Comment j’ai pécho : chine, mariés à tout prix - l’effet papillon

  • Auteur de la discussion Orang Malang
  • Date de début
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 080
11 145
198
常熟,江苏
Lien Youtube:


Les chinois ont une conception quelque peu mercantile du couple et cela a généré une énorme industrie. Il n’est pas rare qu’une famille aisée dépense des dizaines de milliers d’euros, pour sélectionner la promise et organiser les festivités en grandes pompes. Dans un pays où il y a aujourd’hui seulement 100 femmes pour 117 hommes, la pénurie d’épouses menace. Alors les parents n’hésitent pas à prendre les choses en mains, pour caser leurs rejetons. Et vous verrez qu’au pays du P.I.B. galopant, l’Amour est un marché avec une bourse aux célibataires, des traders, des datas, des cours de séduction et même une date de péremption.
 
F

Francaisb1

Membre Actif
20 Nov 2018
42
5
15
41
l’Amour est un marché = prostitution
Sinon, oui, un marché, dont certains brigands enlèvent des femmes du Myanmar puis les vendent en Chine.
C'est très marrant.
 
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 148
1 248
168
l’Amour est un marché = prostitution
Sinon, oui, un marché, dont certains brigands enlèvent des femmes du Myanmar puis les vendent en Chine.
C'est très marrant.
Il y a le Cambodge aussi
 
F

Francaisb1

Membre Actif
20 Nov 2018
42
5
15
41
Il y a le Cambodge aussi
Réduire la femme a un produit de consommation est avilissant.
Que des voyous et criminels profitent du déséquilibre des genres en Chine, suite à l'enfant unique et les avortements sélectifs pour privilégier les garçons est déshonorable.
Alors voir cette Française hilare devant cet échec collectif est triste.
Certains fous rient dans les cimetières.
 
youmeiyou

youmeiyou

Dieu souverain
02 Juil 2013
1 240
786
143
Paris
J’ai vraiment du mal avec ces reportages qui généralisent d'emblée, du genre « en Chine ça se passe comme ça, il n’y a pas de mariage d’amour, les mecs trompent leur femme, etc. ». Et l’attitude suffisante de la journaliste me désespère. Le pire c’est quand elle s’etonne qu’il y ait peu de divorce car la famille est une notion primordiale, en disant « les chinois n’ont pas encore compris qu’il est parfois mieux d’etre seuls que mal accompagnés ». Non mais d’où se permet-elle de donner des leçons à qui que ce soit, croit-elle qu’en France on est mieux avec nos quasi 50% de divorce ?

On dirait qu’elle débarque en Chine pour la première fois et le plus désolant c’est que les français qui ne connaissent pas la Chine vont entretenir une mauvaise image à cause de ce genre de reportage.