1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Chine : la croissance se stabilise au deuxième trimestre

Discussion dans 'Informations Chine' créé par lafoy-china, 15 Juillet 2016.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 183
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 015 / -64
    yuan.jpg

    Entre avril et juin, le PIB officiel de la Chine a crû de 6,7 % sur un an, comme au trimestre précédent. L'activité reste cependant très dépendante de la dépense publique et consomme moins d'importations.


    Extrait : La croissance de l'économie chinoise s'est stabilisée au deuxième trimestre, selon les premiers chiffres publiés par les autorités de Pékin. Entre mars et juin, le PIB chinois a progressé de 6,7 % sur un an, soit le même rythme qu'au premier trimestre. Le consensus des économistes tablait sur une hausse de 6,6 %. Malgré la prudence avec laquelle il convient de prendre ces données, le chiffre a plutôt rassuré. Sur un trimestre, la croissance est de 1,8 % contre 1,2 % au premier trimestre. Mais il laisse de grandes incertitudes ouvertes sur la solidité de l'économie chinoise.

    Consommation des ménages et de l'Etat soutiennent la croissance
    La croissance du deuxième trimestre a principalement été portée par deux éléments : les ventes au détail qui progressent de 10,6 % sur un an en juin et 10 % en mai et la consommation publique qui grimpent de 19,9 % sur un an en juin et de 17,6 % en mai. Ce soutien public aux dépenses d'infrastructure, notamment, a permis de soutenir la croissance du secteur secondaire qui progresse de 6,3 % sur un an contre 5,8 % au premier trimestre. En revanche, le secteur privé demeure clairement en difficulté. L'investissement dans les secteurs de l'acier et de la métallurgie continue de se contracter, signe de la poursuite des surcapacités de production. L'ensemble de l'investissement privé est, d'ailleurs, stagnant sur le mois de juin en rythme annuel, contre une progression de 10 % à la fin de 2015, malgré le soutien de la Banque populaire de Chine qui a encouragé les prêts à l'économie.

    Suite de l'article >>>

    Source : LA TRIBUNE
     

Partager cette page