De la géopolitique à la géoéconomie > conflit commercial Chine <> Etats Unis > le piège de Thucydide > guerre informationnelle ...

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Voir l’invisible. Les technologies de contre-furtivité par Yannick Genty-Boudry Spécialiste des questions de défense, Panoptes Analytics.


1631484708915.png1631484252634.png
JY‑26
7 septembre 2021

Alors que Pékin et Moscou concentrent leurs budgets sur le développement des bulles d’interdiction, des armements hypersoniques, et des armes spatiales, les capacités de projection militaire occidentales se trouvent dangereusement contestées. Un contexte qui ne fait que renforcer le rôle des plates-formes furtives opérationnelles (F‑22, F‑35, B‑2, J‑20, Su‑57) et surtout des bombardiers (B‑21 américain, PAK DA russe, H‑20 chinois) pour détruire par surprise les sites stratégiques adverses. Pourtant, plusieurs parades sont d’ores et déjà mises en place pour les neutraliser.

Mythes et réalités de la furtivité


Extrait : Symbolisant la supériorité technologique occidentale, le premier avion furtif F‑117 américain, entré en service dans le plus grand secret en 1983, est révélé au grand public en 1991 lors de la guerre du Golfe où il est présenté comme l’arme absolue. Son profil anguleux et à facettes associé à l’emploi de matériaux composites et d’un revêtement absorbant les ondes électromagnétiques, divise en effet par mille sa signature radar, la réduisant à l’équivalent de celle d’une balle de golf.

Pourtant, a posteriori, deux événements vont mettre la puce à l’oreille de certains experts militaires. Dès les premières heures de l’offensive sur le territoire irakien en 1991, un raid en profondeur d’un escadron d’Apache AH‑64 détruisent trois radars sol soviétiques considérés comme totalement obsolètes : un P‑18 Spoonrest et deux radars P‑15. L’effet recherché de ce raid, alors que les Irakiens étaient dotés de dispositifs autrement plus performants, ne fut jamais justifié. Mais, sept ans plus tard, en pleine campagne contre le Kosovo, les forces serbes, dotées du même radar P‑18 parviennent à détruire un F‑117, dont les débris sont exhibés à la presse. En fait, les Américains sont conscients depuis plusieurs années que leurs avions furtifs présentent une vulnérabilité de taille, et sont informés que les Russes l’ont également découverte. À l’été 1991, juste après l’élection de Boris Eltsine, les Américains interrompent brutalement la campagne d’essais en vol des deux premiers prototypes de bombardiers stratégiques B‑2 Spirit, pour apporter des modifications d’ampleur qui retarderont de manière importante le programme.

Suite de l'analyse >>>


11 septembre 2021
8 septembre 2021
September 1 2019
January 3 2019

Active Cancellation Stealth Technology Analysis and Verification in Experiment / pdf 7 pages

1599602124680.png
Analyse technologique tres interessante de monsieur Yannick Genty-Boudry , quoique complexe sans explications complementaires !
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Selon un livre, Milley a secrètement appelé des responsables chinois de peur que Trump n'"attaque" dans les derniers jours.

1631657293166.png
14 september 2021

Pendant les derniers mois du mandat de l'ancien président Donald Trump, le président des chefs d'état-major interarmées, le général Mark Milley, a passé deux appels téléphoniques à des responsables chinois de peur que Trump ne crée un conflit avec la nation communiste, selon un nouveau livre.

Article : Dans ce livre, écrit par Bob Woodward, rédacteur en chef adjoint du Washington Post, et Robert Costa, journaliste politique national, Milley aurait passé deux appels téléphoniques secrets à son homologue chinois, le général Li Zuocheng, de l'Armée populaire de libération. Le livre allègue que les appels téléphoniques ont eu lieu avant l'élection présidentielle de 2020, le 30 octobre 2020, et deux jours après l'émeute du 6 janvier au Capitole, le 8 janvier 2021.

Selon le livre, Milley a contacté Zuocheng après avoir examiné des renseignements qui suggéraient que les responsables chinois croyaient que les États-Unis planifiaient une attaque contre la Chine au milieu des exercices militaires en mer de Chine méridionale.
Au cours des derniers mois du mandat de l'ancien président Donald Trump, le président des chefs d'état-major interarmées, le général Mark Milley, a passé deux appels téléphoniques à des responsables chinois de peur que Trump ne crée un conflit avec la nation communiste, selon un nouveau livre.

"Général Li, je veux vous assurer que le gouvernement américain est stable et que tout va bien se passer", lui a dit Milley lors du premier appel, selon le livre. "Nous n'allons pas attaquer ou mener des opérations cinétiques contre vous".

Le livre, dont le Washington Post donne un extrait, indique également que Milley a dit à Zuocheng qu'il le préviendrait à l'avance si l'Amérique décidait d'"attaquer".

"Général Li, vous et moi nous connaissons depuis maintenant cinq ans. Si nous devons attaquer, je vous appellerai à l'avance", a ajouté Milley, comme le rapporte le livre "Peril", dont la sortie est prévue la semaine prochaine. "Ce ne sera pas une surprise".

Les auteurs du livre affirment également que Milley a contacté Zuocheng une deuxième fois pour le rassurer sur le fait que les États-Unis ne feraient aucun type d'avances ou n'attaqueraient pas la Chine sous quelque forme que ce soit, comme l'a promis Milley : "Nous sommes stables à 100%. Tout va bien. Mais la démocratie peut être bâclée parfois."

Selon le livre, ces appels téléphoniques n'ont jamais été mentionnés à Trump, car Milley pensait que son état mental avait décliné après l'élection, ce dont il a fait part lors d'un appel téléphonique avec la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi (D-Calif.), le 8 janvier, le jour même où il a appelé Zuocheng pour la deuxième fois. Selon Pelosi, elle a parlé avec Milley ce jour-là des *"précautions disponibles" pour empêcher Trump d'engager une action militaire.
Le livre allègue également que Milley a passé un appel téléphonique à l'amiral en charge du Commandement Indo-Pacifique des États-Unis et a suggéré de reporter tout exercice militaire supplémentaire. Le livre note également que Milley a demandé à des officiers supérieurs de prêter un "serment" selon lequel son implication serait nécessaire si Trump donnait l'ordre de lancer des armes nucléaires pendant les derniers jours de son mandat.


On avait evoque ce risque avec notre ami Chris , risque encouru dans les derniers jours et mois a la presidence du psychopathe schizophrene orange et de sa malette de codes nucleaires ( * malette certainement confisquee a cette occasion , vu la situation ) et l'obstruction du Pentagone aux projets de ce meme psychopathe schizophrene ! Et ce dans le fil election Trump vs Biden , nous en n' etions guere loin ! :)
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Sous-marins : l'Australie annule le «contrat du siècle» avec la France

Les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni ont lancé mercredi un partenariat de sécurité «historique», conduisant Canberra à annuler la commande de plus de 60 milliards de dollars passée à l'Hexagone. Le Français Naval Group a fait part de sa «grande déception». Paris a dénoncé une «décision regrettable».

Extrait : Les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni ont lancé mercredi 15 septembre un partenariat de sécurité «historique», baptisé «AUKUS», pour défendre leurs intérêts dans la zone indopacifique, face aux appétits de la Chine, a indiqué un haut responsable de la Maison-Blanche.

Le premier ministre australien Scott Morrison a annoncé que son pays allait se doter de sous-marins à propulsion nucléaire dans le cadre de ce nouveau partenariat. «La première grande initiative de «AUKUS» sera de livrer une flotte de sous-marins à propulsion nucléaire à l'Australie», a-t-il dit, apparaissant en visioconférence avec le premier ministre britannique Boris Johnson, et avec le président Joe Biden à la Maison-Blanche

La presse australienne a aussitôt souligné que cela risquait de conduire à l'annulation d'une énorme commande de sous-marins passée par Canberra à la France. Ce que le premier ministre australien a confirmé dans la nuit de mercredi à jeudi. «La décision que nous avons prise de ne pas continuer avec les sous-marins de classe Attack et de prendre un autre chemin n'est pas un changement d'avis, c'est un changement de besoin», a déclaré Scott Morrison, qui a également annoncé l'achat de missiles américains Tomahawk.

