1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Des pirates auraient obtenu les noms de Chinois en lien avec le gouvernement américain

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 11 Juin 2015.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 952
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 151 / -35
    LE MONDE du 11 juin 2015

    Les hackers chinois accusés d'avoir récemment piraté les données de quatre millions d'employés fédéraux américains pourraient avoir obtenu l'identité de Chinois en lien avec ces Américains, informations dont Pékin pourrait se servir pour faire chanter ses ressortissants, affirme, mercredi 10 juin, le New York Times.

    Les enquêteurs pensent que les « pirates chinois » qui ont violé les bases de données de l'Office of Personnel Management (OPM), « ont pu obtenir les noms de Chinois proches, amis ou associés de diplomates américains et autres responsables gouvernementaux », informations « que les autorités chinoises pourraient utiliser pour faire du chantage ou en représailles » contre ces personnes, révèle mercredi le quotidien.

    Lister les contacts étrangers

    La semaine dernière, le gouvernement américain avait annoncé avoir détecté ce piratage, dernière offensive numérique en date contre des intérêts américains, et attribuée par la presse américaine à des pirates chinois. Une accusation « irresponsable et sans fondement scientifique », avait réagi le ministère chinois des affaires étrangères. Le piratage a été détecté en avril 2015 par l'OPM, qui gère les effectifs du gouvernement et attribue des centaines de milliers d'accréditations aux fonctionnaires fédéraux chaque année.

    Les employés fédéraux qui possèdent des informations sensibles sur la sécurité nationale doivent obligatoirement lister leurs contacts étrangers pour obtenir leur accréditation, explique le New York Times. « Les enquêteurs tentent de déterminer combien parmi ces milliers de noms ont été compromis », poursuit l'article.
     

    Fichiers attachés:

Partager cette page