1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Comment les canards Grimaud se font plumer en Chine

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 22 Juin 2015.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    LE MONDE du 20 juin 2015

    Devant la cour de justice de Hanjiang, cet après-midi du 17 juin, les déclarations du gouvernement chinois sur l’Etat de droit sont très concrètement mises à l’épreuve. Et c’est une entreprise française qui fait office de « révélateur » du grand écart entre les propos officiels et la réalité du terrain. Le groupe Grimaud est entré en résistance face aux méthodes cavalières des officiels de la région. Avant même le procès qui oppose l’accouveur de canards reproducteurs aux autorités du district, le gérant de la branche Chine, Zhang Shushen, n’était pas rassuré et pour cause : « Ce n’est pas un pays de droit, tout peut arriver. »

    Cette entreprise de Cholet (Maine-et-Loire), au chiffre d’affaires de 280 millions d’euros, a pourtant joué le jeu du développement en Chine, attirée par le potentiel de ce gigantesque marché. Elle dispose aujourd’hui de deux implantations en République populaire. Dans sa ferme, installée dans le village de Dongda, près de la côte sud-est du pays, elle élève 15 000 canards parentaux et livre les canetons un jour après leur éclosion à des élevages qui les utiliseront ensuite, soit pour leur chair, soit pour le foie gras.

    En 2000, le groupe tricolore avait été accueilli à bras ouverts par les autorités de la région. Mais, en 2014, le vent a tourné, du fait d’un mystérieux projet de développement urbain – on est ici en pleine campagne – porté par le secrétaire, au niveau du district, du Parti communiste chinois (PCC). Aucun détail n’a été fourni sur le futur chantier, pas même à l’audience, mais il s’agirait de la construction d’un parc public le long de la rivière dans le village qui fait face à la ferme. L’ensemble sera financé par des fonds publics et l’empressement à les recevoir pourrait expliquer l’urgence qu’il y a à mettre la ferme Grimaud à la porte.

    http://pan.baidu.com/s/1AX2qy
     
    • J'aime J'aime x 1

Partager cette page