1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Chine : une usine à champions en question

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 7 Septembre 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 969
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    LE POINT - 6 septembre 2012

    Athlètes d'État, entraînements intensifs dès le plus jeune âge, hégémonie gouvernementale... Une belle machine remise en cause par la patronne du tennis chinois.

    [​IMG]

    C'est un mini-séisme qui frappe l'édifice monolithique du sport chinois. La patronne du tennis de l'Empire du Milieu, Sun Jinfang, s'en est prise mardi au système de recrutement et d'entraînement en vigueur en Chine à la suite de la défaite de Li Na au troisième tour de l'US Open.

    Finaliste à l'Open d'Australie en 2011 et vainqueur à Roland-Garros la même année, la meilleure joueuse du pays enchaîne les déconvenues en 2012, échouant face à des adversaires largement à sa portée sur le papier. Son échec face à la jeune Laura Robson, 18 ans et 89e mondiale, à Flushing Meadows, a suffi pour provoquer l'ire de Sun Jinfang : "Nous avons remarqué depuis longtemps que Li Na pouvait s'effondrer subitement et craquer mentalement. Pourquoi ? Car les joueuses comme elle ont fait de le choix de se concentrer exclusivement sur le tennis dès leur plus jeune âge. Du coup, elles arrivent sur le circuit sans être suffisamment construites sur le plan mental. C'est une question d'éducation."

    Des propos exceptionnels dans un pays où sportifs et dirigeants chantent en choeur les louanges de la mère patrie. Le système sportif chinois, hérité de celui mis en place par l'URSS, est en effet très contraignant. Recrutées dès l'enfance, les graines de champions prennent rapidement la direction de Pékin et de ses installations ultramodernes pour s'entraîner d'arrache-pied. Qiu Bo, vice-champion olympique de plongeon à 10 mètres à Londres, est de ceux-là. Repéré à 5 ans, il a débuté par le trampoline avant d'être redirigé vers le plongeon. Un choix qui lui a été imposé.

    "Il n'y avait qu'à obéir" (Li Na)

    Car les athlètes chinois n'ont pas le moindre mot à dire, entraîneurs et hauts dignitaires contrôlant tout, du programme d'entraînement à l'alimentation, en passant par les choix de carrière. Li Na en connaît d'ailleurs un rayon en la matière, elle qui s'est longtemps battue avec les dirigeants du tennis de son pays, au point de mettre sa carrière entre parenthèses pendant deux ans. "En 2002, j'ai tout plaqué car je voulais jouer en simple. Sauf qu'à l'époque la Fédération de tennis privilégiait le double et ne me laissait pas le choix. C'était d'abord le double et ensuite quelques simples, si cela se goupillait bien. Tout était prévu, il n'y avait qu'à obéir", explique l'actuelle numéro huit mondiale... en simple !

    Li Na revient finalement au tennis, même si les heurts persistent. Les dirigeants chinois la menacent même de la priver des Jeux olympiques de Pékin si elle persiste à critiquer le système. Et à l'époque, les propos de Sun Jinfang sont légèrement différents : "Li Na n'a pas vu tout ce que le pays à sacrifié pour elle. Ce genre de raisonnement bas étage n'est pas éthique et prouve un manque de responsabilité manifeste. Elle s'intéresse seulement à l'argent des prix sans penser à son devoir envers le pays." En plus de ses critiques visant l'absence de contrôle des joueurs sur les horaires d'entraînement, la première chinoise à avoir remporté un titre du grand chelem s'attaque à l'aspect financier : elle doit en effet reverser 65 % de ses gains à l'État, en dédommagement de la formation dispensée. Depuis, la situation s'est arrangée. À l'issue des JO de Pékin, la joueuse a réussi à s'extraire de l'emprise du système. Elle s'entraîne désormais indépendamment et ne verse plus que de 8 à 12 % des primes récoltées en tournoi à l'État.

    "La patrie avant tout !"

    L'expérience de Li Na est révélatrice d'un système intransigeant et despotique dont elle est le produit, comme tous les athlètes chinois, considérés comme les acteurs essentiels du soft power "made in China". À l'occasion des JO de Pékin, le magazine Sports Illustrated China avait d'ailleurs rapporté les maximes inscrites sur les murs des centres d'entraînements, outils de propagande édifiants : "Tu n'écouteras pas ta peur et ta souffrance pour la gloire de ton pays !", "Force d'âme, force de caractère, agressivité, la patrie avant tout !"

    Ce patriotisme exacerbé mêlé au sport de haut niveau conduit aux pires extrémités. Ainsi, lors des Jeux de Londres, l'attitude des joueuses de badminton, obnubilées par la victoire finale à tout prix, a choqué. Pire, les larmes de l'haltérophile Wu Jingbiao - "seulement" médaillé d'argent, totalement effondré et s'excusant auprès de sa patrie et des supporters - ont levé le voile sur un système qui ne fait la part belle qu'aux vainqueurs, laissant les autres sur le bas-côté.

    De champion du monde à clochard

    Pour Susan Brownell, professeur d'anthropologie à l'université du Missouri et spécialiste du sport en Chine, la raison est simple : "Les athlètes chinois n'ont pas grand-chose d'autre dans la vie. S'ils échouent aux JO, ils perdent de nombreux avantages pour eux et leur famille. En Chine, la différence entre gagner une médaille d'or et ne pas la gagner est énorme. Bien plus que dans d'autres pays." En effet, la victoire est gage d'avenir radieux. La nageuse Jiao Liuyang, championne olympique du 200 mètres papillon à Londres, est ainsi devenue déléguée militaire lors du 18e Congrès du Parti communiste chinois (PCC). Elle bénéficie désormais des mêmes avantages qu'un commandant de régiment.

    En revanche, l'exemple de Zhang Shangwu, double champion du monde universitaire de gymnastique, se situe à l'exact opposé. Recruté à l'âge de 5 ans, il stoppe ses études à 12 ans. Une carrière prometteuse lui semble promise. Pourtant, il se blesse au tendon d'Achille et voit ses rêves de gloire s'envoler. Il cherche alors à reprendre ses études. Ses entraîneurs prennent un malin plaisir à refuser son entrée à la Beijing Sport University, qu'il représentait pourtant quelques années auparavant quand il officiait sur les praticables du monde entier. Quelques années plus tard, la presse chinoise reparlera de lui. Il est alors mendiant dans le métro et a vendu toutes ses médailles. Et son cas est loin d'être isolé. En sport et d'autant plus en Chine, la victoire a cent pères, la défaite est orpheline...
     
  2. Un humain...

    Un humain... Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    "l'attitude des joueuses de badminton, obnubilées par la victoire finale à tout prix, a choqué"

    Bonjour,
    Par contre, l aviron britannique, le cycliste britannique, les cas de dopages dont celui d un francais... ... Ca, ca ne choque pas!!!
    Sans parler de l equipe espqgnole de basket se comportant exactement de la meme facon que les joueuses de badminton chinoises en laissant filer le match du Bresil pour eviter les USA et j en passe...

    Un article de propagande occidentale qui oublie de nettoyer devant sa porte.
     
  3. xiaolongh

    xiaolongh Archange

    Inscrit:
    14 Septembre 2010
    Messages:
    1 161
    Localité:
    Singapore
    Ratings:
    +257 / -1
    Bonjour HaraKiriKou,
    l'article n'est pas n'a pas vocation d'excuser ou de cacher les anomalies comportementales des autres nations dans le sport de haut niveau , mais d'attirer l'attention du lecteur sur le cas du sport de haut niveau en Chine.
     
  4. Un humain...

    Un humain... Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour XiaoLongh,
    Dans ce cas la, le terme 'choque' est a retirer de l article.
    Maintenant, si c est en effet pour attirer l attention sur le sport de haut niveau en Chine, d une, il n apprend rien, car c est une redite de beaucoup d articles deja ecrits dans differents magazines et de deux il n est pas assez complet, surtout concernant le cas de Li Na et sa mauvaise gestion de la victoire.
     
  5. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 969
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    Certes, beaucoup de choses sont connus (des membres du BJC et des passionnés de la Chine ...)

    Cependant, cet article est destiné à tous, ici et ailleurs, donc il faut comprendre que le journaliste fasse des rappels ...

    Ses exemples hyper connus en font qu'appuyer l'actualité, c'est à dire la déclaration Sun JiaFang ...

    Je pense que l'on a compris que la forme n'est pas parfaite ... Par contre, je pense qu'un débat d'idée sur le fonds seraient largement plus intéressant ...
     
  6. Un humain...

    Un humain... Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour Mattcoq,

    Ayant eut, enfin, l occasion de bouger et ainsi profiter d aller en France quelques semaines, le point(bis), l express, l equipe, l equipe mag pour ne citer qu eux ont fait a peu pres le meme genre d article aux mois de juin, juillet et Aout.
    Par contre pas un article sur les camps d entrainements US, pas un article sur la Coree du sud ou la pression du resultat est plus importante pour beaucoup d entre eux et dans certaines familles. Non, une nouvelle fois, la Chine, la terreur de ces dernieres annees.
     