" Le choix américain qui conduit à écarter un allié et un partenaire européen comme la France d'un partenariat structurant avec l'Australie, au moment où nous faisons face à des défis sans précédent dans la région Indopacifique (...) marque une absence de cohérence que la France ne peut que constater et regretter. » "
Le ministère des Affaires étrangères

General Electric équipe déjà les sous-marins nucléaires d'attaque

General Electric (GE), via sa filiale Thermodyn dont l'usine est implantée au Creusot, fournit déjà les turbines à vapeur des six sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) de type Rubis. GE/Thermodyn a également été sélectionné en 2007 par la direction des constructions navales (DCNS) pour fournir les turboalternateurs et les turbines de propulsion de la nouvelle série de six SNA du type Barracuda de la Marine nationale dont les livraisons sont prévues entre 2016 et 2027.

Nous sommes pieds et poings lies de toutes facon ayant brade les bijoux de famille que ce soit Alstom ou plus concerne Thermodin a General Electric ... :( Merci aux divers epiciers successifs de l'Elysee ... :chinois: Mais bon il nous reste encore Technicatome pour le moment ...

 
Dernière édition:

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46

Sous-marins : l'Australie en passe d'annuler le «contrat du siècle» avec la France

Les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni lancent un partenariat de sécurité «historique» qui remet en question la commande de plus de 60 milliards de dollars passée à l'Hexagone. Le Français Naval Group a fait part de sa «grande déception».

Extrait : Les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni lancent mercredi 15 septembre un partenariat de sécurité «historique», baptisé «AUKUS», pour défendre leurs intérêts dans la zone indo-pacifique, face aux appétits de la Chine, a indiqué un haut responsable de la Maison-Blanche.
Le premier ministre australien Scott Morrison a annoncé que son pays allait se doter de sous-marins à propulsion nucléaire dans le cadre de ce nouveau partenariat. «La première grande initiative de «AUKUS» sera de livrer une flotte de sous-marins à propulsion nucléaire à l'Australie», a-t-il dit, apparaissant en visioconférence avec le premier ministre britannique Boris Johnson, et avec le président Joe Biden à la Maison-Blanche.

General Electric équipe déjà les sous-marins nucléaires d'attaque

General Electric (GE), via sa filiale Thermodyn dont l'usine est implantée au Creusot, fournit déjà les turbines à vapeur des six sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) de type Rubis. GE/Thermodyn a également été sélectionné en 2007 par la direction des constructions navales (DCNS) pour fournir les turboalternateurs et les turbines de propulsion de la nouvelle série de six SNA du type Barracuda de la Marine nationale dont les livraisons sont prévues entre 2016 et 2027.

Nous sommes pieds et poings lies de toutes facon ayant brade les bijoux de famille que ce soit Alstom ou plus concerne Thermodin a General Electric ... :( Merci aux divers epiciers successifs de l'Elysee ... :chinois:

Faut croire que les sous-marins nucleaires offrent un avantage decisif en cas de conflit. Je ne savais pas que ca avait un role aussi important.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Faut croire que les sous-marins nucleaires offrent un avantage decisif en cas de conflit. Je ne savais pas que ca avait un role aussi important.
Fait comme lafoy lis des livres et essaye d'assimiler , mais comme tu n'as pas ete beaucoup a l'ecole , ca risque d'etre ardu ! :hum: Mais comme je suis bon prince je te met un lien sur le sujet !

