[Brexit] Vos pronostics

Quel sera le résultat du Brexit ?


  • Nombre total d'électeurs
    31
  • Sondage fermé .
Alplob

Alplob

Dieu créateur
21 Avr 2010
1 768
996
158
Xujiahui
Dis ça aux boîtes qui se prennent les barrières douanières à l'import...

Apparemment cela ne touchera pas la relation UK-UE même en cas de Brexit no deal, car d'après Liam Fox, cet accord sera le plus facile à obtenir d'entre tous.
Tarif extérieur commun de l'UE: 3% -->> Big big big big deal.....

J'espère que la Grande Bretagne va sortir de la façon la plus "hard" possible, pas de deal avec l'UE mais aussi pas d'accord commercial avec d'autres pays. Et comme ça on verra bien si c'est si critique que ça. Et si la Grande Bretagne continue d'avoir une plus grande croissance que la France, vous n'aurez plus aucun argument à opposer au Frexit :)
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Brexit: Londres assure rester "attractif" pour les investisseurs malgré les départs d'entreprises


Article : Le Royaume-Uni demeure une destination "attractive" pour les investissements étrangers malgré le départ annoncé de plusieurs sociétés étrangères dans la perspective encore incertaine du Brexit, a assuré mercredi à Davos le ministre du Commerce extérieur Liam Fox.
Minimisant l'impact des déménagements des sièges européens de Sony et Dyson, aujourd'hui installés à Londres, M. Fox a cité une étude du cabinet Deloitte selon laquelle la Grande-Bretagne avait attiré plus d'investissements étrangers que la France et l'Allemagne réunies depuis le vote pour son départ de l'Union européenne en 2016. "Le Royaume-Uni reste donc ouvert aux affaires et demeure une destination attractive pour les investissements directs étrangers -- même pendant cette période d'incertitudes autour du Brexit", a-t-il insisté, interrogé par l'AFP en marge du Forum économique mondial. Et face à la perspective d'une rupture sans accord avec l'UE en mars, le ministre britannique a fait part de son intention de conclure prochainement plusieurs accords bilatéraux avec des partenaires commerciaux non européens, afin d'assurer une transition sans heurt.

M. Fox a par ailleurs salué une proposition de la Pologne qui pourrait éventuellement régler le problème de la frontière irlandaise, sur lequel achoppe encore l'accord de sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Le ministre polonais des Affaires étrangères Jacek Czaputowicz a suggéré cette semaine d'accorder un délai de cinq ans aux Britanniques sur le "filet de sécurité" irlandais - censé éviter le retour d'une frontière physique entre la République d'Irlande et la province britannique voisine d'Irlande du Nord - pour permettre un "déblocage" des négociations entre Londres et Bruxelles. "Ce serait bien sûr moins avantageux pour l'Irlande qu'une période de transition indéfinie, mais beaucoup plus avantageux qu'une absence d'accord", a déclaré M. Czaputowicz au journal Rzeczpospolita.
Liam Fox a salué cette proposition "constructive". "La première ministre (Theresa May) a clairement indiqué que nous accueillerions avec intérêt toute proposition nous permettant de régler la question du filet de sécurité" irlandais.


Source : LE FIGARO
 
Yiyuan

Yiyuan

Dieu souverain
16 Avr 2015
3 692
1 711
148
47
Tarif extérieur commun de l'UE: 3% -->> Big big big big deal.....

J'espère que la Grande Bretagne va sortir de la façon la plus "hard" possible, pas de deal avec l'UE mais aussi pas d'accord commercial avec d'autres pays. Et comme ça on verra bien si c'est si critique que ça. Et si la Grande Bretagne continue d'avoir une plus grande croissance que la France, vous n'aurez plus aucun argument à opposer au Frexit :)
excuse moi dès le départ mais tu sais que ce ne sera jamais le cas. On met les peuples dans la méfiance, on affole les peuples....(j'la fais simple) puis à la fin les "gentils" gagnent.
Yep, un peu comme les films d'horreur.
 
Alplob

Alplob

Dieu créateur
21 Avr 2010
1 768
996
158
Xujiahui
excuse moi dès le départ mais tu sais que ce ne sera jamais le cas. On met les peuples dans la méfiance, on affole les peuples....(j'la fais simple) puis à la fin les "gentils" gagnent.
Yep, un peu comme les films d'horreur.
Ouaip je sais, c'est assez démoralisant. Il me semblait pourtant que si on pouvait tromper une fois mille personnes, on ne pouvait pas tromper mille fois une personne... En fait on voit très bien qu'on peut tromper mille fois mille personnes...

En parlant de film d'horreur ^^

Par ailleurs Poochie avait sans doute oublié de dire que 75% de la croissance Dyson venait d'Asie et donc du coup ça légitimise une ré-orientation de leur direction en Asie sans pour autant sabrer leurs activités en Europe...
https://www.theguardian.com/technol...hoovers-up-801m-profit-in-asian-spending-boom
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
excuse moi dès le départ mais tu sais que ce ne sera jamais le cas. On met les peuples dans la méfiance, on affole les peuples....(j'la fais simple) puis à la fin les "gentils" gagnent.
Yep, un peu comme les films d'horreur.
Bonsoir Yiyuan
Il ne faut quand meme pas mettre de cote que les britanniques ont de fortes origines et vice versa pour beaucoup Bretonne et Normande ( ce qui reviens au meme en somme ) ! Des caracteriels en fait , surtout pour les traditions bretonnes fieres de leurs origines celtiques ! :calin:



Dedicace pour Orang , Breizh et les autres Bretons du forum !

 
Dernière édition:
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 107
1 011
168
Sony and Panasonic scramble to soften blow of no-deal Brexit

Electronics giant Sony is planning to merge its UK-headquartered European business into its Dutch arm as Japanese companies manoeuvre to soften the impact of a no-deal Brexit.

The move will see Sony’s £3.3bn European business register its corporate seat, effectively its legal headquarters, in Amsterdam.

https://www.telegraph.co.uk/technology/2019/01/20/sony-merge-british-hq-dutch-base/
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 808
8 435
198
常熟,江苏
 
Alplob

Alplob

Dieu créateur
21 Avr 2010
1 768
996
158
Xujiahui
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 107
1 011
168
Here are 180 factual, fully-sourced examples of the impact Brexit is already having on the UK. Jobs going, investment drying up, companies moving assets to the EU, or redomiciling. All happening as Government burns through £billions chasing a no deal Brexit it doesn't have to.

https://threadreaderapp.com/thread/1087666286648283136.html?
 
znort

znort

Archange
13 Avr 2012
727
492
98
Kunshan
Le brainwashing est incroyable. C'est @ChrisHK? Il ne cite pas un seul argument sur ce que l'Union Européenne apportait au Royaume-Uni (normal, il n'y en a pas ^^). Pas un seul, si ce n'est que les autres n'ont rien compris. Délirant.
Ok c'est vrai que le mec il avance pas des arguments de premier poids avec sa logique d'opposition de classe mais il y a quand même une chose assez juste qui ressort.
Quand il dit que la motivation du vote avait un fort relent nationaliste et sociologique c'est quand même assez vrai vu la campagne qui a été menée par les Brexiteurs.
La question du flux migratoire a été au centre des débats.
La situation des Anglais au sein de l'UE n'a rien à voir avec la notre si tu prends en compte deux trois paramètres.
- ils avaient un statut privilégié en comparaison avec les autres poids lourd de l'UE
- ils avaient conservé leur monnaie nationale
- ils avaient une économie financière florissante qui profitait largement de l'UE
- Leur secteur industriel avait déjà été considérablement réduit sous l'égide de Miss Maggie et une économie de facto moins impactée par la concurrence des pays de l'Est
- Une PAC également assez avantageuse à leur égard (notamment le système de subvention à la jachère même s'il profitait surtout à la classe dominante).
- un taux de chômage et une croissance nikel.
Tout ca juste pour dire que parmi les pays de l'UE c'était probablement pas les plus à plaindre. Ce qui me fait penser à une rencontre que j'avais fait à l'aéroport de Moscou où une anglaise était venue me parler pour m'expliquer qu'elle revenait voter en Angleterre pour le Brexit. Son seul argument était que selon elle le système de redistribution n'était ni plus ni moins que du communisme.
Ensuite, je pense qu'il faut quand même avoir un certaine réserve sur les projections qui sont faîtes même si je ne doute pas en la capacité des britanniques à se sortir de la situation et que pour l'instant aucune des prophéties qui leur avait été faîtes s'est avéré prémonitoire.
Il suffirait d'une belle crise financière en 2019 + un no deal pour que cela tourne franchement au vinaigre pour eux....
 
Alplob

Alplob

Dieu créateur
21 Avr 2010
1 768
996
158
Xujiahui
Ok c'est vrai que le mec il avance pas des arguments de premier poids avec sa logique d'opposition de classe mais il y a quand même une chose assez juste qui ressort.
Quand il dit que la motivation du vote avait un fort relent nationaliste et sociologique c'est quand même assez vrai vu la campagne qui a été menée par les Brexiteurs.
La question du flux migratoire a été au centre des débats.
La situation des Anglais au sein de l'UE n'a rien à voir avec la notre si tu prends en compte deux trois paramètres.
- ils avaient un statut privilégié en comparaison avec les autres poids lourd de l'UE
- ils avaient conservé leur monnaie nationale
- ils avaient une économie financière florissante qui profitait largement de l'UE
- Leur secteur industriel avait déjà été considérablement réduit sous l'égide de Miss Maggie et une économie de facto moins impactée par la concurrence des pays de l'Est
- Une PAC également assez avantageuse à leur égard (notamment le système de subvention à la jachère même s'il profitait surtout à la classe dominante).
- un taux de chômage et une croissance nikel.
Tout ca juste pour dire que parmi les pays de l'UE c'était probablement pas les plus à plaindre. Ce qui me fait penser à une rencontre que j'avais fait à l'aéroport de Moscou où une anglaise était venue me parler pour m'expliquer qu'elle revenait voter en Angleterre pour le Brexit. Son seul argument était que selon elle le système de redistribution n'était ni plus ni moins que du communisme.
Tu analyses ça avec les yeux d'un français mais d'un point de vue britannique ce qu'il en ressortait était tout autre. Les anglais n'ont jamais affiché le drapeau européen de l'union jack sur leur bâtiments publics -comme le fait la France, l'Allemagne, l'Italie, etc..- depuis leur entrée dans l'UE, cela montre bien qu'il y a quelque chose de bien plus profond, que l'assentiment populaire était contre la participation à l'UE. La Grande-Bretagne est un pays insulaire, et par nature, a tendance à rejeter ce qui vient du continent. (D'ailleurs De Gaulle a dit une phrase du type pour justifier sont refus d'accepter la GB dans le marché commun: "Les gens n'en reviennent pas quand je leur dit que c'est une île ")

Chaque pays réagit en fonction de ce je nommerai sa conscience profonde (les Polonais sont eurosceptiques alors qu'ils sont largement subventionnés par l'UE et profitent des délocalisations: oui mais c'est une nation qui n'a eu sa pleine souveraineté que par courtes périodes durant les derniers siècles, ils ne veulent donc pas la reperdre à nouveau.., à l'inverse les italiens et les espagnols ne souhaitent pas tant que ça sortir de l'UE alors que leurs économies se sont faites dévastées par l'euro, mais ils sont dogmatiques alors ils restent dans leurs croyances.., etc)

Ensuite, je pense qu'il faut quand même avoir un certaine réserve sur les projections qui sont faîtes même si je ne doute pas en la capacité des britanniques à se sortir de la situation et que pour l'instant aucune des prophéties qui leur avait été faîtes s'est avéré prémonitoire.
Il suffirait d'une belle crise financière en 2019 + un no deal pour que cela tourne franchement au vinaigre pour eux....
Que les britanniques puissent souffrir d'une crise financière certainement, mais plus que les continentaux cela reste à voir ^^ Ils ont tous leviers à disposition et leur situation actuelle leur donne des marges de manoeuvre (leur endettement est maitrisé, chômage au plus bas... bref tout ce que tu as cité plus haut ^^). De l'autre côté du channel, on a une zone euro (19 pays sur les 27 de l'UE) très endettée avec un chômage plus élevé qu'ailleurs ne disposant que d'un seul levier à Francfort qui a déjà utilisé toutes ses cartouches pour sauver le soldat Euro. Ce ne sont pas les espèces animales les plus fortes ni les plus intelligentes qui ont survécu au cours du temps, mais celles qui ont su s'adapter. La Grande Bretagne a toutes les facultés pour s'adapter à la crise qui vient contrairement au mamouth à l'UE.

En parlant de la santé de la zone euro..:
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/la-bce-plus-pessimiste-sur-l-economie-en-zone-euro-20190124
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Plus de 600.000 emplois menacés dans le monde en cas de Brexit dur

À moins de 50 jours de la date à laquelle le Royaume-Uni est censé quitter l'Union européenne, un institut allemand estime qu'une absence d'accord menacerait des centaines de milliers d'emplois dans le monde. En France, 50.000 postes seraient concernés.

Un nouveau pavé dans la mare. Alors que le négociateur en chef de Bruxelles en charge du Brexit, Michel Barnier, vient de répéter que le Royaume-Uni devait lâcher du lest pour qu'un accord soit enfin validé entre Albion et l'Union, une étude de l'Institut allemand Halle pour la recherche économique (IWH) parue ce lundi met en exergue les conséquences d'une sortie sans accord (ou «hard Brexit») sur l'emploi. Et les chiffres sont alarmants: selon les conclusions du rapport, plus de 612.000 emplois seraient menacés dans 43 pays, directement ou indirectement, sans compter les effets dans d'autres nations.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/...enaces-dans-le-monde-en-cas-de-brexit-dur.php
 
Alplob

Alplob

Dieu créateur
21 Avr 2010
1 768
996
158
Xujiahui
Plus de 600.000 emplois menacés dans le monde en cas de Brexit dur

À moins de 50 jours de la date à laquelle le Royaume-Uni est censé quitter l'Union européenne, un institut allemand estime qu'une absence d'accord menacerait des centaines de milliers d'emplois dans le monde. En France, 50.000 postes seraient concernés.

Un nouveau pavé dans la mare. Alors que le négociateur en chef de Bruxelles en charge du Brexit, Michel Barnier, vient de répéter que le Royaume-Uni devait lâcher du lest pour qu'un accord soit enfin validé entre Albion et l'Union, une étude de l'Institut allemand Halle pour la recherche économique (IWH) parue ce lundi met en exergue les conséquences d'une sortie sans accord (ou «hard Brexit») sur l'emploi. Et les chiffres sont alarmants: selon les conclusions du rapport, plus de 612.000 emplois seraient menacés dans 43 pays, directement ou indirectement, sans compter les effets dans d'autres nations.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/...enaces-dans-le-monde-en-cas-de-brexit-dur.php
Oh non maitre, vous savez bien que la crédibilité empirique de ce genre de publi-reportage d'étude est proche de zéro.
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Oh non maitre, vous savez bien que la crédibilité empirique de ce genre de publi-reportage d'étude est proche de zéro.
Bonjour Alplob
Il ne reste plus qu'a attendre le resultat des courses , on va vite etre fixe Brexit dur , Brexit mou ,Brexit differe or not Brexit !

Sortez le pop corn ! il va y avoir du sport , ca va etre chaud bouillant !