1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Chroniques › Ce siècle est mal parti

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par lafoy-china, 11 Octobre 2014.

  1. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 745
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 142 / -80
    Ces articles peuvent peut être aider a une meilleur compréhension des maux de ce siècle... (Thème de ce sujet:) )

    En respectant la chronologie des articles:

    Dette argentine: les vautours communiquent
    23 juin 2014

    "Les déclarations des dirigeants argentins suite à la décision de la Cour Suprême américaine, confirmant les décisions des juridictions inférieures, illustrent un choix politique délibéré de ne pas se conformer à cette décision.

    commentaire MD: il y a effectivement de cela: l'Argentine a adopté depuis plusieurs années une attitude politique de défense intransigeante de sa souveraineté qui a porté ses fruits (cf. un de mes précédents billets sur l'exclusion du FMI des négociations avec le Club de Paris)

    Que le gouvernement ait réussi à établir une sorte d'Union Sacrée avec l'opposition parlementaire autour de sa position n'a pas dû échapper à EMC, ce qui explique à mon sens l'offensive médiatique en cours

    En effet, les conséquences économiques apparaissent bien plus désastreuses pour l’Argentine en cas de refus d’appliquer cette décision."
    http://blogs.mediapart.fr/blog/michel-delarche/230614/dette-argentine-les-vautours-communiquent


    Premier bilan politico-économique du défaut argentin
    13 août 2014

    "Une sortie de l'Argentine de la zone dollar est impensable à court-moyen terme, mais la décision de Poutine de renforcer les importations agro-alimentaires en provenance d'Amérique du sud peut accroître la marge de manoeuvre économique de l'Argentine par rapport aux pressions de l'Oncle Sam. Les dernières enquêtes d'opinion montrent qu'une large majorité (plus de 60%) des Argentins soutient la position du gouvernement. Un signe qui ne trompe pas est que tout le monde utilise la formule « fondo buitre » (fond vautour) y compris les opposants les plus bovinement systématiques"
    http://blogs.mediapart.fr/blog/mich...-bilan-politico-economique-du-defaut-argentin

    Argentine: un point rapide sur la situation politique
    28 août 2014

    "Rentré à Paris depuis une semaine, je trouve enfin le temps de vous faire part de ma perception présente, nourrie par de nombreuses lectures et discussions sur place, mais qui reste néanmoins subjective et personnelle. Comme souvent, j'essaierai de fournir des parallèles approximatifs avec les acteurs politiques français pour les lecteurs peu familiers du paysage politico-économique argentin."
    http://blogs.mediapart.fr/blog/mich...ne-un-point-rapide-sur-la-situation-politique

    Argentine: la loi anti-vautour passe par Paris
    13 septembre 2014

    "L'Argentine cherche à contourner le blocage de fonds imposé à New York par le juge Griesa.

    Une loi a donc été votée au Parlement (avec le soutien d'une partie de l'opposition) pour proposer aux débiteurs ayant accepté la restructuration de toucher leur argent soit à Buenos Aires soit à Paris plutôt qu'à New York.

    Initialement Kicilloff et Kirchner avaient envisagé de ne proposer que Buenos Aires, mais devant le rejet massif par les créditeurs concernés, ils se sont résolus à élargir leur offre à une juridiction européenne (je ne suis pas mégalo, mais je ne peux m'empêcher de penser que si les gouvernants argentins avaient suivi les conseils gratuits et bien intentionnés de mon billet du 3 août dernier, ils auraient évité de zigzaguer d'une improvisation à l'autre...)"
    http://blogs.mediapart.fr/blog/michel-delarche/130914/argentine-la-loi-anti-vautour-passe-par-paris

    Billet du 3 Aout:
    http://blogs.mediapart.fr/blog/michel-delarche/030814/vautours-partout-justice-nulle-part
     
    • J'aime J'aime x 1
  2. tinchodoc

    tinchodoc Membre Gold

    Inscrit:
    30 Avril 2011
    Messages:
    374
    Localité:
    Shanghai-Xuhui
    Ratings:
    +136 / -0
    En fait même pas, ce sont des fonds qui ont, comme elle a dit dans son premier discours, acheté des bons en 2008!!! Donc ils n'ont jamais été impliqués dans l'économie du pays, ils ont juste racheté des bons en defaut (qui avait déjà été restructurés entre temps en 2005) en sachant pertinemment ce qu'ils valaient. Il faudrait que je trouve la source, mais ces mêmes bons aujourd'hui valent 300% de leur valeur en 2001, donc on voit bien qu'ils ne cherchent pas le "petit" gain, et qu'il n'y a pas qu'une question des sous là-dedans;
    Le plus triste dans cette histoire, en tant qu'en argentin, c'est de voir le nombre de multimédias locaux "achetés" par ce même fonds pour calomnier sans cesse contre ce gouvernement qui assume.
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Informatif Informatif x 1
  3. tinchodoc

    tinchodoc Membre Gold

    Inscrit:
    30 Avril 2011
    Messages:
    374
    Localité:
    Shanghai-Xuhui
    Ratings:
    +136 / -0
    La faillite du pays s'explique par le fait que pendant plus de 10 le pays ne produisait plus rien, et au lieu de tout exporter, c'est tout le contraire qui s'est passé. L'industrie des années 90 a été complètement détruite, mais le pays a continue à voir des capitaux rentrer car il avait privatisé à peu près tout ce que l'on peut privatiser (pétrole, mer, aeroports, routes, electricité, sécurité sociale...) faisant croire au pays pendant ce temps-là que l'on avait un pouvoir d'achat similaire aux pays développés. Forcément ce modèle n'a pas tenu longtemps (je ne parle même pas de corruption) donc il a fallu s'endetter davantage pour payer les dettes précédentes...Et là où il est fait mention que "avec 160% de dette les créanciers sont aussi responsables", c'est par allusion au fait que ce même endettement sauvage était promu par le FMI et autres banques...
    PS: quelques fautes d'ortographe corrigées...
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Informatif Informatif x 1
    #23 tinchodoc, 15 Octobre 2014
    Dernière édition: 15 Octobre 2014

Partager cette page