1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Cours de Didgéridoo, guimbarde indienne et chant diphonique

Discussion dans 'Musique à Shanghai' créé par rethic2, 23 Fev 2010.

  1. rethic2

    rethic2 Membre Silver

    Inscrit:
    20 Mar 2008
    Messages:
    71
    Localité:
    Shanghai
    Salut à tous, :afro:

    Pour ceux qui sont intéressés, je donne des cours de didgéridoo, de guimbarde (en particulier guimbarde indienne), ainsi que des initiations au chant diphonique.

    N'hésitez pas à me contacter (ou sinon ! :aieuh:)

    anim_pintReno : renaud.gay@gmail.com
     
  2. Didjelirium

    Didjelirium Membre Silver

    Inscrit:
    12 Sept 2007
    Messages:
    44
    Localité:
    Shanghai, China
    Et je me porte garant, le type qui fait sa pub juste avant est un excellent prof !

    ;)
     
  3. Feuerfrei

    Feuerfrei Membre Silver

    Inscrit:
    4 Avr 2008
    Messages:
    765
    Localité:
    La Gresle
    Je sais que c'est à Shanghai (donc rapé pour moi). Mais pour ma culture, qu'appelles-tu chant diphonique? un contrepoint ou... autre?
    Merci. :)
     
  4. rethic2

    rethic2 Membre Silver

    Inscrit:
    20 Mar 2008
    Messages:
    71
    Localité:
    Shanghai
    Tiens, ne serait-ce pas mon confrère joueur de didj, musicien philosophe qui sévit sur la scène shanghaïenne ?
    Chers amis, cet individu très recommandable est à écouter d'urgence... :)
     
  5. rethic2

    rethic2 Membre Silver

    Inscrit:
    20 Mar 2008
    Messages:
    71
    Localité:
    Shanghai
    Pour te répondre, Feuerfrei, le chant diphonique, comme le nom l'indique, consiste à produire deux sons simultanément (par une seule personne j'entends). Tandis qu'une note est produite, sa résonance dans la cavité nasale permet de produire une gamme de notes modulable (cad qu'on peut jouer avec cette gamme). Les notes sont sélectionnées avec la langue.
    Le meilleurs exemple est le chant diphonique mongol, extrêmement impressionnant à entendre. Les musiciens entrainés depuis l'enfance ont la capacité de produire des harmoniques puissantes sur plusieurs octaves.
     
  6. Feuerfrei

    Feuerfrei Membre Silver

    Inscrit:
    4 Avr 2008
    Messages:
    765
    Localité:
    La Gresle
    Merci pour l'explication. :chinois:
     
  7. johnnythefunnyguy

    johnnythefunnyguy Membre Platinum

    Inscrit:
    27 Jan 2008
    Messages:
    921
    Localité:
    Shanghai - Xujiahui
    pour avoir eu le plaisir de l'écouter même si je n'y connais rien en Didgéridoo et en guimbarde
    je peux affirmer que rethic2 maîtrise et à vraiment l'air d'être passionné.
     

Partager cette page