Crash d’un airbus a320 avec 107 personnes à bord au pakistan

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 899
7 784
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Un Airbus A320 de la compagnie Pakistan International Airlines (PIA) s’est écrasé aujourd’hui sur un quartier résidentiel près de Karachi, la plus grande ville du Pakistan, a confirmé l’Autorité de l’aviation du Pakistan.

Extrait:
En provenance de Lahore, l’Airbus A320 (immatriculé AP-BLD) du vol PK8303 transportait à bord 99 passagers et 8 membres d’équipage. Il s’est écrasé à son approche de l’aéroport international de Karachi lors d’une deuxième tentative d’atterrissage après une remise des gaz.
Le nombre de victime n’est pas encore connu. Des premières images publiées sur les réseaux sociaux montrent un panache de fumée noire au milieu d’un quartier résidentiel à forte densité de population.

 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
L'avion aurait fait une première tentative d’atterrissage, mais (pour une raison technique, ou par oubli) le train d'atterrissage ne serait pas sorti. Les réacteurs auraient touchée la piste avant que les pilotes ne remettent les gaz et repartent pour un go around.
Pour la deuxième tentative d'atterrissage, ils n'ont pas réussi à atteindre la piste (certainement à cause des réacteurs qui auraient été endommagés lors de la première tentative) et se sont écrasés 1,6 kms avant le début de piste.

Voici une vidéo qui explique bien ce scénario :


Miraculeusement, 2 personnes ont survécu au crash :

 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
Une mise à jour de la vidéo précédente, qui montre notamment les traces laissées par les réacteurs lorsqu'ils ont raclé la piste :

 
zorro

zorro

Dieu Supérieur
31 Juil 2008
765
690
138
Papouasie Nouvelle Guinée
Est ce que c'est parce que l'avion n'avait pas volé depuis longtemps et que le train d'atterrissage ne fonctionner plus ?
Si c'est le cas, c'est super inquiétant pour la reprise des vols.

Le vengeur masqué
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
Une vidéo de simulation du scénario vraisemblable du crash :

 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
Est ce que c'est parce que l'avion n'avait pas volé depuis longtemps et que le train d'atterrissage ne fonctionner plus ?
Si c'est le cas, c'est super inquiétant pour la reprise des vols.

Le vengeur masqué
Ce n'est pas complètement exclu, mais ça me parait assez improbable.
En effet :
- il y a des opérations de maintenance et de préparation obligatoires en fonction de la durée d'immobilisation (mais je ne sais pas si le fonctionnement du train en fait partie)
- les trains sont conçus pour pouvoir être déployés manuellement, même en l'absence de pression hydraulique, par le seul effet de la gravité (mais il est envisageable que ce mécanisme se grippe aussi) ; encore faut-il avoir conscience que le train n'est pas sorti, et déclencher la procédure manuelle.
- si le train d'atterrissage ne fonctionne pas, la défaillance apparaîtrait vraisemblablement déjà après décollage, au moment de rentrer le train.
- il semblerait que l’équipage ait ignoré l'alarme indiquant que le train n’était pas sorti.
- lors de la deuxième tentative d'atterrissage, le train est bien sorti

(il semblerait que l’équipage ait débuté la descente très tard ; de ce fait, pour rattraper la bonne trajectoire, ils ont utilisé un taux de descente élevé, et une vitesse élevée ; or le train ne peut sortir qu'en dessous d'une vitesse limite ; si l'avion est au dessus de cette limite, le train ne sort pas)
 
pouetpou

pouetpou

Ange
23 Oct 2005
502
176
88
Shanghai - Xuhui
Ce n'est pas complètement exclu, mais ça me parait assez improbable.
En effet :
- il y a des opérations de maintenance et de préparation obligatoires en fonction de la durée d'immobilisation (mais je ne sais pas si le fonctionnement du train en fait partie)
- les trains sont conçus pour pouvoir être déployés manuellement, même en l'absence de pression hydraulique, par le seul effet de la gravité (mais il est envisageable que ce mécanisme se grippe aussi) ; encore faut-il avoir conscience que le train n'est pas sorti, et déclencher la procédure manuelle.
- si le train d'atterrissage ne fonctionne pas, la défaillance apparaîtrait vraisemblablement déjà après décollage, au moment de rentrer le train.
- il semblerait que l’équipage ait ignoré l'alarme indiquant que le train n’était pas sorti.
- lors de la deuxième tentative d'atterrissage, le train est bien sorti

(il semblerait que l’équipage ait débuté la descente très tard ; de ce fait, pour rattraper la bonne trajectoire, ils ont utilisé un taux de descente élevé, et une vitesse élevée ; or le train ne peut sortir qu'en dessous d'une vitesse limite ; si l'avion est au dessus de cette limite, le train ne sort pas)
Il eut fallu qu’ils sussent, si l’arrière train était grippé, surtout en cette période assez obscure…
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
Est ce que c'est parce que l'avion n'avait pas volé depuis longtemps et que le train d'atterrissage ne fonctionner plus ?
Si c'est le cas, c'est super inquiétant pour la reprise des vols.

