1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Chine : la police démantèle un gigantesque trafic d'enfants

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par lsm79, 9 Décembre 2011.

  1. lsm79

    lsm79 Archange

    Inscrit:
    31 Décembre 2008
    Messages:
    1 244
    Localité:
    5ème périph
    Ratings:
    +182 / -0
    Une bonne nouvelle ce vendredi:

    [h=2]Deux vastes réseaux ont été mis au jour, permettant l'arrestation de plus de 600 personnes et le sauvetage de 178 enfants.[/h][​IMG] C'est contre le plus abominable des trafics, celui des enfants, que les autorités chinoises ont revendiqué mercredi un succès majeur. La police a annoncé avoir démantelé deux vastes réseaux, arrêtant 608 personnes.
    La traque, qui a duré six mois, avec 5000 policiers mobilisés dans une dizaine de provinces, a permis de sauver 178 enfants. Des bambins enlevés qui vont être placés provisoirement dans des orphelinats, avant de pouvoir retrouver leurs familles.
    C'est après un banal accident de la route que la police du Sichuan a pu commencer à tirer les fils du premier réseau. Le deuxième a été mis au jour peu après dans la province du Fujian, dans le sud-est du pays.
    Le sujet est sensible, car il a pour toile de fond la controversée «politique de l'enfant unique». Elle se traduit par une forte demande d'enfants mâles, traditionnellement plus valorisés. Et, malheureusement, par d'odieux trafics.
    [h=3]30000 à 60000 enfants enlevés chaque année[/h]Les chiffres sont difficiles à certifier, mais l'agence officielle Chine Nouvelle a estimé qu'entre 30.000 et 60.000 enfants étaient enlevés chaque année. Presque tous des garçons, donc.
    Le communiqué de la police donne des statistiques plus larges sur la répression de ces crimes. Depuis le lancement, en avril 2009, d'une campagne spéciale de répression des trafics humains, qui concernent aussi les femmes, plus de 7000 gangs et réseaux ont été démantelés. Et 18.518 enfants, ainsi que 34.813 femmes, auraient été sauvés.
    Sur le Web chinois, les réactions sont nombreuses. Un internaute de Shanghai affirme que «le trafic d'enfants donne encore plus de douleur aux parents qu'un meurtre, les criminels doivent donc subir une peine plus lourde». Un autre, de Canton, écrit : «Sans acheteur, pas de trafic, il faut aussi pénaliser lourdement l'acheteur».
    [h=3]3000 photos sur Internet[/h]En janvier de cette année, un célèbre professeur de la CASS (Académie des Sciences sociales), un think-tank gouvernemental, s'est impliqué sur le sujet. Yu Jianrong avait reçu une lettre d'une mère dont l'enfant avait disparu. À travers son micro-blog, il a alors lancé un mouvement, demandant aux Chinois de filmer avec leur téléphone portable les gamins mendiant dans la rue, pour pouvoir rapidement sauver les enfants disparus. En moins d'un mois, plus de 3000 photos avaient été postées sur Internet.
    Au printemps dernier, une autre affaire avait scandalisé le pays. L'hebdomadaire économique Caixin avait révélé un trafic de très jeunes enfants, enlevés de force à leurs parents par des fonctionnaires pour être «vendus» illégalement à des familles étrangères désireuses d'adopter, aux États-Unis et aux Pays-Bas notamment.
    Cette fois-ci, des officiels étaient impliqués. Dans la province du Hunan, au centre du pays, des cadres du planning familial enlevaient des enfants à leurs parents qui ne pouvaient pas payer l'amende prévue pour avoir eu un deuxième enfant.

    Arnaud de La Grange le figaro
     

Partager cette page