1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Chine : les importations s'effondrent, l'excédent commercial explose

Discussion dans 'Informations Chine' créé par A MU, 9 Février 2015.

  1. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour,

    http://www.latribune.fr/actualites/...l-excedent-commercial-explose.html#xtor=AL-13

    "Le repli très marqué de la demande intérieure s’est traduit par un excédent commercial record de 60 milliards de dollars en janvier. De quoi nourrir les inquiétudes sur le ralentissement de l’activité de la deuxième économie mondiale."

    "Le ralentissement de l'économie chinoise se confirme mois après mois. Les importations se sont effondrées de 19,9% en janvier et les exportations ont reculé de 3,3%, ce qui s'est traduit par un excédent commercial record de près de 60 milliards de dollars, selon les statistiques que les douanes chinoises ont révélées dimanche. Cet excédent a bondi de 88% en un an.

    La baisse des importations, pour le quatrième mois consécutif, a été tirée par celle des matières premières (-40% par rapport à décembre) et celle de pétrole brut (-7,9%). De quoi nourrir les inquiétudes sur le ralentissement de l'activité de la deuxième économie mondiale.

    Pékin devrait abaisser son objectif de croissance à 7% cette année. Le PIB chinois n'a progressé que de 7,4%, en 2014, le rythme le plus faible en 24 ans."

    Bonne Journee,
     
    • Informatif Informatif x 2
  2. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 635
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 404 / -10
    La baisse en volume ou en prix ? vu la chute des cours du pétrole c'est normale que le coût des matières premières diminue mécaniquement...
     
    • J'aime J'aime x 1
  3. xml

    xml Dieu souverain

    Inscrit:
    26 Juin 2011
    Messages:
    2 421
    Localité:
    guangdong
    Ratings:
    +1 972 / -8
    oui pour les matieres premieres il est interressant de savoir si c'est la baisse du volume ou de l'argent que ca a couté, grosse difference
    car le volume d'importation des matieres premieres nous donnerait une vraie idée de l'economie aujourd'hui
    un peu comme le controleur des impots qui controle une entreprise et se base sur ses achats en fournitures pour produire pour connaitre son niveau de production réel.
    apres hormis les matieres premieres, l'import des produits transformés a chuté car de plus en plus sérré par le gouvernement pour priviligier la consommation de produits locaux , ce qui ne nous donne aucune indication sur la santé economique mais sur la volonté politique
     
    • J'aime J'aime x 2
  4. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Je suis d'accord, il n'est pas fait de precisions a ce sujet.

    Cependant il parle d'un exedent commercial de 60 miliards. Je pense donc que les pourcentage sont en valeur et non en volumes.
     
  5. Blaze

    Blaze Membre Gold

    Inscrit:
    24 Septembre 2013
    Messages:
    224
    Localité:
    Pudong
    Ratings:
    +183 / -2
    • Informatif Informatif x 1
  6. bolontapia

    bolontapia Membre Gold

    Inscrit:
    2 Novembre 2010
    Messages:
    291
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +90 / -0
    Quatre ans que je suis en Chine et que j'entends cela. En attendant la croissance chinoise est égale grosso modo à 10 fois la nôtre...
     
    • J'aime J'aime x 1
  7. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 954
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 156 / -35
    Ce qui est normal pour un pays en voie de développement sur l'autoroute du rattrapage économique ...

    Le problème est plus sur la composition du bitume de cette autoroute que les chinois ont construit et empruntent ...
     
    • J'aime J'aime x 3
  8. XiaoXiong

    XiaoXiong Ange

    Inscrit:
    23 Août 2013
    Messages:
    703
    Localité:
    Tianjin
    Ratings:
    +398 / -4
    Je dis ptetre des conneries, mais :

    La Chine n'est-elle pas devenue la premiere économie mondiale, déjà?
    La consommation intérieure est-elle vraiment obligatoirement fonction des importations??
    N'y a t il rien a voir avec l'arrivée de la nouvelle année chinoise ? ( faudrait voir les graphiques des années précédentes )

    Un exemple terre à terre : je mange moins de Mc Donalds mais je mange plus souvent des Baozi. Baisse des importations mais augmentation de la consommation intérieure.
    Rien à craindre pour l'économie chinoise, et tout à craindre pour les économies qui profitaient des importations chinoises...

    Bref, cet article me laisse vraiment perplexe.
     
  9. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 954
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 156 / -35
    Quelques éléments de réponse d'un rapport paru il y a quelques temps à rapprocher de ce que l'on peut voir aujourd'hui en terme de chiffres ...

    http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-info/i1597.pdf

    Extrait des pages 21 / 22 :

    Le rapport du 18ème Congrès du Parti communiste chinois de novembre 2012, qui pose des lignes directrices pour l’action publique pour les cinq années qui s’engagent, ainsi que les révisions de la Constitution du parti approuvées à l’occasion du Congrès, se sont inscrits dans la continuité du 12ème plan quinquennal (2011-2015). Pour moderniser les fondamentaux de la croissance, poursuivre le développement à un niveau suffisant pour les besoins du pays et corriger les effets les plus néfastes du boom des trente dernières années, le Congrès a confirmé la nécessité de poursuivre les réformes et l’ouverture de la Chine à l’international. Les défis identifiés sont nombreux. et bien connus (il suffit de lire le « China 2030 : Building a modern, harmonious, and creative highincome society » de la Banque mondiale et du centre de recherche sur le développement du Conseil d’État chinois).

    Le cœur de la réforme vise à augmenter la part de la consommation dans le PIB. Elle est aujourd’hui de 35 %, contre 72 % en France, mais aussi contre 46 % en Chine il y a dix ans. Comme le soulignait la sociologue Wei Nan Zhi : «Conformément à la tradition politique de la Chine, la légitimité du gouvernement chinois dépend de sa capacité à garantir la paix sociale et un développement durable par la mise en œuvre d’une redistribution économique et d’une amélioration de la protection des droits sociaux de la population, tout particulièrement les groupes sociaux les plus faibles. ». Le discours du Président Hu Jintao du 23 février 2009 demandant que la Chine stimule sa consommation intérieure et se concentre davantage sur l’amélioration des conditions de vie de la population, ont marqué un tournant dans la politique économique et sociale chinoise.

    Or, le défi à relever pour que la consommation intérieure prenne le relais est immense. Si l’on assiste à une augmentation de la consommation des ménages de l’ordre de 10-15 % par an, c’est insuffisant pour constituer un moteur capable de transformer rapidement les composants de la croissance. Pour augmenter la consommation, il faut augmenter les revenus des ménages, ce qui pèse sur la compétitivité. Il faudrait alors augmenter la productivité, mais cela pose un problème d’emploi (1). Pour créer de l’emploi il faut de l’innovation et il faut que l’emploi créé soit au niveau des qualifications des millions de jeunes diplômés chaque année, dont un quart seulement trouve un emploi correspondant à sa formation. Ce n’est vraiment pas évident.

    En outre, augmenter les revenus ne suffit pas en soi à stimuler la consommation, car les Chinois sont obligés d’épargner des sommes importantes pour faire face aux dépenses de retraite, de santé et d’éducation pour l’enfant unique (défraiements divers, activités périscolaires, études etc.). Le taux d’épargne brute était proche de 51 % du PIB en 2012 selon le FMI. La mise en place d’une protection sociale et d’une sécurité sociale qui inciteraient à moins épargner, à consommer plus et soutiendrait ainsi la prospérité du marché intérieur chinois a été engagée. En 2009, la Fondation pour la recherche et le développement publiait un rapport intitulé « Construire un système de sécurité sociale bénéficiant à toute la population ». Le nouveau système de sécurité sociale qui se met en place et dont bénéficient déjà 484 millions de Chinois, urbains et ruraux, concerne la retraite, la santé, les accidents du travail, le chômage et la maternité. Il s’agit donc d’un système complet, mais avec des défis à surmonter aussi élevés que le niveau de prestations est encore bas : inégalités d’accès avec des montants particulièrement faibles en zone rurale, vieillissement de la population (augmentation des dépenses en fin de vie), effets durables de la politique de l’enfant unique, ralentissement de la croissance et donc du financement de la protection sociale.


