Création société Import Export en Chine ou Hong Kong?

  • Auteur de la discussion daniel
  • Date de début
S

Speedydidou

Apprenti
20 Mar 2012
5
9
Bonjour à tous,

Ce sujet a l'air vraiment intéressant, néanmoins, j'ai une question - qui peut paraître absolument débile...
Je n'arrive pas à comprendre les avantages de la création d'une entreprise à HK lorsqu'on est une entreprise française et que nos clients sont Chinois.
Je suppose qu'une raison financière/législative/fiscale est derrière cela, mais à part le fameux "0% de taxe" (et encore je ne vois pas à quoi il correspond) quels sont les points positifs qui justifient qu'autant de sociétés créent des Ltd à HK ?

Cordialement.
 
S

societehk

Membre Gold
02 Mai 2007
290
Ratings
1
58
Hong Kong
www.societehk.com
Bonjour,

Ce sujet a l'air vraiment intéressant, néanmoins, j'ai une question - qui peut paraître absolument débile...
Non au contraire c'est une excellente question!

Je n'arrive pas à comprendre les avantages de la création d'une entreprise à HK lorsqu'on est une entreprise française et que nos clients sont Chinois.
Il y a plusieurs raisons:
- une société à HK est moins taxée qu'une société FR: ensuite les dividendes remontent en France et la fiscalité globale sera moins élevée;
- avoir un bureau local qui est une vitrine avec du personnel pour le marché asiatique;
- charges sociales globalement moins élevées qu'en France;
- montages un peu plus compliqués: transfert de siège social, transfert des actifs, etc. pour les sortir de France (pour optimisation fiscale et protection des actifs);
etc.

Je suppose qu'une raison financière/législative/fiscale est derrière cela, mais à part le fameux "0% de taxe" (et encore je ne vois pas à quoi il correspond)
Ceci est seulement pour les activités réalisées hors d'HK: pas d'activité à HK = pas de taxe à HK. Sinon le taux d'IS ("profit tax") est de 16,5% du montant des bénéfices de la société.

Cordialement,

Eric
 
Y

yochina

Apprenti
30 Mai 2012
1
9
Bonjour,

J'ai vu sur le net plusieurs sociétés pour créer une société à HK et toute avec des avis différents.

pouvez vous me donner le noms de sociétés les plus fiables ?

merci
 
S

Speedydidou

Apprenti
20 Mar 2012
5
9
- une société à HK est moins taxée qu'une société FR: ensuite les dividendes remontent en France et la fiscalité globale sera moins élevée;
- charges sociales globalement moins élevées qu'en France;
- montages un peu plus compliqués: transfert de siège social, transfert des actifs, etc. pour les sortir de France (pour optimisation fiscale et protection des actifs);
etc.

Ceci est seulement pour les activités réalisées hors d'HK: pas d'activité à HK = pas de taxe à HK. Sinon le taux d'IS ("profit tax") est de 16,5% du montant des bénéfices de la société.

Cordialement,

Eric
Merci Eric de ta réponse, je n'avais pas vu ce message jusqu'à présent.

Vis à vis de ce que tu me dis, on dirait une sorte de paradis pour toute les entreprises.
Imaginons que je crée une entreprise en France et une autre à HK, j'achète mes produits à un fournisseur chinois avec la boîte d'HK, puis je revends ces produits avec une marge considérable à mon entreprise française. A quel taux serait taxé ces bénéfices ? Je ne comprends pas bien l'expression "activités réalisées hors d'HK". Est-ce que c'est un taux de 0% ou de 16,5% ?

Tu dis également que la fiscalité globale est moins élevée après avoir transférer les dividendes en France, mais dans ce cas là ne vaut-il mieux pas les laisser à Hong Kong ?!

Cordialement :)
 
S

societehk

Membre Gold
02 Mai 2007
290
Ratings
1
58
Hong Kong
www.societehk.com
Bonjour,

Imaginons que je crée une entreprise en France et une autre à HK, j'achète mes produits à un fournisseur chinois avec la boîte d'HK, puis je revends ces produits avec une marge considérable à mon entreprise française. A quel taux serait taxé ces bénéfices ?
Dans ce cas, pas de taxe à HK.

