccupation». «Nous continuons à observer le niveau de la menace et avons la capacité d'adapter rapidement notre présence», a-t-il indiqué. Mais John Rood a démenti des informations du Wall Street Journal faisant état du déploiement de 14.000 soldats supplémentaires dans la région, ce qui doublerait le nombre de troupes déjà envoyées par l'armée américaine au Moyen-Orient depuis le printemps dernier. Ce chiffre a également été réfuté par Alyssa Farah, une porte-parole du Pentagone.

Depuis l'arrivée du républicain Donald Trump au pouvoir en 2017, les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran n'ont cessé de monter et Washington a imposé de lourdes sanctions économiques contre Téhéran, actuellement en proie à une importante contestation.

En septembre, les Etats-Unis ont accusé l'Iran d'être responsable de frappes aériennes contre deux sites pétroliers stratégiques dans le royaume saoudien, ce que la République islamique a démenti. Les Etats-Unis ont aussi été préoccupés par l'augmentation des attaques contre des bases en Irak, où des manifestations monstres contre la vie chère et l'ingérence des puissances étrangères dans leur pays, tout particulièrement l'Iran voisin, secouent le pays. «Il y a une hausse des tirs de roquettes», a déclaré un autre responsable américain. «Ce n'est clairement pas l'Etat islamique. Tous (les tirs) vont dans la bonne direction et à la bonne distance», a-t-il dit en comparant les capacités iraniennes à celles du groupe extrémiste. «Nous avons de la chance que personne n'ait été tué».

Cinq roquettes ont touché mardi la base aérienne de Al-Asad en Irak, quatre jours après la visite du vice-président américain Mike Pence.


Le scenario ideal , privations economiques du a l'embargo decrete par les Etats Unis , revolte de la population dans le pays engendrant des centaines de morts , contestation contre le gouvernement visant a entrainer sa chute , troubles avec l'Irak voisin , situation en Syrie , Liban ,Yemen + situation conflictuelle avec Israel , Arabie Saoudite ( Hezbollah , gardiens de la revolution , assistance militaire des rebelles au Yemen )pretexte menace nucleaire ou chimique comme pour l'Irak en 2003 , bases americaines ciblees , on masse des troupes liberatrices et la flottille pour faire pression et organiser un blocus et comme disait Michel Fugain " Mesdames et Messieurs le spectacle va commencer " ! En route pour le prochain chaos (avec une nette preference pour une guerre civile ) , la routine en fait !

Et cerise sur le gateau c'est un pays producteur de petrole ( ca tombe bien ) , petrole que les chinois achetent sans se soucier de l'embargo exige par les Etats Unis ...



 
Dernière édition: