1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Cheng Gui, Jeune chinois de Belle Ville

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Orang Malang, 22 Juillet 2010.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 967
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 162 / -35
    http://belleville.blog.lemonde.fr/2010/07/21/cheng-gui-jeune-chinois-de-belleville/

    [​IMG]

    Mi-juillet, j’ai rencontré Cheng Gui, dans le haut de Belleville. Nous avons passé un long moment ensemble. La communication peinait du fait de son manque de maîtrise du français et de ma totale ignorance du chinois. Dans les lignes ci-dessous, j’ai tenté de reconstituer ses réponses à mes questions.

    “Je m’appelle Cheng Gui. J’ai 16 ans et je suis fils unique. J’ai quitté Wenzhou en 2001 pour rejoindre mes parents installés en France depuis 1999. Ils auraient pu aller en Italie, en Espagne ou au Portugal parce que nous avons de la famille dans ces pays. Mon père travaille dans le bâtiment. Il est ouvrier. Ma mère garde des enfants. Nous habitons Belleville. En 2002, j’ai intégré une classe d’adaptation pour les enfants comme moi, qui ne parlent pas le français. Dans cette classe, il y avait beaucoup de Chinois. Des Wenzhou, comme moi. Entre nous, on parlait en dialecte. C’était plus facile. Aujoud’hui, au collège, on parle toujours en wenzhouhua avec les copains. Avec les autres camarades de l’école, je ne parle pas beaucoup. Je les comprends mal. C’est réciproque. Pour cette raison, je n’ai pas de copains français.

    En juin, j’ai passé le brevet des collèges. Je ne sais pas si j’ai réussi l’examen. J’avais du mal à comprendre les questions. Surtout en littérature. En histoire. Et en géographie aussi. Mais je suis bon en arts plastiques ! Je dessine beaucoup. Plus tard je serai dessinateur ou cuisinier… Mais je préfère devenir dessinateur… J’aime l’école. Je veux continuer mes études à la rentrée.

    Le soir, après l’école, je reste à la maison. Dans ma chambre, je joue à des jeux vidéo en ligne. Des jeux vidéo chinois. Une heure par jour. Le week-end, si je ne travaille pas où si je n’ai pas de devoirs, je joue jusqu’à quatre heures par jour. Je préfère les jeux chinois parce que je peux comprendre ce qui se dit. Mon jeu favori s’appelle Un monde parfait. C’est un jeu de combat. Je ne sors que si c’est nécessaire. Pour faire des courses ou parfois pour voir les copains. Que les copains. Je n’ai pas de fiancée. Je suis trop jeune pour ça. A mon âge, ça ne se fait pas d’avoir une petite amie. De toute façon, mes parents préfèrent que je reste à la maison. A cause de la violence. Mais je n’ai pas peur de sortir dans la rue. Moi, je n’ai jamais vu d’agressions. Sauf dans des vidéos sur Internet où on voit des gens se faire attaquer. Je crois qu’il y a une agression de Chinois chaque mois à Belleville. A chaque fois, on en parle avec les copains. Mais jamais en classe, avec le professeur et les camarades. Je suis allé à la manifestation contre les agressions.

    Une fois, en été, je suis parti en vacances. C’était une colonie. Je crois qu’elle était organisée par des évangélistes. Mais je n’en suis pas certain. Sinon, tous les étés, je vends des vêtements dans la boutique de ma tante. Elle possède un magasin de détail près de la place de Clichy. Quand je n’ai pas de devoirs, je travaille aussi pour elle pendant l’année scolaire, le week-end. Mon travail commence à 10 heures et finit à 20 h 30. Je ne suis jamais payé. Je ne veux pas d’argent. Et ma mère non plus ne veut pas que je sois payé. Je rends service à ma famille. En plus, avec cet emploi, j’apprends ce qu’est le monde du travail.

    J’aime être en France même si des gens racontent beaucoup d’histoires sur les Chinois. Par exemple, on dit que les Chinois font des raviolis chez eux pour les vendre. Souvent, c’est simplement pour les manger. Si tous les Chinois faisaient des raviolis pour les vendre, tout Paris mangerait des raviolis toute l’année. Mais c’est vrai que certains Chinois les vendent pour vivre. Ils n’ont pas d’autre choix. Je veux rester en France parce que je suis ici depuis que j’ai l’âge de 8 ans. Mais je me sens Chinois parce que je suis né en Chine. J’ai des souvenirs de là-bas. Un jour, je me sentirai peut-être français.”
     
  2. EDB.SOB

    EDB.SOB Membre Bronze

    Inscrit:
    9 Juillet 2009
    Messages:
    82
    Localité:
    Teda, Tianjin
    Ratings:
    +0 / -0
    Merci pour ce temoignage mattcoq. On entend souvent sur ce site des temoignages de Francais et de leur integration (plus ou moins facile) a la vie en Chine. C'est interessant de ne pas oublier que le cas inverse existe.
    Je trouve cependant dommage que Cheng Gui soit place dans une ecole avec d'autres chinois. Forcement, le rapprochement est inevitable et sa progression dans la langue francaise sera tres lente. En plus, il ne sort pas beaucoup d'apres ce que j'ai compris, il sera difficile pour lui de se sentir francais...
     
  3. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 967
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 162 / -35
    De rien Jokoko .... Au service des membres de ce forum .... :chinois:
     
  4. Ceven

    Ceven Ange

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    2 829
    Localité:
    Shenzhen
    Ratings:
    +2 / -0
    Tout comme toi, Jokoko: je trouve dommage qu'un adolescent, arrivant a l'age de 7 ans, et reste en France depuis 9 ans ne puisse s'exprimer aussi bien en langue francaise. Le fait d'etre entoure de chinois n'a pas favorise ses competences en francais.

    Je me souviens que pour ma part, j'avais eu plus de chances, j'etais le seul etranger de ma classe. Les debuts furent difficiles mais petit a petit, ma classe m'a "adopte": j'ai eu droit a toute l'attention de ma "maitresse" de classe et de tous mes petits camarades. C'est ce qui a m'a permi aujourd'hui de m'integrer et de parler correctement et de me sentir...francais.
     
  5. gracelie

    gracelie Membre Platinum

    Inscrit:
    19 Avril 2009
    Messages:
    1 090
    Localité:
    Guangzhou
    Ratings:
    +14 / -0
    Oui Ceven, t'as eu de la chance, parce que certains ont eu des profs qui non seulement découragent les élèves étrangers, et en plus, ils se moquent d'eux, ce qui défavorise leur intégration.
     

Partager cette page