¥ - coronavirus (covid-19) suivi et évolution - chine (mainland & hong kong) & asie

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début

Vos inquietudes a propos de la situation sanitaire due au coronavirus (2019-ncov)

  • Je ne suis pas inquiet !

    Votes: 42 39,3%
  • Je suis tres inquiet !

    Votes: 25 23,4%
  • Je n'envisage pas de quitter la Chine !

    Votes: 31 29,0%
  • A partir de 500 victimes je quitte la Chine !

    Votes: 1 0,9%
  • A partir de 1000 victimes je quitte la Chine !

    Votes: 4 3,7%
  • Au dessus de 2000 victimes je quitte la Chine !

    Votes: 3 2,8%
  • Pensez vous que le gouvernement va stabiliser la situation dans les jours a venir ? Oui

    Votes: 29 27,1%
  • Pensez vous que le gouvernement va stabiliser la situation dans les jours a venir ? Non

    Votes: 27 25,2%
  • J'envisage serieusement de quitter la Chine si les etudes de mes enfants sont compromises !

    Votes: 3 2,8%
  • J'envisage serieusement de quitter la Chine si cette situation dure trop longtemps !

    Votes: 37 34,6%

  • Nombre total d'électeurs
    107
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 428
8 486
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La Chine annonce des règles de désinfection plus strictes pour les aliments de la chaine du froid importés .
10.11.2020
1605040372248.png

La Chine redouble d'efforts pour endiguer la transmission du nouveau coronavirus par le biais de produits de la chaine du froid importés, exigeant une désinfection approfondie de ces envois avant qu'ils n'entrent en contact avec les employés domestiques.

Communique : Les précautions accrues ont été annoncées dans un avis, publié le 9 novembre par le mécanisme conjoint de prévention et de contrôle du Conseil des affaires d'État -le gouvernement chinois- après que la ville de Tianjin a signalé le 8 novembre un cas confirmé de COVID-19, un employé d'une entreprise locale d'aliments surgelés. Cette année, une série de clusters d'infection domestiques ont été liées aux aliments importés de la chaîne du froid.
Avec des tests d'acide nucléique réguliers en place sur les marchandises froides importées et les employés impliqués dans leur manipulation, l'avis met en évidence l'importance de la désinfection complète des installations de stockage, des véhicules de transport et des emballages des produits.

Selon le document, les vendeurs d'aliments importés de la chaîne du froid doivent quant à eux présenter des certificats de désinfection avant que leurs produits ne soient autorisés à entrer sur le marché. Afin de réduire les perturbations de la logistique et des approvisionnements normaux, la désinfection devra être effectuée après la collecte d'échantillons d'acide nucléique provenant de produits étrangers et ne devrait être effectuée qu'une seule fois dans la plupart des cas, a-t-il ajouté, notant que « les prestataires de services de désinfection devront enregistrer leur travail en détail et les registres et la paperasse devraient être conservés pendant au moins deux ans ».

Le document insiste également sur l'amélioration de la capacité de retracer l'origine et le flux des produits d'entreposage frigorifique et d'enquêter et de retenir les expéditions provenant de sources non spécifiées.
« L'objectif est d'être sûr, efficace, rapide et économique », a souligné le document. « Tout en garantissant la sécurité des produits froids importés, nous visons également à accroître l'efficacité lors du dédouanement, à éviter les arriérés et à garantir la stabilité de la chaîne industrielle ».
Les experts mondiaux soupçonnent depuis longtemps la capacité du virus à voyager et à être transmis par les produits de la chaîne du froid, mais les preuves n'ont pas été faciles à établir.

La partie continentale de la Chine a détecté au moins 16 cas impliquant des importations congelées testées positives pour la présence du nouveau coronavirus depuis juillet, ce qui a incité les douaniers à intensifier la surveillance des marchandises étrangères et à suspendre les importations d'un certain nombre de fabricants.
En octobre, le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies a déclaré avoir isolé un nouveau coronavirus vivant sur l'emballage extérieur des aliments surgelés lors de l'enquête sur la source d'une épidémie à Qingdao, dans la province du Shandong (est de la Chine). Cette découverte, une première mondiale, a prouvé que le contact avec des emballages d'aliments surgelés contaminés par des virus vivants pouvait provoquer une infection.

Plus tard ce mois-là, une équipe de recherche chinoise composée de chercheurs universitaires et d'experts du CDC a conclu à partir de l'histoire épidémiologique et de l'analyse des données que la résurgence de l'épidémie qui a eu lieu à Beijing en juin était susceptible d'avoir été déclenchée par des fruits de mer importés et que le transport de la chaîne du froid pourrait être un nouvelle voie de transmission du virus.

Le patient confirmé à Tianjin est un ouvrier du quai de chargement qui a manipulé du porc congelé en provenance d'Allemagne qui est arrivé à Tianjin le 19 octobre. L'envoi, dont une partie a été expédiée au Shandong, a été testé positif au virus le 7 novembre.
Le gouvernement de Tianjin a déclaré le 9 novembre soir qu'il avait trouvé un nouveau patient asymptomatique le même jour -un chauffeur de camion qui avait manipulé des marchandises d'un groupe de stockage congelé dans la nouvelle zone de Binhai de la ville le 5 novembre. Le patient avec le cas précédemment confirmé y travaillait également mais manipulait un ensemble différent de marchandises.

Gu Qing, directeur adjoint de la Commission de la santé de Tianjin, a annoncé que deux zones de la nouvelle zone de Binhai seraient classées comme une région à risque moyen à partir du 9 novembre minuit. D'autres parties de la ville sont demeurées à faible risque, ajoutant que l’ensemble des 70 000 habitants de la zone à risque moyen subiront des tests d'acide nucléique pendant la nuit et ceux qui ont l'intention de partir pour des raisons essentielles doivent présenter les résultats des tests d'acide nucléique pris dans les sept jours.
Selon Liang Chunzao, directrice adjointe de la zone de Binhai, les 364 employés du cluster d'entreposage frigorifique touché ont été retrouvés et leurs résultats de test sont négatifs.

La zone abrite 39 installations d'entreposage frigorifique, abritant 126 000 tonnes métriques de produits de la chaîne du froid, a-t-elle précisé, indiquant que « Nous avons réuni une équipe de test commune afin de terminer les tests d'acide nucléique sur toutes les importations froides dès que possible ».

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 428
8 486
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
hk2.jpg

La PCCE enquête sur neuf autres cas confirmés de COVID-19
November 10, 2020

Le Centre pour la protection de la santé (CHP) du ministère de la santé a annoncé qu'à partir de 0h00 du matin, le 10 novembre, le CHP enquêtait sur neuf cas supplémentaires confirmés de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), portant le nombre de cas à 5 390 à Hong Kong jusqu'à présent (dont 5 389 cas confirmés et un cas probable).

Communique :
Parmi les nouveaux cas annoncés, quatre avaient des antécédents de voyage pendant la période d'incubation. Trois cas étaient épidémiologiquement liés à un cas importé et deux cas étaient épidémiologiquement liés à un cas local.

Les enquêtes épidémiologiques du PCCE et la recherche des contacts pertinents sur les cas confirmés sont en cours. Pour les détails des cas et la recherche des contacts, veuillez consulter l'annexe ou la liste des bâtiments où des cas confirmés de COVID-19 ont été enregistrés au cours des 14 derniers jours et la dernière situation locale de COVID-19 disponible sur le site web "COVID-19 Thematic Website" (www.coronavirus.gov.hk).

Un porte-parole de la CHP a déclaré : "Au cours des enquêtes épidémiologiques de la CHP et de la recherche des contacts pertinents sur les cas confirmés, nous établirons et téléchargerons (www.chp.gov.hk/files/pdf/building_list_eng.pdf) une liste des bâtiments que les patients confirmés ont visités à partir de deux jours avant l'apparition des symptômes. Étant donné que des cas d'infection locale continuent à se produire de temps en temps, les membres du public sont invités à consulter immédiatement un médecin s'ils pensent qu'ils ont visité le même endroit à un moment identique avec un patient confirmé et qu'ils ne se sentent pas bien par la suite. S'ils restent asymptomatiques mais s'inquiètent d'avoir été infectés, ils peuvent également se rendre dans les cliniques externes générales désignées par l'Autorité hospitalière (www.ha.org.hk/haho/ho/covid-19/GOPC_extend_EN.pdf) pour obtenir des kits de prélèvement et prélever des échantillons de salive pour un test COVID-19 gratuit".

Compte tenu de la gravité de la situation épidémique, le CHP a appelé les membres du public à éviter de sortir, d'avoir des contacts sociaux et de dîner au restaurant. Ils doivent mettre un masque chirurgical et maintenir une hygiène des mains rigoureuse lorsqu'ils doivent sortir. Le CHP a vivement encouragé les personnes âgées à rester chez elles autant que possible et à éviter de sortir. Elles devraient envisager de demander à leur famille et à leurs amis de les aider dans les tâches quotidiennes, comme faire les courses pour les produits de première nécessité.

Le porte-parole a déclaré : "Étant donné que la situation de l'infection par COVID-19 reste grave et que le nombre de cas signalés dans le monde ne cesse d'augmenter, les membres du public sont vivement encouragés à éviter tout voyage non essentiel en dehors de Hong Kong."

"La PCU exhorte également le public à maintenir en tout temps une hygiène personnelle et environnementale stricte, qui est la clé de la protection personnelle contre l'infection et de la prévention de la propagation de la maladie dans la communauté. Sur le plan personnel, les membres du public doivent porter un masque chirurgical lorsqu'ils présentent des symptômes respiratoires, prennent les transports publics ou séjournent dans des lieux bondés. Ils doivent également se laver fréquemment les mains, en particulier avant de se toucher la bouche, le nez ou les yeux. "

 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 545
11 337
178
Hong Kong et Shanghai
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 428
8 486
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
hk2.jpg
La PCCE enquête sur 23 autres cas confirmés de COVID-19
2020-11-12

Extrait : Le Centre pour la protection de la santé (CHP) du ministère de la santé a annoncé qu'à partir de 0h00 du matin, le 12 novembre, le CHP enquêtait sur 23 cas supplémentaires confirmés de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), portant le nombre de cas à 5 431 à Hong Kong jusqu'à présent (dont 5 430 cas confirmés et un cas probable).
Parmi les nouveaux cas annoncés, 16 avaient des antécédents de voyage pendant la période d'incubation.
Les enquêtes épidémiologiques de la CHP et la recherche des contacts pertinents sur les cas confirmés sont en cours. Pour les détails des cas et la recherche des contacts, veuillez consulter l'annexe ou la liste des bâtiments où des cas confirmés de COVID-19 ont été enregistrés au cours des 14 derniers jours et la dernière situation locale de COVID-19 disponible sur le site web "COVID-19 Thematic Website" (www.coronavirus.gov.hk).

La Chine continentale signale 8 nouveaux cas d'importation de COVID-19
2020-11-13

Communiqué : Jeudi, la Chine continentale n'a signalé aucun nouveau cas de COVID-19 transmis localement, a déclaré vendredi la Commission nationale de la santé.
Huit cas de COVID-19 importés ont été signalés sur le continent jeudi, a indiqué la commission dans son rapport quotidien.
Aucun nouveau cas suspect ou décès lié à la maladie n'a été signalé, a-t-elle ajouté.

 
Dernière édition:
Z

zape56

Ange
23 Oct 2008
507
181
88
Bonjour,

Je voulais savoir si en tant que Francais actuellement a HK et detenteur d'un RP Chine, il m'etait possible de rentrer sur Shenzhen moyennant quarantaine?

