1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

contrefaçon d'huitres Gillardeau en Chine!

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Zhu Li An, 19 Décembre 2011.

  1. Zhu Li An

    Zhu Li An Ange

    Inscrit:
    9 Mai 2007
    Messages:
    1 302
    Localité:
    洛里昂
    Ratings:
    +22 / -0
    En Chine, même les huîtres risquent la contrefaçon!

    c41cf1a0-2a25-11e1-9e8e-048200a99865.jpg
    Gillardeau, célèbre marque de fruits de mer du bassin de Marennes-Oléron, a été avertie par des clients de Hongkong et de Pékin de produits semblables sur la forme, mais de moins bonne qualité.


    [​IMG]On connaissait la contrefaçon de marques prestigieuses de sacs à main, de montres ou de produits high-tech en Chine. Plus inattendue, la copie des huîtres Gillardeau, célèbre marque de fruits de mer du bassin de Marennes-Oléron.
    «Ce sont nos clients restaurateurs à Pékin et Hongkong qui nous ont avertis, explique Véronique Gillardeau. Ces bourriches ressemblaient parfaitement aux nôtres, mais pas leur contenu. Il s'agissait de produits de moins bonne qualité. Nos huîtres, nous les connaissons par cœur. Leur couleur blanche, leur forme bombée et leur taux de chair…»


    Rien de plus facile dans un pays qui produit 4 millions de tonnes d'huîtres par an, (130.000 tonnes en France, pourtant leader européen), de se démarquer en recopiant un logo haut de gamme. «D'autant que le droit des marques y est nettement moins contraignant qu'en France, regrette Véronique Gillardeau. Nous avons déposé notre nom en Chine et avons découvert après de multiples recherches qu'un certain monsieur Li l'avait fait aussi. Nous avons voulu régler à l'amiable ce litige avec lui, sans résultat.»


    Plus que le préjudice économique - la Chine ne représente qu'une petite part des ventes à l'exportation de Gillardeau -, l'entreprise familiale centenaire, basée à Bourcefranc, en Charente-Maritime, redoute une «atteinte à l'image, poursuit Véronique Gillardeau. Ici comme ailleurs, nous ne voulons pas que des personnes soient déçues en croyant consommer notre produit.» Car en France aussi, Gillardeau est copié. «Mais, dans un pays de droit, nous faisons faire des constats d'huissier, et, s'il le faut, ça se termine au tribunal.»

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/...-meme-les-huitres-risquent-la-contrefacon.php

    anim_bravodécidément, rien arrête les chinois:chinois: en tout cas, fois de Breton, c'est pas demain la vieille que je mangerais des huitres en Chine et même en cette période de fin d'année...

    Et vous? aimez-vous les grosses huitres chinoises à la couleur et l'origine douteuse?
     
  2. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    mouais entre huîtres douteuses , on va pas ressortir des scandales liés à l'huître en France, il y en a un petit paquet.

    La contrefaçon vient du fait que l'on met des autres huîtres à la place de celle des Gallardeau affinées à l'hydrocarbure un must des côtes atlantiques, sinon pour le moyen de gamme vous pouvez préférer un affinage nitrates et autres adjuvants ou lisier , le choix est grand tout cela servi dans une bourriche d'algues vertes, j'ai hâte , vivement nono!
     
    #2 bison ravi, 19 Décembre 2011
    Dernière édition: 19 Décembre 2011

Partager cette page