Conséquences politiques , géopolitiques , économiques , écologiques , migratoires de la guerre en Ukraine ...

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 560
10 609
188
36
Shanghai
Ce qui est une fois de plus completement faux , j'exporte des scooters electriques en France qui sont egalement homologues dans l'UE et les voitures electriques chinoises font une percee en Europe ...

Euh non ca n'est pas completement faux
Il ne dit pas qu'il est impossible d'exporter des vehicules chinois vers l'Europe, il dit que c'est inutilement complique et cher.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 143
11 504
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Euh non ca n'est pas completement faux
Il ne dit pas qu'il est impossible d'exporter des vehicules chinois vers l'Europe, il dit que c'est inutilement complique et cher.
Bonjour Dui
Tu me fatigue avec tes contradictions permanentes ...

1668138546999.png

Empêcher

1. Faire en sorte que quelque chose ne se produise pas ; éviter : Empêcher l'extension d'un conflit.
Synonymes : arrêter - barrer - bloquer - défendre - entraver - éviter - paralyser - s'opposer à
Contraires :encourager - favoriser

2. Ne pas permettre à quelqu'un de faire quelque chose : S'il veut absolument y aller, on ne peut l'en empêcher.
Synonymes : défendre - interdire

 
Dernière édition:

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 560
10 609
188
36
Shanghai
Bonjour Dui
Tu me fatigue avec tes contradictions permanentes ...
Oh mon pauvre choupi, mille excuses.
Tu as le droit de contredire chwpaul mais si jamais on ose te contredire a ton tour alors on est vraiment tres tres mechant. :(
 

Columbo

Membre Gold
16 Mai 2019
474
152
63
艾菲爾鐵塔
Ce qui est une fois de plus completement faux , j'exporte des scooters electriques en France qui sont egalement homologues dans l'UE et les voitures electriques chinoises font une percee en Europe ...

Dis ça au fraude pour l'homologation CE, les contrôles qualités de certains produits dont ces documents sont des fois peu véridique d'une vrai application des normes et standards EU.
Tu connais bien mieux le business que moi il y a aussi certaines zones grises aussi pour avoir l'homologation CE. (Cas de jouets de Noël, de scooter, de pièces industrielle...)

Percé oui et non.
sur le marché automobile non sur le marché automobile électrique oui d'une certaine façon, une prévision de PWC prévoit un passage de 3.8% à 7.9%.
Ne pas oublier que les constructeurs chinois se focalisent d'abord sur l'homologation de leur véhicules au marchés chinois puis le reste pour les opportunités de marchés extérieurs.

Exporter est une chose, tant mieux tu réussis tes exports, que fais tu du support, de la relation clients, de la maintenance, des pièces de rechanges, des accords entre constructeurs pour bénéficier de leur réseau.
Plus une marque est présente plus il y aurait de clients et plus sa présence territoriale deviendra nécessaire. Un peu comme Xiaomi qui s'est installé puis recule du marché français.
Bonjour Dui
Tu me fatigue avec tes contradictions permanentes ...

Voir la pièce jointe 128217

Empêcher

1. Faire en sorte que quelque chose ne se produise pas ; éviter : Empêcher l'extension d'un conflit.
Synonymes : arrêter - barrer - bloquer - défendre - entraver - éviter - paralyser - s'opposer à
Contraires :encourager - favoriser

2. Ne pas permettre à quelqu'un de faire quelque chose : S'il veut absolument y aller, on ne peut l'en empêcher.
Synonymes : défendre - interdire

Relax tu es censé être modo et tu as TON topic à chiffres que personne n'a droit de remettre en question.
 

Naxshe

Dieu souverain
05 Jan 2016
1 515
773
148
33
Dis ça au fraude pour l'homologation CE, les contrôles qualités de certains produits dont ces documents sont des fois peu véridique d'une vrai application des normes et standards EU.
Tu connais bien mieux le business que moi il y a aussi certaines zones grises aussi pour avoir l'homologation CE. (Cas de jouets de Noël, de scooter, de pièces industrielle...)

Percé oui et non.
sur le marché automobile non sur le marché automobile électrique oui d'une certaine façon, une prévision de PWC prévoit un passage de 3.8% à 7.9%.
Ne pas oublier que les constructeurs chinois se focalisent d'abord sur l'homologation de leur véhicules au marchés chinois puis le reste pour les opportunités de marchés extérieurs.

Exporter est une chose, tant mieux tu réussis tes exports, que fais tu du support, de la relation clients, de la maintenance, des pièces de rechanges, des accords entre constructeurs pour bénéficier de leur réseau.
Plus une marque est présente plus il y aurait de clients et plus sa présence territoriale deviendra nécessaire. Un peu comme Xiaomi qui s'est installé puis recule du marché français.

Relax tu es censé être modo et tu as TON topic à chiffres que personne n'a droit de remettre en question.

Dans le cas de l'électrique, ce sont les constructeur Européen qui vont chercher les chinois.

J'ai pas vu beaucoup d'opérateur téléphonique aller chercher du Xiaomi.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 143
11 504
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La croissance économique mondiale devrait ralentir à 2,2 % en 2023 : OCDE

2022-11-23

La croissance du produit intérieur brut mondial devrait glisser de 3,1 % cette année à 2,2 % en 2023, a indiqué mardi l'Organisation de coopération et de développement économiques dans ses dernières Perspectives économiques.

Communique :
Le chiffre de 2022 représente environ la moitié du rythme enregistré en 2021 lors du rebondissement après la pandémie, et le taux de croissance projeté pour 2023 est bien inférieur à celui prévu avant le déclenchement du conflit Russie-Ukraine.

"L'Asie sera le principal moteur de la croissance en 2023 et 2024, tandis que l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud connaîtront une croissance très faible", indique le rapport.

Selon l'OCDE, les grands marchés émergents d'Asie devraient représenter près des trois quarts de la croissance du PIB mondial en 2023, tandis que les économies des États-Unis et de l'Europe devraient ralentir.

"Freinée par les prix élevés de l'énergie et des denrées alimentaires, la faiblesse de la confiance, la persistance des goulets d'étranglement de l'offre et l'impact initial du resserrement de la politique monétaire, la croissance annuelle de la zone euro en 2023 devrait être de 0,5 %", indique l'organisation.

L'économie des États-Unis ne progresserait que de 0,5 % en 2023, contre 1,8 % en 2022.

Les marchés de l'énergie restent parmi les risques de baisse importants.

"L'Europe a fait beaucoup d'efforts pour reconstituer ses réserves de gaz naturel et freiner la demande, mais l'hiver dans l'hémisphère nord sera certainement difficile", indique l'organisation, qui ajoute que la hausse des prix du gaz ou les ruptures pures et simples d'approvisionnement en gaz entraîneraient une croissance nettement plus faible et une inflation plus élevée en Europe et dans le monde en 2023 et 2024.

L'accélération des investissements dans l'adoption et le développement de sources d'énergie et de technologies propres sera cruciale pour diversifier les approvisionnements énergétiques et assurer la sécurité énergétique, a souligné l'OCDE.



 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 143
11 504
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
c'est pas optimiste. :D 😖 l'economie.
A ton avis pourquoi de l' Asie du Nord au Sud en Passant par l'Asie centrale et le Moyen Orient on observe la multiplication des accords d'echanges commerciaux et candidatures a des organisations existantes comme l'OCS et les BRICS , avec laTurquie qui gratte aux portes de celles-ci , pourquoi la Chine veut integrer l'ASEAN , pour quelles raisons toutes ces extensions terrestres de la B&R dans la totalite de l' Asie avec des extensions au Moyen Orient en ajoutant L' extension des routes maritimes a destination du continent Sud Americain et l' Afrique ? Ce n' est pas tres complique a comprendre en fait ...