J'etais reste sur cet article, la situation a-t-elle evoluee ou bien est-ce que SZ a un statut a part?
http://www.amb-chine.fr/fra/zfzj/t1829697.htm

Merci
 
G

guillaumeenchine

Archange
09 Sept 2019
1 522
249
93
45
Je voulais savoir si en tant que Francais

Deja ca commence mal... En fait ca m'etonnerais. Mon patron est a HK "en tant qu'Italien" est ca fait 1 an qu'il est bloque la-bas...
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 428
8 486
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Deja ca commence mal... En fait ca m'etonnerais. Mon patron est a HK "en tant qu'Italien" est ca fait 1 an qu'il est bloque la-bas...
Met 2 ans c'est nettement plus cruel ! :eek: Arrete un peu tes coups d'assomoirs d'affabulateur ! En fevrier 2020 des membres du forum arrivaient encore en Chine depuis Hong Kong ! Et les frontieres closes pour les titulaires de permis de travail et de residence le 28 mars 2020 ...

1605266340553.png

Due to the rapid spread of COVID-19 (Coronavirus) globally, China announced to take temporary measures to ban the entry by foreigners who hold valid Chinese visas or residence permits.The announcement has been effective since 0 a.m., March 28, 2020, and it is still not clear when the ban will stop though the Chinese government said another announcement would be declared

 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 545
11 337
178
Hong Kong et Shanghai
Bonjour,

Je voulais savoir si en tant que Francais actuellement a HK et detenteur d'un RP Chine, il m'etait possible de rentrer sur Shenzhen moyennant quarantaine?

J'etais reste sur cet article, la situation a-t-elle evoluee ou bien est-ce que SZ a un statut a part?
http://www.amb-chine.fr/fra/zfzj/t1829697.htm

Merci
Je connais une personne, française, titulaire d'un RP Chine, qui est rentrée récemment sur Canton en provenance de Thaïlande, avec quarantaine. Mais c'était quelques jours avant le 5 novembre.
C'était possible aussi depuis HK.
Je ne sais pas si les changements du 5 novembre affectent les français résidents de HK.
La logique voudrait qu'ils puissent rentrer en Chine, en vertu de leur RP, puisqu'ils n'arrivent pas de France (et à condition d'y être depuis plus de 15 j)... mais on sait bien que la logique et les règlements chinois ca fait deux !
En tout cas ca se tente, en faisant valoir ta HKID plutôt que ton passeport français ....

Si tu es à HK, tu peux essayer de te renseigner
- au Bureau du haut-commissaire du ministère des Affaires étrangères chinois
7/F, Lower Block, China Resources Building, 26 Harbor Road, Wanchai
- ou au China Travel Service
78-83, Connaught Road, Central

(et tiens nous au courant si tu as des infos)
 
Z

zape56

Ange
23 Oct 2008
507
181
88
Je connais une personne, française, titulaire d'un RP Chine, qui est rentrée récemment sur Canton en provenance de Thaïlande, avec quarantaine. Mais c'était quelques jours avant le 5 novembre.
C'était possible aussi depuis HK.
Je ne sais pas si les changements du 5 novembre affectent les français résidents de HK.
La logique voudrait qu'ils puissent rentrer en Chine, en vertu de leur RP, puisqu'ils n'arrivent pas de France (et à condition d'y être depuis plus de 15 j)... mais on sait bien que la logique et les règlements chinois ca fait deux !
En tout cas ca se tente, en faisant valoir ta HKID plutôt que ton passeport français ....