    #6 Un humain..., 7 Septembre 2012
    Dernière édition par un modérateur: 7 Septembre 2012
  7. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 636
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 907 / -16
    Pour un débat d'idée sur le fond, il faut voire que le problème majeur reste qu'une grande parti des populations de quasi tous les pays, encore à ce jour, joue de fierté nationaliste quand un de leur concitoyen se montre capable de lancer à caillou plus loin que les autres..... Alors que, en contre parti, les noms des prix nobel restent généralement dans l'ombre.

    Donc, mon point de vu perso, c'est que le problème n'est pas de juger la méthode pour créer des champions ou gagner, mais tout bonnement le pourquoi de la nécessité de créer ces derniers.
     
  8. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 969
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    Merci Guyong d'aider ce thread à aller de l'avant ...

    Harakirikou : la Chine n'est pas la terreur seulement depuis ces dernières années ... Cela remonte à bien plus longtemps ... Mais personne n'y a pris garde ...

    Tout le monde a crié au loup depuis bien longtemps ... Résultat : le loup est là et les moutons (nous en l'occurrence), nous faisons gentiment bouffer ...

    En aucun cas, une critique ... Je relève juste des faits sur le fait que la Chine avance (que cela soit propre ou pas) alors qu'en face, on ne cesse à crier à l'injustice ...

    Malheureusement dans ce monde, ce genre de méthode n'a jamais été un mode de développement
     
  9. Un humain...

    Un humain... Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour GuYong,
    Entierement d accord avec votre point de vue perso...
    Les pourquois sont nombreux, tres eloignes du sport et de son esprit prone par Pierre de Coubertin.
    Il y a l aspect financier autour duquel gravitent bon nombres d activites plus ou moins legales comme les paris, le dopage, domaines tres lucratifs les sponsors...
    Il y a l aspect medical
    Il y a l aspect manipulation de la population, donc politique
    ...
     
  10. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 636
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 907 / -16
    Pour etre franc, c'est surtout ca,

    [​IMG]
    In Fine, Humans are monkeys, et c'est pour le "mieux", il sont ainsi plus simples à gérer..... Manquerais plus que ce qui les fasse réver devienne d'etre plus intelligent/instruit au lieu d'etre simplement plus costaud que l'"autre". Vous imaginez les complications!!
    on est juste passé de "panem et circenses" à "cacahuètes et concours de quèquète" en 2000 ans, si ca c'est pas du progrés!

    Bon sur ce , j'arrete de dérailler le thread, c'est Vendredi, mais quand meme :)
     
  11. Dutchy

    Dutchy Membre Bronze

    Inscrit:
    27 Février 2012
    Messages:
    595
    Ratings:
    +0 / -0
    je rejoins harakirikou, l'article est monté de telle sorte qu'en chine, les athlètes sont esclaves de leurs capacités... l'argument est tout aussi infondé que certains propos de l'article !

    un jeune coureur américain, qui plus est talentueux, n'a pas commencer à courir à 20 ans... idem pour toutes les autres disciplines ! les entrainement ne sont pas plus intensifs que dans les autres pays... tous les athlètes passent leurs vie à s’entraîner, c'est pas nouveau et ça changera pas...

    et d'après ce que j'ai compris de l'article, si on gagne l'or on a plein d'avantages donc autant se donner à fond... c'est pas forcement imposé comme c'est préciser dans l'article...

    et si les athlètes étaient maltraités on verrait des traces de fouet sur le dos de leurs plongeurs... :fouet:
     
    #11 Dutchy, 7 Septembre 2012
    Dernière édition: 7 Septembre 2012
  12. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    Objection : on doit dire "concours de quéquettes" selon le petit Larrousse.
     
  13. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Rectification validée par le comité de lecture de bonjourchine.
    Merci Searogers pour votre vigilance.
     
  14. locomotive

    locomotive Membre Silver

    Inscrit:
    7 Avril 2010
    Messages:
    130
    Ratings:
    +7 / -0
    Je contribuerai à cette discussion intéressante en citant quelques faits.

    En chine les athlètes ne choisissent pas leur sport qui leur est imposé par des dirigeants des organisations sportives qui. Ou mieux un sport leur est refusé car ce même dirigeant a décidé que non tu n’es pas fait pour ce sport (même si le futur athlète est passionné par ce sport). Ceci explique d’ailleurs pourquoi les sportifs Chinois n’ont aucune passion. De plus l’esprit d’équipe est, comme dans la société, inexistant (ce qui explique pourquoi ils ne gagnent dans aucun sport co).

    Aux US ou autres pays ; les sportifs, athlètes s’entrainent certes des le plus jeune âge, ce qui est normal. Mais le processus est très différent. Jeune, le futur athlète fait un sport qu’il aime ; s’il est bon il est reconnu. Avec cette reconnaissance lui arrive les offres de bourses d’étude dans telle ou telle université où en parallèle de s’entrainer il prépare un diplôme (obtention certes grandement aidée par ses performances sportives mais tout de même).

    Et pour finir ; même si c’est de plus en plus le cas dans le sport partout dans le monde et non pas qu’en Chine ; les athlètes chinois ont une durée de vie athlétique très limitée. Ils gagnent peut être de nombreuses médailles pendant 1 JO ou parfois 2 : mais après ça ils sont finis ; leurs corps étant été usé et abusé dès leur plus jeune âge.

    Pour ce qui est du dopage et de la tricherie de quelque sorte ; malheureusement le monde du sport est vérolé par l’argent donc ils sont partout avec forcement plus ou moins d’intensité selon le niveau de corruption du pays. Mais là heureusement la chine n’est pas un pays corrompu donc pas de souci :lol:
     
  15. locomotive

    locomotive Membre Silver

    Inscrit:
    7 Avril 2010
    Messages:
    130
    Ratings:
    +7 / -0
    Autre fait ; alors que certains pays offrent des primes à leurs médaillés olympiques le gouvernement chinois récupère une partie des gains de ses athlètes. Il faut bien participé à l'effort de la nation ; gagner des titres n'étant pas suffisant :lol:
     
  16. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 636
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 907 / -16
    He! Ho! ca va allez hein! y a pas écrit Pagnol, là!

    De surcroit, la quéquéte est une affaire on ne peut plus personnelle et on en fait donc ce que l'on veut et on l'appelle comme on veut! Pour la peine je me la met sur l'oreille! ;-)
    Bon Week end!
     
  17. Un humain...

    Un humain... Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour locomotive,

    Qu est ce qu un enfant peut savoir sur ses sentiments? Aux us ou ailleurs, les enfants font le sport que les parents ont choisis. En Chine, c est l etat qui choisit, mais l etat est le premier parent, donc ca revient au meme. Pour les diplomes, quand on les ecoute s exprimer, qu ils en aient ou non, cela ne changent pas grand chose.
    Concernant la duree de vie des athletes, deux olympiades, c est deja enorme, voir inhumain(dopage?), ce qui veut dire pres de dix ans au plus haut niveau, dix ans dans une carriere, en haut de l affiche, sans accroc, sans blessure... pas donner a tout le monde.
    Bref, le sport de haut de niveau est une vaste fumisterie, que ce soit en chine ou ailleurs, les sportifs sont utilises, au detriment de leurs vies pour certains, souvenez de cette athlete chinoise? non pardon, AMERICAINE, morte a 30 et quelques annees, dopee qu elle n en pouvait plus. et pourtant, quelques annees auparavant, elle etait adulee, supportee par des gens qui par leurs desirs, leurs soifs de records l ont tuee. Et pourtant encore, cette jeune femme, enfant, avait, selon vos ecrits, choisit son sport, sa passion. Drole de passion. Drole de sport.
    Je passerai sur ces cadets francais en cyclisme a qui on propose du dopage, CADETS, 14/15 ANS. Le corps n a meme fini sa formation. Ils viennent juste d avoir des poils autour de la quequete, ou quequette.
    La meilleure chose a faire pour rendre service au sport, c est d eteindre sa tv et eviter d aller au stade. MERDE AUX RECORDS, MERDE AUX MEDAILLES!
     
  18. xiaolongh

    xiaolongh Archange

    Inscrit:
    14 Septembre 2010
    Messages:
    1 161
    Localité:
    Singapore
    Ratings:
    +257 / -1
    oulala , ça fait peur !
     
  19. Dutchy

    Dutchy Membre Bronze

    Inscrit:
    27 Février 2012
    Messages:
    595
    Ratings:
    +0 / -0
    tiens... harakirikou a changé de style d'écriture en revenant de vacance... (si c'était des vacances...)
     
  20. Un humain...

    Un humain... Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour Dutchy,
    J adopte le langage vendredien!
    Pour les vacances, je dirais une mise au vert, une petite remise en forme physique avec ma foi pas mal de contrainte.
     

Partager cette page