1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

besoin d'avocat! divorce sur Pekin

Discussion dans 'Pékin Pratique' créé par anne tgu, 9 Novembre 2010.

  1. anne tgu

    anne tgu Membre Silver

    Inscrit:
    18 Janvier 2009
    Messages:
    185
    Localité:
    beijing
    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour, j'espère que quelqu'un ici pourra m'aider, car je me suis renseignée auprès de l'ambassade et j'ai rien obtenu

    je vais divorcer d'un homme chinois, je suis française
    nous avons une petite fille, de nationalité chinoise, mais avec aussi la nationalité française..
    et je tente de rester en Chine, mais ne peux assurer d'y arriver à long terme


    La 1e question :
    Y a t-il sur Pékin des cabinets d'avocats francophones qui puissent m'aider pour le divorce ?
    ou du moins des conseillers juridiques spécialisés sur la situation des étrangers à Pékin

    je suis étonnée qu'il n'existe pas de structures pour aider les expats francais en cas de soucis d'ordre juridique, dans tous les domaines (pas que le commerce) !! (car c'est ce qu'au consulat on semblait ignorer)

    Evidemment, si je dois partir vivre en France, je tiens à y aller avec ma fille
    On s'est mis d'accord, le père de ma fille et moi, sur le fait que le contrat précisera que c'est moi qui prend notre fille en charge, et lui la pension alimentaire
    et sinon, il s'engage pour le moment (qu'auprès de moi, oralement) à me laisser faire si je veux rentrer en France avec notre fille - je le sais sincère, mais je crains fort que face à la réalité de la situation, il retourne sa veste

    2eme question :
    pensez-vous que l'on peut préciser son engagement (pour le moment, oral seulement) dans les clauses du divorce ?
    ou négocier les clauses de facon à ce que si je dois rentrer en France avec ma fille, et qu'alors son père s'y opposerait, les autorités ne peuvent m'en empêcher ? (par exemple, le fais que ma fille soit à ma charge, ou si je refuse la pension alimentaire...)


    3ème question :
    que se passe t-il si je révèle la nationalité française de ma fille aux autorités chinoises ?
    ils lui retirent la nationalité chinoise simplement ? y aura t-il dautres soucis ? sortie de territoire ?
    Risquent-ils pas de fermer les yeux sur ma déclaration et maintenir la nationalité chinoise en découvrant le divorce, afin de sécuriser le père ?
     
  2. Feuerfrei

    Feuerfrei Membre Silver

    Inscrit:
    4 Avril 2008
    Messages:
    765
    Localité:
    La Gresle
    Ratings:
    +0 / -0
    Il faudrait en effet contacter un bureau d'avocats chinois ou international. Je ne peux que te souhaiter bonne chance pour ces longues démarches.
    Je pense que si la nationalité chinoise est retirée à l'enfant, ça facilitera son retour au pays avec toi.
    Je suis aussi persuadée que les déclarations orales ne pèseront rien si ce n'est pas écrit. J'ai bien peur aussi qu'il sera difficile de faire appliquer des détails de procédures si la mauvaise volonté est présente de l'autre coté. Désolée, je suis d'un naturel pessimiste mais j'espère que je me trompe. :)
     
  3. yama820115

    yama820115 Membre Silver

    Inscrit:
    9 Janvier 2009
    Messages:
    91
    Ratings:
    +2 / -0
  4. usr20110922

    usr20110922 Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Du calme...

    Bonjour,

    c'est un peu bete ce que je vais te demander mais es-tu vraiment sur de vouloir divorcer ?

    Si la reponse est oui alors effectivement rapproches toi d'un cabinet d'avocat ( gide est correcte mais ce n'est pas le seul...) .

    Prends une "juge de paix" une chinoise qui peut te servir d'intermediaire entre ton future-ex mari et toi.
    Une personne relai ( si possible plus age(e) que ton mari...) qui pourrait discuter calmement d'une separation entre personne responsable et raisonnable. ( tu decris ton mari comme sincere pourtant tu commences à douter de lui...s'il a ete sincere dans le passe il n'y a pas de raison qu'il change soudainement ...toi-meme tu dois encore lui accorder un peu de confiance au moins pour la garde de l'enfant et une digne pension alimentaire-et ne pas douter de toi-meme aussi- ).

    Je dis ca juste pour t'aider ( peut etre maladroitement ,mais tu as l'air d'etre totalement panique et dans l'urgence) , et je ne connais pas exactement la nature de caractere de ton mari ni le tien...et encore moins les conditions creatrices de ce future divorce...

    Enfin rapproches-toi de l'ambassade tout de meme, ne restes pas isolee.
    Expose calmement ta situation, il n'y a pas de raisons de s'alarmer et encore moins de se sentir abandonnee.

    Pour ta fille et les autorites chinoises, c'est sur et certain.Si on apprends qu'elle est aussi francaise, elle sera dechue de la nationalite chinoise sur le champs....
     
    #4 usr20110922, 9 Novembre 2010
    Dernière édition par un modérateur: 9 Novembre 2010
  5. anne tgu

    anne tgu Membre Silver

    Inscrit:
    18 Janvier 2009
    Messages:
    185
    Localité:
    beijing
    Ratings:
    +0 / -0
    Oui je souhaite bel et bien divorcer

    Et non, je ne tiens pas a ce qu'on se dechire la garde de l'enfant, sinon je ne resterais pas en Chine, ma vie serait facilitee en France.

    non je ne suis pas en situation de panique, puisqu'a l'heure actuelle, je reste en Chine, que nous sommes d'accord le pere de ma fille et moi sur les points importants concernant sa garde, l'argent

    mais bien sur je dois prevoir en cas de retour en France me demandant si les clauses du divorce maintenant peuvent influer sur un cas pareil a l'avenir

    j'ai confiance en lui pour pas mal de choses, mais je peux comprendre, et vous aussi, qu'un pere ne puisse pas supporter de ne voir sa fille qu'une fois par an pendant toute son enfance. De meme, je ne pourrais vivre sans elle, et je crois qu'elle a besoin de sa mere.

    s'il me dit a l'heure actuelle qu'il ne s'y opposerait pas, c'est parce que les conditions actuelles ne lui permettent pas de le faire, sa vie et son esprit etant trop instables en ce moment. Mais pas sure que ca ne soit encore le cas d'ici quelques annees, et pour le bien-etre de ma fille, et pour lui, je ne l'espere pas non plus.

    Merci pour vos avis, vos conseils

    Et merci beaucoup pour le lien vers le cabinet Gide ! (desolee, je n'ai pas retenu les noms, mais je vous remercie bien)
     
  6. kawei

    kawei Membre Actif

    Inscrit:
    25 Septembre 2010
    Messages:
    17
    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour Anne, j'ai des éléments de réponse à votre troisième question :

    - Il n'est pas utile de révéler la nationalité française de votre fille aux Chinois : ils se doutent bien de toute façon qu'elle est binationale, et ils ferment les yeux sur ce point (la quasi-totalité des couples franco-chinois a fait faire les deux passeports pour leurs enfants) ;

    - si vous voulez rentrer en France, faites faire un visa de court séjour "circulation" enfant binational de ressortissant français, ou famille de français, et demandez au Consulat de France à Pékin qu'il soit valable pour 3 ou 4 ans. Le maximum qu'ils peuvent faire est 5 ans. (cela reste un court séjour, valable pour 3 mois maximum sur place en France)

    - ce visa sur le passeport chinois servira simplement à sortir/rentrer de/en Chine. En France n'oubliez pas de faire tamponner le passeport chinois de votre fille par l'immigration française. Si elle rentre avec son passeport français, elle passera plus vite (moins de queue aux guichets passeport UE) mais elle n'aura pas de tampon "entrée Roissy" à côté du tampon "sortie Beijing", ce qui posera problème lors du retour en Chine.

    - si les Chinois apprennent la nationalité française de votre fille, ils doivent effectivement (normalement) lui retirer sa nationalité chinoise : récupérer le hukou et la carte d'identité chinoise, faire annuler le passeport ; mais il y a beaucoup de laxisme sur ce point. De toute manière, elle peut vivre en Chine avec son passeport français : elle aura un visa chinois en qualité de famille d'étranger, et aura donc le même visa que vous

    - le divorce ne peut pas en soi faire perdre sa nationalité chinoise à votre fille, tant qu'elle reste inscrite sur le hukou du père.
     
  7. emmanuel.g-b@hotmail.com

    Inscrit:
    30 Novembre 2010
    Messages:
    1
    Ratings:
    +0 / -0
    Contact avocats

    Bonjour Anne,

    Vous pouvez contacter Alexandra BELAUD GUILLET, avocate, qui pourra vous aider pour une procédure de divorce (abelaudguillet@adbavocats.com). La plupart des cabinets d'avocats (comme Gide) ne font que du conseil aux entreprises.

    Bon courage,

    Emmanuel.
     
  8. xiaohudie

    xiaohudie Membre Bronze

    Inscrit:
    19 Juin 2011
    Messages:
    35
    Localité:
    Wuhan
    Ratings:
    +6 / -0
    Bonjour
    Je remonte ce post car j'ai une demande similaire et n'arrive pas à trouver de contacts qui pourraient me donner des éclaircissements juridiques.
    Je suis française, mon conjoint est chinois et nous avons une petite fille, qui est née en Chine mais désormais uniquement française (abandon de la nationalité chinoise). Nous vivons en Chine.
    J'ai une opportunité professionnelle en France en 2015. En revanche mon mari ne peut quitter son travail ici pour le moment et il m'a donc proposé de rentrer d'abord avec ma fille, et de nous rejoindre plus tard.
    La question que je me pose est: puis je partir comme cela avec ma fille, sans aucune autorisation écrite du papa? A priori nous ne souhaitons pas divorcer et cette séparation sera juste géographique et temporaire. Mais je ne veux pas courir le moindre risque qu'on me dise plus tard que j'ai enlevé ma fille.
    Je voudrais en discuter avec un avocat spécialisé en droit de la famille franco-chinois. Avez vous des contacts (je suis à Wuhan mais je suis preneuse de tout contact à Pékin ou Shanghai).
    Merci d'avance!
     
  9. lilun

    lilun Archange

    Inscrit:
    14 Février 2014
    Messages:
    1 050
    Localité:
    银川,宁夏
    Ratings:
    +468 / -3
  10. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 841
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 165 / -39
    S'il est d'accord, pourquoi refuserait il de faire une autorisation écrite?
     
  11. Jackie-Long

    Jackie-Long Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Novembre 2009
    Messages:
    2 176
    Localité:
    YUNNAN PU'ER
    Ratings:
    +1 130 / -28
    ci votre couple vie sans problème, vie d'amour et de confiance, je ne comprend pas votre inquiétude .

    sinon un simple petit tour au notaire chinois ensemble, pour une lettre explicative de votre séparation professionnel mais non affective, avec la notion de la garde de la fille pour cette période.

    signer par les deux devant notaire avec traduction en Français chinois.......................

    attention cela peut aussi fâcher votre mari de votre manque de confiance et vis versa
     
    • J'aime J'aime x 1
  12. LouLou

    LouLou Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    14 Juillet 2007
    Messages:
    3 904
    Ratings:
    +1 490 / -11
    Bonjour
    Chaque cabinet peut aider a trouver un compromis ,a défaut je suis certain qu`un avocat pourra orienter vers un confrère en droit de la famille.

    Listes d’avocats a Beijing
    http://www.ambafrance-cn.org/Liste-d-avocats-francophones-et-anglophones-a-Pekin

    Listes d’avocats à Shanghai
    1- Avocats conseils du consulat
    2- Liste de cabinets d’avocats français et anglo-saxons

    3- Liste de cabinets d’avocats chinois

    Sinon tu peux demander de l`aide ici:
    http://affc-shanghai.com/affc/

    Une opinion personnelle . Dans une séparation à l`amiable ou un divorce , la notion de confiance n`existe pas . C`est plutôt le contraire. Le côté le plus sombre peut surgir aussi bien chez l`homme que chez la femme a n`importe quel moment pendant et après la procédure. Même avec la meilleure volonté de protéger l`enfant, mais aussi le père ou la mère. Garde a l`esprit que le cote névrotique du l`individu est toujours présent.

    Une dernière chose : Tu lâches prise pour les broutilles ou reproches que tu pourras entendre . Tu te concentres sur le présent et la protection de l`enfant, mais aussi toi et du père. Malgré le divorce, les trois personnes sont unies psychologiquement ad vitam æternam. Il ne s'agit pas de vivre dans l'instant : il s'agit de vivre au présent, on n'a pas le choix, mais dans un présent qui dure, qui inclut un rapport présent au passé (la mémoire, la fidélité, la gratitude) et un rapport présent à l'avenir (le projet, le programme, la prévision, la confiance) La sagesse n'est ni amnésie ni aboulie. Cesser d'espérer, ou espérer moins, ce n'est pas cesser de se souvenir ni renoncer à imaginer et à vouloir!

    Bon courage
     
  13. Jackie-Long

    Jackie-Long Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Novembre 2009
    Messages:
    2 176
    Localité:
    YUNNAN PU'ER
    Ratings:
    +1 130 / -28
    Loulou

    Pour le professionnel la séparation, pas pour prendre du large avec le mari.

    donc le plus logique et de ce protégée, pour ne pas avoir de reproche d'abandon de famille et de fuite avec l'enfant.

    donc le plus simple et bien le notaire chinois.
    afin de faire reconnaître les deux partie des accords de la séparation pour causse professionnel , mais nom affective.

    cela coûtera déjà moins cher que l'avocat et reconnue devant les tribunaux.

    Faire les documents signer par les deux au notaire en Français / Chinois.
     
  14. xiaohudie

    xiaohudie Membre Bronze

    Inscrit:
    19 Juin 2011
    Messages:
    35
    Localité:
    Wuhan
    Ratings:
    +6 / -0
    merci beaucoup pour vos réponses Jackie long et Loulou. Je n'avais pas pensé au notaire mais effectivement c'est une bonne idée.
     

Partager cette page