1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

bon plan pour se faire 12 500 Euros par mois

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par honeybaobao, 20 Février 2008.

  1. honeybaobao

    Inscrit:
    6 Août 2006
    Messages:
    1 115
    Localité:
    Hangzhou et Wuxi
    Ratings:
    +0 / -0
    Un député maire ump payé par les assedic plus indémnités parlementaires et j'en passe

    J'ai envie de faire de la politique ;)

    PARIS (AFP) - Le député-maire UMP d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Gérard Gaudron, a reconnu toucher des allocations chômage d'environ 1.500 euros par mois depuis août 2005, confirmant des informations du Canard enchaîné à paraître mercredi.
    [FONT=Verdana,arial,sans-serif][/FONT]
    [​IMG]
    M. Gaudron a confirmé auprès de l'AFP l'exactitude de cette information et annoncé qu'il allait "rembourser" les indemnités perçues depuis son élection à l'Assemblée nationale en juin 2007.
    Ce député est indemnisé par les Assedic après avoir accompli l'ensemble de sa carrière chez Géotherma, société spécialisée dans l'installation de chauffages à énergies renouvelables, géothermie, aérothermie, solaire et biomasse.
    Le porte-parole de l'UMP qualifié sur Europe 1 cette affaire de "choquante".
    "Ca me semble choquant que quelqu'un qui est parlementaire et qui, par nature, a des indemnités, ne mette pas fin à ce qu'il perçoit de façon indue", a déclaré ce porte-parole.
    "Je crois, a-t-il souligné, qu'il y a là une affaire à tirer au clair et que ça donne une assez mauvaise image des parlementaires".
    Depuis qu'il est député de la 10ème circonscription de Seine-Saint-Denis, M. Gaudron, 57 ans, cumule chaque mois ses indemnités de maire et de parlementaire et ses allocations chômage, soit au total "environ 12.500 euros brut", selon le calcul du Canard enchaîné.
    Cet hebdomadaire a précisé que le député s'est vu supprimer entre août et octobre 2007 ses allocations chômage pour non présentation à une convocation des Assedic, avant de les percevoir de nouveau.
    "J'ai fait les démarches utiles, me semble-t-il, pour mettre un terme à cette situation", a précisé M. Gaudron à l'AFP, en indiquant avoir écrit deux fois aux services concernés pour les informer de sa nouvelle situation de parlementaire (12 septembre 2007) et pour proposer de rembourser le trop-perçu (26 novembre 2007).
    "J'ai malgré tout continué à toucher mes allocations chômage", a-t-il ajouté en indiquant les avoir encore perçues ce mois-ci.
    "Je ne suis ni un voyou ni quelqu'un qui profite du système. Je suis honnête. J'ai demandé de rembourser, je vais le faire", a encore déclaré M. Gaudron, qui a précisé avoir contacté ce mardi les Assedic en ce sens.
    Avec d'autres députés UMP, l'élu a co-signé en novembre 2007 une proposition de résolution tendant à créer une commission d'enquêtes sur les fraudes aux prestations et aux prélèvements sociaux.



    Source : http://fr.news.yahoo.com/afp/20080219/tpl-assemblee-ump-chomage-assedic-ee974b3.html
     
    #1 honeybaobao, 20 Février 2008
    Dernière édition: 20 Février 2008
  2. nicolasr

    nicolasr Membre Bronze

    Inscrit:
    18 Février 2008
    Messages:
    13
    Ratings:
    +0 / -0
    Merci pour la combine mais il faut quand même être maire de l'UMP pour que ça marche ^^
     
  3. Pierre

    Pierre Membre Gold

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    123
    Ratings:
    +0 / -0
    Blanchi?

    Le député-maire d'Aulnay ne fraudait pas les Assedic
    Par Julien Martin (Rue89) 23H50 20/02/2008
    Stigmatisé depuis ce mercredi matin et la parution de l'article du Canard Enchaîné titré "Ce député-maire UMP qui touche les Assedic", Gérard Gaudron s'est vu dédouané dans l'après-midi par l'Unedic. L'affaire dénoncée par l'hebdomadaire satirique sentait pourtant le souffre pour l'élu d'Aulany-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Depuis son élections aux législatives de juin dernier, il cumulait ses indemnités mensuelles de maire (4094 euros) et de député (6952 euros) avec ses allocations chômage d'environ 1500 euros par mois. Une allocation de retour à l'emploi, précisément, dont Gérard Gaudron bénéficiait depuis 2005 et la perte de son emploi de géologue à la suite d'un licenciement. Or, si un maire peut cumuler indemnités et allocations, un député n'en a pas le droit. La situation était d'autant plus inconfortable que Le Canard Enchaîné précisait que le député-maire avait signé avec une partie du groupe UMP de l'Assemblée nationale une proposition de résolution demandant la création d'une "commission d'enquête sur les fraudes aux prestations at aux prélèvements sociaux". "Je reçois toujours un virement de vos services" Branle-bas de combat dans le bureau du maire d'Aunay. Alerté la veille de la parution de l'article, Gérard Gaudron publie immédiatement un communiqué dans lequel il dénonce "une basse manoeuvre politique (...) à trois semaines des élections municipales". Pour démontrer sa bonne foi, il joint deux lettres, l'une adressée à la Direction départementale du travail datant du 12 septembre et l'autre au directeur des Assedic le 26 novembre. Dans la première, il écrit ne plus estimer "nécessaire de bénéficier (...) de l'allocation de retour à l'emploi". Dans la seconde, il insiste: "Je vous confirme que (...) je demande à ne plus bénéficier des allocations de recherche d'emploi. (...) Je reçois toujours un virement de vos services. Je vous prie de bien vouloir m'indiquer les modalités de remboursement des allocations perçues depuis mon élection au poste de député." Entretemps, la Direction départementale du travail lui avait simplement répondu dans un courier daté du 13 novembre que sa première lettre allait être transmise à son antenne Assedic pour examen de ses nouveaux droits et obligations. Une transmission ou un examen qui a donc pris beaucoup de temps, au point de ne toujours pas être effectué à ce jour. Gérard Gaudron "n'est pas suspect de fraude" Restait une interrogation: un chômeur n'est-il pas obligé d'actualiser chaque mois sa situation par téléphone ou par Internet? Mais l'Unedic a répondu par un autre communiqué à cette question que s'était également posée le site spécialisé JobEtic. L'Unedic affirme que Gérard Gaudron "n'est pas suspect de fraude". Et argumente: "Les allocataires dispensés de recherche d'emploi [comme l'était Gérard Gaudron car il était âgé de plus de 57 ans et 6 mois, ndlr] sont à ce titre dispensés de l'actualisation mensuelle de leur situation. Cet examen a lieu dans ce cas une fois par an en septembre." Au final, le député-maire d'Aulnay-sous-Bois fera donc seulement "l'objet de l'établissement d'un 'trop perçu' qui donnera lieu à un remboursement des sommes concernées comme l'allocataire s'y est de lui-même engagé".

    Source : http://rue89.com/2008/02/20/le-depute-maire-daulnay-ne-fraudait-pas-les-assedic
     
  4. honeybaobao

    Inscrit:
    6 Août 2006
    Messages:
    1 115
    Localité:
    Hangzhou et Wuxi
    Ratings:
    +0 / -0
    bon j'ai aussi le plan à 19000 Euros par mois aussi :MDR: Promis quand je rentre en France je ferais l'ENA à la place d'un master, comme ca plan à magouille :Milit:
     

Partager cette page