Je ne comprends pas bien l'expression "activités réalisées hors d'HK". Est-ce que c'est un taux de 0% ou de 16,5% ?
C'est en effet toute la complexité du système fiscal d'HK. Voici le texte original: "Hong Kong adopts a territorial basis for taxing profits derived from a trade, profession, or business carried on in Hong Kong. Profits Tax is only charged on profits which arise in or are derived from Hong Kong. In simple terms this means that a person who carries on a business in Hong Kong but derives profits from another place is not required to pay tax in Hong Kong on those profits."

Donc pour résumer: taxe de 0% si pas de salarié, stock, bail, etc. à HK. La Chine est considéré comme étranger à HK.

Tu dis également que la fiscalité globale est moins élevée après avoir transférer les dividendes en France, mais dans ce cas là ne vaut-il mieux pas les laisser à Hong Kong ?!
Tout dépend de vos attentes et besoins, le montage mis en place devra alors y répondre.

Bien à vous,

Eric
 
J

Jdarnet

Apprenti
04 Juil 2012
2
9
Bonjour à tous,


proxy.php?image=http%3A%2F%2Fwww.bonjourchine.com%2Fimages%2Fmisc%2Fquote_icon.png&hash=885677fdaa058c29c68ae3e6b1730b76
Envoyé par Speedydidou
proxy.php?image=http%3A%2F%2Fwww.bonjourchine.com%2Fimages%2Fbuttons%2Fviewpost-right.png&hash=5f22b814048c49bf3909eb500a132e64

Imaginons que je crée une entreprise en France et une autre à HK, j'achète mes produits à un fournisseur chinois avec la boîte d'HK, puis je revends ces produits avec une marge considérable à mon entreprise française. A quel taux serait taxé ces bénéfices ?






Ce type de montage est-il parfaitement légal? Ne peut-il pas éveiller la curiosité de l'administration fiscal? Si oui, que peut faire cette administration fiscale?
De plus, la convention entre la France et HK n'a t il pas des conséquences pour ce type de montage.

Même montage, autre scénario: Ma société basée à HK achète de la marchandise en France, puis la revend à ma société (différente de la première) française qui, elle, la revend à mon client final, en France. Pendant tout ce temps, la marchandise n'a pas quitté la France.
Ce type de montage est-il défendable?

Merci pour votre aide.

Jacques
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Ce type de montage est-il défendable?

Merci pour votre aide.

Jacques
Bonjour

Oui tout a fait ,avec un bon avocat ,et l'indulgence du tribunal ,car les fausses factures et evasions de capitaux ,c'est du penal .

Quand a l'heure du bilan, on vous demander de produire les documents de dedouanement dans le 2 eme cas ,vous allez ressentir comme un malaise .

Cordialement
 
Dernière édition:
J

Jdarnet

Apprenti
04 Juil 2012
2
9
Bonjour,

et merci pour votre réponse.

Donc, nous sommes bien d'accord. Dans le deuxième cas, les marchandises doivent bien transiter par les pays dont les factures sont émises.
Dans ce cas précis, les marchandises doivent donc faire le chemin suivant: France->HK->France.
Si en revanche la société de HK achète la marchandise ailleurs qu'en France, ce cas est bien légal? Je me trompe?

Merci.

Jacques.
 
S

societehk

Membre Gold
02 Mai 2007
290
Ratings
1
58
Hong Kong
www.societehk.com
Bonjour,

Créer une société à Hong Kong n'est adéquate que dans le cadre d'un commerce d'import-export entre l'UE et le reste du monde, et non pour une activité intra-UE car ceci poserait des problèmes au niveau douanier, TVA, etc.

Cordialement,

Eric
 
A

AsianFirstStep

Apprenti
27 Juil 2012
15
11
Shanghai
www.afstep.com
En réponse aux histoires de montage, l'un et l'autre son totalement interdits et de plus en plus surveilles et fortement sanctionnes.
On ne peut faire ses marges dans un paradis fiscal et revendre a sa maison mère ou a sa filiale.
Par contre rien n’empêche de créer deux entreprises une en France et une a Hong Kong qui n'auraient aucun lien ( pas les mêmes actionnaires) et utiliser ce schéma. C'est d'ailleurs pour cette raison que beaucoup d'entreprises a Hong Kong ne sont pas enregistrées au nom des actionnaires mais sous le nom d'autres sociétés qui sont spécialisées en cela. Même en utilisant ce schéma il vaut mieux être prudent et ne pas faire passer tous ses achats par cette même entreprise, cela deviendrai douteux et il y aurai surement un contrôle fiscal a la clé.
Un conseil: il vaut mieux rester dans la légalité et trouver d'autres moyens d'augmenter ses marges (marketing, SAV...)

Pour le deuxième cas c'est juste impossible.

F.M
 
T

tchine

Nouveau Membre
10 Sept 2012
4
4
Bonjour et merci pour ce sujet très intéressant,

Concernant le montage d'une société à HK!!
Je souhaite monter une société de E-commerce à HK, mes fournisseurs sont en Chine et mes clients en France.
Est-il obligatoire de faire transiter mes produits via HK ou est-il possible de les livrer directement en sortie d'usine (sachant que c'est le produit fini) à mes clients qui sont des particuliers.
Dois-je forcément passer par un transitaire? Le transitaire prend-il en charge le colisage, la logistique (adresse en français sur le colis etc...).

Avantage du transit direct Chine-France : Limite les couts, moins de logistique, moins de frais de transports...
Inconvénient : Ne maitrise pas le colisage (le packaging), ne peux pas contrôler le produit finit envoyé aux clients...

Qu'en pensez-vous?
merci de votre aide et je tiens à remercier tous les contributeurs de ce fil, notamment les pros
Bien à vous
 
S

societehk

Membre Gold
02 Mai 2007
290
Ratings
1
58
Hong Kong
www.societehk.com
Bonjour,

Est-il obligatoire de faire transiter mes produits via HK ou est-il possible de les livrer directement en sortie d'usine (sachant que c'est le produit fini) à mes clients qui sont des particuliers.
Non aucune obligation.

Dois-je forcément passer par un transitaire? Le transitaire prend-il en charge le colisage, la logistique (adresse en français sur le colis etc...).
Disos que c'est souvent très conseillé et incontournable pour les déclarations en douane.

Avantage du transit direct Chine-France : Limite les couts, moins de logistique, moins de frais de transports...
Inconvénient : Ne maitrise pas le colisage (le packaging), ne peux pas contrôler le produit finit envoyé aux clients...
Qu'en pensez-vous?
Vous avez très bien résumé!

Cordialement,

Eric
 
S

Soukaina

Nouveau Membre
30 Nov 2012
2
4
Bonsoir,
Je suis soukaina, membre d'une organisation non gouvernementale (ENACTUS Maroc), je suis nouvellement inscrite dans le Forum "bonjour chine", et j'espère retrouver des chinois qui peuvent m'aider.
en fait nous comptons mon groupe et moi même réaliser un projet sur l'exportation des pattes de poulet vers la chine. J'aimerais savoir un peu plus sur le marché des pattes de poulet en chine et quelles sont les modalités qu'exigent le consommateur chinois pour importer ces pattes? et est ce qu'il y a une forte demande pour ces pattes.
J'espère avoir des avis favorable, ou bien avoir les contacts des gens qui peuvent nous aider dans ce sujet.
Dans l'attente veuillez agréer mes salutations distinguées
 
S

stéphane

Membre Bronze
27 Jan 2009
8
24
Bonjour,

Je ne sais pas ou est ce que vous en etes dans votre projet. Sachez que pour rester dans la légalité de la vente a distance... même si vous avez des transporteur tels que DHL et FEDEX qui règlent les droits et taxe à l'entrée.

Vous devez facturer la TVA pour la récupérer et a partir de ce moment la vous devez faire des déclarations de TVA auprès de l'administration. Et pour cela, il n'y a pas d'autre solutions que de prendre un représentant fiscale.

Si vous êtes intérésser ou si vous avez besoin d'informations supplémentaire n'hésitez pas a me contacter.
Stéphane
sha@asd-int.com
 
U

universproducts

Nouveau Membre
21 Déc 2012
1
4
le marché chinois est très important mais il ne faut pas se limiter par une zone géographique puisque tu as la possibilité de vendre a l'international, je trouve les exonérations des taxes par l'Etat Marocaine très favorable je t'encourage a prendre contact avec des agents surplace ou pencher sur les B2B online pour avoir une idée plus claire sur le marché, www.universproducts.com et une plate-forme nouvelle mais intéressante ;-)

good luck,
 
yannoumaxou

yannoumaxou

Ange
14 Fev 2007
763
Ratings
159
88
Lyon, Shanghai
www.sunless.fr
Mon cas est légèrement différent (il me semble) et je suis pas sûr du montage le plus adapté à mes besoins.
Je souhaite devenir distributeur en France + Suisse/Benelux d'une marque hong-kongaise. Les ventes se feront en direct via le site internet français de cette marque.

Je pense d'abord ouvrir une société à HK qui achetera au fabriquant également installé à HK. Jusque là tout va bien, je crois...
La seconde étape est d'arriver sur le marché français et là j'avoue être perdu.
Je pense avoir compris qu'il est impossible/interdit d'avoir cette activité de distributeur en France sans y avoir de structure juridique ? Oui? Non?

Je vois deux cas :

1. Une seule société à Hong Kong qui expédie directement aux clients
Est-il pensable d'avoir seulement une société à HK qui puisse emettre des factures en euros ? Et d'expédier directement au client final ?
Si oui, les frais de douanes seraient payés directement par le client final, pas toujours agréable mais c'est une autre question.
Par ailleurs, quelle pourrait être la forme de la structure qui ne gérerait que le SAV (remplacement de produits défectueux par du neuf, retour en réparation à HK) ?

2. Deux sociétés, une à HK, une en France ou ailleurs en Europe ?
Une structure relai en France ou ailleurs en Europe pour la gestion des produits importés et le SAV...
Quelle solution vous semble être la moins onéreuse, et où (pour vendre en France donc, mais si possible aussi sur la zone Benelux et Suisse) ?
 
yannoumaxou

yannoumaxou

Ange
14 Fev 2007
763
Ratings
159
88
Lyon, Shanghai
www.sunless.fr
Personne ?


Supposons que la création de boite à HK soit une solution légale pour vendre en France en direct (et donc en partant du principe que les clients régleront eux-mêmes les frais de douane, ce qui me plaît moyen pour une question de sérieux)...


Il resterait à régler la question du SAV sur le sol français, qui en soit ne génerait qu'assez peu de frais ni de rentrées d'argent (et même pas du tout de rentrée d'argent). Peut-être que de ce point de vue ouvrir une activité en autoentreprise ferait l'affaire ? Ou même une association, si de fait cette association ne facture jamais rien à personne ? Je dis probablement une grosse connerie, mais bon...
 
S

societehk

Membre Gold
02 Mai 2007
290
Ratings
1
58
Hong Kong
www.societehk.com
Si vous avez du SAV, il vous faudra en effet une structure en France qui agira dans ce cas comme sous-traitante de la société d'HK. Si vous souhaitez que le dédouanement/TVA import/etc. ne soient pas à la client du client FR, il vous faut dans ce cas un distributeur qui s'en chargera.

Cordialement,

Eric
 
yannoumaxou

yannoumaxou

Ange
14 Fev 2007
763
Ratings
159
88
Lyon, Shanghai
www.sunless.fr
Oui, l'idée est bien de prendre en charge la question de l'importation ET de la distribution (qui en fait sera principalement de la vente directe).
Est-ce qu'il il aurait une formule meilleure qu'une autre pour une structure en France dont le seul rôle serait l'arrivée légale des produits sur le sol européen, mais ne dégageant pas ou peu de bénéfices ? EURL ?

L'autre question qui se pose aussi c'est finalement l'utilité de la création de société à HK. Achetant à un fabriquant à HK et vendant en France, j'imagine que les produits provenant de HK il faut payer les 16,5% de taxe. Et de fait l'EURL en France sans societe a HK n'est peut-etre pas une si mauvaise solution que ca ?
 
shadlyr

shadlyr

Membre Bronze
09 Avr 2009
61
Ratings
1
38
Shanghai
Il faut aussi reflechir a la question = ou je reside ?

Si HK compagnie, pas de visa en Chine, donc demande obligatoire pour aller visiter les usines.
Si WOFE China, pb de visa regle.

Mais attention, les deux structures n'ont pas du tout le meme mode de fonctionnement, pas du moins les meme frais sur l'annee.

Donc, comme disait Greg et CI Process, mes deux anciens competiteurs, il faut concentrer toutes les donnees du mode de fonctionnement, faire son business plan, reflechir au mode de paiement. Generallement, on commence par la HK puis apres un bon roulement, on fait la societe en Chine = wofe ou RO...


Le RO (representative office / bureau de representation) est possible mais il faut que la maison mere, representee localement par le RO, ait deux ans d'existence au minimum.