Conséquences économiques , écologiques , migratoires de la guerre en Ukraine ...

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
17 909
10 915
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Guerre russe en Ukraine : le FMI redoute des conséquences "dévastatrices" sur l'économie mondiale

Une escalade du conflit en Ukraine aurait des conséquences économiques "dévastatrices" au niveau mondial, a prévenu samedi le Fonds monétaire international (FMI). La flambée des prix de l'énergie et des matières premières ajoutent à la poussée inflationniste que connaissait déjà le monde avant l'offensive russe en Ukraine. Alors qu'un accord avec l'Iran sur le nucléaire apportait l'espoir de pouvoir compter sur le pétrole iranien, la Russie pourrait torpiller les négociations.

Communique :
« Dévastatrices ». C'est ainsi que le le Fonds monétaire international (FMI) a qualifié les conséquences économiques au niveau mondial d'une escalade du conflit en Ukraine.

Outre le conflit lui-même, les sanctions occidentales imposées à la Russie "auront aussi un impact substantiel sur l'économie mondiale et les marchés financiers, avec des effets collatéraux pour d'autres pays", a également averti le FMI. Même si les prévisions restent soumises à une "extraordinaire incertitude", "les conséquences économiques sont déjà très sérieuses", constate l'institution.


Le baril de pétrole tutoie les 120 dollars

La flambée des prix de l'énergie et des matières premières en général, avec un baril de pétrole désormais proche de 120 dollars et le prix du mégawattheure (MWh) de gaz qui a dépassé les 200 euros en Europe, ajoutent à la poussée inflationniste que connaissait déjà le monde avant l'offensive russe en Ukraine en raison des conséquences de la pandémie de Covid-19 et d'une crise de logistique mondiale.

"Le bond des prix aura des effets dans le monde entier, en particulier sur les ménages modestes pour lesquels les dépenses alimentaires et d'énergie représentent une proportion plus importante" de leur budget que la moyenne, anticipe le FMI.
La facture ne sera pas « indolore » pour les Français avait prévenu la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili vendredi sur France Info. En France par exemple, l'assureur-crédit Euler Hermes estime que les dépenses énergétiques des ménages français pourraient s'envoler de 400 euros cette année, pour atteindre 2.800 euros.
"S'ils veulent limiter l'impact de la crise ukrainienne sur leur croissance économique, les Etats n'auront d'autre choix que d'appliquer des mesures publiques de soutien aux ménages", estime Ana Boata, directrice de la recherche économique d'Euler Hermes, qui évalue à 17 milliards d'euros l'enveloppe nécessaire pour la France.
Aides du gouvernement

Le gouvernement est de nouveau contraint de sortir le carnet de chèques pour soutenir entreprises et ménages. Mercredi, Emmanuel Macron a demandé au Premier ministre d'élaborer "un plan de résilience économique et social" pour répondre aux difficultés qui découlent du conflit, notamment la hausse des prix de l'énergie et des matières premières, qui auront "des conséquences sur notre pouvoir d'achat demain".

Déjà, le "bouclier tarifaire" sur le prix du gaz est prolongé jusqu'à fin 2022, a annoncé vendredi sur France Info, Barbara Pompili Décidé en octobre, le blocage des tarifs du gaz pour les particuliers devait en principe prendre fin en juin 2022. Pour quel coût? Jusqu'ici, le budget 2020 mobilise 1,2 milliard d'euros pour compenser ce gel auprès des fournisseurs de gaz. Une enveloppe qui s'alourdira donc nécessairement.
Pour l'heure, les prix à la pompe flambent. Et ce n'est que le début. Jeudi sur RMC, le président de Système U, Dominique Schelcher, a indiqué s'attendre à une "hausse brutale du carburant dans les jours à venir" en France. La veille, l'Union française des industries pétrolières (Ufip). avait alerté sur un probable risque d'augmentation des prix à la pompe "de quelques centimes par litre", alors qu'"on était déjà dans des plus hauts historiques".

Les prix du blé et du maïs explosent

Outre le prix de l'énergie, celui du blé et du maïs explosent. Vendredi, le premier a augmenté de 7,92% à 412 euros la tonne, le second 6,33% à 403 euros la tonne, battant eux aussi des records sur le marché européen. L'Ukraine étant un pays central dans l'approvisionnement de matières premières agricoles. Du côté des métaux, le nickel a dépassé la barre des 30.000 dollars la tonne, une première depuis 2008.
Sur le terrain, les combats continuent. L'armée russe a attaqué à nouveau samedi le port stratégique de Marioupol et continuait d'avancer ailleurs en Ukraine, avec toujours de féroces combats autour de sa capitale Kiev.