Et pendant ce temps pendant que les autres pays font des accords commerciaux comme cite ci- dessus , et au vu la position de la France et de l' Occident qui sont aux ras des paquerettes en economie pour les annees a venir , voici l'objectif prioritaire du moment ! :hum:

22 novembre 2022
 
Dernière édition:

Silouane Rédemption

Membre Silver
19 Jan 2022
494
160
50
l'OCS et les BRICS et le B&R offrent de vastes perspectives. Ils sont une organisation économique axée sur la coopération et le développement.
En revanche, l'AUKUS ou l'OTAN est plus une organisation militaire qui, par la force et par des moyens militaires, force son adversaire ou d'autres pays à respecter les exigences de ces organisations. Cette approche n'est ni souhaitable ni conforme à l'humanité. Elles ne sont donc pas durables et ne peuvent même pas durer longtemps.
En ce qui concerne l'Union européenne, mon observation est qu'il s'agit plus ou moins d'une organisation économique fermée avec une certaine idéologie, ce qui détermine également que ses perspectives de développement ne sont pas très optimistes.
Parce que les nations du monde, y compris les individus, sont les mêmes. Ils n'aiment pas que d'autres les réprimandent ou les forcent à accepter leurs opinions ou leurs demandes.
Confucius est grand. Il a dit: "Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas les autre fassent sur vous."
l'OCS et les BRICS et le B&R préconisées par la Chine sont ouvertes et exemptes de conditions obligatoires. Chaque pays est libre d'aller et venir, donc il est vivant. 😖 :grin: :D
Permettez-moi de dire encore quelques mots ici Le slogan "liberté, démocratie et droits de l’homme" mis en avant par l’occident a une histoire de plus de 200 ans. Au début, ce slogan était bien la progressivité, qui garantissait l’être humain dans une certaine mesure.
Mais je pose ici la question suivante: ce slogan a -t-il encore une signification avancée dans une certaine mesure aujourd'hui? Ou est-ce un peu dépassé dans la société d’aujourd’hui?
Y a-t-il encore un pays au monde qui soit le même qu’il y a 200 ans?
ne pas continuer à appliquer cette règle de principe de 200 ans à une norme importante de communication avec les autres pays de la société d’aujourd’hui (parce que presque tous les pays font aujourd’hui du très bon travail en matière de liberté, de démocratie et de droits de l’homme, même mieux que les pays qui ont proposé ce slogan à l’origine), sinon elle pourrait devenir une pierre d’achoppement pour le développement réel de la société. 😖 :bravo:
Au moins avec toi et Lafoy, on se marre avec vos délires.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 143
11 504
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Au moins avec toi et Lafoy, on se marre avec vos délires.
Bonsoir Silouane
Delires ? :hum: va verifier par toi meme , ou alors continue de gratter tes tickets de loterie sur le comptoir du Balto en bas de chez toi , pour ton 20eme Ricard de la matinee , c' est ma tournee ...;)


Les nouveaux pays candidats à l'expansion des BRICS

China’s Belt & Road And Beyond – November 21 2022 ( actualites internationales )

Organisation de coopération de Shanghai (OCS)

Extrait : Ces propositions et initiatives de la Chine ont reçu une réponse positive des autres pays. Le sommet de Samarcande a établi un nouveau record à trois égards. Premièrement, il a adopté 44 documents finaux, le nombre le plus élevé jamais enregistré. Deuxièmement, il a connu la participation la plus large, avec la présence des dirigeants de 14 pays, dont des États membres de l'OCS, des États observateurs et des invités de la présidence, ainsi que des dirigeants de neuf organisations et institutions internationales telles que l'ONU. Troisièmement, elle a marqué le plus grand cycle d'expansion de l'OCS, puisqu'un mémorandum d'obligations sur l'adhésion de l'Iran a été signé, que la procédure d'adhésion du Belarus a été lancée, que le statut de partenaires de dialogue de l'OCS a été accordé à l'Égypte, à l'Arabie saoudite et au Qatar, et qu'un accord a été trouvé pour admettre Bahreïn, les Maldives, les Émirats arabes unis, le Koweït et le Myanmar comme nouveaux partenaires de dialogue.

 
Dernière édition:

Silouane Rédemption

Membre Silver
19 Jan 2022
494
160
50
Bonsoir Silouane
Delires ? :hum: va verifier par toi meme , ou alors continue de gratter tes tickets de loterie sur le comptoir du Balto en bas de chez toi , pour ton 20eme Ricard de la matinee , c' est ma tournee ...;)


Les nouveaux pays candidats à l'expansion des BRICS

China’s Belt & Road And Beyond – November 21 2022 ( actualites internationales )

Bonjour Lafoy,
Je pensais à M. Stats-Analyse, qui se base sur des stats chinois bien harmonisés pour nous donner ses lumières , et quand il est à court d'arguments, son nez subodore.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 143
11 504
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

L’Allemagne toujours plus dépendante de la Chine par Carlo Altomonte Professeur d'économie à l'université Bocconi (Milan) & Martina di Sano Chercheuse au centre BAFFI CAREFIN (Université Bocconi, Milan)

1669444782312.png
25 novembre 2022

La situation géopolitique et économique de l’Europe depuis la période post-pandémique a des répercussions importantes sur les économies nationales. Le déclenchement de la guerre en Ukraine et ses implications commerciales et financières ont lourdement pesé sur la balance commerciale de pays tels que l’Allemagne, déjà gravement impactés par les goulots d’étranglement qui ont suivi la première vague de Covid-19.

Le déclin de l’excédent allemand

Extrait : Du fait de leur intégration croissante dans les chaînes de valeur mondiales, les exportations allemandes ont été mises à rude épreuve en 2021 par des perturbations de l’approvisionnement en biens intermédiaires, qui sont essentiels pour soutenir la production du secteur automobile. Cela a entraîné une réduction progressive de l’excédent commercial allemand. L’assouplissement des blocages de production et la reprise des exportations, à partir de fin 2021, n’ont pas suffi à enrayer le déclin de l’excédent allemand. Au contraire, celui-ci s’est fortement intensifié début 2022, avec le déclenchement de la guerre en Ukraine et les difficultés qui en découlent pour s’approvisionner en matières premières et en énergie. La balance commerciale allemande est ainsi passée de 57 milliards au quatrième trimestre 2020 à un peu plus de 16 milliards au deuxième trimestre de 2022.

Dans un contexte mondial caractérisé par l’inflation et la moindre disponibilité des matières premières et du gaz, la diminution de la balance commerciale allemande est essentiellement due à une augmentation de la valeur des importations, et plus particulièrement de certains biens produits par les industries énergétiques et chimiques (Figure 1).


1669443353982.png1669443309484.png
Figure 1 - Croissance de la valeur nominale des importations allemandes en provenance du monde entier (variation mensuelle en pourcentage par rapport à 2019)
Figure 2 - Croissance de la valeur nominale des importations allemandes en provenance de Chine (variation mensuelle en pourcentage par rapport à 2019).


Suite de l'analyse >>>


Les economies des pays de * l'Union Europeenne gagnent a l'Euromillion tous les jours avec cette guerre en Ukraine , nos amis allemands comme a leurs habitudes sauvent les meubles , ce que l'on ne peut pas leur repprocher , * a ce sujet j' ai entrevu que le president de l' Union Europeenne monsieur Michel allait pointer son museau debut decembre a Beijing ! :hum:

 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 143
11 504
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Des responsables européens affirment que les États-Unis profitent de la guerre en Ukraine et qualifient la loi sur la réduction de l'inflation de "très inquiétante".
27770.jpg
November 26, 2022

Des hauts fonctionnaires européens affirment que les États-Unis "vendent plus de gaz et à des prix plus élevés" et "vendent plus d'armes" dans le contexte de l'Ukraine.

Communique : Selon un rapport, de hauts responsables européens ont attaqué les actions du président Biden dans le cadre de la guerre en Ukraine et ont même remis en question le fait que les États-Unis restent un allié alors que les prix du gaz montent en flèche et que les politiques américaines en matière d'énergie verte ont mis les Européens en "mode panique totale".

Des responsables européens, s'exprimant sous couvert d'anonymat auprès de Politico, ont accusé les États-Unis de "profiter" de l'invasion de l'Ukraine par le président russe Vladimir Poutine et se sont plaints que les subventions et taxes vertes incluses dans la loi sur la réduction de l'inflation aient détérioré les relations entre les États-Unis et les alliés et partenaires européens.

"Le fait est que, si vous regardez sobrement, le pays qui profite le plus de cette guerre est les États-Unis parce qu'ils vendent plus de gaz et à des prix plus élevés, et parce qu'ils vendent plus d'armes", a déclaré un haut fonctionnaire à Politico.

"Nous sommes vraiment à un moment historique", a ajouté le fonctionnaire, arguant que les politiques américaines ont perturbé le commerce et que les prix élevés du gaz font basculer l'opinion publique contre l'aide à l'Ukraine. "L'Amérique doit réaliser que l'opinion publique est en train de changer dans de nombreux pays de l'UE".

L'Europe se plaint notamment que le crédit d'impôt pour les véhicules électriques inclus dans l'Inflation Reduction Act, une loi sur les dépenses et les impôts de 369 milliards de dollars signée par Biden, est "protectionniste" et "discriminatoire" car il impose une concurrence déloyale aux fabricants étrangers.

"La loi sur la réduction de l'inflation est très inquiétante", a déclaré la ministre néerlandaise du commerce, Liesje Schreinemacher. "L'impact potentiel sur l'économie européenne est très important".

Dans le même temps, Poutine a coupé les exportations d'énergie vers le reste de l'Europe, ce qui a conduit les pays de l'UE à acheter du carburant aux États-Unis à un prix près de quatre fois supérieur. Ces facteurs, combinés à une inflation record, à la menace d'une récession et à une demande accrue d'énergie à l'approche de l'hiver, ont amené les dirigeants européens à se demander si l'administration de M. Biden est consciente des dommages causés par les politiques du président.

"Les Américains - nos amis - prennent des décisions qui ont un impact économique sur nous", a souligné le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell, à Politico.

Les responsables américains ont détourné la responsabilité vers la Russie. "La hausse des prix du gaz en Europe est due à l'invasion de l'Ukraine par Poutine et à la guerre énergétique de Poutine contre l'Europe, point final", a déclaré à Politico un porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche.

La Maison Blanche a également déclaré que les exportations américaines d'énergie aidaient l'Europe, s'attribuant le mérite d'avoir renforcé l'approvisionnement énergétique avant l'hiver.

"L'augmentation des approvisionnements mondiaux en GNL, menée par les États-Unis, a aidé les alliés et partenaires européens à amener les niveaux de stockage à un endroit encourageant avant cet hiver, et nous continuerons à travailler avec l'UE, ses membres et d'autres pays européens pour garantir que des approvisionnements suffisants seront disponibles pour l'hiver et au-delà", a déclaré un responsable du NSC à Fox News.

La Maison Blanche a insisté auprès de Fox News sur le fait que les politiques américaines n'ont pas sapé ou contredit la promesse du président Biden à l'Europe que "l'Amérique est de retour" en tant qu'allié fiable,

Mais les responsables européens n'en sont pas si sûrs.

"La loi sur la réduction de l'inflation a tout changé", a déclaré un diplomate européen à Politico. "Washington est-il toujours notre allié ou non ?"


Les Ours sont en voie d'hibernation ou roupillent deja , et nos Hauts Fonctionnaires Europeens emmergent de leurs lethargies .... :)
 
Dernière édition:

chwpaul

Alpha & Oméga
20 Juil 2009
3 203
901
173
Des responsables européens affirment que les États-Unis profitent de la guerre en Ukraine et qualifient la loi sur la réduction de l'inflation de "très inquiétante".
November 26, 2022

Des hauts fonctionnaires européens affirment que les États-Unis "vendent plus de gaz et à des prix plus élevés" et "vendent plus d'armes" dans le contexte de l'Ukraine.

Communique : Selon un rapport, de hauts responsables européens ont attaqué les actions du président Biden dans le cadre de la guerre en Ukraine et ont même remis en question le fait que les États-Unis restent un allié alors que les prix du gaz montent en flèche et que les politiques américaines en matière d'énergie verte ont mis les Européens en "mode panique totale".

Des responsables européens, s'exprimant sous couvert d'anonymat auprès de Politico, ont accusé les États-Unis de "profiter" de l'invasion de l'Ukraine par le président russe Vladimir Poutine et se sont plaints que les subventions et taxes vertes incluses dans la loi sur la réduction de l'inflation aient détérioré les relations entre les États-Unis et les alliés et partenaires européens.

"Le fait est que, si vous regardez sobrement, le pays qui profite le plus de cette guerre est les États-Unis parce qu'ils vendent plus de gaz et à des prix plus élevés, et parce qu'ils vendent plus d'armes", a déclaré un haut fonctionnaire à Politico.

"Nous sommes vraiment à un moment historique", a ajouté le fonctionnaire, arguant que les politiques américaines ont perturbé le commerce et que les prix élevés du gaz font basculer l'opinion publique contre l'aide à l'Ukraine. "L'Amérique doit réaliser que l'opinion publique est en train de changer dans de nombreux pays de l'UE".

L'Europe se plaint notamment que le crédit d'impôt pour les véhicules électriques inclus dans l'Inflation Reduction Act, une loi sur les dépenses et les impôts de 369 milliards de dollars signée par Biden, est "protectionniste" et "discriminatoire" car il impose une concurrence déloyale aux fabricants étrangers.

"La loi sur la réduction de l'inflation est très inquiétante", a déclaré la ministre néerlandaise du commerce, Liesje Schreinemacher. "L'impact potentiel sur l'économie européenne est très important".

Dans le même temps, Poutine a coupé les exportations d'énergie vers le reste de l'Europe, ce qui a conduit les pays de l'UE à acheter du carburant aux États-Unis à un prix près de quatre fois supérieur. Ces facteurs, combinés à une inflation record, à la menace d'une récession et à une demande accrue d'énergie à l'approche de l'hiver, ont amené les dirigeants européens à se demander si l'administration de M. Biden est consciente des dommages causés par les politiques du président.

"Les Américains - nos amis - prennent des décisions qui ont un impact économique sur nous", a souligné le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell, à Politico.

Les responsables américains ont détourné la responsabilité vers la Russie. "La hausse des prix du gaz en Europe est due à l'invasion de l'Ukraine par Poutine et à la guerre énergétique de Poutine contre l'Europe, point final", a déclaré à Politico un porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche.

La Maison Blanche a également déclaré que les exportations américaines d'énergie aidaient l'Europe, s'attribuant le mérite d'avoir renforcé l'approvisionnement énergétique avant l'hiver.

"L'augmentation des approvisionnements mondiaux en GNL, menée par les États-Unis, a aidé les alliés et partenaires européens à amener les niveaux de stockage à un endroit encourageant avant cet hiver, et nous continuerons à travailler avec l'UE, ses membres et d'autres pays européens pour garantir que des approvisionnements suffisants seront disponibles pour l'hiver et au-delà", a déclaré un responsable du NSC à Fox News.

La Maison Blanche a insisté auprès de Fox News sur le fait que les politiques américaines n'ont pas sapé ou contredit la promesse du président Biden à l'Europe que "l'Amérique est de retour" en tant qu'allié fiable,

Mais les responsables européens n'en sont pas si sûrs.

"La loi sur la réduction de l'inflation a tout changé", a déclaré un diplomate européen à Politico. "Washington est-il toujours notre allié ou non ?"


Les Ours sont en voie d'hibernation ou roupillent deja , et nos Hauts Fonctionnaires Europeens emmergent de leurs lethargies .... :)
Parce que leur anti-chine et anti-russie fou et irrationnelles leur ont fait perdre de vue la route.
Toute la famille de la Présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen,y compris elle aussi, qui sont déjà citoyenne des États - Unis, a-t-elle le droit d'être présidente? Peut-elle parler dans l'intérêt des peuples d'Europe?
Elle est une trahison complete des intérêts et des peuples européens.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 143
11 504
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Parce que leur anti-chine et anti-russie fou et irrationnelles leur ont fait perdre de vue la route.
Toute la famille de la Présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen,y compris elle aussi, qui sont déjà citoyenne des États - Unis, a-t-elle le droit d'être présidente? Peut-elle parler dans l'intérêt des peuples d'Europe?
Elle est une trahison complete des intérêts et des peuples européens.
Citoyenne des Etats Unis ? Son arriere -grand mere etait americaine et elle a des origines americaine et des ancetres de ce cote la ... Madame Ursula Von Der Leyen est allemande nee a Ixelles ( Belgique ) ...
 
Dernière édition:

Chris-Strasbourg

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
15 165
14 181
188
Strasbourg et Shanghai
…, Ursula Von Der Leyen,y compris elle aussi, qui sont déjà citoyenne des États - Unis,…
Encore une de tes élucubrations sans source, ni fondement !!!

Sais-tu que la loi de ton pays pourrais te punir pour diffusion de fausses informations ?