1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

C'est bon pour les visas de francais ca encore !!!

Discussion dans 'Informations Chine' créé par lafoy-china, 25 Décembre 2012.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 184
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Et le commerce exterieur de la France !!!

    Le PDG d'EDF visé par une enquête sur un contrat nucléaire avec la Chine


    L’Inspection générale des Finances a engagé «il y a quelques jours» une enquête sur les conditions dans lesquelles le PDG d’EDF Henri Proglio a signé en novembre 2011 un partenariat entre EDF et son homologue chinois CGNPC, affirme Le Canard Enchaîné à paraître demain.

    «Henri Proglio est visé par une enquête de l’Inspection générale des finances déclenchée il y a quelques jours à la demande du gouvernement»
    , écrit l’hebdomadaire.

    Bercy cherche à «élucider les conditions dans lesquelles Proglio a signé en novembre 2011 un drôle de partenariat nucléaire entre l'électricien français et son homologue chinois China Guangdong Nuclear Power Company (CGNPC)», poursuit le journal.

    L’hebdomadaire satirique ajoute que «de leur côté, les services de renseignement s’efforcent d'établir la nature des liens entre certains dirigeants d’EDF et leurs partenaires chinois».

    Interrogés par l’AFP, ni Bercy ni l’entreprise n'étaient en mesure de commenter l’information dans l’immédiat.

    Le journal indique que le patron d’EDF a présenté «quelques semaines avant la présidentielle, le 11 avril» à ses administrateurs «un accord de coopération avec Pékin» pour la construction de centrales nucléaires équipées d’un nouveau réacteur, concurrent de l’EPR.

    Selon Le Canard Enchaîné, cet accord a été critiqué par l’Agence des participations de l’Etat, mis en question dans une note classée «confidentiel-défense» le 16 avril, puis bloqué le «19 avril, à trois jours du premier tour de la présidentielle» par le ministre de l’Economie de l'époque, François Baroin.

    Après une réunion du Conseil de politique nucléaire en septembre sous l’autorité du président de la République François Hollande, l'électricien français a fini par signer le 19 octobre avec Areva et CGNPC «un accord confidentiel tripartite», relève le Canard Enchaîné.

    EDF et Areva avaient démenti en octobre des articles du Nouvel Observateur et du Canard Enchaîné selon lesquels EDF avait cherché à négocier un accord sur le nucléaire avec CGNPC dans le dos du gouvernement français et d’Areva, et qui aurait été très défavorable à ce dernier. Les deux groupes avaient assuré travailler en étroite collaboration sur ce projet de réacteur commun.

    (AFP)

    http://www.liberation.fr/societe/20...sur-un-contrat-nucleaire-avec-la-chine_869883

    Lafoy dit: Vous allez me dire rien a voir avec les visas , c'est vrai !! Mais rien n'est fait pour apaiser les relations avec la Chine non plus ...
     
    #1 lafoy-china, 25 Décembre 2012
    Dernière édition: 25 Décembre 2012
  2. Piponutela

    Piponutela Apprenti

    Inscrit:
    12 Décembre 2012
    Messages:
    29
    Ratings:
    +0 / -0
    J'ai rien compris...
     
  3. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 184
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Bonjour Piponutela

    Vu le haut niveau de vos contributions sur notre forum , c'est tout a fait normal ..

    Bonne journee
     
  4. Piponutela

    Piponutela Apprenti

    Inscrit:
    12 Décembre 2012
    Messages:
    29
    Ratings:
    +0 / -0
    Tu pourrais faire un petit résumé au lieu de faire du copier-coller, car je suis sur que toi aussi tu n'as rien compris.
     
  5. poochielechien

    Inscrit:
    5 Décembre 2007
    Messages:
    1 362
    Ratings:
    +636 / -63
    L'article du Canard en question

    Les inspecteurs de Bercy enquêtent sur les aventures chinoises de Proglio - Article du Canard Enchaîné - 26 décembre 2012

    Deux documents "confidentiel-défense" avaient sonné l'alarme sur les dangers de l'accord signé par le patron d'EDF avec Pékin pour la construction d'un réacteur nucléaire.

    Le patron d'EDF va-t-il être débranché avant la fin de son mandat, en 2014 ? Henri Proglio est visé par une enquête de l'Inspection générale des finances, déclenchée il y a quelques jours à la demande du gouvernement. Les limiers de Bercy cherchent à élucider les conditions dans lesquelles Proglio a signé, en novembre 2011, un drôle de partenariat nucléaire entre l'électricien français et son homologue chinois, China Guangdong Nuclear Power Company (CGNPC). De leur côté, les services de renseignement s'efforcent d'établir la nature des liens entre certains dirigeants d'EDF et leurs partenaires chinois.

    Cette double enquête - secrète - a été diligentée au plus haut sommet de l'Etat après les tribulations de Proglio en Chine. Quelques semaines avant la présidentielle, le 11 avril précisément, la patron d'EDF présente à ses administrateurs " un accord de coopération " avec Pékin pour la construction de centrales nucléaires équipées d'un nouveau réacteur, successeur du fameux EPR.

    Petits secrets atomiques

    Comme l'a révélé " Le Canard " (3/10), le jour même, Olivier Bourges, directeur adjoint de l'Agence des participations de l'Etat (APE) - qui gère les intérêts de celui-ci dans les entreprises publiques -, adresse une note à François Baroin, le ministre de l'Economie, lui recommandant d'interdire à EDF la signature d'un tel accord. Proglio, selon lui, n'a pas respecté les consignes de Fillon et Sarko, il " organise un partage des connaissances très large et fondamentalement déséquilibré, au bénéfice de CGNPC et de ses fournisseurs ".

    Le 16 avril, une autre note, de deux pages, classée " confidentiel-défense ", dont " Le Canard " vient de prendre connaissance, alerte de nouveau les autorités françaises sur cet " accord-cadre pour la mise en oeuvre d'un partenariat global " en matière nucléaire. L'auteur, un très haut fonctionnaire, spécialiste du nucléaire, s'étonne que, contrairement à la règle, le document n'ait " jamais été porté à la connaissance des administrateurs d'EDF " avant la réunion du 11 avril. Et, ce jour-là, il n'a même pas été soumis à leur approbation, mais simplement présenté au cours d'un banal " point d'information ". " Un manquement inacceptable aux règles de transparence ", fulmine-t-il.

    Surtout, la nouvelle note détaille le contenu de cette " coopération explicite ", déjà dénoncée par l'APE. De la bombe ! Car, sous le couvert d'une collaboration industrielle, les dirigeants d'EDF avaient l'intention - maligne ou pas, les enquêtes en cours devront l'établir - de brader le savoir-faire français et les petits secrets atomiques à une " puissance étrangère ". Selon ce document, en effet, l'accord prévoit d'" offrir " (sic) à l'empire du Milieu " des codes de calcul français classifiés et des outils de simulation, en support de développement de nouveaux réacteurs chinois ou d'évolution des réacteurs chinois ".

    Assassiner la concurrence

    Et, au cas où nos amis pékinois n'auraient pas tout compris, " l'accès leur est offert " au " centre de crise d'EDF ", tout comme à la " documentation opérationnelle d'EDF " ! Le Petit Livre rouge ne leur suffit-il pas ?

    A ses administrateurs, le pédégé d'EDF justifie cette " coopération explicite " par les promesses industrielles et financières du marché chinois. De fait, l'industrie nucléaire est prometteuse de ce côté-là : elle représente plus de la moitié du marché mondial.

    Mais, en voulant pactiser si étroitement avec son homologue chinois, l'électricien français chercherait aussi à tuer la concurrence... hexagonale. En particulier celle d'Areva, expert en ingénierie nucléaire, qui se retrouverait quasiment exclu du marché international, en dépit du souhait de Sarkozy de voir les deux entreprises coopérer.

    Mis au courant (sûrement par hasard) de cet accord, les dirigeants d'Areva appuient à leur tour sur le bouton rouge. Le 19 avril, à trois jours du premier tour de la présidentielle, François Baroin interdit à EDF de traiter seul avec les Chinois. Proglio a raté son coup.

    Installé à l'Elysée, Hollande prend alors connaissance des ambitions chinoises du patron d'EDF. Surtout, il découvre le contenu de l'accord et les notes classées " confidentiel-défense ". En septembre dernier, à l'issue de la première réunion, sous l'autorité de Hollande, du Conseil de politique nucléaire, l'Etat exige qu'EDF et Areva " coopèrent " et appelle à " un partenariat durable et équilibré " avec la Chine. Le 19 octobre, revenu à des intentions plus pacifiques, l'électricien français signe avec Areva et CGNPC un accord confidentiel tripartite, " première étape dans le développement d'un nouveau réacteur de 1000 mégawatts ", l'EPR du futur.