Si tu es à HK, tu peux essayer de te renseigner
- au Bureau du haut-commissaire du ministère des Affaires étrangères chinois
7/F, Lower Block, China Resources Building, 26 Harbor Road, Wanchai
- ou au China Travel Service
78-83, Connaught Road, Central

(et tiens nous au courant si tu as des infos)
Merci! Je vous redirai ca
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 545
11 337
178
Hong Kong et Shanghai
...le jour même où le géant pharmaceutique américain Pfizer a annoncé que son vaccin contre le coronavirus avait atteint une efficacité de 90%...
Il me reviens un truc : le vaccin de Pfizer doit être transporté et conservé à -80 °C, ce qu'aucun transporteur, aucune chaine logistique n'est en mesure de faire à ce jour.
On ne parle même pas des pays sous-développés ou en voie de développement. Même en Europe ou aux US, c'est un casse tète sans nom !

C'est pas demain la veille que la population de la planète sera vaccinée avec ce vaccin :siffle:
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
19 767
11 802
198
常熟,江苏
Capture d_cran 2020-11-14 _ 08.15.59.png
 
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
4 334
1 872
188
Article sympa, mais la réalité du vaccin est tout autre aujourd’hui en Chine.

Malheureusement l’effet Kiss Cool et mini Kiss Cool ne sont pas au rendez-vous..... mais l’effet sapin et boule de Noël oui.
Oui je sais, c’est très évasif comme propos.
1605404196516.png
Actuellement, un seul laboratoire en Chine a le droit de vacciné et dans une seule ville chinoise : prix 800 RMB et deux injections en une seule fois.
Sources… mon Ayi, mon gynécologue, mon Kuaidi fétiche et le Dahu.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 428
8 486
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
hk2.jpg
Le gouvernement resserre les mesures de distanciation sociale
Nov 14 2020

Compte tenu du développement de COVID-19 à Hong Kong, le gouvernement a annoncé aujourd'hui (14 novembre) que les mesures de distanciation sociale seront renforcées.

Extrait : Un porte-parole du Bureau de l'alimentation et de la santé a déclaré : "Avec l'assouplissement des mesures de distanciation sociale, les membres du public semblent être moins vigilants dans la lutte contre l'épidémie, et nous avons constaté une fatigue anti-épidémique dans la communauté avec une augmentation des rassemblements sociaux masqués. Dans le même temps, la situation épidémique mondiale a continué à s'aggraver, et il y a des signes de rebond dans les cas locaux confirmés avec une source d'infection inconnue récemment. La quatrième vague d'épidémie pourrait être déclenchée à tout moment".

Le gouvernement doit adopter une stratégie de contrôle de l'infection "pour empêcher l'importation de cas et la propagation du virus dans la communauté" afin de freiner l'épidémie. En ce qui concerne la prévention de l'importation de cas, nous avons considérablement renforcé les tests et les exigences de quarantaine pour les voyageurs entrants et les personnes exemptées depuis juillet. Le secrétaire à l'alimentation et à la santé a également annoncé de nouvelles mesures de renforcement le 13 novembre et aujourd'hui".

"Dans le même temps, le gouvernement doit prévenir la propagation du virus dans la communauté en renforçant rapidement les mesures de contrôle de l'infection, en ciblant les risques induits par les activités de rassemblement masquées en particulier. Au vu de la dernière évaluation des risques pour la santé publique, en particulier les risques plus élevés provoqués par les séjours, comme le montrent les cas récents, nous considérons qu'il est nécessaire de renforcer les mesures de distanciation sociale dans le cadre du règlement sur la prévention et le contrôle des maladies (exigences et orientations) (entreprises et locaux) (Cap. 599F), ciblant les activités de rassemblement masquées, y compris les rassemblements dans les hôtels (ce qu'on appelle les séjours). Nous allons également renforcer les dispositions relatives aux visites des personnes placées en quarantaine dans les hôtels, afin de mettre fin à la transmission du virus par les cas importés dans la communauté".

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 428
8 486
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Recherche d'une unité durable dans la lutte contre les virus
Nov 14 2020

Le 13 novembre, l'expert chinois en maladies respiratoires Zhong Nanshan a appelé à une collaboration internationale soutenue dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 et à une plus grande attention aux cas asymptomatiques, citant une infectivité relativement forte.

Communique : Zhong, un académicien de l'Académie chinoise d'ingénierie, a fait ses remarques dans sa lettre de félicitations au programme du Congrès sur COVID-19 : Pandémie du 21ème siècle, un forum académique qui s'est tenu à Guangzhou, capitale de la province de Guangdong, le 13 novembre. Plus de 50 experts et fonctionnaires de Chine et de Russie ont participé à l'événement.

" Le COVID-19 continue de se propager dans le monde entier, les nations et régions du monde entier devraient se donner la main pour lutter contre la pandémie, en formulant des stratégies de réponse à long terme", a-t-il déclaré.

"La Chine et la Russie, qui adhèrent toutes deux au concept de communauté d'un avenir commun pour l'humanité, ont une bonne coopération en matière de contrôle et de prévention des pandémies, de traitement clinique et de recherche et développement de médicaments, formant ainsi un modèle de coopération mondiale contre les pandémies", a déclaré M. Zhong.

Il a ajouté qu'il espérait que cet échange universitaire international continuerait à contribuer à la mise en place d'une plate-forme profonde et efficace pour la prévention et le contrôle de la pandémie dans les deux nations. Zhong a également déclaré qu'il espérait qu'il aiderait à découvrir des mesures plus scientifiques et efficaces de prévention et de contrôle de la pandémie et contribuerait davantage à mettre fin rapidement à la propagation du nouveau coronavirus dans le monde.

En outre, M. Zhong a exhorté les départements concernés à traiter plus soigneusement les patients asymptomatiques qui représentent aujourd'hui 20 à 40 % du total des cas.
"Les cas asymptomatiques ont une forte infectiosité", a-t-il déclaré par vidéo lors de la cérémonie d'ouverture du forum.

En ce qui concerne les réponses aux groupes d'infection de source indéterminée, il a déclaré qu'un dépistage universel parmi les communautés touchées est nécessaire.
Et parlant d'infectiosité, M. Zhong a reconnu qu'il est possible, mais pas courant, que des patients qui se sont rétablis soient réinfectés.

Il a partagé deux explications possibles à ce phénomène : la première est que le nombre d'anticorps produits après la première infection diminue rapidement ; la seconde est qu'il y a une réponse faible ou nulle des anticorps pendant la première infection, ce qui rend le patient incapable de résister à la seconde.
Vladimir Chulanov, spécialiste en chef des maladies infectieuses au ministère de la santé de la Fédération de Russie, a déclaré que la Chine avait fait du bon travail dans la lutte contre le COVID-19.La Russie a renforcé sa propre réponse à COVID-19 après avoir tiré les leçons des expériences réussies de la Chine, a-t-il dit.De nombreux homologues chinois ont partagé leurs propres expériences établies avec leurs homologues russes, a-t-il dit.

L'événement a été organisé conjointement par l'Université pharmaceutique de Guangdong et l'Université médicale d'État de Bachkir.
Il a été dirigé par le département de la coopération et des échanges internationaux du ministère de l'éducation et est soutenu par l'Association des universités médicales sino-russes. Des experts médicaux de haut niveau des deux pays ont participé à l'événement.

 
Dernière édition:
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
19 767
11 802
198
常熟,江苏
Article sympa, mais la réalité du vaccin est tout autre aujourd’hui en Chine.

Malheureusement l’effet Kiss Cool et mini Kiss Cool ne sont pas au rendez-vous..... mais l’effet sapin et boule de Noël oui.
Oui je sais, c’est très évasif comme propos.
Voir la pièce jointe 114441
Actuellement, un seul laboratoire en Chine a le droit de vacciné et dans une seule ville chinoise : prix 800 RMB et deux injections en une seule fois.
Sources… mon Ayi, mon gynécologue, mon Kuaidi fétiche et le Dahu.
5E20BED7-73A8-4D53-B66E-110C5FA85BAB.jpeg
 
Z

zape56

Ange
23 Oct 2008
507
181
88
Je connais une personne, française, titulaire d'un RP Chine, qui est rentrée récemment sur Canton en provenance de Thaïlande, avec quarantaine. Mais c'était quelques jours avant le 5 novembre.
C'était possible aussi depuis HK.
Je ne sais pas si les changements du 5 novembre affectent les français résidents de HK.
La logique voudrait qu'ils puissent rentrer en Chine, en vertu de leur RP, puisqu'ils n'arrivent pas de France (et à condition d'y être depuis plus de 15 j)... mais on sait bien que la logique et les règlements chinois ca fait deux !
En tout cas ca se tente, en faisant valoir ta HKID plutôt que ton passeport français ....

Si tu es à HK, tu peux essayer de te renseigner
- au Bureau du haut-commissaire du ministère des Affaires étrangères chinois
7/F, Lower Block, China Resources Building, 26 Harbor Road, Wanchai
- ou au China Travel Service
78-83, Connaught Road, Central

(et tiens nous au courant si tu as des infos)
Je suis passe au CTS de Mongkok, ils m'ont surtout dit qu'ils s'occupaient de voyages, pas des documents legaux.

Ils m'ont oriente vers ce ministere, qui ne repond pas au telephone:

Dans le meme temps, l'immigration de SZ et l'IATA confirment la possibilite d'aller en Chine pour un Francais avec un resident permit en cours de validite et surtout sans venir de France, donc depuis HK ca semble jouable, moyennant quarantaine...
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 545
11 337
178
Hong Kong et Shanghai
Ils m'ont oriente vers ce ministere, qui ne repond pas au telephone:
Ca me parait effectivement jouable.

Si tu veux avoir la certitude, et si tu en as la possibilité, tu peux essayer de te rendre en personne au Office of the Commissioner of the Ministry of Foreign Affairs of PRC in HKSAR ; ils sont au 42 Kennedy Road, Central.

N'oublie pas qu'il n'y a que 2 postes frontière ouverts vers la Chine : la HK-Macau-Zhuhai bridge et Shenzhen Bay .... donc Shenzhen Bay pour aller à SZ
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
19 767
11 802
198
常熟,江苏
Capture d_cran 2020-11-16 _ 10.27.16.pngCapture d_cran 2020-11-16 _ 10.27.35.pngCapture d_cran 2020-11-16 _ 10.28.01.png
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 545
11 337
178
Hong Kong et Shanghai
Covid-19 : Li-Meng Yan, la virologue chinoise sous influence trumpiste
Résumé et explication de texte : une greluche (Li-Meng Yan) se fait embobiner par un spécialiste de fake news (Lu De) qui d'une part la menace, d'autre part lui promet un pont d'or, pour inventer et répandre de fausses théories, au profit d'un conspirationniste (Steve Bannon) et d'un escroc (Guo Wengui) qui a demandé l'asile politique (en échange d'une attitude anti-PCC) pour échapper aux accusations de corruption, détournement de fonds, fraudes ... qui commençaient à le rattraper, et qui lui auraient valu (au moins) la prison à vie au pays. :siffle:
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 428
8 486
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Résumé et explication de texte : une greluche (Li-Meng Yan) se fait embobiner par un spécialiste de fake news (Lu De) qui d'une part la menace, d'autre part lui promet un pont d'or, pour inventer et répandre de fausses théories, au profit d'un conspirationniste (Steve Bannon) et d'un escroc (Guo Wengui) qui a demandé l'asile politique (en échange d'une attitude anti-PCC) pour échapper aux accusations de corruption, détournement de fonds, fraudes ... qui commençaient à le rattraper, et qui lui auraient valu (au moins) la prison à vie au pays. :siffle:
Bonsoir Chris
Il y en a qui croient encore a la theorie du pangolin le seul et unique exemplaire au monde porteur du virus , alors pourquoi pas !
Le virus sort peut-etre d'un labo mais pas forcement celui qui est cite ...
Comme cite precedemment beaucoup trop d'interventions militaires dans cette histoire !
....
 
Dernière édition: