Conséquences politiques , géopolitiques , économiques , écologiques , migratoires de la guerre en Ukraine ...

Chris-Strasbourg

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
15 412
14 339
188
Strasbourg et Shanghai
Mon pote, je te suggère de passer l'hiver different à Harbin, Chine, qui est aussi une grande ville et proche de la Russie. Il fait froid dehors, mais chaud à l'intérieur (peut atteindre 30° au-dessus de zéro).
On y trouve des paysages typiques du nord, on peut aussi y aller pour voir le parc des tigres de Sibérie, on peut y faire du ski et du patinage et le paysage est complètement différent de celui du sud.
:grin: 😜 😖
Et le coût de la vie y est au moins 50 % moins cher qu'à Shanghai.
Vous louez un appartement haut de gamme (120 m²) entièrement meublé et bien chauffé pour rmb2000 / mois. C'est agréable, et il y a beaucoup de bâtiments de style russe à Harbin. C'est magnifique.

Ma couille, quand je constate l'effet désastreux du froid sur tes neurones, je me dis qu'il faut vraiment éviter cette région.
 

Silouane Rédemption

Membre Silver
19 Jan 2022
552
168
53
Ça doit être un Resident Permit que tu as. A un moment donné, ils avaient été annulés, et il fallait demander un nouveau visa pour retourner en Chine, mais je crois que maintenant ton ancien RP suffit.
Pour ma part, j'ai dû demander un nouveau visa Q1, et je vais devoir refaire un RP.
J‘ai un Q2.
Je ne savais pas ce qu‘était le Q1
“Le visa « Q1 » correspond au visa de regroupement familial délivré à un membre d’une famille qui souhaite rejoindre un parent de 1er ou 2ème degré de nationalité chinoise ou étranger en résidence permanente en Chine. Il ne doit pas être confondu avec le visa de visite familiale (Q2) qui s’adresse aux mêmes personnes mais pour des visites de courtes durées (180 jours maximum). En voici une présentation détaillée et les modalités d’obtention.”
 

Chris-Strasbourg

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
15 412
14 339
188
Strasbourg et Shanghai
J‘ai un Q2.
Je ne savais pas ce qu‘était le Q1
“Le visa « Q1 » correspond au visa de regroupement familial délivré à un membre d’une famille qui souhaite rejoindre un parent de 1er ou 2ème degré de nationalité chinoise ou étranger en résidence permanente en Chine. Il ne doit pas être confondu avec le visa de visite familiale (Q2) qui s’adresse aux mêmes personnes mais pour des visites de courtes durées (180 jours maximum). En voici une présentation détaillée et les modalités d’obtention.”
Le Q2 ne te permet de rester que 180 jours. Pas de limite de séjour pour le le Q1
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le positionnement de l'automobile chinoise sur le marché russe en 2023

5 janvier 2023

De nombreuses marques étrangères ont quitté la Russie ou ont suspendu la fourniture de voitures sur le marché russe en 2022 - une place désormais de plus en plus occupée par les entreprises chinoises.

Analyse : Nombre d'entre elles ont élaboré des plans spécifiques pour accroître la pénétration du marché russe en 2023 et au-delà. * Les anciennes usines européennes sont rachetées à prix cassés et des investissements importants sont également réalisés. Les marques chinoises, qui représentaient plus d'un tiers du marché en 2022, seront plus actives.

Au cours de cette année, les constructeurs automobiles chinois basés en Russie ont l'intention de produire une série de véhicules de première classe, à un moment où de nombreuses usines automobiles en Russie vont également reprendre le travail après plusieurs mois d'arrêt en raison des conditions de marché incertaines. Dans cet article, nous examinons quels nouveaux investissements et produits automobiles chinois peuvent être attendus au cours de l'année 2023.

FAW à Saint-Pétersbourg ?

La société russe AvtoVAZ a des projets pour l'ancienne usine Nissan de Saint-Pétersbourg. Cette usine produira des voitures sous la marque Lada, tout en ne faisant pas concurrence à la ligne existante de l'usine automobile Volga. Les négociations avec les nouveaux partenaires devraient s'achever en janvier-février 2023, et la production devrait commencer au troisième trimestre 2023. La société chinoise FAW a déjà été désignée comme le principal candidat. Quel que soit le partenaire qui finira par s'associer à AvtoVAZ, les plans pour 2023 prévoient de produire plus de 400 000 véhicules sur l'année. À titre de comparaison, l'usine BMW de Spartanberg, en Caroline du Sud, a produit un peu plus de 400 000 véhicules en 2022 pour l'ensemble du marché américain.

DongFeng et BAIC à Kaliningrad ?

Kaliningrad Avtotor, qui assemblait auparavant BMW, Hyundai et Kia, a conclu un accord avec de nouveaux partenaires - de fortes rumeurs parlent des constructeurs chinois DongFeng et BAIC. Les détails sont attendus au deuxième trimestre. La société a déjà commencé l'assemblage test de nouvelles voitures.

Chery

La marque Chery attend une mise à jour. À partir du 1er janvier, les ventes de Chery Tiggo 7 Pro Max, une version profondément modernisée du populaire crossover, débuteront en Russie. Cette voiture aura une apparence et un intérieur modifiés, plus d'options, mais le même groupe moteur et seulement une traction avant. Cependant, un moteur plus puissant et une transmission intégrale sont également promis, mais plus tard dans l'année.
Avec la berline Arrizo 8, Chery prévoit d'entrer dans un nouveau segment de marché, et commencera à vendre une hybride avec un moteur à essence et deux moteurs électriques en Russie. Elle promet que la voiture électrique pourra rouler jusqu'à 75 km, tandis que la consommation de carburant en cycle combiné sera de 1 litre aux 100 km.

Exeed, la marque haut de gamme de Chery, prévoit également une mise à jour complète de sa gamme. Celle-ci comptera un modèle entièrement nouveau en 2023 - un crossover en forme de coupé présenté en Chine sous le nom de Yaoguang. Il s'agit du premier modèle sur une plateforme modernisée et dans le nouveau style de la marque. Le crossover recevra des amortisseurs adaptatifs, quatre roues motrices avec sept modes et un système de freinage qui fonctionne par fil sans connexion à la pédale. Sous le capot se trouve un moteur turbo de deux litres associé à un "robot".

De nouveaux articles sont également promis pour la marque Omoda, qui appartient également à Chery, mais il n'y a pas encore de détails.

Great Wall Motors

Great Wall Motors va lancer deux SUV à châssis sous les indices 300 et 500 sous la marque distincte Tank. Selon certaines rumeurs, parmi les nouveaux produits, il y aura un crossover M6 relativement bon marché, qui sera situé entre Jolion et F7. En outre, il est possible que les voitures électriques Ora au style rétro arrivent en Russie.

Geely

Geely a recertifié le très attendu crossover Monjaro, dont la mise en vente en Russie est prévue pour le début de l'année. Pour une voiture de taille moyenne, un moteur turbo de deux litres (238 ch) est prévu, associé à une boîte automatique à huit rapports. La Monjaro devrait être importée de Chine, tandis que les berlines bon marché Geely Emgrand 7 seront assemblées en Biélorussie pour le marché russe. Elle est équipée d'un moteur atmosphérique de 1,5 litre d'une capacité de 114 ch, couplé à une "mécanique" à cinq vitesses ou à un variateur.

Autres constructeurs

D'autres marques, qui étaient auparavant restées discrètes sur le marché russe, deviennent également actives. Changan a fait un pas en avant au second semestre 2022, en présentant son spectaculaire crossover Uni-K, et à la fin de l'année, elle a commencé à vendre des versions restylées de ses crossovers CS55 Plus et CS35 Plus.

En décembre, le plus grand concessionnaire automobile de Russie, OTTS, a reçu - un autre représentant de la nouvelle famille, un Uni-V liftback d'une longueur de 4680 mm. La voiture est certifiée avec un moteur turbo à essence de 1,5 litre (181 ch), un "robot" à sept vitesses et une suspension arrière indépendante.

Livan, l'héritier de la marque autrefois populaire Lifan, a fait faillite et a été rebaptisé après le rachat de la société par Geely. Actuellement, le premier modèle de la marque est en cours de certification pour la Russie. Il s'agit d'un petit crossover X3 Pro doté d'un moteur de 1,5 litre d'une capacité de 113 ch. avec. qui est équipé d'une "mécanique" ou d'un variateur.

À l'autre extrême, on trouve la marque de statut Hongqi (détenue par FAW), qui a récemment reçu des certificats russes pour deux de ses modèles. Le premier modèle est une grande berline haut de gamme H9 (5137 mm). Il est prévu de fournir à la Russie une voiture de base équipée d'un moteur deux litres (245 ch), d'un "robot" et d'une traction arrière. Dans le même temps, une version haut de gamme avec un empattement allongé et un moteur V6 est disponible en Chine. Il s'agit d'un crossover Hongqi HS5 de taille moyenne avec un moteur de deux litres, une boîte automatique à six vitesses et une transmission intégrale. Les voitures Hongqi seront distribuées par FAW Eastern Europe, qui fournit déjà les voitures FAW.

En outre, les constructeurs automobiles iraniens et la société vietnamienne VinFast ont également annoncé leur intention de pénétrer le marché russe.
Incitations au libre-échange pour la construction automobile en Russie

Il convient de noter que la Chine, l'Iran et le Vietnam ont tous conclu des accords de libre-échange avec l'Union économique eurasienne (UEEA), qui comprend la Russie ainsi que l'Arménie, le Belarus, le Kazakhstan et le Kirghizstan en tant que bloc de libre-échange. À leur tour, tous ces pays ont conclu des accords commerciaux bilatéraux avec les membres de la Communauté des États indépendants, qui comprend en outre l'Azerbaïdjan, la Moldavie, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan.

* À bien des égards, il est prouvé que les Chinois ont une avance remarquable sur le retrait des constructeurs automobiles de l'UE du marché russe. Cette situation ne reflète pas uniquement la perte des marchés de l'EAEU en particulier, mais également la perte totale du potentiel des futurs marchés de l'EAEU.

L'EAEU a également conclu un accord de libre-échange avec la Serbie, bien que cet accord se soit récemment révélé problématique en raison des sanctions de l'UE et des interdictions de transit ferroviaire en provenance de Russie. Toutefois, d'autres pays sont connus pour discuter d'un ALE avec l'EAEU, notamment la reprise de l'Ouzbékistan en tant que membre à part entière de l'EAEU, la Bosnie-Herzégovine et la Moldavie en Europe (bien que la Moldavie ait un Premier ministre pro-UE récemment élu), l'Égypte, Israël et les Émirats arabes unis au Moyen-Orient, le Bangladesh, le Cambodge, l'Indonésie, la Mongolie et la Corée du Sud en Asie, ainsi que Cuba et l'Équateur en Amérique latine.

Les conséquences pour les constructeurs automobiles chinois qui utilisent l'EAEU en particulier comme tremplin vers d'autres marchés sont très importantes.


* C' etait couru d' avance ,le tout sur un plateau d'argent pour des queues de cerises , quelle aubaine pour la Chine et quel gachis pour l' Union Europeenne ! Sans omettre l'export parallele en Russie de BMW , Mercedes , Audi , Wolkwagen , fabriquees en Chine ... :hum:
 
Dernière édition:

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
De nombreuses marques étrangères ont quitté la Russie ou ont suspendu la fourniture de voitures sur le marché russe en 2022 - une place désormais de plus en plus occupée par les entreprises chinoises.

La russie va vite regretter sa soit-disante amitiee retrouvee avec le voisin chinois. Ils sont les membres junior de cette alliance bancale et vont se faire plumer comme des oies.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Les ventes de voitures en Russie en chute libre en 2022, à -59%


Cet effondrement s'explique par les sanctions internationales contre Moscou, prises après son offensive en Ukraine, qui ont notamment entraîné le départ des constructeurs automobiles étrangers.

Communique : Les ventes de voitures neuves se sont écroulées en Russie en 2022, fondant de 59% sur un an, sous l'effet des fortes sanctions internationales contre Moscou pour son offensive en Ukraine, qui ont notamment entraîné le départ des constructeurs automobiles étrangers. L'an dernier, 687.370 véhicules légers neufs ont été vendus, selon les chiffres publiés jeudi par l'Association of European Businesses (AEB), qui regroupe les industriels du secteur, soit près d'un million de moins par rapport à 2021. Sur le seul mois de décembre, les ventes ont chuté de 50%, selon l'AEB.

Les sanctions internationales prises dans la foulée du début de l'offensive russe en Ukraine avaient mis fin à deux décennies d'investissements massifs effectués par les grands constructeurs automobiles mondiaux en Russie. Les pays occidentaux avaient notamment banni les exportations de pièces détachées vers la Russie, un problème important pour les branches logistiques du secteur. * Pour contourner ces difficultés, le gouvernement russe avait annoncé autoriser l'importation de grandes marques automobiles et de pièces détachées sans l'accord des détenteurs de la propriété intellectuelle.

Outre la fin des exportations de pièces détachées notamment européennes, de nombreux producteurs ont tout simplement arrêté la vente de composants ou de voitures à la Russie, à l'instar d'Audi, Honda, Jaguar ou Porsche. D'autres ont annoncé l'arrêt de leur production, comme Renault, BMW, Ford, Hyundai, Mercedes, Volkswagen ou Volvo. En outre, l'inflation, à près de 12% sur l'année 2022, a réduit le pouvoir d'achat des Russes et les possibilités pour eux d'acheter des produits importés, a fortiori des voitures.


Source

1673534346321.png

De ce fait les chinois se precipitent sur le marche russe en rachetant les usines ultra modernes europeennes et autres gogos japonais et coreens pour peau de zobi ( voir post 384 ) , sans omettre l'export parallele en Russie par la Route de la Soie de BMW , Mercedes , Audi , Wolkswagen , Volvo , Toyota , Honda , Ford , etc... ainsi que les pieces detachees de ces vehicules fabriquees en Chine , rien de tout cela n' est evoque dans l'article du Figaro * tout juste effleure , et on se gargarise de la situation ... :hum:

Connexe, bien que global au niveau international ...

7 janvier 2023

China Exported More Than 2.7 Million Vehicles In The First 11 Months of 2022


1-25-800x487.jpg

Source

 
Dernière édition:

Columbo

Membre Gold
16 Mai 2019
573
177
63
艾菲爾鐵塔
En effet ça solde côté Russe, certains ici sont bien placé dans le sourcing toujours avoir plusieurs chemins et appros.

China Scoops Up Rare Russian Oil as Top Buyer Boosts Imports 'Source: Bloom"
[...]
“The rerouting of Arctic grades is absolutely taking place,” said Viktor Katona, Vienna-based lead oil analyst at Kpler, highlighting the date when EU sanctions on Russian crude imports came into force. “Russia’s Arctic grades were among the Europe-oriented streams that since Dec. 5 have to find new homes elsewhere, and in all of those cases, it’s pretty much an India and China split.”

Sellers are indicating a discount of at least $10 a barrel to the ICE Brent price for March-arriving Arco on a delivered basis, more affordable than comparable grades, traders said. Brent futures were last near $79 a barrel.[...]
Untitled.png

ça ne fait que comforter la place de la Chine en tant qu'importeur de premier plan pour la Russie.
26993.jpeg

Puis l'Iran et l'Inde ne seront pas en reste pour jouer un rôle dans la route de la soie d'Asie du sud est, suite au controunement des santions occidentales de la Russie.
Tout le monde se prend une claque suite aux effets covid19 et encore plus du conflit Russie/Ukraine, l'Europe et la France vont devoir faire plus que les poches par contre. Même si certains groupes français ont négociés des ventes à 1 kopec de leurs sites ils ont négociés un deal pour récupérer dans x années leurs biens d'autres ont bien dépréciés... par contre peu de communication. Le marché chinois, puis le marché russe, pour certains groupe ça commence à faire mal et les soldes en France ce n'est pas ça qui paye les primes et investissements.

@guillaumeenchine jeudi 19 janvier tu fais la manif j'espère ?
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Puis l'Iran et l'Inde ne seront pas en reste pour jouer un rôle dans la route de la soie d'Asie du sud est, suite au controunement des santions occidentales de la Russie.
Bonjour Columbo
C' est une situation qui m' interesse tout particulierement a savoir les ramifications entre les Routes de la Soie et de ce fait le Corridor central , et l ' INSTC ... De la page 6 a 8 sur le fil concerne ...

 

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
De ce fait les chinois se precipitent sur le marche russe en rachetant les usines ultra modernes europeennes et autres gogos japonais et coreens pour peau de zobi ( voir post 384 ) , sans omettre l'export parallele en Russie par la Route de la Soie de BMW , Mercedes , Audi , Wolkswagen , Volvo , Toyota , Honda , Ford , etc... ainsi que les pieces detachees de ces vehicules fabriquees en Chine , rien de tout cela n' est evoque dans l'article du Figaro * tout juste effleure , et on se gargarise de la situation ... :hum:

Et alors? L'occident y perd un peu, la chine y gagne un peu, et la russie y perd beaucoup. D'experience, c'est pas bon d'etre dependent d'un seul pays, surtout quand ce pays c'est la chine...
 
Dernière édition:

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
11 183
4 621
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
La guerre en ukraine est surtout un coup dur pour la Chine. On entends de plus en plus parler de la strategie "China +1" ce qui veut dire on fait des affaires avec la Chine plus necessairement 1 autre pays histoire de ne pas avoir tous ses oeufs dans le meme panier. Le sindustriels ne veulent pas se retrouver pieds et poings lies avec la Chine qui navigue a vue (covid) et qui suit la meme pente que la Russie.
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
11 183
4 621
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
La guerre en ukraine est surtout un coup dur pour la Chine. On entends de plus en plus parler de la strategie "China +1" ce qui veut dire on fait des affaires avec la Chine plus necessairement 1 autre pays histoire de ne pas avoir tous ses oeufs dans le meme panier. Le sindustriels ne veulent pas se retrouver pieds et poings lies avec la Chine qui navigue a vue (covid) et qui suit la meme pente que la Russie.
Y a que toi pour croire que la volonté de découplage des économies occidentales avec l'économie chinoise serait nouvelle...

Comme si il n'y avait pas eu Huawei, pas eu Tiktok, pas eu de guerre tarifaire, pas de guerre sur les composants visant à exclure la chine, etc... Pas eu de déstabilisation à HK accrue depuis 2014, pas eu l'instrumentalisation du XJ et avant ca au tibet... Idem sur TW...

Comme si on avait pas donné l'Afghanistan aux Taliban et sacrifié les Kurdes en Syrie pour recentrer les moyens militaires en Asie...

... bref pas grand chose de nouveau et on voit bien que malgré les immenses leviers activés par les américains tout ne se passe pas non plus comme ils le souhaiteraient car des pays ont commencé à réaliser que ce n'était pas forcément leur intérêt. L'Inde adopte une position plus neutre pour gagner sur tous les tableaux au lieu d'être uniquement pro US, l'Arabie saoudite se rapproche des BRICS, et certains pays d'Asie hors Corée / japon revoient leur politique pour plus de neutralité.

Y a que la France et plus largement les européens pour continuer à se laisser couillonner par les US. Non pas qu'on ait à gagner quoi que ce soit à devenir pro Chine, pro Russie ou pro je ne sais quoi mais il faut être aveugle pour ne pas voir ce qu'on a sacrifié en étant les caniches des américains.

On pouvait très bien ne pas soutenir la Russie dans son invasion de l'Ukraine, apporter une aide humanitaire à l'Ukraine sans nous saborder nous meme et ruiner nos commerçants, nos industries et les Français...

La meme question se posera tot ou tard avec la Chine et demain avec d'autres...
Penser à l'intérêt de la France et des français n'est pas un gros mot.
 

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
Y a que toi pour croire que la volonté de découplage des économies occidentales avec l'économie chinoise serait nouvelle...

Combien de PME ont 100% de leur production en Chine? Diversifier sa chaine de production n'est pas aussi facile que tu le laisse penser. Ce "China+1" est d'ailleurs un filon juteux pour les consultants presents dans la region... Apres avoir accompagne les entreprises a s'installer en Chine, ils vont les accompagner a s'installer ailleurs.
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
11 183
4 621
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Combien de PME ont 100% de leur production en Chine? Diversifier sa chaine de production n'est pas aussi facile que tu le laisse penser.
Personne n'a dit que c'est facile, je te dis surtout que ce n'est pas nouveau...
La réalité c'est que si réellement on découplait totalement nos économies, l'inflation exploserait à nouveau, que ce n'est pas viable de le faire à court terme... et qu'a long terme personne n'en sait rien...

Il s'agit souvent d'une fausse diversification plus qu'un découplage (d'une entité chinoise en en Chine à une entité dans un pays tier sous capitaux/orga chinoise) justement parceque ce n'est pas simple à faire et que les chinois ne vont pas laisser leur part du gateau aussi facilement non plus.
 

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
La réalité c'est que si réellement on découplait totalement nos économies, l'inflation exploserait à nouveau, que ce n'est pas viable de le faire à court terme... et qu'a long terme personne n'en sait rien...

Drole de raisonement quand on voit ce que la sur-dependance au gaz russe nous a coute au final. On aurait ete mieux avises de diversifier nos chaines d'approvisionement au lieu de tout miser sur un pays totalitaire. Et c'est meme pas sur que d'avoir des partenariats avec 4 ou 5 pays soit plus cher au final. Ca permet de faire jouer la concurence et encore une fois, ca nous protege des sautes d'humeur d'un Poutine ou deglingue du ciboulo.
 

Chris-Strasbourg

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
15 412
14 339
188
Strasbourg et Shanghai
On entends de plus en plus parler de la strategie "China +1" ce qui veut dire on fait des affaires avec la Chine plus necessairement 1 autre pays histoire de ne pas avoir tous ses oeufs dans le meme panier.
old-news-db9ae335e8.jpg

Il y a 15 ans déjà, de grosses entreprises, très dépendantes de la Chine pour leurs appros ou prods, ont commencé leur stratégie China + 1.
 

Chris-Strasbourg

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
15 412
14 339
188
Strasbourg et Shanghai

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
Apple produit déjà en Inde et au Vietnam.
De plus, l’assemblage final ne représente que 4-5 % de la valeur ajoutée des produits.

? si le produit n'arrive jamais en rayon parceque l'usine est en lockdown, c'est 100% de la valeur du produit qui ets perdue. Gros malin.