1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Chine: camps de travail, enfant unique, le plus ambitieux plan de réforme en vingt ans

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Searogers, 16 Novembre 2013.

  1. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    http://www.rfi.fr/zoom/20131115-chi...unique-plus-ambitieux-plan-reforme-economique

    Les dirigeants chinois avaient promis des réformes sans précédent, et la feuille de route publiée ce vendredi 15 novembre par l’agence Chine Nouvelle est effectivement pleine de promesses. Outre le volet économique très attendu et notamment la mise à contribution des grandes entreprises d’Etat ou l’ouverture du secteur bancaire, ce sont les changements de société qui resteront dans ce calendrier des réformes décidé par les dirigeants communistes, réunis en plénum en début de semaine.Et notamment une inflexion de la politique de l’enfant unique ou encore la suppression des camps de rééducation par le travail.

    Plus de 20 000 caractères chinois, quinze secteurs abordés, soixante points, c’est le plus ambitieux plan de réformes présenté depuis deux décennies en Chine. Le long document diffusé ce vendredi soir par l’agence Chine Nouvelle apporte les mesures adoptées par les dirigeants du Parti communiste réunis au début de la semaine en session plénière à Pékin. Objectif : réduire le poids de l’Etat dans l’économie et laisser plus de place à l’initiative privée.

    Oligopoles publics taxés
    Parmi les réformes attendues, la fin des privilèges pour les oligopoles publics, accusés de capter les liquidités du pays sans véritable contribution en retour. A partir de 2020, les grands groupes d’Etat devront reverser 30% de leurs bénéfices à l’Etat central, et cet argent ira au pot de la Sécurité sociale. Toujours dans l’idée de « dégraisser le dragon », les cadres seront mis à la diète avec une réduction des véhicules officiels et des personnels de services. En revanche, le texte ne fait pas allusion à la déclaration du patrimoine des responsables réclamée par l’opinion.

    Les personnels non combattants au sein de la pléthorique Armée populaire de libération (APL) seront également réduits. Convertibilité du yuan à long terme, participation du privé aux projets financés par l’Etat, plus grande place accordée aux banques privées.


    La fin des camps de travail
    En dehors de l’économie, c’est surtout le volet « société » de la réforme qui marque les esprits. Et notamment la fin des tristement célèbres Lao Jiao, les camps de rééducation par le travail mis en place sous Mao. « Xi Jinping s’est arrangé pour que le chef de la police (l’ex-ministre de la Sécurité publique Zhou Yongkang) soit écarté du pouvoir à son arrivée, ce qui a permis de parvenir à cette réforme », explique Nicholas Bequelin, le porte-parole de l’organisation Human Rights Watch (HRW) à Hong Kong :
    « Je pense que c’est un pas en avant, estime Nicholas Bequelin. Le problème, c’est que la Chine a aussi l’intention d’introduire un nouveau système qui lui permettra de priver de liberté ou de punir des gens par emprisonnement sans passer devant une cour et sans respecter les droits de la défense […] Ce n’est pas la fin de la détention arbitraire [….] néanmoins c’était un système qui donnait une marge de manœuvre à la police qui était sans pareil et c’est pour ça que la police s’opposait à ce qu’on lui prenne ce pouvoir.»

    Applaudissements à tout rompre des défenseurs des droits de l’homme sur les réseaux sociaux. « Je m’y attendais, mais je suis quand même surexcité en apprenant la nouvelle », a confié l’avocat Pu Ziquiang. Les camps de travail ont été supprimés en Chine grâce à ce troisième plénum, il faut le saluer. Cela montre que la Chine avance d'un pas vers l’'Etat de droit » Même réaction chez Sui Muquing : « C’est vraiment un grand progrès de civilisation », indique cet autre avocat engagé. « A partir d’aujourd’hui, les camps de travail sont supprimés, j’en pleure de joie », écrit encore l’ancien journaliste d’investigation Dong Fei.

    Assouplissement de la politique de l’enfant unique
    Autre avancée : l’assouplissement de la politique de l’enfant unique autorisant un deuxième enfant au couple, dont l’un des parents est lui-même enfant unique. La mesure avait été révélée le 13 novembre dernier par une source anonyme au magazine Caijin. Selon Wang Feng, expert autour des questions de planning familial, plus de 10 millions de couples deviennent ainsi éligibles pour avoir un deuxième enfant. « C’est bien, mais on n'a plus les moyens d’élever un second enfant », commente un internaute ce vendredi soir en faisant allusion à l’envolée des prix dans les grandes villes. C’est probablement pour cela que les autorités ont pu un peu desserrer les cordages.
     
  2. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    - pourquoi fixer une échéance aussi lointaine ? pour réussir à la mettre en place progressivement, en donnant aux "acteurs" de ce secteur le temps de "se retourner" ?
    - à la seconde relecture de l'article, ça fait vraiment "effet d'annonce"...
     
  3. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 872
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 407 / -77
    Le temps que ces groupes se privatisent d eux memes pour echapper a cette taxe
     

Partager cette page