    Il conviendrait aussi de réformer la propriété foncière, pour permettre aux ruraux de partir dans de bonnes conditions ou de garantir leur possibilité de retour. Cela constituerait un filet de sécurité. En janvier 2013, la première directive prise par le nouveau Comité central du parti fut de répertorier et de procéder à l’enregistrement du droit d’usage des terres en zone rurale, ce qui a été analysé comme un signe précurseur d’un possible accès des ruraux à la propriété et à la valorisation de leurs droits fonciers.
     
    • Informatif Informatif x 3
    #9 Orang Malang, 10 Février 2015
    Dernière édition: 10 Février 2015
  10. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 954
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 156 / -35
    Un autre article intéressant corroborant certains éléments - LES ECHOS d'Octobre 2014

    http://www.lesechos.fr/15/10/2014/LesEchos/21793-043-ECH_le-prochain-defi-de-la-chine.htm

    Le prochain défi de la Chine

    L'avenir de la prospérité chinoise est l'inconnue majeure des prochains mois en même temps qu'un enjeu crucial pour le monde. Le doute demeure sur la capacité des dirigeants à faire atterrir une économie en surchauffe.

    Alors que pratiquement tous les pays du monde cherchent à stimuler leur croissance, le gouvernement chinois essaie au contraire de la ralentir à un niveau durable. Comme la Chine cherche à évoluer vers une économie davantage dynamisée par la demande intérieure et plus axée sur les services, une transition vers une croissance plus lente est tout aussi inévitable que souhaitable. Mais les défis sont immenses et personne ne doit tenir un atterrissage en douceur pour acquis.

    Dans une économie où la dette a explosé à plus de 200 % du PIB, il n'est pas facile de maîtriser petit à petit la croissance sans déclencher le nonrespect généralisé des ambitieux projets d'investissement du pays. Même en Chine, où le gouvernement dispose de coffres bien garnis pour amortir la chute, une faillite de l'ampleur de Lehman Brothers pourrait conduire à une crise majeure.
     

    Fichiers attachés:

    • J'aime J'aime x 1
  11. Blaze

    Blaze Membre Gold

    Inscrit:
    24 Septembre 2013
    Messages:
    224
    Localité:
    Pudong
    Ratings:
    +183 / -2
    Déjà ? Je dirais "seulement" et c'est d'ailleurs loin d'être prouvé !
    Quand on parle de première économie mondiale, on parle du PIB total du pays. On compare donc des pays qui ont 1 million d'habitants avec des pays qui ont 1,3 milliards.
    Monaco ou le Qatar ne seront jamais dans le top 5 mais pourtant, leurs économies ne sont pas trop mauvaises...
    C'est un peu comme si on trouvait extraordinaire ou remarquable que la famille de Mr Chang avec ses 140 enfants ait davantage de revenus que la famille de Monsieur Dupont avec ses 7 enfants !

    Si on compare des pommes avec des pommes ou des habitants avec des habitants, la Chine est en 121 place bien loin en dessous de la Grèce, de la Guinée ou du Kazakshtan !
    http://www.indexmundi.com/g/r.aspx?v=67&l=fr

    Nous ne vivrons sans doute jamais assez vieux pour voir la Chine dans le Top 50 !
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Informatif Informatif x 1
    #11 Blaze, 10 Février 2015
    Dernière édition: 10 Février 2015

Partager cette page