1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Cinq choses à savoir sur les immigrés récents en France

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Orang Malang, 30 Novembre 2014.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 969
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 165 / -35
    LE POINT du 28 novembre 2014

    http://www.lepoint.fr/societe/cinq-...s-recents-en-france-28-11-2014-1885433_23.php

    L'Insee a publié ce vendredi une enquête visant à connaître au plus près le profil des arrivants récents en France. Voici les cinq informations à retenir :

    1. Progression faible. De 2004 à 2012, l'immigration a augmenté de 1,6 % en moyenne par an, soit un rythme similaire à celui relevé dans les autres pays de l'OCDE. En chiffres absolus, durant ces huit années, 200 000 personnes par an en moyenne sont arrivées en France. En prenant en compte les départs et les décès, le solde est porté à 90 000 personnes. À noter, de 2004 à 2009 - soit la fin du second mandat de Jacques Chirac et les premières années Sarkozy -, les entrées sont restées stables puis ont augmenté, durant la seconde partie du mandat de l'actuel candidat à la présidence de l'UMP.

    2. Provenance européenne. Près de la moitié des troupes (46 %) est en provenance de l'Union européenne. Plus précisément, 8 % des immigrés viennent du Portugal, 5 % du Royaume-Uni, 5 % d'Espagne, 4 % d'Italie, 4 % d'Allemagne, 3 % de Roumanie, 3 % de Belgique, 2 % de Russie, 2 % de Suisse et 2 % de Pologne. L'Afrique ne représente ainsi que 30 % de l'immigration hexagonale. Un chiffre en augmentation de 1 % sur huit ans.

    3. Emploi inégal selon l'origine et le sexe. Parmi les immigrés européens entrés en France en 2012, 55 % déclarent occuper un emploi dans l'année de leur arrivée. Ils sont deux fois et demie plus nombreux que les Africains (21 %). Les femmes rencontrent plus de difficultés à trouver un emploi dans les douze mois suivant leur arrivée, elles ne sont que 29 %, contre 52 % d'hommes.

    4. De plus en plus de diplômés. Enfin, près des deux tiers des nouveaux arrivants (63 %) entrés en France en 2012 sont au moins titulaires du baccalauréat. Le nombre de diplômés du supérieur augmente d'années en année, surtout grâce aux Africains, Américains et Océaniens. Les Européens, eux, sont les mauvais élèves, globalement moins diplômés que les personnes issues d'autres contrées.

    Pour rappel, la population "immigrée" - à savoir, selon la définition du Haut Conseil à l'intégration, une "personne née étrangère, à l'étranger et résidant en France" - pesait 8,8 % de la population nationale en 2013. Parmi eux, de nombreux Français !
     
    • Informatif Informatif x 1
  2. Sino-eclectic

    Sino-eclectic Membre Actif

    Inscrit:
    15 Novembre 2014
    Messages:
    39
    Ratings:
    +10 / -0
    C'est assez intéressant. Je ne vois pas trop ce que ça vient faire sur votre site mais vous êtes Membre de l'équipe et...Modérateur.
    Ces chiffres ne prennent pas en compte Lampedusa Connection et les gens qui transitent "illicitement" sur le sol des Français.
    Il fait mention de "Jacques Chirac" et "NicolasSarkosi" et il est à noter que ni l'un ni l'autre ne sont encore en prison et
    à mon grand dam il n'iront pas. Le premier est à l'aube dorée de l'antichambre de l'au-delà préconisée par la grande faucheuse ET...
    il est agaga-la-poupoupe. (maladie mystérieuse), le second est reparti pour un tour, seul les foudres de 40 warriors surarmés
    pourraient l'arrêter dans son flight. Il a même fait humilier son ancien comparse lors d'une récente farce de province. Il est indécrottable.

    Ce qu'il manque à votre brève et incomplète étude c'est: La fréquence des charters affrétés pour exclure les migrants sans papier par le ministère des immigrés
    de 1981 par exemple à 2012, sachant que la France est un grand pays de grands feignants, les chiffres pour 20121 et 2013 viendront à manquer...
    (Pas de pronostic 2014). Les charters bon marchés depuis Roissy "rapatrient" régulièrement des "indésirables" ou ceux qui ont eu la malchance
    de rencontrer la maréchaussée sur le long chemin hasardeux de l'existence.

    Il est bon d'être né...pâle dans un monde de brutes.

    Le Haut Conseil de l'intégration? Je ne savais même pas que ça existait...

    Je vais vous demander de clarifier la proposition suivante : "Pour rappel, la population "immigrée" - à savoir, selon la définition du Haut Conseil à l'intégration, une "personne née étrangère, à l'étranger et résidant en France" - pesait 8,8 % de la population nationale en 2013. Parmi eux, de nombreux Français !" Des Français nés étrangers? Des naturalisés donc...Comment nait-on étranger à l'étranger. Je reconnais que les déplacements de populations qui se sont multipliés depuis le joyeux *******o de 1992 n'est pas pour rendre les chiffres aisés à compter mais surtout ont eu pour résultat d'augmenter
    le nombre de victimes de la life tous azimuts. Il est possible que tout cela se stabilise quelque peu avec notamment le ralentissement de la "croissance" économique. Les pauvres migreront moins, les riches migreront plus et les foyers de fréquentations risquent de "shifter" de ceux que l'on connaît d'habitude. Jamais les migrations n'ont été autant régulé que dans notre siècle.

    Au vu du nombre de victimes de déplacements dangereux et hasardeux, il est presque regrettable d'avoir pensé ce chaos en admettant que les personnages habitant "les hautes sphères"
    aient généré ce genre de projet imbécile et insoutenable ni par l'homme et encore moins par son environnement. Au jour d'aujourd'hui certains prennent l'avion pour accomplir un trajet
    de 8000 miles comme d'autres prennent un R.E.R. pour aller à Vélizy-Villacoublay. Vivement la dématérialisation de la matière dans le style de la grosse mouche mise en scène par David Cronenberg.
     

Partager cette page