1631759700400.png

1631757776709.png
 
Dernière édition:

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46
En tous cas, ca montre que l'administration americaine a la chine dans le collimateur. Les americains sont un peu benets et lents au demarrage mais quand il font qqchose, ils ne le font pas a moitie. Pekin aurait mieux fait de la jouer "low profile" quelques annees de plus au lieu de s'aliener les USA.
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46
Je pensais, si l'Australie n veut pas de nos sous-marins, on pourrait les vendre a la chine. Nah :langue:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
En tous cas, ca montre que l'administration americaine a la chine dans le collimateur. Les americains sont un peu benets et lents au demarrage mais quand il font qqchose, ils ne le font pas a moitie. Pekin aurait mieux fait de la jouer "low profile" quelques annees de plus au lieu de s'aliener les USA.
Pour le moment ce n'est pas la Chine qui en subit les consequences mais la France , et ce par nos propres allies americains qui nous mettent un coup de couteau de 60 milliards dans le dos et ce n'est pas faute de se tremousser comme un caniche en chaleur devant eux ! Le regrette General de Gaulle n'etait pas ne de la derniere pluie , il avait compris ce que d'autres ne comprennent toujours pas 60 ans apres !
 

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 799
1 722
168
Xujiahui
Pour le moment ce n'est pas la Chine qui en subit les consequences mais la France , et ce par nos propres allies americains qui nous mettent un coup de couteau de 60 milliards dans le dos et ce n'est pas faute de se tremousser comme un caniche en chaleur devant eux ! Le regrette General de Gaulle n'etait pas ne de la derniere pluie , il avait compris ce que d'autres ne comprennent toujours pas 60 ans apres !
Aucun souci Maître, nous pourrons compter sur la solidarité de nos partenaires européens, pour à la fois mettre un coup de pression sur les USA pour tenir leurs engagements dans le futur et pour nous acheter du matériel de défense. Après tout, nous avons un marché de 500 millions de consommateurs et Erasmus, n'est-ce pas?
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46
Pour le moment ce n'est pas la Chine qui en subit les consequences mais la France , et ce par nos propres allies americains qui nous mettent un coup de couteau de 60 milliards dans le dos et ce n'est pas faute de se tremousser comme un caniche en chaleur devant eux ! Le regrette General de Gaulle n'etait pas ne de la derniere pluie , il avait compris ce que d'autres ne comprennent toujours pas 60 ans apres !

C'est pa sla premiere fois. Tu ne te rapelle pas des navires Mistral qui devaient etre livres a la Russie avant que els USA s'en mele?
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46
Aucun souci Maître, nous pourrons compter sur la solidarité de nos partenaires européens, pour à la fois mettre un coup de pression sur les USA pour tenir leurs engagements dans le futur et pour nous acheter du matériel de défense. Après tout, nous avons un marché de 500 millions de consommateurs et Erasmus, n'est-ce pas?

Exactement. Mais te connaissans, je percois de l'ironie dans ton commentaire.
 

Malyn

Dieu suprême
23 Juil 2010
1 963
913
168
Canton

Malyn

Dieu suprême
23 Juil 2010
1 963
913
168
Canton
Lors de l'accord initial entre la France et l'Australie, la Chine avait réagi de la sorte ? Ou le fait-elle juste parce que les USA sont dans le coup ?
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Lors de l'accord initial entre la France et l'Australie, la Chine avait réagi de la sorte ? Ou le fait-elle juste parce que les USA sont dans le coup ?
C'est indique precedemment dans mon post tot ce matin !

Déclaration conjointe des dirigeants sur l'AUKUS

15 septembre 2021

Communique : En tant que dirigeants de l'Australie, du Royaume-Uni et des États-Unis, guidés par nos idéaux durables et notre engagement commun en faveur de l'ordre international fondé sur des règles, nous sommes résolus à approfondir la coopération en matière de diplomatie, de sécurité et de défense dans la région indo-pacifique, notamment en travaillant avec des partenaires, afin de relever les défis du XXIe siècle. Dans le cadre de cet effort, nous annonçons la création d'un partenariat de sécurité trilatéral renforcé appelé "AUKUS" - Australie, Royaume-Uni et États-Unis.

Grâce à l'AUKUS, nos gouvernements renforceront la capacité de chacun d'eux à soutenir nos intérêts en matière de sécurité et de défense, en s'appuyant sur nos liens bilatéraux de longue date et permanents. Nous favoriserons un partage plus approfondi des informations et des technologies. Nous favoriserons une intégration plus poussée des sciences, des technologies, des bases industrielles et des chaînes d'approvisionnement liées à la sécurité et à la défense. Et en particulier, nous approfondirons de manière significative la coopération sur une série de capacités de sécurité et de défense.

En tant que première initiative dans le cadre de l'AUKUS, reconnaissant notre tradition commune de démocraties maritimes, nous nous engageons à partager l'ambition d'aider l'Australie à acquérir des sous-marins à propulsion nucléaire pour la Royal Australian Navy. Aujourd'hui, nous nous engageons dans un effort trilatéral de 18 mois afin de trouver une voie optimale pour fournir cette capacité. Nous tirerons parti de l'expertise des États-Unis et du Royaume-Uni, en nous appuyant sur les programmes de sous-marins des deux pays pour mettre en service une capacité australienne le plus tôt possible.

Le développement des sous-marins à propulsion nucléaire de l'Australie serait une entreprise conjointe entre les trois nations, axée sur l'interopérabilité, les points communs et les avantages mutuels. L'Australie s'engage à adhérer aux normes les plus élevées en matière de garanties, de transparence, de vérification et de mesures comptables afin de garantir la non-prolifération, la sûreté et la sécurité des matières et technologies nucléaires. L'Australie reste déterminée à remplir toutes ses obligations en tant qu'État non doté d'armes nucléaires, notamment auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Nos trois nations sont profondément attachées au maintien de notre leadership en matière de non-prolifération mondiale.

Conscients des liens étroits qui nous unissent depuis des décennies en matière de défense, nous nous engageons aujourd'hui dans une collaboration trilatérale plus poussée dans le cadre de l'AUKUS afin d'améliorer nos capacités communes et notre interopérabilité. Ces premiers efforts porteront sur les cybercapacités, l'intelligence artificielle, les technologies quantiques et des capacités sous-marines supplémentaires.

L'effort que nous lançons aujourd'hui contribuera à maintenir la paix et la stabilité dans la région indo-pacifique. Depuis plus de 70 ans, l'Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis travaillent ensemble, avec d'autres alliés et partenaires importants, pour protéger nos valeurs communes et promouvoir la sécurité et la prospérité. Aujourd'hui, avec la création de l'AUKUS, nous nous engageons à nouveau dans cette voie.

 

Dgibe

Dieu souverain
13 Mai 2016
1 710
732
143
38
Chengdu
Réaction de la Chine :

Pour la Chine, la vente de sous-marins américains à l'Australie "sape gravement la paix et la stabilité régionales"​

L'Australie est un territoire indissociable et inaliénable de la Chine. Les puissances étrangères n'ont pas leur mots à dire sur les affaires internes de la Chine.

Ou alors je confond :hum:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
L'Australie est un territoire indissociable et inaliénable de la Chine. Les puissances étrangères n'ont pas leur mots à dire sur les affaires internes de la Chine.

Ou alors je confond :hum:
Ce n'est pas les sous marins le principal probleme , c'est l'accord AUKUS ! Nous sommes dans la meme situation qu'il y a un siecle niveaux partages des influences de l'empire Britannique et des Etats Unis sur l'Ocean Pacifique , j'ai poste les liens sur le forum , rubrique Mer de Chine il y a deja un certain temps ...
 
Dernière édition:

Dgibe

Dieu souverain
13 Mai 2016
1 710
732
143
38
Chengdu
Ah oui c'est certain, s'ils ont l'accord AUKUs (avec la liaison), ils ne doivent pas vraiment avoir le choix.

Ou alors je confond avec une autre expression :hum:
Ils rigolent les 3 pays, mais quand la Chine va vraiment s'énerver, ça va leur pêter AUKUs.