China suspends commercial operations of boeing 737-8 planes

  • Auteur de la discussion Orang Malang
  • Date de début
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 216
11 267
198
常熟,江苏
"Le B737 est un vieil avion concu dans les annees "60" qui en est a sa quatrieme modernisation"
Il est certainement la le probleme de couts des mises a jours, 25Go a mettre sur des disquettes 5'1/4 ca commence a faire chier.
Une vidéo quelque peu longue mais qui explique très bien ce que tu évoques ...

 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Les fournisseurs tricolores de Boeing doivent-ils s'inquiéter

XVMa8e62130-46f7-11e9-8f2f-f544bbea872a.jpg

L'avionneur américain a annoncé jeudi la suspension des livraisons de ses avions moyen-courriers 737 Max, interdits provisoirement de vol dans le monde. De nombreuses entreprises françaises, équipementiers de Boeing, surveillent avec attention l'enquête en cours.

Extrait : En attendant l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Ethiopian Airlines, l'avionneur américain a décidé de suspendre les livraisons de ses moyen-courriers 737 Max. Depuis l'accident de dimanche d'un 737 Max 8 qui a fait 157 morts près d'Addis-Abeba, moins de cinq mois après celui d'un avion du même modèle de la compagnie indonésienne Lion Air où 189 personnes avaient perdu la vie, les pays et compagnies aériennes ont cloué au sol ces appareils. «Nous suspendons la livraison des 737 Max jusqu'à ce que nous trouvions une solution», a annoncé jeudi un porte-parole de Boeing, sans être en mesure de dire où ces avions, fraîchement sortis des chaînes d'assemblage, allaient être stockés. En revanche, la production se poursuit. Boeing, qui a quelque 5000 avions à livrer à 106 clients et produit actuellement 52 Max par mois, n'a pas l'intention de baisser la cadence ni même de fermer provisoirement des usines. Il faut dire que l'avionneur joue gros: son moyen-courrier de la famille Max (7, 8, 9 et 10) représente plus de 60 % de ses livraisons, donc du chiffre d'affaires de sa division aviation commerciale.

Suite de l'article >>>

Source : LE FIGARO
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Sous pression, le PDG de Boeing tente de rassurer sur la sécurité de ses appareils

XVM22e40f40-4a1f-11e9-8a9c-cf6259d2906a.jpg

Réagissant à la catastrophe aérienne d'Ethiopian Airlines, dans laquelle un appareil 737 MAX est mis en cause, Dennis Muilenburg martèle que «la sécurité est au coeur» de l'identité de l'entreprise, et que des mesures seront prises pour améliorer la fiabilité des avions.

Extrait : Opération déminage pour Boeing. Alors que les premiers éléments de l'enquête pointent des «similitudes claires» entre le crash du Boeing 737 MAX de la compagnie Ethiopian Airlines, il y a dix jours, et celui de la compagnie Lion Air en Indonésie, en octobre dernier, le PDG du constructeur américain s'est exprimé sur ces accidents dans une vidéo et une lettre publiées par l'entreprise lundi soir.


«Des vies dépendent de notre travail», commence Dennis Muilenburg, qui se joint à l'émotion des individus touchés par le deuil, à la suite de l'accident. «Nos équipes acceptent cette responsabilité», indique l'homme d'affaires, qui ajoute que ses équipes étudient ces tragédies pour déterminer leur cause. «La sécurité est au cœur de notre identité», ajoute ensuite l'homme d'affaires américain, qui tente de rassurer, dans un même mouvement, ses clients et leurs passagers. Le message est clair: «assurer des vols sûrs et fiables sur nos appareils est une valeur établie ainsi qu'un engagement absolu envers tout un chacun». Boeing coopère donc avec l'enquête en cours sur l'accident d'Ethiopian Airlines, afin de «mieux comprendre ce qui s'est passé» et éviter que cette «tragédie» se reproduise: «notre équipe est sur place avec les enquêteurs» éthiopiens pour fournir une expertise technique, ajoute l'entreprise.

Un manque à gagner conséquent

En parallèle, l'avionneur américain doit rassurer le plus vite possible les passagers de ses clients, sous peine de voir son appareil boudé par les compagnies aériennes. La catastrophe aérienne représente déjà un poids financier non-négligeable pour l'entreprise: selon le cabinet d'études Canaccord Geniuty repris notamment par Les Échos, les coûts d'immobilisation et de modification des avions déjà en service s'élèvent à 500 millions de dollars. Une somme à laquelle pourraient s'ajouter des pertes si l'entreprise cesse de livrer ses 737 MAX durant quelque temps pour les modifier. Le groupe a également déjà perdu près de 30 milliards de dollars en bourse, et devra prévoir des dédommagements demandés par certaines compagnies aériennes, dont Norwegian Air. S'ajouteront enfin les dommages et intérêts que risquent de demander les familles des victimes.

Suite de l'article >>>

Source : LE FIGARO

Ce paragraphe est particulierement interessant :
'' Le Wall Street Journal rapporte que la FAA, confrontée à des coupes budgétaires ainsi qu'à un manque d'expertise parmi son personnel, a délégué l'examen de certains éléments de l'avion à des employés de Boeing: l'entreprise aurait ainsi pu certifier son propre matériel pour le compte de l'administration américaine. "

.....
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 216
11 267
198
常熟,江苏
Capture d_cran 2019-03-21 _ 21.26.20.pngCapture d_cran 2019-03-21 _ 21.26.32.pngCapture d_cran 2019-03-21 _ 21.26.42.png
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 216
11 267
198
常熟,江苏
Capture d_cran 2019-04-04 _ 14.07.45.pngCapture d_cran 2019-04-04 _ 14.07.55.pngCapture d_cran 2019-04-04 _ 14.08.03.png
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Si c'est au niveau du positionnement des nacelles et des mats ! Bon courage

737NG-vs-MAX-nacelles.png
Figure 1. Boeing 737NG (left) and MAX (right) nacelles compared. Source: Boeing 737 MAX brochure.
737NG-vs-MAX-planform-1024x911.png
Figure 1. Boeing 737NG (left) and MAX (right) nacelles compared. Source: Boeing 737 MAX brochure.
 
Dernière édition:
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 216
11 267
198
常熟,江苏
Bonjour, le cauchemar de Boeing continue ...

- Un avion qui ne peut pas voler "normalement" et qui doit compenser par l'électronique
- Des pilotes qui appliquent à la lettre la procédure de Boeing en cas de problème et qui se s'écrasent quand même ...

Capture d_cran 2019-04-04 _ 21.52.49.pngCapture d_cran 2019-04-04 _ 21.53.08.png
 
  • Informative
Reactions: ChrisHK
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 216
11 267
198
常熟,江苏
Capture d_cran 2019-04-05 _ 06.19.05.pngCapture d_cran 2019-04-05 _ 06.19.19.png
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 216
11 267
198
常熟,江苏
Capture d_cran 2019-04-06 _ 13.20.05.png
Capture d_cran 2019-04-06 _ 13.19.55.png
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 394
9 832
173
Hong Kong et Shanghai
D'autant plus que lors de la revue du software du MCAS, un autre bug logiciel aurait été découvert :

New bug in Boeing 737 MAX discovered

This is a "relatively small mistake," said Boeing spokesman Charles Bickers on Friday.
A new version of the software is already in progress, he added.
Bickers said the now discovered bug is not the case has a connection to the software MCAS, which Boeing is also currently correcting.
It was suspected that a bug in the MCAS software contributed to the collapse of two 737 MAX 8 aircraft in Indonesia and Ethiopia. After last month's ruling in Ethiopia, aviation authorities around the world have grounded all aircraft of this type until the cause of crashes and software updates is in effect.

The discovery of the new bug could be one reason why Boeing looks like To extend the timeframe to give the plane back green, according to AP. (Conditions) Copyright Dagens Næringsliv AS and / or our suppliers. We want you to share our cases via the link that leads directly to our pages. Copying or otherwise using all or part of the content may only be done with written permission or legal approval. For further expressions see here.
https://newsbeezer.com/norwayeng/new-bug-in-boeing-737-max-discovered/
 
C

chwpaul

Dieu
20 Juil 2009
1 808
417
128
Les bugs sont comme les sommets de l'Himalaya, apparaissant les uns après les autres.
C'est bien ça? :grin:
Peu importe comment le logiciel est bon, mais s'il n'y a pas de coopération de hardware, et s'il y a un problème avec le hardware, cela n'aura aucun effet, encore pire..
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Les bugs sont comme les sommets de l'Himalaya, apparaissant les uns après les autres.
C'est bien ça? :grin:
Peu importe comment le logiciel est bon, mais s'il n'y a pas de coopération de hardware, et s'il y a un problème avec le hardware, cela n'aura aucun effet, encore pire..
Bonjour Paul
L'effet " chwpaul " niveau humain pouvant affecter notre systeme neuronal et psychomoteur ? :hum:

Bon dimanche a toutes et tous
 
znort

znort

Dieu Supérieur
13 Avr 2012
830
640
133
Kunshan
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 394
9 832
173
Hong Kong et Shanghai
Ca sent le roussi pour Boeing...
Est ce que quelqu'un peut l'éclairer sur ce sujet. Si j'ai bien compris parmi les paramètres à prendre en considération, il semblerait que les organismes de certifications américains aient été au tout ou partie privatisé au non de la sainte loi du marché?
Cela commence à être pointé du doigt....
C’est plutôt un problème de « désengagement » de l’état.
La FAA, dont l’une des tâches est de certifier les avions, après avoir vu son budget doubler entre 1995 et 2010, passant de 8 milliards à 16 milliards de dollars, a vu son budget stagner, voir diminuer depuis.
Pour respecter ses contraintes budgétaires, la FAA a donc décidé de « déléguer » une partie des tâches de certification aux constructeurs. Visiblement, ils se sont pris les pieds dans le tapis quand au contrôle de ces délégations.

(Cela étant dit, rien ne permet d’affirmer que si la FAA avait procédé en interne à ces tâches de certification au lieu de les déléguer, cela aurait permis de déceler le "bug" et éviter les catastrophes)
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Bonjour Orang

De mon point de vu il est fort probable que le 737 Max devienne le 737 - 8- 9 apres l'orage dans quelques mois et les mises au point techniques , dans la lignee des 747-8 et 787-8 -9 etc ..

L'appelation " Max " disparaitra pour des raisons psychologiques vis a vis de la clientele pour eviter le syndrome " chat noir " ... !

Bonne journee a toutes et a tous
Vous pouvez observer que je ne me suis guere trompe ! ;)

Selon Trump, Boeing devrait renommer son 737 MAX pour redorer son image

Le président américain Donald Trump a suggéré lundi matin au constructeur Boeing de procéder à des améliorations non spécifiées sur son modèle 737 MAX et de le rebaptiser pour redorer son image.

 
  • Like
Reactions: zorro