"En raison de la réticence de la partie ukrainienne à influer sur les nationalistes ou à prolonger le 'cessez-le-feu', les opérations offensives ont repris depuis 18H00, heure de Moscou", soit 15H00 GMT, a déclaré le ministère russe de la Défense.
Pourparlers lundi entre Russes et Ukrainiens

Les Ukrainiens avaient reporté quelques heures auparavant l'évacuation des civils de Marioupol, sur la mer Noire, ainsi que d'une autre ville assiégée, invoquant des violations du cessez-le-feu par les forces russes. Conséquence de la poursuite des combats en Ukraine, la crise humanitaire s'aggravait encore, 1,37 million de personnes s'étant déjà réfugiées à l'étranger, depuis le début de l'invasion le 24 février, selon les derniers comptages de l'ONU.
Le siège de Marioupol intervient au moment où les forces russes se rapprochent de Kiev, rencontrant une tenace résistance et bombardant parfois des immeubles d'habitation, notamment à Tcherniguiv, à 150 km au nord de la capitale, où des dizaines de civils ont été tués ces derniers jours. Une équipe de l'AFP qui s'est rendue sur place samedi a constaté des scènes de dévastation dans des quartiers d'habitation - alors que Moscou dit ne pas les viser - dans cette ville de 300.000 habitants qui se vidait de ses habitants, faisant craindre un destin similaire pour Kiev une fois les batteries de missiles et l'artillerie russes aux portes de la capitale.

Samedi matin, le ministre ukrainien de la Défense, Oleksiï Reznikov, a admis que les Russes avaient avancé dans plusieurs directions. Il a accusé Moscou d'avoir changé de tactique et de s'en prendre aux civils après avoir rencontré une forte résistance ukrainienne, qui a mis à mal selon lui les plans russes de conquête des grandes villes et de renversement rapide du gouvernement. En dix jours de combats, les Russes ont largement progressé dans le territoire ukrainien, mais ils n'ont jusqu'ici pris que deux villes clés, Berdiansk et Kherson, sur la mer Noire.

Selon les autorités ukrainiennes, une troisième session de négociations avec les Russes se déroulera lundi. Mais les chances de parvenir à des progrès paraissent infimes, le président russe Vladimir Poutine ayant prévenu que le dialogue avec Kiev ne serait possible que si "toutes les exigences russes" étaient acceptées, notamment un statut "neutre et non-nucléaire" pour l'Ukraine et sa "démilitarisation obligatoire".
Il a en outre souligné samedi que la Russie considérerait comme cobelligérant tout pays tentant d'imposer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine, une revendication du gouvernement ukrainien.

L'Ukraine demande des avions de chasse aux Occidentaux

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères a indiqué samedi à son homologue américain, rencontré en tête-à-tête, que son pays avait besoin d'avions de chasse et de systèmes de défense aérienne, qualifiant de "signe de faiblesse" le refus de l'Otan de mettre en place une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine.
"Ce n'est un secret pour personne que notre demande la plus forte concerne les avions de chasse, les avions d'assaut et les systèmes de défense aérienne", a déclaré Dmytro Kouleba au secrétaire d'État américain Antony Blinken, lors d'entretiens à la frontière entre l'Ukraine et la Pologne.


:bravo:... Les Top Gun de la Communaute Europeenne , de L'Otan , et les caniches nains suiveurs ! Et l'autre guignol qui pense que l'on s'installe dans des avions militaires occidentaux sans avoir des pilotes formes a cet effet vu les technologies modernes notamment en systemes d'armements et de navigations , voir tout simplement de pilotages , il faut de nombreux mois pour former des pilotes de chasse et des annees pour des experimentes , nous ne sommes plus a l'epoque des Spitfire et des Hurricane en 39/40 ! Quand aux appareils des ex-republiques sovietiques , meme upgrades par Israel la quasi totalite des appareils d'origines sont en fin de potentiels ... Ce n'est pas pour rien que ces pays investissent dans des appareils occidentaux , et de toutes facons peu envieux d'etres consideres comme cobelligerants vu leurs proximites geographiques avec la Russie , ca se comprend ...

Pendant ce temps les Etats Unis font fonctionner le tiroir caisse , Zelinsky se croit dans Hamlet , le president Poutine devient incontrolable , les Ukrainiens se prennent des missiles sur le coin de la figure , l'Iran devient une gentille personne frequentable etc ... ! Voila la situation de mon point de vu ...:hum:
 
Dernière édition:

AncienMembre

Dieu créateur
02 Jan 2011
850
916
158
La guerre en Ukraine a fait perdre des sommes records, mardi 8 mars, au baron chinois du nickel. L'entrepreneur Xiang Guangda, surnommé "Big Shot" (le spécialiste des gros coups) dans le milieu de la finance, a payé le prix très fort – au moins 2 milliards de dollars – pour des paris hasardeux sur la baisse du cours du nickel alors que l'invasion de l'Ukraine a entraîné une envolée historique des tarifs de cette matière première.
Ce sexagénaire, à la tête de Tsingshan Holding, le numéro 1 mondial de l'acier inoxydable, est l'un des plus importants acheteurs de nickel, qui est l'ingrédient de base du métal produit dans ses usines.
La suite : https://www.france24.com/fr/éco-tec...-une-torpille-pour-le-baron-chinois-du-nickel
 

Naxshe

Dieu souverain
05 Jan 2016
1 329
699
148
33
La guerre en Ukraine a fait perdre des sommes records, mardi 8 mars, au baron chinois du nickel. L'entrepreneur Xiang Guangda, surnommé "Big Shot" (le spécialiste des gros coups) dans le milieu de la finance, a payé le prix très fort – au moins 2 milliards de dollars – pour des paris hasardeux sur la baisse du cours du nickel alors que l'invasion de l'Ukraine a entraîné une envolée historique des tarifs de cette matière première.
Ce sexagénaire, à la tête de Tsingshan Holding, le numéro 1 mondial de l'acier inoxydable, est l'un des plus importants acheteurs de nickel, qui est l'ingrédient de base du métal produit dans ses usines.
La suite : https://www.france24.com/fr/éco-tech/20220310-la-guerre-en-ukraine-une-torpille-pour-le-baron-chinois-du-nickel
Petite précision, la base d'un alliage inoxydable, c'est le Chrome, le Nickel n'est qu'un additif pour booster les propriétés mécaniques, il peut être remplacé/compensé.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
17 909
10 915
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Petite précision, la base d'un alliage inoxydable, c'est le Chrome, le Nickel n'est qu'un additif pour booster les propriétés mécaniques, il peut être remplacé/compensé.
Bonjour Naxshe
C'est encore nous qui allons payer la casse , une semi remorque citerne d'un usage specifique necessite plusieurs tonnes d'acier inoxydable ! :(
 

Manu Degois

Membre Bronze
25 Août 2021
385
46
35
"invasion par le fou du Kremlin". Titre légèrement orienté mais ça va passer.
 

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
3 250
1 412
173
"au moins 2 milliards de dollars" ...
Mais ce n'est rien, ça, pour qui peut les perdre.

Pas assez pour être comparé aux victimes d'une guerre.
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
10 560
4 423
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
La guerre en Ukraine a fait perdre des sommes records, mardi 8 mars, au baron chinois du nickel
Bon retour parmi nous Shameric. J'imagine que de ton coté c'est surtout le COVID qui a du rendre les choses compliquées. Tu es toujours au sud yunnan ?
 

Geo-ffroy

Membre Silver
04 Fev 2020
352
92
43
47
Petite précision, la base d'un alliage inoxydable, c'est le Chrome, le Nickel n'est qu'un additif pour booster les propriétés mécaniques, il peut être remplacé/compensé.

La marge de manœuvre est quand-même assez réduite. Prenons l'exemple de l'acier inox 316L, le nickel doit représenter 10 à 14% de la masse totale pour que le produit soit jugé conforme. Et ça n'est qu'un exemple parmi d'autres.
 

Naxshe

Dieu souverain
05 Jan 2016
1 329
699
148
33
La marge de manœuvre est quand-même assez réduite. Prenons l'exemple de l'acier inox 316L, le nickel doit représenter 10 à 14% de la masse totale pour que le produit soit jugé conforme. Et ça n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Je suis d'accord, je n'ai pas dit que c'etait facile, je précisais juste que pour la famille inox, la base c'est Fer + Cr, mais pour absorber le cout sur certains alliages qui nécessitent beaucoup de Nickel, cela sera compliqué. Il n'est pas impossible de travailler sur des alliages ou traitements alternatifs.
 

kevqingdao

Membre Silver
20 Sept 2014
27
8
48
33
SHANGHAI
Le gouvernement est de nouveau contraint de sortir le carnet de chèques pour soutenir entreprises et ménages. Mercredi, Emmanuel Macron a demandé au Premier ministre d'élaborer "un plan de résilience économique et social. Si l‘Etat continue de sortir la planche a billet l'inflation ne va jamais s'arreter. L'une des causes de l'inflation actuelle est du au fait qu'en 2020 l'Etat a deja ete contraint de sortir le carnet de cheque afin d'aider les menages et les entreprises durant la premiere vague de la Covid. Et aujourd'hui on subit le retour du baton.
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
17 909
10 915
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

La Russie réduit de 40% les livraisons de gaz quotidiennes vers l'Allemagne via Nord Stream

Communique : Le géant russe Gazprom a annoncé mardi baisser de plus de 40% sa capacité quotidienne de livraison de gaz vers l'Allemagne via le gazoduc Nord Stream, des équipements nécessaires n'ayant pas été livrés par le groupe allemand Siemens.

«Les livraisons de gaz via le gazoduc Nord Stream ne peuvent être assurées que jusqu'à un volume de 100 millions de m3 de gaz par jour au lieu des 167 millions de m3 par jour prévus», a indiqué le groupe dans un communiqué publié sur la messagerie Telegram.


1655208015053.png
 

Pautal

Demi-dieu
23 Déc 2006
911
288
108
Shanghai

Russia-Ukraine War l Jaishankar Calls Out West Again, Questions 'Isn't Europe Funding The War?'​

L'inde reject les pressions a propos des questions du pétrole. et se pose en non aligne

 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
17 909
10 915
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Moscou réduit d'encore 33% ses livraisons de gaz par Nord Stream à l'Europe

Le géant russe Gazprom a annoncé mercredi baisser d'encore un tiers ses livraisons de gaz à l'Europe via le gazoduc Nord Stream, affirmant avoir été forcé d'arrêter un équipement de l'allemand Siemens, au lendemain d'une première diminution drastique.

Extrait : «Gazprom arrête le fonctionnement d'une autre turbine à gaz de Siemens à la station de compression Portovaïa», où se fait le remplissage de Nord Stream, et dont la production quotidienne passera jeudi de 100 à 67 millions de mètres cubes par jour. Mardi, Gazprom avait déjà annoncé une première baisse de 167 à 100 millions de m3, expliquant cette décision par le manque de compresseurs Siemens, ce qui l'empêche de faire fonctionner toutes ses unités de compression du gaz. Cela porte à près de 60% la baisse des approvisionnements quotidiens via le gazoduc sous-marin qui relie la Russie à l'Allemagne via la mer Baltique. Si Gazprom a justifié ces baisses par des raisons techniques, Berlin a dénoncé mercredi, avant l'annonce de la deuxième réduction, une «décision politique» de Moscou, dans un contexte de vives tensions avec les pays occidentaux à cause du conflit en Ukraine.

1655316619523.png
 

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
5 310
460
128
47
La troika des "munichois" est en visite a Kiev ce weekend. J'esepere que Zelinski les emmenera visiter Boucha et autres villes qui ont ete martyrisees par les Russes. Histoire d'ouvrir les yeux a ces cranes d'oeuf qui n'on jamais vu la guerre que derriere leurs ecrans de TV.

 
Dernière édition:

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
10 560
4 423
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Berlin a dénoncé mercredi, avant l'annonce de la deuxième réduction, une «décision politique» de Moscou
Et les décisions d'embargo contre la Russie ou de geler les avoirs Russes ce ne sont pas des décisions politiques ???
Seul le "camp du bien" a le droit de prendre des mesures contraignantes ???
Nos amis Allemand sont tellement obsédés par le fait de pouvoir exporter leurs voitures aux USA qu'ils ont oublié qu'il fallait les produire et se chauffer l'hiver prochain.