Conséquences économiques , écologiques , migratoires de la guerre en Ukraine ...

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
17 909
10 915
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Malgré la remise de dix-huit centimes au litre, le diesel a retrouvé son niveau de mars dernier, le plus haut jamais atteint.
1655736102692.png
Communique : La semaine dernière, le litre de gazole coûtait ainsi, en moyenne, 2,1345 euros, en hausse de 6,5 centimes sur sept jours. Il s'agit de la troisième semaine consécutive de hausse pour ce carburant largement utilisé dans l'Hexagone. En outre, ce montant frôle son niveau record, atteint mi-mars : moins d'un centime sépare désormais ces deux prix, et ce, malgré la remise de dix-huit centimes au litre qui a été accordée entretemps.

Le constat est tout autre pour l'essence : après plusieurs semaines de flambée des prix, la tendance s'inverse. Le SP95, le SP95-E10 et le SP98 voient leur facture stagner, mais ils restent largement au-dessus des deux euros le litre. Un record, là encore atteint malgré les mesures déployées par l'exécutif.

Une partie de la dynamique actuelle peut s'expliquer par le léger recul de la matière première sur les marchés. Après avoir atteint un pic le 8 juin à 124 dollars, le baril de Brent a vu son prix baisser la semaine dernière, jusqu'à atteindre 113 dollars vendredi. Ce lundi après-midi, il s'affichait à environ 112,4 dollars. L'instabilité, les «perspectives économiques dégradées» et la «résistance des exportations russes de pétrole aux sanctions occidentales» ont pu jouer, analyse l'ingénieur économiste Guy Maisonnier, dans une note pour l'IFPEN.

La flambée des prix à la pompe se voit dans nombre d'économies développées, des États-Unis au Royaume-Uni, en passant par l'Union européenne. En France, l'exécutif compte mettre en place de nouvelles mesures dans les prochains mois et garder la remise au litre jusqu'en août inclus. L'échec relatif d'Emmanuel Macron dans les urnes risque cependant de lui compliquer la tâche : si le gouvernement voulait agir dans l'urgence, reste à voir comment le projet de loi exceptionnel sur le pouvoir d'achat sera reçu et débattu dans une Assemblée nationale bien plus divisée que prévu.


1655736157646.png
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
17 909
10 915
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

L'Espagne annonce un nouveau plan d'aide de neuf milliards d'euros pour lutter contre la crise

Ces mesures doivent permettre de minimiser les effets de l'inflation galopante que connaît le pays, alors que parti socialiste vient de subir un revers électoral.

Extrait : Le gouvernement espagnol a annoncé samedi un nouveau plan d'aides directes d'un montant de neuf milliards d'euros pour atténuer l'impact économique du conflit en Ukraine sur la population espagnole, qui fait face à une flambée de l'inflation. Présentant ces mesures lors d'une conférence de presse à Madrid, le premier ministre espagnol Pedro Sánchez a précisé qu'ajoutées à un premier train de mesures de six milliards d'euros prises en mars, ces aides directes représenteraient jusqu'à la fin de l'année un total de 15 milliards d'euros, soit «plus d'un point du PIB de notre pays».

1656170599172.png
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
17 909
10 915
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moins d'énergie

«La meilleure énergie reste celle que nous ne consommons pas» soulignent Patrick Pouyanné (TotalEnergies), Jean-Bernard Levy (EDF) et Catherine MacGregor (Engie) qui appellent à «une prise de conscience et à une action collective et individuelle».

Extrait : Les dirigeants des trois énergéticiens français TotalEnergies, EDF et Engie appellent ensemble les Français à réduire «immédiatement» leur consommation de carburant, pétrole, électricité et gaz face au risque de pénurie et de flambée des prix qui menacent «la cohésion sociale» l'hiver prochain.

«L'effort doit être immédiat, collectif et massif. Chaque geste compte», indiquent dans une rare tribune commune publiée par le Journal du Dimanche, Patrick Pouyanné (TotalEnergies), Jean-Bernard Levy (EDF) et Catherine MacGregor (Engie), alors que la France, comme le reste de l'Europe, tente de remplir ses réserves de gaz pour l'hiver prochain, avec un objectif français de 100% de stockages remplis d'ici au début de l'automne, malgré la baisse des livraisons de gaz russe.

Aux difficultés d'approvisionnement en gaz lié aux conséquences de la guerre en Ukraine, s'ajoutent des «tensions» sur les capacités de production électrique pilotable en Europe, et une production hydraulique «amputée» en raison de la sécheresse, expliquent-ils.


1656214334078.png
14/06/2022

L’État du parc nucléaire français : une situation préoccupante

Extrait : Le parc nucléaire français est dans une situation tendue, avec près de la moitié des réacteurs à l’arrêt. Source d’énergie majoritaire en France, avec 70% du mix énergétique, la filière du nucléaire doit aujourd’hui répondre à un défi de taille :

 
Dernière édition:

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
10 560
4 423
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
L'action de total energie est d'ailleurs shortée par Ray Dialo et d'autres speculateurs americains... et c'est globalement les actions européennes qui vont etre attaquées vu le cout des sanctions pour l'economie europeenne et certaines entreprises.

 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
17 909
10 915
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
L'action de total energie est d'ailleurs shortée par Ray Dialo et d'autres speculateurs americains... et c'est globalement les actions européennes qui vont etre attaquées vu le cout des sanctions pour l'economie europeenne et certaines entreprises.

Bonjour Mathieu
Et ca continue d'amplifier le desastre qui est desormais ineluctable , apres les energies fossiles , l'agro alimentaire , les matieres premieres , voici les metaux de subsitutions refuges qui vont etres destabilises , (car la Chine ne va pas laisser passer l'aubaine ainsi que l' Inde ) , et ce a l'echelle planetaire ... :hum:

Londres, Washington, Ottawa et Tokyo interdisent les importations d'or russe

Moscou a exporté près de 15 milliards d'euros du métal jaune en 2021. Cet embargo doit permettre «d'assécher les financements du régime de Poutine», selon Boris Johnson.

Extrait :
Le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada et le Japon vont interdire les importations d'or russe dans de nouvelles sanctions imposées en réponse à l'invasion de l'Ukraine, a annoncé dimanche Downing Street au premier jour d'un sommet du G7. «Ces mesures frapperont directement les oligarques russes et s'attaqueront au cœur de la machine de guerre de Poutine», a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui retrouve pour trois jours les dirigeants des grandes puissances industrialisées en Allemagne.

1656212415279.png

Posts connexes

1656214137859.png

Changement de jeu : la Chine va acheter du pétrole avec un yuan basé sur l’or (8 novembre 2019)

Et si la Chine était le pays le plus riche en or au monde ? (7 novembre 2019 )

 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
17 909
10 915
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Le conflit en Ukraine, un terreau fertile pour les drogues

La fabrication illicite de drogues pourrait tirer profit de la guerre en Ukraine pour prospérer, a averti l'ONU lundi 27 juin, à la lumière de l'expérience des conflits dans d'autres zones.

Extrait : «Les informations du Moyen-Orient et de l'Asie du sud-est tendent à indiquer que les situations de conflit peuvent agir comme un aimant pour la fabrication de drogues synthétiques, qui peuvent de fait être produites n'importe où», souligne l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNFDC) dans son rapport annuel. «Cet effet peut être encore plus important quand la zone de conflit se trouve près de vastes marchés de consommateurs», ajoute-t-il.

Avant l'invasion russe, l'Ukraine disposait d'un nombre croissant de laboratoires d'amphétamines, précise l'experte Angela Me, interrogée par l'AFP. Près de 80 avaient été démantelés en 2020, contre 17 en 2019. Cette capacité de production «pourrait s'étendre si le conflit persistait». «La police n'est plus là pour stopper l'activité des laboratoires», explique-t-elle. La guerre peut aussi «perturber les itinéraires de trafic», note le rapport, citant un possible déclin en Ukraine depuis début 2022 .


1656311909888.png

 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
17 909
10 915
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Guerre en Ukraine : Schneider Electric cède son activité en Russie

L'entreprise réalise environ 2% de son chiffre d'affaires en Russie.

Communique
: Le géant français des équipements électriques et automatismes industriels Schneider Electric a annoncé lundi avoir signé l'accord-cadre prévoyant la cession de ses activités en Russie à son équipe dirigeante locale. L'entreprise n'a pas communiqué le montant de la transaction.

Schneider Electric réalise environ 2% de son chiffre d'affaires en Russie. Elle avait suspendu ses investissements et ses livraisons de commandes de projets en Russie et en Biélorussie depuis le 24 février 2022, avant d'annoncer son intention de vendre ses activités en Russie fin avril dernier. Sur place, le groupe compte 3500 employés et notamment trois usines, essentiellement à destination de clients locaux.

L'équipementier prévoit que cette opération représente une dépréciation «jusqu'à 300 millions de valeur nette comptable» du groupe, a-t-elle déclaré dans un communiqué. Depuis la guerre en Ukraine et les sanctions contre la Russie, les entreprises françaises sont mises face au dilemme de suspendre temporairement ou de céder leurs activités, au risque de perdre leurs investissements sans pouvoir trouver d'acheteur sur place.

Plusieurs entreprises, notamment dans le secteur du luxe et de la mode ont déjà fermé leurs boutiques en Russie. Mais d'autres grands groupes français comme des enseignes la galaxie Mulliez, TotalEnergies ou encore Sanofi sont restés en place, en suspendant certaines de leurs activités et investissements.


1656906552345.png