    " Il ne faut pas se faire d'illusions : entre Areva et EDF, l'ambiance est électrique ", confie un membre du Conseil de politique nucléaire. Si les enquêtes en cours concluaient à la " trahison ", Proglio pourrait bien être victime du feu nucléaire de l'Elysée.
     
  6. 何昂湍

    何昂湍 Demi-dieu

    Inscrit:
    10 Janvier 2007
    Messages:
    903
    Localité:
    Binzhou - Qingdao, Shandong
    Ratings:
    +479 / -4
    s'agissant d'une entreprise de capitaux publics, on peut quand meme comprendre que l'etat ait son mot a dire dans les affaires d'EDF non?

    d'ailleurs si deux presidents aussi "differents" que Sarkozy et Hollande adoptent la meme ligne de conduite, cela doit etre pur un motif.

    Etre sympa avec les chinois et partager des techniques, pas de souci, mais faut que ce soit reciproque parce qu'eux, ok ils nous ont gratifie de quoi?

    ==>du papier pour faire imprimer des visas dessus, et ne jamais les deboussoler au risque de mettre le feu au poudres?

    moi je dis, si la Chine decide d'accorder moins de visa aux francais, ben tant pis pour elle, elle a qu'a se renfermer sur ses 5000 ans de culture, et se fermer elle meme la porte a un avenir de meneur international.

    Pour EDF et Areva, meme au yeux des chinois, on aurait quelle face s'ils voyaient que deux entreprises de meme nationalite se desolidarisent pour une cooperation non equitable? on aurait pas un peu l'air de bouffons?

    alors, ouais peut-etre deux ou trois mille visas en moins sur les 3 prochaines annees, et encore, meme pas sur, mais au moins on passe pas pour des vendus. et l'honneur c'est important lorsqu'on souhaite se faire respecter.
     
  7. Piponutela

    Piponutela Apprenti

    Inscrit:
    12 Décembre 2012
    Messages:
    29
    Ratings:
    +0 / -0
    Titre racoleur dont l'article ne parle pas de visa...
    Encore une fois, c'est juste pour gonfler ses stats.
     
  8. manu13

    manu13 Dieu suprême

    Inscrit:
    28 Septembre 2008
    Messages:
    2 782
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +687 / -4
    [​IMG]
     
  9. zbouddha

    zbouddha Membre Gold

    Inscrit:
    29 Décembre 2008
    Messages:
    208
    Ratings:
    +6 / -1
    Dsl Piponutela, mais les autres comprennent parfaitement ce qu'il veut dire.
    Reste bloquer a HK quelques temps cela devrait t'eclairer un peu...
     
  10. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 337 / -18
    Les deux articles ne parlent que de ce que la partie francaise offre, mais rien n'est precise de ce qu elles obtiennent de la Chine.

    Si le but de l'operation est de donner un savoir faire et des decennies de recherches dans le domaine nucleaire contre l espoir hypothetique et non garanti d'un meilleur acces au marche, alors en effet il est difficile d'y voir un quelconque interet, sinon un interet financier a tres court terme.

    Donc, au vu de ce qui se trouve dans les articles, il est plutot normal d'etre d'accord avec les mesures qui ont ete prises, du moins ca ne me choque pas en tout cas. Ce n'est pas parce que c'est la Chine, qu ils sont plus forts que nous et patati et patata qu on doit forcement se mettre a plat ventre devant eux pour ne pas les froisser, juste pour notre convenance personnelle et egoiste d'expatries.

    Encore une fois sous reserve que l'article soit complet (ce dont je doute fort), le parti pris par le gouvernement francais me semble plutot acceptable, quand bien meme des mesures ulterieures de retorsion pourraient me toucher personnellement par la suite.

    Quand a l'attitude du PDG d'EDF d'ecarter volontairement Areva, elle me semble grotesque et stupide. Ces deux entreprises ont plus qu interet a collaborer etroitement plutot que de se tirer dans les pattes comme elles le font.
     

Partager cette page