CO2 issu du digital, de la 5G, des distances parcourues ou du chauffage

  • Auteur de la discussion babooche
  • Date de début
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
13 118
8 210
173
法国
Fizz

Fizz

Dieu créateur
23 Oct 2005
1 573
2 454
158
Liège
C'etait beau mais c'est malheureusement pas comme ca que ca marche. Ca parait logique dit comme ca, mais tu oublies en fait completement un des principaux parametres qui est l'inertie thermique. C'est en fait l'energie calorifique qui s'est emmagasinee dans tes murs, le sol, les meubles, n'importe quelle matiere presente basiquement.

Mettons que tu allumes le chauffage quelques heures par jour et qu'il soit eteint le reste du temps, tu vas utiliser un pourcentage tres important de ton energie a lutter contre l'inertie thermique de tes murs froids. Cette energie sera perdue tres rapidement lorsque tu couperas ton chauffage. C'est donc une partie significative de ton energie que tu as utilisee en pure perte, un peu comme si tu avais mis une grosse pierre poreuse ou bien une grosse couche de sable au fond de ta baignoire, elle se serait gorgee d'eau mais tu pourrais toujours pas prendre ton bain, il faudrait attendre qu'il y ait suffisamment d'eau pour que le niveau monte au dessus.

En laissant le chauffage allume toute la journee l'inertie thermique de tes murs est au maximum, si tu coupes le chauffage pendant quelques heures la temperature interieure n'aura que tres peu diminue et il te faudra peu de temps pour revenir a une temperature normale en rallumant le chauffage. Du coup, quand tu laisses ton chauffage H24, a part pendant les deux ou trois premiers jours il ne tournera plus reelement H24, il s'arretera regulierement parce qu'il aura atteint sa temperature cible.

J'etais dubitatif donc j'ai fait le test chez moi depuis de nombreuses annees: allumer la clim deux heures le matin et trois heures le soir vs allumer H24. Eh bien la difference sur ma facture est tres faible, de l'ordre de 100 kuai alors que la difference de confort est absolument flagrante. Donc une surconsommation negligeable pour une difference notable de la qualite de vie.
Il faut surtout raisonner en termes de "système" au sens de la Physique. Si tu isoles le système "appartement" de l'environnement exterieur, les pertes de chaleur avec l'exterieur sont de 3 sortes (je me limite à des conditions hivernales):
- pertes par conduction: proportionnelles à la différence de température entre l'appartement et l'extérieur
- pertes par convection: dépendent de la vitesse du vent sur la paroi extérieure
- pertes par rayonnement: proportionnelles à la température de la paroi extérieure à la puissance 4

Il est donc clair que plus la température de l'appartement est basse, moins les pertes de chaleur sont élevées.
Donc on réduit bien les pertes thermiques en coupant le chauffage durant une période ou tout du moins en abaissant la température de consigne pendant les absences en journée ou la nuit.

L'inertie thermique joue aussi un rôle, mais à l'intérieur du système: en gros plus l'inertie est grande, plus la capacité d'emmagasiner de la chaleur est importante.
Cela marche dans les 2 sens bien sûr: il sera plus difficile de réchauffer un appartement qui a une grande inertie thermique (il faudra produire plus de chaleur), mais aussi quand le chauffage est coupé alors la température baissera plus lentement.
La prise en compte de l'inertie est nécessaire lorsqu'on programme 2 températures de consigne différentes: celle en cas d'absence/nuit, et celle de confort.
Exemple: Je dors de 22h00 à 06h30, et je suis à l'extérieur de 08h00 à 18h00. Je veux 19°C quand je suis présent, je me contrefiche de la température lorsque je suis absent en journée, et j'ai besoin de 17°C la nuit sous ma couette.
A cause de l'inertie thermique, si la consigne passe de 17°C à 19°C à 06h30, j'aurai froid le matin avant de partir travailler. En fonction de l'inertie thermique, il faudra avancer l'heure de changement de consigne.
Idem le soir en sens inverse: on pourra passer à 17°C bien avant 22h00, le temps que l'appart se refroidisse.
En soit l'inertie thermique permet de "lisser" les variations de température: un appart avec une faible inertie thermique sera très inconfortable, avec des pics froids et chauds excessifs.
Quant à la température de consigne en journée (absence), quelle valeur lui donner? Couper le chauffage, 10°C, 15°C, 17°C, 19°C?
Cela dépend :
- appartement avec forte inertie thermique + bonne isolation: peu de variation de température, on peut se permettre de rester à 19°C
- appartement avec faible inertie thermique + bonne isolation: montée en température rapide, on peut couper le chauffage
- appartement avec forte inertie thermique + mauvaise isolation: très difficile à chauffer, baisser légèrement la température (ex: 17°C)
- appartement avec faible inertie thermique + mauvaise isolation: baisser la température (ex:15°C)

