1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

C'est arrivé un 28 mars ...

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Orang Malang, 28 Mars 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 946
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE POINT du 28 mars 2012

    28 mars 1521 : Magellan se fait voler le premier tour du monde par son esclave malais



    [​IMG]


    Le 28 mars 1521, après dix-neuf mois de navigation marqués par la faim, la soif, les maladies, les tempêtes, les combats, les mutineries et les désertions, la flotte de Magellan arrive en vue d'une île inconnue. Deux pirogues quittent le rivage pour approcher, le navigateur portugais appelle son esclave Henrique qu'il a acheté à Malacca en 1511 et qui parle malais pour servir d'interprète. Dans son journal de bord, le marin italien Antonio Pigafetta note : "Nous avons vu s'approcher deux longs bateaux qu'ils appellent Ballanghai, remplis d'hommes, et dans la largeur il y avait leur roi assis sous un auvent fait de tapis. Et quand ils sont venus à côté du navire du capitaine, ledit esclave (Henrique) s'est adressé au roi, qui l'a parfaitement compris." Ce roi qui parle malais dit s'appeler Humabon et régner sur l'île de Cebu.

    Certains historiens considèrent que, en rencontrant un indigène parlant sa langue natale, Henrique a accompli la première circumnavigation autour de la Terre. D'autres font remarquer qu'à l'époque la langue malaise était répandue sur une très vaste zone englobant la Malaisie et les Philippines, entre autres. Or, Antonio Pigafetta a fait naître Henrique à Sumatra, alors que Magellan le fait naître à Malacca, ce qui fait conclure à ces historiens que l'esclave de Magellan n'a pas accompli le tour du globe pour quelques milliers de kilomètres.

    Scorbut

    Au service du roi d'Espagne, Magellan quitte le port de Sanlúcar de Barrameda, en Espagne, le 20 septembre 1519. Il commande une escadre comptant cinq navires avec 237 hommes à bord. Convaincu de la rotondité de la Terre, il veut rallier les îles aux Épices en mettant le cap à l'ouest. Après plusieurs mois de navigation émaillés de drames, la flotte contourne l'Amérique du Sud, puis se lance à l'assaut du gigantesque Pacifique. À ce moment, le navigateur n'a plus que trois navires sous ses ordres. L'un s'est échoué et un autre a fait demi-tour. Durant trois mois et demi de navigation dans le Pacifique, pas une terre en vue ! À croire que Magellan fait exprès de rater toutes celles qui parsèment le grand océan. Le désespoir et le scorbut commencent à s'abattre sur les équipages.

    "Nous ne mangions que du vieux biscuit tourné en poudre, tout plein de vers et puant pour l'ordure de l'urine que les rats avaient faite dessus après avoir mangé le bon, et buvions une eau jaune infecte", écrit Pigafetta. Le 6 mars, enfin, une vigie signale une terre, c'est l'île de Guam aux Mariannes où le navigateur se ravitaille rapidement. Dix jours de mer plus tard, les Espagnols pénètrent enfin dans les eaux des Philippines. La première île qu'ils aperçoivent est celle de Samar. Plusieurs pirogues viennent à leur rencontre. Depuis le pont, Henrique interpelle en malais les indigènes qui ne comprennent pas. Il faut employer le langage des signes. La flotte espagnole poursuit sa route jusqu'à la fameuse île de Cebu, atteinte le 28 mars, dont les indigènes parlent le malais, comme Henrique.

    Mystère

    Si, en arrivant à Cebu, Henrique n'a pas complètement accompli le tour de la Terre, reste à savoir s'il n'a pas poursuivi sa route jusqu'à chez lui après la mort de Magellan survenue le 27 avril 1521 sur l'île de Mactan proche de Cebu. Après la mort de leur amiral, les marins espagnols retournent à Cebu où le roi leur tend un traquenard. Ils quittent l'île en y abandonnant Henrique qui a rallié le roi Humabon. L'esclave malais est-il resté vivre sur l'île de Cebu ou bien l'a-t-il quittée pour rejoindre sa patrie ? Nul ne le sait.

    Les trois navires placés sous le commandement de Juan Sebastián Elcano poursuivent l'expédition, embarquent les épices tant convoitées et subissent de nombreux déboires. Finalement, après dix-sept mois d'errance, le Victoria, seul navire rescapé, jette l'ancre en Andalousie. À coup sûr, les 18 marins survivants, sur les 237 du départ, ont accompli un tour du monde. En 1 078 jours. À peine plus que les 45 jours réalisés par le Maxi Banque populaire V de Loïck Peyron...
     
  2. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    Bien bien bien... et il n'est pas passé par la Chine ? :)

    En tout cas moi j'ai appris une nouvelle expression française bien mignon "la rontodité de la terre".
    Cet article ne sera pas perdu pour tout le monde..
     

Partager cette page