1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Comment Pékin entend censurer le monde

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 24 Octobre 2015.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    LE MONDE du 23 octobre 2015

    Je ne sais pas combien de projets ont été tués dans l’œuf par le système de censure chinois. Mais ce que je sais, ce que je ressens, c’est que ce système est indubitablement en train de ruiner l’imagination et la créativité des Chinois.

    La censure, en Chine, ne relève pas de la loi, ce qui ne l’empêche pas d’avoir plus de pouvoir qu’elle. Chez nous, toutes les lois ne sont pas respectées à la lettre par tous, mais quand il s’agit de censure, et alors même que les règles en la matière ne sont pas vraiment claires, tout un chacun sait, comme d’instinct, à quoi s’en tenir, et prend bien garde à ne pas s’aventurer sur le territoire des sujets tabous ou sensibles.

    En 2013, un bon ami à moi a recommandé un livre à une maison d’édition chinoise, l’histoire d’une femme qui tuait son mari. Au départ, la maison d’édition a manifesté beaucoup d’intérêt pour ce projet. Mais quand elle s’est aperçue que les personnages étaient musulmans, elle a fait machine arrière, disant :« On ne peut pas publier ça », « c’est trop risqué », « les musulmans, c’est tabou ». Malgré mes recherches, je n’ai trouvé aucune loi interdisant de parler des musulmans.

    Dans les faits, la résistance à la censure n’a jamais cessé. Aujourd’hui, ce système se heurte à une contestation qui n’existait pas avant l’avènement d’Internet.Les nouveaux outils de communication ont permis de démultiplier les contacts entre la Chine et le reste du monde, si bien qu’un grand nombre de Chinois s’est familiarisé avec l’anglais, inventant de nouveaux mots, une sorte de « sinoglais » : au lieu du mot « citizens », les Internautes vont ainsi employer le mot « shitizens »(« citoyriens ») pour désigner les citoyens chinois.

    http://pan.baidu.com/s/1jGEnFqm
     
    • Informatif Informatif x 1
  2. Mog

    Mog Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    C'est une veriter, certain ecrivain a wui on a demander de denaturer leur histoire trop de fois abandonne par degout. On peu aussi parler de tout ces films pourtant produit en occident qui ce plie a la censure Chinoise pour avoir acces au marcher, les realisateurs Chinois ne sont pas en reste avec des talents obliger d'attendre plusieurs annees pour que leur film passe la censure.

    Malgres tout sur le coter positif les creations Chinoise continue de fleurir, et certain Chinois continue a ce battre pour s'exprimer et produise parfois des oeuvres touchante malgres la censure absurde imposer, ils ont du merite.
     
    • Sale Orthographe Sale Orthographe x 1
  3. manu

    manu Dieu

    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Messages:
    1 412
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +344 / -5
    D'ailleurs, un film conseillé :
    A touch of sin.
     
  4. manu

    manu Dieu

    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Messages:
    1 412
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +344 / -5
    C'est cela le monde d'aujourd'hui (sic) : ceux qui ont le pouvoir économique, ont le pouvoir d'influencer ce que nous pensons, disons.

     

Partager cette page