1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Chine - Amérique latine : enjeux conflictuels d’une relation

Discussion dans 'Informations Chine' créé par lafoy-china, 28 Septembre 2014.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 015 / -64
    L’histoire s’accélère. Alors que l’expression « Chinafrique » est entrée dans le langage courant, l’accroissement exponentiel des relations entre la Chine et le continent latino-américain, ces dernières années, renforce les interrogations sur la place et le rôle de la stratégie chinoise dans le monde. Nous aimerions poser la question ici, en termes de modèles de développement, et à partir d’une lecture endogène à l’Amérique du Sud.

    Extrait :Les chiffres parlent d’eux-mêmes et donnent le vertige. En quelques années, la Chine a acquis une position stratégique et privilégiée en Amérique latine. Ainsi, la part des importations argentines en provenance de la Chine a pratiquement triplé (de 4,6 à 12,4 %) tandis qu’elle a sextuplé pour le Brésil (de 2,2 % à 12,5 %) . Le géant asiatique représente le premier marché de destination des exportations brésiliennes et chiliennes, le deuxième pour le Pérou, Cuba et Costa Rica. De manière globale, « entre 2001 et 2009, les importations chinoises en provenance de l’Amérique latine passent de 6,7 à 64,4 milliards de dollars, et les exportations chinoises vers la région, de 8,2 à 57,1 milliards de dollars » . Après l’Asie, le continent latino-américain est le deuxième plus important en termes d’investissements chinois : en onze ans (de 2000 à 2011), ils ont été multipliés par vingt-quatre .

    Suite de l'article >>>


    Source : CETRI

    Ps : lafoy a deja poste ce thread dans une autre dicussion , mais il me parait assez interessant pour en ouvrir une distincte .
     
    • J'aime J'aime x 2
    #1 lafoy-china, 28 Septembre 2014
    Dernière édition: 28 Septembre 2014
  2. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 872
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 410 / -77
    on ressent comme un péril les relations croissantes que peut faire la Chine dans les zones Afrique et AmSud, afin de sustenter une population de 1,5 milliards.
    mais on ne ressent aucun gaspillage à constater qu'une zone Euro à 330 millions d'hab reste au-dessus en termes d'échanges commerciaux dans ces secteurs.
     
    • J'aime J'aime x 2
  3. xml

    xml Dieu souverain

    Inscrit:
    26 Juin 2011
    Messages:
    2 421
    Localité:
    guangdong
    Ratings:
    +1 972 / -8
    [QUOTE="lafoy-china, post: 506259, member: 14001"

    Suite de l'article >>>


    Source : CETRI

    Ps : lafoy a deja poste ce thread dans une autre dicussion , mais il me parait assez interessant pour en ouvrir une distincte .[/QUOTE]

    woaw un grand merci pour ce partage, l'atricle est assez long mais c'est l'acces a une analyse tres pertinente, je conseille a tous les participants des treads que faire, vers une nouvelle facon d'elire un president etc... de lire

    apres ce partage on pourra plus dire que Lafoy est ultra capitaliste mais plutot realiste , chapeau !!
     
    • J'aime J'aime x 1
  4. xml

    xml Dieu souverain

    Inscrit:
    26 Juin 2011
    Messages:
    2 421
    Localité:
    guangdong
    Ratings:
    +1 972 / -8
    j'aimerai bien que l'afrique et l'amerique du sud impose a la chine un transfert de technologie sur chaque marché et aussi d'entreprises avec direction et personnels essentiellement locaux
     
    • J'aime J'aime x 1
  5. Ya Li Shan Da

    Ya Li Shan Da Membre Platinum

    Inscrit:
    27 Mars 2014
    Messages:
    895
    Localité:
    Chengdu
    Ratings:
    +339 / -6
    Il ne s'agit pas que de l'Amérique du sud, mais de l'Amérique latine dans son ensemble (avec l'Amérique centrale, les Caraïbes et le Mexique).
     
  6. xml

    xml Dieu souverain

    Inscrit:
    26 Juin 2011
    Messages:
    2 421
    Localité:
    guangdong
    Ratings:
    +1 972 / -8
    oui bon, ca remet pas en cause le principe que la simple vente de matieres premieres et achat de produits de consommation est plus un rapport colonial et business avec la chine qu'une recherche de devellopement des pays d'amerique latine et d' afrique

    Lis l'article , il est assez long mais passionnant
     
  7. tinchodoc

    tinchodoc Membre Gold

    Inscrit:
    30 Avril 2011
    Messages:
    374
    Localité:
    Shanghai-Xuhui
    Ratings:
    +136 / -0
    Merci Lafoy, très bon analyse, ca fait du bien de lire un rapport bien documenté.
    (Xml, pour ce premier commentaire je t'aurais mis 2+ :))
    C'est vrai que le problème de fond est l'appauvrissement des terres suite aux productions en quasi monoculture, comme le soja en Argentine ( à destination essentiellement vers la Chine) et les risques écologiques qui en découlent, tout ça afin de maximiser les gains. Ce problème-là en Argentine avait été au centre des débats en 2008 , où le gouvernement avait voulu faire passer une loi pour éviter justement que ce phénomène s'accentue (connue sous la loi 125) en essayant de mettre des barrières impositives plus importantes pour le soja en faveur d'autres cultures comme le blé ou le maïs. Avec un retournement de situation incroyable (vote au parlement à égalité, le président de l'Assemblée et vice président du pays avait voté contre son propre clan), l'opposition avait obtenu gain de cause et depuis, peu osent en parler à nouveau de ceci, même si l'on connaît les effets néfastes d'une monoculture. C'est que les intérêts économiques sont trop importants, ceux qui vivent du soja se portant très bien et qu'importe si les terres deviennent stériles dans 10 ans! Entre temps Monsanto ramasse son argent à la pelle car il a une autorité absolue pour décider quelles graines cultiver et oblige les producteurs à en racheter des nouvelles tous les ans.
    Ce n'est pas tant l'intérêt grandissant de la Chine vers l'Amérique Latine qui fait peur, c'est surtout la recherche du profit maximum au détriment d'un développement durable qui a du mal à être contrôlé qui devrait inquieter. Cela étant dit, la Chine investit aussi dans plein d'autres domaines et loin d'être intéressée uniquement par une exportation "primaire". Ils ont conscience que la balance commerciale est très déficitaire pour les pays latino-américains et que ce jeu-là ne pourrait pas durer éternellement. Ils ont en train d'investir dans des infrastructures et aident tant bien que mal à la réindustrialisation du pays comme aucun autre pays dans les années 90 (où l'Argentine était le modèle du néoliberalisme et que pendant les privatisations, il n'y a eu que très peu d'investissements)
     
    • J'aime J'aime x 1

Partager cette page