On consomme toujours plus à chauffer son logement en permanence à 19°C plutôt que d'abaisser la température à certaines périodes.

Autre tips: il vaut mieux aérer en grand 10 min tous les jours pour évacuer l'humidité excessive (cuisson, douche, transpiration, respiration). Malgré la perte de chaleur, le confort thermique sera meilleur car un air trop humide est plus difficile à chauffer (sans parler des moisissures, et de l'impact sur la santé).
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 922
2 153
178
Xuijiahui Shanghai
On consomme toujours plus à chauffer son logement en permanence à 19°C plutôt que d'abaisser la température à certaines périodes.
Il n’a pas dit le contraire. Il a dit que le surcoût qu’il a vu est largement compensé par la meilleur qualité de vie ( ne pas se geler quand il arrive).
 
Fizz

Fizz

Dieu créateur
23 Oct 2005
1 573
2 454
158
Liège
Il n’a pas dit le contraire. Il a dit que le surcoût qu’il a vu est largement compensé par la meilleur qualité de vie ( ne pas se geler quand il arrive).
Je dis juste que l'optimisation confort thermique / coûts énergétiques dépend du type de logement (inertie, isolation), et qu'il n'y a pas de solution unique.
 
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
7 350
8 920
188
33
Shanghai
Mais surconsommation importante pour l environnement, non ?
Pas vraiment, justement. Dans mon exemple ou je donne 100 kuai de difference par mois entre mes deux types d'utilisations, ca represente 100/0.6rmb du KWh en moyenne = 166KWh de consommation electrique reelle en plus sur un mois. Ca fait 5.53 KWh en plus par jour, soit environ 230 watts par heure en continu. Grosso modo l'equivalent de deux ordinateurs laisses allumes en permanence ou bien 4 ampoules a incandescence ou bien une lampe hallogene. Pas enorme donc, en tout cas de mon point de vue. Sachant que ma maison est grande aussi (plus de 200 m2, donc ca joue)

On consomme toujours plus à chauffer son logement en permanence à 19°C plutôt que d'abaisser la température à certaines périodes.
Oui, forcement. Ce que j'essaie de dire c'est plutot que l'augmentation de la consommation n'est pas lineaire, laisser allumee la clim toute la journee n'engendrera pas une consommation delirante contrairement a ce que la plupart des gens imaginent, le surcout est finalement beaucoup plus faible que ce qu'on croit.

Le souci quand on allume sa clim que quelques fois par jour c'est qu'on se pele le jonc pendant au moins une heure le temps que ca chauffe, et que lorsque ca commence seulement a devenir agreable il est deja soit temps d'aller au boulot soit temps d'aller se pieuter. Du coup c'est quelque part une perte on ne profite pas vraiment de l'energie qu'on a depense.

En ce qui me concerne ma clim tourne en continu depuis mi decembre, la temperature de la maison a mis trois jours a se stabiliser au depart et depuis c'est vraiment confortable. On peut aerer un peu une heure le matin et la temperature remonte tres vite une fois la fenetre refermee. L'impact sur ma facture d'electricite est reste assez faible bien que ma maison soit litteralement une passoire energetique (les jours de grand vent, fenetres et portes exterieures fermees, il arrive que des portes interieures claquent a cause des courants d'air, pour vous donner une idee a quel point mes fenetres sont merdiques).
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
8 585
3 006
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Naxshe

Naxshe

Dieu Supérieur
05 Jan 2016
1 149
575
138
31
Quand je vois que les gens font un focus sur les datas center, alors que l'industrie, nos usines représentent au minimum la consommation de 10 000 à 15 000 personnes.
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 922
2 153
178
Xuijiahui Shanghai
Quand je vois que les gens font un focus sur les datas center, alors que l'industrie, nos usines représentent au minimum la consommation de 10 000 à 15 000 personnes.
Tu veux dire l’usine ou tu travailles. Parce que si toutes les usines de France ne représentent que 15k personnes, on est performant et il faut implanter la taxe carbone. :grin:
 
mahu 马虎

mahu 马虎

Ambassadeur de la Sh*tbox
10 Avr 2010
9 516
6 835
188
Qu’est-ce qui génère le plus de CO2 ? :

A1 : Je télécharge un film sur internet, et je le regarde tranquille chez moi ?
A2 : Je prends ma bagnole, je fais 20 bornes pour allez au cinoche le plus proche, je regarde mon film, après avoir acheté les inévitables pop-corn, puis je refais 20 bornes dans l’autre sens.
(et ne me répond pas que dans le deuxième cas, je contribue à faire vivre la caissière, le marchand de pop-corn, l’ouvreuse - zut il y a belle lurette qu’il n’y a plus d’ouvreuse :langue: - , le projectionniste -oops, lui aussi disparu :langue:, le déchireur de ticket .... c’est hors sujet)

B1 : J’ai la chance de travailler dans une boîte moderne, et 3 jours sur 5 je peux faire du télétravail depuis chez moi, à 30 km du bureau
B2 : 5 jours sur 7, je prends ma bagnole pour faire 30 kms le matin pour aller bosser au bureau, et autant le soir pour rentrer
(c’est sûr, j’aurais dû refuser un job à plus de 10kms de chez moi, ...:mur:)

C1 : J’ai un problème sérieux avec un fournisseur / client . J’organise une visio conférence avec le dit fournisseur / client, et tous les interlocuteurs concernés (dont divers sous traitants)
C2 : dans la même situation je saute dans le premier avion pour aller chez mon fournisseur / client (et demande à tous les interlocuteurs de faire de même)
(et non, on ne trouve pas toutes les compétences nécessaires dans un rayon de 500 kms... parfois il faut aller chercher ses fournisseurs un peu plus loin:siffle:)

D1 : la réponse D1
D2 : la réponse D2
toi en 80 ans de respiration ?
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 986
1 151
168
En ce qui me concerne ma clim tourne en continu depuis mi decembre, la temperature de la maison a mis trois jours a se stabiliser au depart et depuis c'est vraiment confortable. On peut aerer un peu une heure le matin et la temperature remonte tres vite une fois la fenetre refermee. L'impact sur ma facture d'electricite est reste assez faible bien que ma maison soit litteralement une passoire energetique (les jours de grand vent, fenetres et portes exterieures fermees, il arrive que des portes interieures claquent a cause des courants d'air, pour vous donner une idee a quel point mes fenetres sont merdiques).
J'en déduis que tu as un habitat à forte inertie thermique, qu'il t'a fallu 3 j pour "chauffer les murs", 3 jours où là, ta conso a été maximale.
En fait, tu n'avais pas trop le choix (à part des gros pull-over et un bonnet).
Avec des murs et de l'air à 15°, tu seras toujours plus confort qu'avec des murs à 10° et de l'air à 20°.
L'idéal est de se chauffer par les voisins ;-). J'ai une piaule au-dessus d'un cyber-café, pas besoin de chauffage ni de chaussettes pour aller aux WC.
 
Naxshe

Naxshe

Dieu Supérieur
05 Jan 2016
1 149
575
138
31
Tu veux dire l’usine ou tu travailles. Parce que si toutes les usines de France ne représentent que 15k personnes, on est performant et il faut implanter la taxe carbone. :grin:
C'est une petite usine de 100-150 personnes :grin: