¥ - coronavirus (covid-19) suivi et évolution - chine (mainland & hong kong) & asie

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début

Vos inquietudes a propos de la situation sanitaire due au coronavirus (2019-ncov)

  • Je ne suis pas inquiet !

    Votes: 37 36,6%
  • Je suis tres inquiet !

    Votes: 25 24,8%
  • Je n'envisage pas de quitter la Chine !

    Votes: 30 29,7%
  • A partir de 500 victimes je quitte la Chine !

    Votes: 1 1,0%
  • A partir de 1000 victimes je quitte la Chine !

    Votes: 4 4,0%
  • Au dessus de 2000 victimes je quitte la Chine !

    Votes: 3 3,0%
  • Pensez vous que le gouvernement va stabiliser la situation dans les jours a venir ? Oui

    Votes: 29 28,7%
  • Pensez vous que le gouvernement va stabiliser la situation dans les jours a venir ? Non

    Votes: 27 26,7%
  • J'envisage serieusement de quitter la Chine si les etudes de mes enfants sont compromises !

    Votes: 3 3,0%
  • J'envisage serieusement de quitter la Chine si cette situation dure trop longtemps !

    Votes: 37 36,6%

  • Nombre total d'électeurs
    101
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 822
1 204
168
Je suppose que Sashahk veut juste dire que les chiffres qui en ressortiront seront faux.
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
On a souvent comparé le Président Philippin Rodrigo Duterte à Donald Trump.

Le Covid-19 apporte encore un peu d'eau à ce moulin :

On se souvient de Trump qui disait que le coronavirus allait disparaître, pfffft, comme par magie ....
En février, lors de l'apparition des premiers cas aux Philippines, Duterte affirmait la même chose.

On se souvient également de Trump qui suggérait que les malades du Covid avalent de l'eau de javel pour se soigner.
Duterte vient d'encourager les personnes n'ayant pas désinfectant à laver leurs masques avec de l'essence ou du gas-oil.
(outre que ça ne désinfecte rien du tout, c'est particulièrement dangereux : empoisonnements, allergies, risque d’être transformé en torche vivante, ...)

Mais l'analogie ne s’arrête pas là :
L'entourage de Trump s’était empressé de dire que c’était une blague, un commentaire sarcastique...
Ici, pareil, le porte parole de Duterte, Harry Roque, s'est empressé de dire que c’était une blague !

Mais là où l’élève surpasse le maître, c'est que Duterte en remet une couche en affirmant qu'il ne plaisantait pas.
(Mais il faut dire que Trump avait ouvert la voie en disant, à propos de sa demande de diminuer le nombre de tests Covid, que lui non plus ne plaisantait pas)

Rodrigo Duterte: 'I'm not joking - clean masks with petrol'


Philippines' president Rodrigo Duterte has once again told people to disinfect their face masks with petrol - insisting he was "not joking".

He had made similar remarks last week - but officials were quick to correct him, and suggested it was a joke.

Health officials also said cloths masks should be washed normally, and surgical masks replaced after use.

But on Friday, the president doubled down - saying "what I've said was true... go to a gasoline station".

There is no evidence that gasoline can disinfect masks; having prolonged contact with it can be harmful; and pouring flammable liquids can be a fire risk.

What did Mr Duterte say?
Referring to his earlier comments, Mr Duterte said: "They [critics] said, 'Duterte's insane.' Stupid! If I'm insane, you should be the president, not me.
"What I've said was true. If alcohol isn't available, especially for the poor, just go to a gasoline station, and use [gas] to disinfect.
"I am not joking. I am not joking. You… you try to get inside my brain."

What did he say last week?
Mr Duterte said those who didn't have cleaning supplies could use gasoline as a disinfectant to clean their masks.
"At the end of the day, hang [the mask] somewhere and spray it with Lysol if you can afford it," he said, referencing a popular disinfectant brand.
"For people who don't [have Lysol], drench it in gasoline or diesel... just find some gasoline [and] dip your hand [with the mask] in it."
After last week's comments, presidential spokesman Harry Roque quickly corrected him.
"I can't believe that after four years of him as president, you still don't know [him]," said Mr Roque, according to news site Rappler.
"[It's only a] joke. Why would we use gasoline for washing?"


