Coree du Nord: Evolution et Suivi

  • Auteur de la discussion Crimson
  • Date de début
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 131
1 921
178
Xuijiahui Shanghai
Les énigmatiques photos de Kim Jong-un chevauchant dans la neige

Les visites de Kim Jong-un au Mont Paektu ont souvent précédé des virages politiques forts, selon les expertes de la Corée du Nord.

Extrait :
Les médias nord-coréens ont de nouveau diffusé mercredi d'énigmatiques photos de Kim Jong-un montant un cheval blanc dans la neige sur une montagne sacrée de la péninsule, une mise en scène éminemment symbolique selon les experts qui rivalisent de conjectures sur sa signification.

Certains spécialistes du régime reclus affirment que les visites du leader nord-coréen sur le Mont Paektu - berceau légendaire du peuple coréen - augurent parfois d'une annonce politique majeure.

La diffusion de ces clichés intervient alors que les négociations sur le nucléaire avec les Etats-Unis sont dans l'impasse. Pyongyang a donné à Washington jusqu'à la fin de l'année pour faire des concessions.

Kim Jong-un a été photographié en tête d'un groupe de cavaliers dans une forêt enneigée proche du Mont Paektu, volcan endormi à la frontière entre la Corée du Nord et la Chine. On reconnaît notamment dans ce groupe son épouse Ri Sol-ju, selon des photos diffusées par l'agence officielle KCNA.

.
Dans le résumé c’est ” souvent “ annonciateur. Dans le corps d’article, c’est “parfois “ annonciateur.

article de qualité...
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 022
7 111
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pyongyang s'inquiète d'une «rechute du gâtisme» de Trump

Extrait : Pyongyang a donné jusqu'à la fin de l'année à Washington pour présenter des concessions dans les négociations sur le dossier nucléaire, actuellement dans l'impasse. Le Nord a menacé de changer d'approche si aucune nouvelle offre diplomatique n'émanait de l'autre rive du Pacifique.

Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un, dont les pays se sont combattus lors de la dévastatrice guerre de 1950-1953, avaient échangé les insultes et les menaces d'apocalypse nucléaire en 2017, avant un rapprochement historique l'année suivante. Mais les négociations sur la dénucléarisation sont dans l'impasse depuis l'échec de leur sommet de Hanoï en février.

 
Dernière édition par un modérateur:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 022
7 111
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La Corée du Nord dit que la dénucléarisation n'est plus un sujet de discussion avec les USA

Communique : Dans un communiqué, Kim Song affirme que le "dialogue durable et substantiel" réclamé par les Etats-Unis n'est qu'une "manoeuvre dilatoire" liée au calendrier de la politique intérieure américaine, en référence à l'élection présidentielle de novembre 2020 aux Etats-Unis.
"Nous n'avons pas besoin maintenant d'avoir de longues discussions avec les Etats-Unis et la dénucléarisation a déjà été retirée de la table des négociations", déclare l'ambassadeur nord-coréen dans ce communiqué transmis à Reuters.


 
Dernière édition par un modérateur:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 022
7 111
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pyongyang dénonce l'impatience du "vieil homme" Trump

Extrait : Trump, a ajouté Kim Yong-chol, est un "vieil homme impatient" et les Etats-Unis ignorent l'ultimatum fixé par la Corée du Nord.

"Nous n'avons plus rien à perdre", poursuit le responsable nord-coréen cité par l'agence officielle de presse KCNA, répondant au président américain qui a estimé ce week-end que Kim Jong-un avait "tout à perdre" à se montrer "hostile".

 
Dernière édition par un modérateur:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 022
7 111
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Corée du Nord: l'émissaire américain en visite en Chine

Extrait : L'émissaire spécial des Etats-Unis pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, effectuera une visite à Pékin jeudi et vendredi, a annoncé le département d'Etat américain mardi, alors que la Chine et la Russie ont proposé au Conseil de sécurité de l'Onu la levée d'une partie des sanctions visant la Corée du Nord. Dans un communiqué, le département d'Etat américain indique que Biegun s'entretiendra avec des représentants chinois de la «nécessité de maintenir une unité internationale» sur la question nord-coréenne.

L'émissaire doit aussi s'entretenir cette semaine avec des représentants de Séoul et de Tokyo, sur fond de regain des tensions dans la région après que Pyongyang a mené une série de tests de missiles et engagé une joute verbale avec le président américain Donald Trump.