1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Démarchage et vente pour des producteurs locaux d'alcool.

Discussion dans 'Business en Chine : Annonces' créé par nezen29, 15 Août 2013.

  1. nezen29

    nezen29 Membre Bronze

    Inscrit:
    10 Octobre 2010
    Messages:
    26
    Ratings:
    +0 / -0
    Salut,
    Je vais me rendre en Chine. Des producteurs locaux d'alcool (à la recherche de débouchés) sont intéressés par mon voyage: ils aimeraient que je profite de mon séjour pour démarcher des clients potentiels (du genre: hôtels). Je n'y suis pas opposé mais je m'interroge.
    A l'origine, je devais y aller avec un visa touristique. Je sais que si j'y effectue un travail, il vaudrait mieux y aller avec un visa "Business" (même si c'est pas l'objet de mon voyage à proprement parler: c'est plus une opportunité qui se présente) mais, franchement, est-ce qu'il y a beaucoup de risques à démarcher avec un visa touristique?
    Pour les échantillons, à priori, pas de problèmes. Je peux les envoyer à ma belle-famille chinoise. Je leur ai déjà envoyé des bouteilles de vin, de champagne ou de cognac (en petites quantités, bien sûr, pour les fêtes, par exemple) et j'ai jamais eu de problèmes.
    Mais, imaginons que le vente se fasse. Qu'un hôtel, par exemple, commande plusieurs dizaines de bouteilles. Comment faire, après, pour la vente? Se posera le problème du transport (c'est pas la même chose d'envoyer 3 ou 4 bouteilles par an à de la famille et d'envoyer plusieurs dizaines de bouteilles à un client), de la douane (il faut sûrement des autorisations), de la vente (comment facturer: en montant une société chinoise?), etc.
    En fait, comme souvent, d'une bonne petite idée de départ (un peu naïve, je vous l'accorde), on se retrouve face à d'énormes problèmes pour la mettre en pratique.
    A l'origine, il y a juste une concordance d'intérêts (je me rends en Chine pour voir de la famille et eux, les producteurs locaux, sont à la recherche de débouchés parce que ce sont de petits producteurs qui font des super produits mais... qui ne sont pas super fortiches pour les commercialiser).
    C'est même pas une question financière (moi, sérieux, j'étais prêt à faire ça pour rien ou presque: quelques bouteilles gratos et une commission sur les ventes) mais plus j'y réfléchis et plus je me dis que c'est impossible (pour moi, en tous les cas). Et, si ça marche pas avec moi, les petits producteurs n'iront pas plus loin (ils ne vont pas engager un prospecteur: ils ont pas les moyens d'investir dans un projet aussi hypothétique alors qu'avec moi, il n'y avait pas pratiquement pas d'investissements, juste quelques échantillons).
    Si quelqu'un a des solutions.
    En tous les cas, merci de m'avoir lu.
     
  2. lillois

    lillois Membre Gold

    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Messages:
    219
    Localité:
    chengdu
    Ratings:
    +3 / -4
    ils sont où tes producteurs locaux? ils font quoi comme alcool?
     
  3. nezen29

    nezen29 Membre Bronze

    Inscrit:
    10 Octobre 2010
    Messages:
    26
    Ratings:
    +0 / -0
    Salut lillois,
    Bah, je me situe dans le Sud-Ouest donc ce serait 2/3 producteurs d'Armagnac/Cognac. Il y aurait éventuellement, aussi, un producteur de vin blanc moelleux et, enfin, 1 ou 2 producteurs de Champagne (parce que je vis maintenant dans le Sud-Ouest mais que je suis originaire de Champagne-Ardennes).
     
  4. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 641
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 615 / -6
    ces producteurs devraient contacter ubifrance
    ils font souvent des tours à thème, ils vont regrouper un certains nombre de producteurs, organiser le voyage et les contacts en chine, et les aider pour les formalités d'export si le voyage débouche sur des commandes
     

Partager cette page