Meanwhile, health official Maria Rosario Vergeire said cloth masks should be washed and dried normally, and surgical masks replaced after use.

In February - shortly after the Philippines became the first country to register a Covid-19 death outside China - President Duterte moved to downplay the issue, saying the virus would eventually "die a natural death."

But after a month-long lull in recorded cases - a period which critics say wasn't used effectively to mass test and contact trace cases - numbers began to rise.
President Duterte declared the lockdown of the country's main island Luzon in early March.
He used special powers granted to him by Congress to realign national budgets and put soldiers on the streets to tackle the crisis.
To do so, he was required to update the nation each week with a national address.
The president made the addresses late at night. He was often late to start, and was criticised on social media for being rambling and confusing, and at times veering off topic to threaten his enemies.
Mr Duterte's former spokesman, Harry Roque, was brought back to manage the message - and the evening addresses began to be edited and released the following morning.
A YouGov online survey found that Filipinos who rated the Duterte government's response to the virus as "very well" or "somewhat well" fell from 72% in May to 51% on 29 June.
Filipino pollsters - who have repeatedly recorded Str0ng approval ratings for the President - haven't been able to do door-to-door surveys during the outbreak.
Although compared to other Covid-19 global hotspots, the Philippines' numbers of recorded cases and deaths are lower, so too are testing figures - with only around 1% of the population screened so far.

(...)
Suite https://www.bbc.com/news/world-asia-53605108
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 555
8 130
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Contrôle du COVID-19 en automne et en hiver
Aug 01,2020

BEIJING - Le vice-premier ministre Sun Chunlan a insisté sur la préparation de la prévention et du contrôle du COVID-19 en automne et en hiver pour éviter résolument une résurgence de l'épidémie.

Communique :
Sun a fait ces remarques le 31 juillet lors d'une téléconférence du mécanisme conjoint de prévention et de contrôle du Conseil d'Etat contre COVID-19.
Malgré le contrôle efficace que la Chine a acquis sur l'épidémie, les risques actuels ne peuvent toujours pas être sous-estimés, car des grappes de cas de COVID-19 se sont produites dans certains endroits, a déclaré Sun.
Elle a appelé les autorités locales à travailler sans relâche sur le contrôle des cas importés et nationaux, et à se prémunir strictement contre l'apparition de clusters .
Sun a également appelé à des efforts pour améliorer le système de commandement pour la prévention et le contrôle des épidémies, renforcer les tests épidémiques aux douanes, améliorer la qualité de la réponse d'urgence, et maintenir une gestion stricte des lieux de quarantaine.


Globalement nous ne sommes pas sortis de l'auberge !
 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
Globalement nous ne sommes pas sortis de l'auberge !
Bonjour Lafoy,

Il semblerait que l'objectif de la Chine soit "0 cas" (comme c'est le cas, dans une certaine mesure pour Taiwan, la Corée du Sud, HK, le Vietnam,...)
Si tel est le cas, tant qu'il y aura des cas actifs dans un pays (voire au monde), il ne pourront pas laisser entrer sur le territoire (tout au moins sans quarantaine) le moindre ressortissant de ce pays (ou ayant voyagé dans ce pays, voire le moindre étranger).
Et cela au moins tant qu'il n'y aura pas de traitement / vaccin disponible. (on peut penser qu'ils exigeront une vaccination lorsqu'un vaccin sera disponible)

L'objectif d'autres pays (en Europe, par exemple) n'est pas d'atteindre à tout prix 0 cas, mais plutôt de contenir le nombre de cas à un niveau gérable (ne pas saturer les hôpitaux, éviter la croissance exponentielle, limiter les décès à un niveau acceptable ...)

Les 2 stratégies ont leurs avantages et inconvénients, et il est difficile de dire quelle est la meilleure. Mais il apparaît que les 2 approches ne sont pas vraiment compatibles.

Alors que HK a connu 23 jours sans aucun cas local du 20 avril au 13 mai, seulement 15 cas locaux du 13 mai au 13 juin, 21 jours sans aucun cas local du 14 juin au 5 juillet, jamais le mainland n'a autorisé l’entrée en Chine (sauf quelques exceptions, et avec 15 jours de quarantaine).
On se demande quelles conditions devront être réunies pour que la Chine commence à ouvrir ses frontières.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 555
8 130
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Bonjour Lafoy,

Il semblerait que l'objectif de la Chine soit "0 cas" (comme c'est le cas, dans une certaine mesure pour Taiwan, la Corée du Sud, HK, le Vietnam,...)
Si tel est le cas, tant qu'il y aura des cas actifs dans un pays (voire au monde), il ne pourront pas laisser entrer sur le territoire (tout au moins sans quarantaine) le moindre ressortissant de ce pays (ou ayant voyagé dans ce pays, voire le moindre étranger).
Et cela au moins tant qu'il n'y aura pas de traitement / vaccin disponible. (on peut penser qu'ils exigeront une vaccination lorsqu'un vaccin sera disponible)

L'objectif d'autres pays (en Europe, par exemple) n'est pas d'atteindre à tout prix 0 cas, mais plutôt de contenir le nombre de cas à un niveau gérable (ne pas saturer les hôpitaux, éviter la croissance exponentielle, limiter les décès à un niveau acceptable ...)

Les 2 stratégies ont leurs avantages et inconvénients, et il est difficile de dire quelle est la meilleure. Mais il apparaît que les 2 approches ne sont pas vraiment compatibles.

Alors que HK a connu 23 jours sans aucun cas local du 20 avril au 13 mai, seulement 15 cas locaux du 13 mai au 13 juin, 21 jours sans aucun cas local du 14 juin au 5 juillet, jamais le mainland n'a autorisé l’entrée en Chine (sauf quelques exceptions, et avec 15 jours de quarantaine).
On se demande quelles conditions devront être réunies pour que la Chine commence à ouvrir ses frontières.
Bonjour Chris
Je sais bien je citai cette situation dans la box avec Toto !

1596343272026.png

Et les chinois ont des yeux , on ne fait vraiment rien pour arranger la situation en Europe ! Pas de masques , tout le monde agglutine les uns aux autres, un desastre ! Nous sommes loin de mes preconisations pour l'Europe en debut d'epidemie ... Il fallait tout boucler un mois hermetiquement nous n'en serions peut-etre pas la ! Cela aurait coute certes des dizaines de milliards economiquement mais pas des milliers comme desormais , en ayant de plus une economie detruite et des millions de cas * + une hecatombe ... Mais bon perseverons , on a rien compris ouvrons grandes les frontieres tout azimuts et continuons le desastre de l'immigration sauvage en mediterannee , avec la moitie des embarcations contaminees , ca sera la cerise sur le gateau !

* Cas qui risquent de nous couter bonbon par la suite niveau consequences post contaminations , car les sequelles seront la pour bon nombre de cas ...

 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
Graphique intéressant sur l'origine des cas de Covid-19 à HK.

On y voit clairement que la vague de mars était majoritairement constituée de cas importés (en bleu), alors que la vague actuelle concerne essentiellement des cas locaux (en rouge et orange).

Explications possibles : relâchement des mesures de distanciation sociale, souche/variante de virus plus contagieuse, plus agressive ?

local imported.jpg
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
Le gouvernement central (Pekin) va offrir un dépistage du Covid à tous les hongkongais et envoie une équipe de 60 techniciens pour le faire.

Les modalités ne sont pas précisément expliquées (des spécialistes pensent qu'il vaudrait mieux concentrer les tests sur les populations à risque, plutôt que de tester tout le monde)


Hong Kong third wave: free Covid-19 tests for residents as mainland Chinese clinical teams head to city
  • Sixty lab technicians from public hospitals in Guangdong province will be picked for Hong Kong stint
  • Separate team of experts expected to soon begin work at temporary hospital at expo site

Free Covid-19 testing will be made available to Hong Kong’s 7.5 million residents and about 60 clinical technicians from mainland China will be sent to help, with seven set to arrive on Sunday.
Four health advisers, however, suggested at a government meeting on Saturday that testing should focus on high-risk groups, rather than across the city, which was not cost-effective without a lockdown, sources told the Post.
Details of the mass testing were revealed by state broadcaster CCTV and the national health authorities a day after the cabinet-level Hong Kong and Macau Affairs Office said Beijing would send help to Hong Kong following a request from local authorities.
China’s National Health Commission, which revealed details of the testing offer in a statement, also said another team of six experts from Wuhan, where the first Covid-19 cases were reported, would help Hong Kong authorities develop a temporary “cabin hospital”, as the city’s medical facilities were stretched to the limit.
CCTV reported on Saturday that the central government would “do its utmost” to help Hong Kong battle the outbreak.
Citing unidentified sources, the broadcaster said Covid-19 nucleic tests would be free for all residents and the central government would shoulder the fees.
The test teams would remain in Hong Kong until the epidemic was under control and transmission chains cut off, the report said.
 
Sacapatates

Sacapatates

Demi-dieu
07 Fev 2011
1 021
197
108
Explications possibles : relâchement des mesures de distanciation sociale, souche/variante de virus plus contagieuse, plus agressive ?
A priori, HK a laissé un bateau infesté faire escale. Les passagers sont resté genre une journée à Hong Kong et voila le résultat.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 555
8 130
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le gouvernement de la RASHK accueille favorablement l'équipe de soutien du gouvernement central pour aider au travail antiépidémique de la RASHK

Un porte-parole du gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK) a exprimé aujourd'hui (2 août) sa sincère gratitude au gouvernement central pour sa réponse proactive à la demande du gouvernement de la RASHK formulée face à la grave épidémie qui sévit à Hong Kong et à la formation rapide d'une équipe de soutien aux tests d'acide nucléique en Chine continentale pour soutenir le travail anti-épidémique de la RASHK.


Communique : L'équipe de soutien a été coordonnée par le gouvernement central et formée par la Commission nationale de la santé. Sept de ses membres sont arrivés à Hong Kong aujourd'hui et commenceront à travailler demain (3 août) pour aider à la préparation d'un laboratoire temporaire en vue d'augmenter considérablement la capacité de dépistage du virus de la RASHK pour répondre au besoin du gouvernement d'étendre la couverture des tests communautaires. Pour renforcer la collaboration, le chef de l'exécutif, Mme Carrie Lam, a donné des instructions claires sur la manière de lancer des tests de dépistage du virus à grande échelle lors de la réunion interne du comité directeur anti-épidémique qui s'est tenue hier après-midi (1er août).

La secrétaire à l'alimentation et à la santé, le professeur Sophia Chan, et le secrétaire aux affaires constitutionnelles et continentales, M. Erick Tsang Kwok-wai, ont représenté aujourd'hui le gouvernement de la RASHK pour accueillir les sept membres de l'équipe de soutien aux tests d'acide nucléique en Chine continentale. Ils ont tous deux exprimé leur gratitude au gouvernement central pour sa réponse proactive à la demande du gouvernement de la RASHK et pour la formation rapide de l'équipe de soutien afin de soutenir le travail antiépidémique de la RASHK. Les départements concernés de la RASHK travailleront en étroite collaboration avec les membres de l'équipe de soutien pour formuler un plan de travail concret dès que possible.

Entre-temps, le gouvernement de la RASHK a également remarqué que certains individus répandent intentionnellement des rumeurs sur Internet, prétendant que le gouvernement transportera les données ADN du public en Chine continentale pendant les tests de dépistage du virus, le gouvernement de la RASHK a solennellement précisé que cela n'était absolument pas fondé, soulignant que tout le travail antiépidémique effectué par le gouvernement était entièrement conforme aux exigences de la loi. Le soutien du gouvernement central vise à renforcer la capacité de dépistage du virus. Tous les tests de dépistage du virus seront effectués uniquement à Hong Kong, dont les échantillons ne seront pas transportés sur le continent pour y être testés. En ce qui concerne certaines personnes qui répandent délibérément de fausses rumeurs, s'attaquant au travail anti-épidémique du gouvernement, le gouvernement a condamné de tels actes. Quant à la question de savoir si la diffusion intentionnelle de fausses rumeurs par certaines personnes constituerait une infraction pénale, les services gouvernementaux compétents étudieront la question avec soin et recueilleront des preuves pour le suivi.

Compte tenu de la gravité de la situation épidémique à Hong Kong, le gouvernement de la RASHK a sollicité l'aide du gouvernement central plus tôt, principalement dans les domaines du renforcement des capacités de dépistage du virus et de la mise en place d'installations de traitement de fortune, et a reçu un soutien sans faille de la part du gouvernement central. Des représentants des départements concernés de la Chine continentale et des fonctionnaires compétents de la RASHK se sont rencontrés plus tôt et ont mis en place un groupe de travail chargé de la mise en œuvre. Outre l'équipe de soutien susmentionnée, le gouvernement de la RASHK est heureux d'apprendre que la Commission nationale de la santé a formé une autre équipe de soutien pour aider le gouvernement de la RASHK à mettre en place une installation de traitement communautaire de fortune à l'occasion de l'exposition universelle d'Asie, semblable à l'"hôpital de cabines mobiles". Le gouvernement de la RASHK a exprimé l'espoir qu'avec le soutien du gouvernement central, l'ensemble de la communauté luttera ensemble contre le virus afin d'enrayer le plus rapidement possible cette épidémie de plus en plus grave.

Sunday, August 2, 2020 Issued at HKT 20:51

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 555
8 130
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Cathay Pacific propose la retraite anticipée aux pilotes les plus âgés

La compagnie de Hong Kong Cathay Pacific a déclaré qu’elle proposerait un programme de départs volontaires à ses pilotes basés à Hong Kong qui approchent de l’âge de la retraite, dans un effort continu pour réduire les coûts au milieu de la pandémie de coronavirus.

Extrait :
La compagnie aérienne a déclaré samedi 1er août qu’elle envisageait différentes façons de réduire les coûts à moyen terme, compte tenu de la réduction de la demande de passagers sans signes immédiats d’amélioration. Cathay a déjà pris des mesures à court terme, notamment des réductions de salaire pour les dirigeants et deux cycles de congé spécial volontaire.
Les pilotes âgés de 50 ou 55 ans et plus, en fonction de l’âge de la retraite indiqué dans leur contrat comme respectivement 55 ou 65 ans, sont éligibles pour le régime de retraite anticipée, a déclaré le transporteur. Les pilotes âgés de 58 ans et plus de sa branche régionale, Cathay Dragon, sont également éligibles. «Cette décision vient après mûre réflexion et constitue un moyen efficace de gérer les coûts. S’adresser à un groupe spécifique d’employés pour ce programme dédié nous aide à nous adapter au nouvel environnement opérationnel », a déclaré le transporteur.


Ayant des amis pilotes chez Cathay les decrocher du manche , va etre une autre paire de manches ! :)
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
Pour renforcer la collaboration, le chef de l'exécutif, Mme Carrie Lam, a donné des instructions claires sur la manière de lancer des tests de dépistage du virus à grande échelle lors de la réunion interne du comité directeur anti-épidémique qui s'est tenue hier après-midi (1er août).
Curieux! Je n’ai rien lu ou vu sur les modalités pratiques, la manière dont ces tests vont être organisés, gérés.
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
Petite vidéo de cet hôpital temporaire qui ouvre aujourd'hui :
Il semblerait que Hong Kong et Pékin ne soient pas très optimistes sur l’évolution de la vague actuelle de Covid-19 à HK.

Alors que la précédente vague avait culminé à moins de 700 cas actifs début avril, que la vague actuelle vient de dépasser les 1500 cas actifs, et qu'on vient d'inaugurer un hôpital temporaire de 500 lits pour y faire face, on apprend que HK projette d'ouvrir un nouvel hôpital temporaire de 2000 lits !!!
Soit ils pèchent par excès de prudence, soit ils prévoient un emballement de la situation. :hum:
(on aurait pu imaginer des extensions par tranches de 300 ou 500 lits sur le site d'AsiaWorld Expo - qui a énormément de surface disponible- mais un nouvel hôpital, aussi grand, dans une autre localisation, cela ressemble à du provisoire qui peut durer...)

The city is planning the construction of a second temporary hospital with the help of a six-member team from Wuhan, where the first Covid-19 cases emerged in December, due to arrive soon. The facility, which can provide up to 2,000 beds, will be similar to the “fangcang hospitals” rapidly constructed to handle Covid-19 patients when the Hubei province capital was struggling with the pandemic.

That team will consist of four medics and two construction specialists, including the president and vice-president of a fangcang hospital in Wuchang district. Mainland media said the team might stay in the city for half a year, mainly assisting with building the facility and not treating patients.

Chan said the temporary facility would be build from scratch to complement a makeshift facility at AsiaWorld-Expo to cope with jump in infections, which has stretched health care facilities to the limit.

It was not clear how long construction would take, she said. Officials must confirm the location and discuss planning with the team from Wuhan.
Source : https://www.scmp.com/news/hong-kong...g-kong-third-wave-prioritise-high-risk-groups
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 555
8 130
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le rebond de l'activité manufacturière en Chine dépasse les attentes

PEKIN (Reuters) - L'activité manufacturière en Chine à progressé en juillet au rythme le plus rapide depuis près de 10 ans, la demande intérieure continuant de s'améliorer après la crise du coronavirus, montrent des données publiées lundi.

Communique :
L'indice compilé auprès des directeurs d'achat (PMI) par Caixin/Markit s'affiche à 52,8 le mois dernier contre 51,2 en juin. Il dépasse ainsi pour le troisième mois d'affilée le seuil de 50 qui sépare la contraction de la croissance et enregistre sa progression la plus rapide depuis janvier 2011.
L'indice de juillet dépasse également les attentes des analystes, qui attendaient une croissance beaucoup plus modeste, à 51,3.
Ajoutées aux enquêtes PMI officielles publiées vendredi, ces données confirment que la deuxième économie du monde se remet plus vite que prévu du choc du coronavirus, même si les commandes à l'export et l'emploi restent à la traîne.

 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
C'est le 5eme jour avec plus de 100 nouveaux cas quotidiens.
Il semblerait qu’après 12 jours à plus de 100 nouveaux cas quotidiens, on repasse aujourd'hui sous la barre de 100 (prévision de 80 cas pour aujourd’hui).
Pourvu que ce soit une vraie tendance, et pas seulement une accalmie passagère.

Hong Kong third wave: city expected to snap 12-day streak of 100-plus new infections, but death toll continues to climb
  • Elderly man died at Tuen Mun Hospital and elderly woman at Queen Elizabeth Hospital
  • Medical sources say 80 confirmed cases expected as number of fatalities hits 37
Hong Kong was expected to break its 12-day streak of 100-plus new Covid-19 infections on Monday, with around 80 confirmed cases, according to a medical source, as two more patients died.
Source https://www.scmp.com/news/hong-kong...hong-kong-third-wave-death-toll-climbs-source
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
Plus de précisions sur le nouvel hôpital temporaire :

The second temporary hospital, Asian World Forum Community Treatment Facilities, will be established with the help of a six-member team from Wuhan. It was likely to be built on a 570,000 sq ft site originally reserved for a major Phase Two expansion of the exhibition centre, the source said.
Further details, including the number of beds to be provided, were subject to discussions between the mainland Chinese experts and the government, but it was expected to provide isolation wards.
The first makeshift hospital, located inside AsiaWorld-Expo, opened on Saturday.
According to a hospital source, about 400 beds arrived in Hong Kong from Shenzhen on Sunday night, and would be used at the hospital.
“We thank the mainland government for their staunch support, managing to source 400 bed sets at the Hospital Authority’s request within 48 hours,” Henry Fan Hung-ling, the Hospital Authority’s chairman, said.
“They even offered the supply as a donation to HA in our pandemic fight. We greatly appreciated their help.”
He also expressed gratitude to Beijing’s liaison office, which helped coordinate the effort with authorities in Shenzhen.
En attendant,
- 400 des 500 lits de l’hôpital temporaire de AsiaWorld Expo offerts par Shenzhen
- une équipe de 6 spécialistes de Wuhan pour mettre place le 2eme hôpital temporaire
- 60 techniciens envoyés par le Guangdong pour offrir un test Covid à TOUS les résidents de HK
- vraisemblablement à venir, du matériel et des kits de test offert par le Mainland
...
cela fait une belle opération de RP pour Pekin !!!

De quoi faire oublier la loi sur la Sécurité Nationale ? :hum: