Conséquences politiques , géopolitiques , économiques , écologiques , migratoires de la guerre en Ukraine ...

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 640
11 287
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
1663495372672.png
Les 20 premiers producteurs de gaz naturel en 2021
16/09/2022

2021
% production mondiale
1
Etats-Unis
23.1
2
Russie
17.4
3
Iran
6.4
4
Chine
5.2
5
Qatar
4.4
6
Canada
4.3
7
Australie
3.6
8
Arabie saoudite
2.9
9
Norvège
2.8
10
Algérie
2.5
11
Turkménistan
2
12
Malaisie
1.8
13
Egypte
1.7
14
Indonésie
1.5
15
Emirats arabes unis
1.4
16
Ouzbékistan
1.3
17
Nigéria
1.1
18
Oman
1
19
Argentine
1
20
Pakistan
0.8
Absence de données : Danemark, Yémen
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 640
11 287
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Niger: des centaines de personnes manifestent contre la présence militaire française

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté pacifiquement dimanche dans les rues de la capitale nigérienne Niamey, pour protester notamment contre la force antidjihadiste française Barkhane tout en encensant la Russie, a constaté un journaliste de l'AFP.

Extrait : Aux cris de «Barkhane dehors», «A bas la France», «Vive Poutine et la Russie», les manifestants ont sillonné quelques rues de la capitale avant de tenir un meeting devant le siège de l'Assemblée nationale.
Certains manifestants arboraient des drapeaux de la Russie et brandissaient des pancartes hostiles à la France et à Barkhane. «Dégage l'armée française criminelle» ou «l'armée coloniale Barkhane doit partir» pouvait-on lire sur certaines pancartes dans cette manifestation autorisée par les autorités municipales de Niamey. Quelque 3000 militaires français sont toujours déployés dans le Sahel - et notamment au Niger, un des principaux alliés de Paris - après leur retrait total du Mali.


Suite >>>

1663508200338.png
 

chwpaul

Alpha & Oméga
20 Juil 2009
3 004
885
173
Voir la pièce jointe 127004
Les 20 premiers producteurs de gaz naturel en 2021
16/09/2022

2021
% production mondiale
1
Etats-Unis
23.1
2
Russie
17.4
3
Iran
6.4
4
Chine
5.2
5
Qatar
4.4
6
Canada
4.3
7
Australie
3.6
8
Arabie saoudite
2.9
9
Norvège
2.8
10
Algérie
2.5
11
Turkménistan
2
12
Malaisie
1.8
13
Egypte
1.7
14
Indonésie
1.5
15
Emirats arabes unis
1.4
16
Ouzbékistan
1.3
17
Nigéria
1.1
18
Oman
1
19
Argentine
1
20
Pakistan
0.8
Absence de données : Danemark, Yémen
Je ne vois que la Norvège est dans cette liste, et il y a une chose que je ne comprends pas, pourquoi les pays européens prennent-ils utiliser leurs point faible pour défier le point fort de la Russie ? N'est-ce pas la même chose que de prendre un œuf pour battre une pierre pour voir qui est le plus dur ? C'est un peu déroutant et un peu ridicule. Les dirigeants européens sont - ils vraiment si intelligents?
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 640
11 287
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Les menaces de Poutine propulsent le dollar, valeur refuge, à un plus haut en 20 ans


1655948176776.png

Les marchés apprécient la politique de lutte contre l'inflation menée tambour battant par la Réserve fédérale américaine.

Extrait : Le dollar bondissait mercredi à un plus haut en vingt ans face à un panier d'autres grandes devises, après que le président Vladimir Poutine a mobilisé sa réserve pour combattre en Ukraine et s'est dit prêt à user de «tous les moyens» pour se défendre. En plus de son statut de valeur refuge, le billet vert profite par ailleurs de paris sur une politique monétaire stricte en amont d'une décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) attendue plus tard dans la journée, le Dollar index, qui le compare à des devises comme le yen, l'euro ou la livre, est monté à 110,87 points, un record depuis 2002.

Suite >>>

1663763979837.png

1663763753586.png

 
Dernière édition:

Alplob

Alpha & Oméga
21 Avr 2010
3 237
1 939
173
Xujiahui

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 640
11 287
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Un petit pronostic: moins de 0.9 en Décembre (je ne précise pas si c'est début ou fin Décembre ^^)
Bonsoir Aplob
Si ca continue a cette cadence on ne va pas attendre fin decembre , les places boursieres internationales devissent egalement a vitesse grand V depuis quelques jours , mais bon on connait le yoyo habituel , bien que cette fois la situation soit un tantinet differente ...
:hum:

1663955247362.png
1663955486004.png

 
Dernière édition:

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 985
14 074
188
Hong Kong et Shanghai

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 985
14 074
188
Hong Kong et Shanghai
Un petit pronostic: moins de 0.9 en Décembre (je ne précise pas si c'est début ou fin Décembre ^^)
J’ai vu sur FranceInfo que la livre était à son plus bas depuis 37 ans vs le dollar.
Je n’ai pas l’impression que leur souveraineté et la maîtrise de leur politique monétaire les ai vraiment mis à l’abri :siffle:
 

Alplob

Alpha & Oméga
21 Avr 2010
3 237
1 939
173
Xujiahui
J’ai vu sur FranceInfo que la livre était à son plus bas depuis 37 ans vs le dollar.
Je n’ai pas l’impression que leur souveraineté et la maîtrise de leur politique monétaire les ai vraiment mis à l’abri :siffle:
Tu as regardé du côté des spreads entre la livre sterling anglaise et la livre sterling galloise?
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 985
14 074
188
Hong Kong et Shanghai
Tu as regardé du côté des spreads entre la livre sterling anglaise et la livre sterling galloise?
J’espérais une réponse, pas une pirouette…
 

Alplob

Alpha & Oméga
21 Avr 2010
3 237
1 939
173
Xujiahui
J’espérais une réponse, pas une pirouette…
Ce n'est pas une pirouette, j'ai toujours dit que:
- le taux de change n'est qu'un prix comme un autre (qui doit refleter la santé économique du pays avec un prix de marché, pas fixé administrativement par des fonctionnaires)
- que ça n'a aucun sens de comparer la santé de l'euro sur son taux de change tout simplement parce que contrairement à toute les autres monnaies du monde elle repose sur différentes banques centrales ayant des taux d'intérêts entre elles..

Je ne sais pas combien de fois il faudra que je l'écrive...

Aussi je serai curieux de voir si la BoE a doublé son bilan comptable sur les deux dernières années comme l'a fait la BCE.

Après je vois une satisfaction à ce taux bas, jusqu'à présent les européistes nous expliquaient que "grâce" à l'euro on avait une monnaie forte (en fait sur évaluée par rapport à notre compétivité, ce qui nous maintenait la tête sous l'eau et a participé à la désindustrialisation), mais cela ne sera plus le cas désormais, après avoir coulé l'europe du sud, le précieux totem Euro va également impacter les pays du nord.
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 985
14 074
188
Hong Kong et Shanghai
Ce n'est pas une pirouette, j'ai toujours dit que:
- le taux de change n'est qu'un prix comme un autre (qui doit refleter la santé économique du pays avec un prix de marché, pas fixé administrativement par des fonctionnaires)
Donc le taux de change au plus bas de la livre reflète l’état de santé le plus mauvais depuis 37 ans de la santé économique britannique …. J’ai bien compris cette fois ?
 

Alplob

Alpha & Oméga
21 Avr 2010
3 237
1 939
173
Xujiahui
Donc le taux de change au plus bas de la livre reflète l’état de santé le plus mauvais depuis 37 ans de la santé économique britannique …. J’ai bien compris cette fois ?
Oui, mais là c'est en partie le marché des hydrocarbures qui influent les marchés des changes, les pays européens payaient en euro la Russie, étant donné qu'ils achètent leurs hydrocarbures désormais à d'autres pays en dollars, il leur faut des dollars ce qui le valorise sur le marché des changes, par rapport à toutes les autres monnaies. Il y a également la remontée des taux d'intérêts par la Fed qui l'ont aidé alors que la BCE reste à des taux tres bas pour éviter l'accroissement des spreads. Je n'ai aucune idée de la position de la BoE sur ce sujet.
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 985
14 074
188
Hong Kong et Shanghai
Oui, mais là c'est en partie le marché des hydrocarbures qui influent les marchés des changes, les pays européens payaient en euro la Russie, étant donné qu'ils achètent leurs hydrocarbures désormais à d'autres pays en dollars, il leur faut des dollars ce qui le valorise sur le marché des changes, par rapport à toutes les autres monnaies. Il y a également la remontée des taux d'intérêts par la Fed qui l'ont aidé alors que la BCE reste à des taux tres bas pour éviter l'accroissement des spreads. Je n'ai aucune idée de la position de la BoE sur ce sujet.
Je ne te parle pas des pays européens, je te parle du RU. La souveraineté, la maîtrise de la politique monétaire, le Brexit, toussa, ça devait protéger le RU de toutes les calamités qui devaient s’abattre sur l’UE. On dirait que ça ne marche pas si bien que ça. Mais pourquoi ???
 

Alplob

Alpha & Oméga
21 Avr 2010
3 237
1 939
173
Xujiahui
Je ne te parle pas des pays européens, je te parle du RU. La souveraineté, la maîtrise de la politique monétaire, le Brexit, toussa, ça devait protéger le RU de toutes les calamités qui devaient s’abattre sur l’UE. On dirait que ça ne marche pas si bien que ça. Mais pourquoi ???
Les brexiteurs, les frexiteurs, etc ... ne militent pas pour un obtenir un meilleur taux de change vis à vis du dollar....

Je vais le re-dire encore une fois: le taux de change n'est qu'un prix comme un autre.

Je reformule: je me fiche complètement du taux de change tant que c'est un prix de marché.

Le taux de change n'est pas l'alpha et l'omega de la politique économique.

Par contre les européistes brandissaient regulièrement le taux élévé de l'euro (obtenu grace aux excédents allemands) comme un argument important du bien fondé d'appartenir à la zone euro. C'est vous qui devriez nous expliquer la situation, c'est vous qui avancez ce sujet.


Maintenant question: qu'elle calamité s'abat sur le RU d'après toi?


Sur la BCE, je peux repondre: elle a doublé son bilan en deux ans avoir l'avoir déjà bien gonflé avec le quantitative easing depuis 2012 en baffouant l'esprit des traités européens. Malgré ça les économies européennes divergent (cf Target 2) et les endettements publics des pays du sud ne se resorbent pas.
La BCE en est à agir contre son mandat (stabilité des prix - a.k.a. lutte contre l'inflation) en maintenant les taux bas afin d'éviter sa fragmentation. Avec une inflation à 10%, en gros, son mandat est désormais contraire aux conditions de sa survie.


Là où la BoE a le role standard d'une banque centrale, celui de faciliter l'économie du pays, avec ses aléas, mais qui ne remettent pas en question son avenir.
 
Dernière édition:

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 985
14 074
188
Hong Kong et Shanghai
Je vais le re-dire encore une fois: le taux de change n'est qu'un prix comme un autre.
Non, ce n'est pas un prix comme un autre.
C'est un prix qui est autrement plus important que celui de la tonne de cacahuètes ou de la tonne de patates.
Je ne te ferai pas l'affront de te rappeler que la majorité de ce que nous importons et donc consommons (grâce à la mondialisation, ça fait beaucoup) est payé en dollar, et que de ce fait les prix des produits et services en prennent un coup.

Maintenant question: qu'elle calamité s'abat sur le RU d'après toi?
10% de taux d'inflation par exemple
 

Alplob

Alpha & Oméga
21 Avr 2010
3 237
1 939
173
Xujiahui
Non, ce n'est pas un prix comme un autre.
C'est un prix qui est autrement plus important que celui de la tonne de cacahuètes ou de la tonne de patates.
Je ne te ferai pas l'affront de te rappeler que la majorité de ce que nous importons et donc consommons (grâce à la mondialisation, ça fait beaucoup) est payé en dollar, et que de ce fait les prix des produits et services en prennent un coup.
Désolé, mais quand je dis que c'est un prix comme un autre, je ne fait que reprendre les mots des économistes monétaristes comme Milton Friedman et l'ex-futur parrain censuré de Bonjourchine. Il s'avère qu'ils ont eu une très bonne intuition sur ce que deviendrai la monnaie unique. Je recommande grandement l'interview de Milton Friedman faite en 1996 sur le traité de Maastricht retrouvée par Olivier Beruyer, un peu longue, mais très instructive et permet de voir un peu loin qu'un fétichisme sur le taux de change pour justifier la monnaie unique.