Le vengeur masqué
Ton post appelle toutefois des questions, non pas sur l'avion, mais sur l’équipage :

Combien de temps depuis leur précédent vol ?

Ont-ils eu des séances de simulateur, pour compenser le fait que, pour cause de Covid, ils n'avaient pas volé depuis X semaines ?

(et au risque de passer pour islamophobe - mais je maintiens que la question est légitime et non discriminatoire - , en cette période de ramadan, l’équipage respectait-il le ramadan, ie n'avait rien mangé ni bu depuis le lever du soleil, soit 9 heures à l'heure de l'accident)
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
Il eut fallu qu’ils sussent, si l’arrière train était grippé, surtout en cette période assez obscure…
Il y a des alertes en cas d’arrière train grippé.

Il y a même eu un film sur le sujet :

AT_.jpg

Je trolle.jpg
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
Une nouvelle simulation du crash. (c'est un scénario possible, probable, mais qui n'est pas confirmé par les enquêtes officielles)

Selon ce scénario, le pilote a commencé son approche trop tard, et malgré les avertissements répétés de la tour, s'est présenté à l'atterrissage à une altitude trop élevée, avec une vitesse trop elevée. Du fait de la sur-vitesse, le train n'est pas sorti, et malgré les alarmes, le pilote a continué son atterrissage. Les moteurs ont frotté sur la piste, avant que la remise de gaz ne soit effective. Lors du touché, les circuits hydrauliques et circuits d'huile ont été endommagés, provoquant l’arrêt des 2 moteurs quelques minutes plus tard, ne laissant pas suffisamment de temps au pilote pour réussir sa deuxième tentative d'atterrissage.

 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
La famille du commandant de bord a confirmé qu'il observait le ramadan (alors qu'il semblerait que le règlement intérieur de la compagnie l'interdise)

The captain’s family confirmed that he was fasting, observing roza. This means not even water during the day. Commercial airlines do not allow pilots to fly if they are fasting. So why was he allowed to captain a passenger plane? Was it seniority? Was it experience? Was it because he’s so experienced he can fly a plane in sleep? We do not know if Captain Sajjad Gul had any associated medical conditions like diabetes, but fasting can bring down sugar levels drastically. We do know that low sugar level can affect decision-making, blurred vision and trigger severe anxiety. Did the captain’s roza cost 99 families their Eid? We will know when the investigation is complete.
Source : https://www.dailyo.in/variety/pakis...-pia-flight-pakistan-crash/story/1/33008.html
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
Faut-il comptabiliser les morts de ce crash comme victimes du Covid-19 ???

La question n'est pas si saugrenue ; en effet, selon le Ministre de l'Aviation, Ghulam Sarwar , les pilotes étaient déprimés car des membres de leurs familles étaient atteints du Covid, et que leurs conversation à ce sujet leur aurait fait oublier de sortir le train d'atterrissage.

  • Before take-off The Plane was fit
  • Air traffic controller warned captain thrice not to land
  • Pilot ignored all the directions of Air Traffic Controller
  • The approach tower did not switch over the control tower and retained the frequency
  • The plane should have stopped when the engines hit the runway
  • Pilots were in depression because of their family mebers which were tested positive (Pilot family members had been infected by the coronavirus)
  • In the voice recorder it is confirmed that pilots were talking about the “Corona Virus” continuously
  • Air Traffic Controller and Co-Pilots told the Captain to concentrate on it but the Captain said “I will manage by myself don’t worry”
  • Last three words of Captain were “Ya Allah, Ya Allah, Ya Allah”
  • Crew Members, Co-Pilot, Captain were the main responsible for this plane crash and also ATC was also responsible
  • The pilot switch the landing from Automatic to Manual
  • When the plane was hit the ground without the landing gear at that time control tower should have notified the pilot
  • Both engines were damaged because of the Captain mistake
  • Pilots were not focused as they both were talking about their family who had been tested positive for coronavirus
  • Captain dived the plane for landing at a 60 degree angle than the recommended 30 degree angle
Source : https://emeatribune.uk/pia-plane-crash-investigation-report-public-who-was-the-responsible/

Le rapport de lAAIB (Aircraft Accident Investigation Board) Pakistanais : https://www.caapakistan.com.pk/Upload/SIBReports/AAIB-431.pdf

En fait, le train aurait d'abord été sorti, puis rentré peu avant la 1ere tentative d'atterrissage.

Comme toujours dans ces cas, les causes de l'accident sont multiples. Outre cette histoire de Covid, on peut noter :
- Le contrôleur aérien a averti le capitaine trois fois de ne pas atterrir
- Le pilote a ignoré toutes les directives de l'ATC
- L'ATC n'a pas basculé les communications vers la tour de contrôle et a conservé la fréquence
- Les pilotes n'auraient pas du remettre les gaz lorsque les moteurs ont heurté la piste
- L'ATC et le copilote ont dit au commandant de bord de se concentrer, mais le commandant de bord a déclaré: "Je vais gérer par moi-même, ne vous inquiétez pas"
- Les membres d'équipage, le copilote et le capitaine étaient les principaux responsables de cet accident d'avion et l'ATC était également responsable
- Lorsque l'avion a touché le sol sans le train d'atterrissage, la tour de contrôle aurait dû avertir le pilote
- Les deux moteurs ont été endommagés en raison de l'erreur du capitaine
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 899
7 784
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La question n'est pas si saugrenue ; en effet, selon le Ministre de l'Aviation, Ghulam Sarwar , les pilotes étaient déprimés car des membres de leurs familles étaient atteints du Covid, et que leurs conversation à ce sujet leur aurait fait oublier de sortir le train d'atterrissage.
Bonjour Chris
Deprimes peut-etre mais possedaient--il tout simplement une qualification sur A320 voir une licence de pilotage tout simplement ? :hum:

C'est un peu comme au Maghreb dans le temps , si tu sais faire de la mobylette tu es pilote de ligne ! ;)

Pakistan International Airlines : 150 pilotes aux licences suspectes interdits de vol

Suite au rapport préliminaire metant en cause la « négligence » des pilotes et des contrôleurs dans le crash du vol PK8303, la compagnie Pakistan International Airlines (PIA) a décidé de maintenir au sol 150 de ses pilotes, soupçonnés de détenir de fausses licences de pilotage.

Communique : Cette décision de PIA intervient après que le ministre pakistanais de l’Aviation, Ghulam Sarwar Khan, a critiqué le manque de qualification des pilotes pakistanais, dont 264 sur les 860 en activité n’ont selon lui « pas participé aux examens eux-mêmes« .

« Sur ces 264, environ 150 pilotes détenant des licences fausses ou suspectes sont issus de PIA (…). Nous avons décidé maintenir au sol ces 150 pilotes détenteurs de fausses licences avec effet immédiat« , a reconnu Abdullah Hafeez Khan, le porte-parole de PIA, cité par l’AFP. La compagnie nationale pakistanaise, qui compte au total 434 pilotes, interdit ainsi plus du tiers d’entre eux à voler dans l’immédiat.

Mercredi, le ministre Ghulam Sarwar Khan a qualifié de « négligence » le comportement des pilotes et des contrôleurs aériens, à l’origine du crash du vol PK8303 à Karachi, le 22 mai dernier. Pendant l’atterrissage, « le pilote et le copilote n’étaient pas concentrés et tout au long de la conversation, ils ont parlé du coronavirus« , a-t-il raconté devant le Parlement. Le vol 8303 s’est finalement écrasé sur une zone résidentielle, à 1,3 km de l’aéroport de Karachi, tuant 97 des 99 personnes à bord, dont huit membres d’équipage. Un enfant est également mort au sol, portant le bilan de la catastrophe à 98 morts.

Entre mars et novembre 2007, toute la flotte de PIA (sauf huit avions) avait été placée sur la liste noire de l’Union européenne.

 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
Une série de 2 vidéos, donnant une explication de texte, pas a pas, du rapport préliminaire.
C'est plutôt bien fait bien (qu'il y ait une erreur sur l’interprétation du nombre d'heures de vol et du nombre de cycles)
Un peu long, mais complet ...


 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 855
10 673
178
Hong Kong et Shanghai
Et pour ceux qui ne veulent pas passer 50 minutes à visionner les vidéos précédentes, une vidéo (en français), pas trop technique, résumant ce que l'on sait de l'accident.