Côté français c'est une réussite intellectuelle formidable, "on" s'est félicité d'un euro fort non corrélé à notre santé économique pendant des années, provoquant une désindustrialisation, et maintenant on se retrouve dans une période d'inflation aiguë sans aucun moyen de production (ça on le sait depuis le Covid). La balance commerciale est devenue catastrophique et est effectivement désormais une double peine avec le taux de change.

Un autre bon mot de Milton Friedman: il n'y a pas de repas gratuit.
On paie désormais les conséquences de cette nonchalance.

10% de taux d'inflation par exemple
Cela ne concerne pas que le Royaume Uni, mais un sacré nombre de pays dans le monde, y compris les USA d'ailleurs, et également plein de pays de pays de la zone euro, donc c'est faire un bien mauvais procès aux brexiteurs.

En revanche, les britanniques ont toute la latitude pour naviguer dans ces eaux agitées selon leurs intérêts propres, là où le paquebot euro est beaucoup moins flexible à cause du passif depuis 10ans et de la gouvernance partagée. Nul doute qu'ils s'en sortiront plus vite que nous.

Au cours de l'évolution, ceux qui s'en sortent ne sont pas les plus gros, ni les plus intelligents, mais ceux qui savent le mieux s'adapter.

Par ailleurs j'ai cité deux facteurs qui expliquent la monté récente du dollar (face à presque toutes les monnaies, y compris le RMB):
- les européens ont besoin de plus de dollars pour payer leur hydrocarbures car ils ne veulent plus les acheter à la Russie qui étaient auparavant payé en euros, donc ça influe le marché mondial du dollar
- la remonté des taux par la Fed qui rémunère désormais plus qu'avant

Mais tu les as écartés.
 
Dernière édition:

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
10 749
4 476
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Autres consequences politiques :



Qu'a t elle proposé pour etre taxée de post fasciste ou neo fasciste ???


Un programme surtout conservateur... rien de bien fascisant...

Mais alors c'est quoi ce post fascisme qui nous fait bien peur ?

Le terme post-fascisme renvoie à une phase politique au cours de laquelle les partis de type fasciste ou néofasciste mènent un processus de révision idéologique et stratégique qui les conduit à abandonner la perspective totalitaire pour ouvrir un dialogue avec les forces de la droite traditionnelle modérée ou conservatrice. Terme historiquement employé par la classe politique de gauche.

ah ok ... donc l'union des droites c'est du post fascisme selon la gauche ... du coup comme 70% des journalistes sont a gauche CQFD ...

Pas vu BFM appeler la NUPES le parti neo staliniste bizarement ;)
 

TonyLI38

Dieu Supérieur
20 Jan 2011
909
501
138
42
Grenoble
www.flickr.com
Autres consequences politiques :



Qu'a t elle proposé pour etre taxée de post fasciste ou neo fasciste ???


Un programme surtout conservateur... rien de bien fascisant...

Mais alors c'est quoi ce post fascisme qui nous fait bien peur ?

Le terme post-fascisme renvoie à une phase politique au cours de laquelle les partis de type fasciste ou néofasciste mènent un processus de révision idéologique et stratégique qui les conduit à abandonner la perspective totalitaire pour ouvrir un dialogue avec les forces de la droite traditionnelle modérée ou conservatrice. Terme historiquement employé par la classe politique de gauche.

ah ok ... donc l'union des droites c'est du post fascisme selon la gauche ... du coup comme 70% des journalistes sont a gauche CQFD ...

Pas vu BFM appeler la NUPES le parti neo staliniste bizarement ;)
Je pense qu'on lui reproche ses propos sur Mussolini, qui il est vrai datent un peu, mais créent un doute sur ses profondes convictions.