Article Expatriation

  • Auteur de la discussion Vince_fr
  • Date de début
1
#21
oups...

alex a dit:
sans te sentir visé, c'est par hasard que mon post se trouve à la suite du tien
autant pour moi alors :redface:

A propos de meta.julilen qui culpabilise (je plaisante julien!! anim_grin), en même temps, comment tu veux ne pas culpabiliser parfois, quand toi tu vas tirer 200€ au distributeur, et que juste à côté, ya 5 chinois qui dorment par terre...

Et à propos de l'expression "classes inférieures", je me doute que tu ne fais pas référence à des idéaux néo-faschistes, mais que tu parles bien de classes sociales inférieures. Mais j'essaie de ne pas utiliser cette expression que je trouve un peu... péjorative... même si le texte de Flaubert est plutôt marrant, et plutôt vrai aussi... (dommage que le lien marche pas)

alex a dit:
mmm sans vouloir rentrer dans l'explication de texte, il y a mécompréhension de ma phrase
désolé, mais les 5 mots au début de ton 1er post ont déteint sur la suite et ça m'a échappé...:dsl: (désolé pour la blague pourrie aussi)

alex a dit:
l'expat classique va commencer sa carrière à l'étranger plein d'allant, de bonne volonté, de soif d'apprendre, et petit à petit va se laisser bouffer par le système (pouvoir d'achat énorme, communauté de compatriotes très très soudée -on pourrait limite parler de secte si un gourou rackettait les fidèles-, ego satisfait, etc) pour donner à 50 berges une personne blasée revenue de tout qui ne trouve son plaisir que dans les parties de golf et autres réceptions mondaines à discuter boulot avec ses meilleurs potes du moment qui ne sont rien d'autre qu'un nom dans un carnet d'adresse bien fourni, tout en matant du coin de l'oeil la femme duquel de ces abrutis il pourrait serrer lorsque le dit abruti sera en séminaire à dubai..
je les accable pas, c'est sociologique.. et faut aimer la solitude pour pas tomber dans le panneau, c'est pas donné à tout le monde. mais voila le rejet est compréhensible.
quant au post de julien, je trouve pour ma part qu'il est bien confus dans l'enchainement des idées, et si j'avais envie de jouer les psy de comptoirs je dirais qu'il culpabilise un peu. mais ce n'est pas parce que lui est quelqu'un de bien que la majeure partie des expats lui ressemble. et ce n'est pas parce qu'on a besoin des expats, et de leurs compétences que personne ne remet en cause, qu'ils ne sont pas criticables.
se mélanger à des chinois, c'est dur, très dur, très ingrat, et ce n'est pas l'histoire de quelques mois. mais un expat est très souvent pour quelques années dans un pays, et a quand même le temps de travailler à s'intégrer. on peut ne pas le vouloir, mais après faut pas s'étonner d'être perçu comme quelqu'un de retranché dans sa bulle. (ceci dit je pense que la majeure partie n'en a tout simplement rien à braire de comment ils sont perçus, et ils ont bien raison).
et
meta.julien a dit:
tu chopes une petite shanghousienne qui balances es fesses du coté du bar rouge...
tu degage la tai tai et les momes au pays quand elle l'apprend
Ta tai tai te met un proces qui te met a genoux finacierement mais c'est ok puisqu'ici c'est le grand amour...
ta jeunette elle est trop contente: elle passe du satut de cycliste a celui de VIP. C'est le reine de la nuit, et ca ne te coute meme pas un max...mais elle, elle a une vie qu'elle aurait bien du mal a avoir en vendant des baoze dans la rue...
vient la fin de ton expatriation
temps de rentrer avec ta nouvelle recrue au bercaille
mais putain quand elle arrive a Issy le moulineaux, elle est plus du tout le reine du bal... elle parle pas la langue, et trouve la bouffe degueulasse. il lui faut 3 mois pour deprimer grave. elle a pas du tout envie d'aller faire des menages, ca pete les onlges (elle s'est bien mal habituée, avec ses 3 ayi a SH)
du coup elle pete les plombs et elle rentre par le premier avion a casa.
l'expat nabab se retrouve alors sans sa femme, sans ses momes qui le deteste, sans une tune (sa femme l'a vraiment bien mis a genoux) dans un studio de merde en banlieue. Il devient parfaitement improductif pour la boite.
c'est l'histoire qu'on ma raconté tres sérieusement dans ma boite quand j'ai signé mon contrat d'expatriation. Le but etant de te garder productif. mais il semble que cette histoire soit un classique...
finalement le nabab fini par en prendre plein sa gueule! arf quel monde cruel...
comme tu dis, la vie des expats semblent bien noire...:lol:
 
D

dianhai04

Membre Silver
23 Oct 2005
88
51
#22
Le fait que les compatriotes soient très soudés (cf.plus haut dans la discussion), honnêtement j'ai du mal à le croire. Je pense que la population du forum ne reflète pas la population française de Shanghai ou d'ailleurs. Je dirai au contraire que les français n'ont rien à faire des autres français et surtout pas pour les aider de façon inintéressée. Je crois que c'est le propre du français ("de la ville") d'être un gros con. Ensuite que nous ne puissions pas attendre grand chose des chinois, certes, nous sommes chez eux mais les français ne sont pas beaucoup mieux pour moi. Et plus je mature, plus je me rends compte que l'esprit des français est mauvais.

Je suis moi même français, je généralise peut être rapidement et j'ai plein de potes français excellents mais dans l'ensemble je n'en fini pas d'être deçu. Je peux me permettre de dire ça car j'ai des potes étrangers (non chinois ...) chez qui la mentalité est toute autreanim_bravo .

Je ne cherche pas à mettre le feu aux poudres avec ce post et si je suis membre du forum c'est parceque justement les exceptions existes. N'est-ce pas amis membres?
 
A

alex

Membre Gold
04 Avr 2005
377
61
#23
Il faudra que tu me montres ou .... Ca reste quand meme une belle generalisation ce que tu dis la Alex.
mm je me suis emmelé les pinceaux, c'est complètement ironique et à mettre en relation avec ma phrase sur les carnets d'adresses. l'entraide, elle existe, tant que c'est intéressé. il y a quand même un certain nombre de femmes d'expats qui sont foncièrement gentilles et ne demandent qu'à s'entraider. (faut dire qu'il leur faut trouver des occupations...)

Les frequentes-tu tant que ca pour avoir un regard si lucide (de "lux " = lumiere ;) ) ?
bof j'en ai eu ma vision par le petit bout de la lorgnette, 10 ans à suivre papa à l'étranger..
cela dit c'est juste ma vision que j'ai exposée et elle n'est pas du tout figée, et ne s'applique pas spécialement à ceux qui bossent en Chine car ceux là je ne les ai jamais cotoyés

Et p...n! a ce moment la tu comprends que tu joues pas dans la meme cours.
beh si ils avaient dans les 50 ans, c'est un peu normal!!
t'es encore loin du compte non?

Mais en 2 ans ici, je peux te dire que j'ai rencontre nettement plus de gens sympa que des nababs, bon en meme temps je ne joue pas au golf et ne fais pas les soirees mondaines(P'tet qu'il faut que je change de marque de rillettes.)...
bon je ne rentrerai pas dans ce débat là, la sympathie étant pour moi directement corollée à l'intelligence!

Certains (pas les nababs hein, les autres!) enchainent les expats depuis 10-12 ans, et je commence a comprendre que leur interet a essayer de "s'integerer" (si c'est le point de debat de la discussion maintenant) est tres limite. Une fois sa mission terminee il repartira pour un autre point de chute.
bien d'accord, et je n'arrive d'ailleurs pas à saisir ce qui motive ces gars là, ce qui les fait avancer dans la vie. enfin j'ai mon idée mais j'aimerais me planter sur ce coup là

Ouverture d'esprit et Capacite d'adaptation oui mais s'integrer dans une culture qui presente autant de differences (plus barriere de la langue) p'tet pas dans un laps de temps aussi court: pour memoire les contrats expats sont de 2-3 ans en moyenne en Chine.
le temps pour les boite de comprendre que les chinois sont ingérables??
clair que l'intégration, c'est impossible même en 10 ans pour quelqu'un qui passe 12-15h par jour à bosser, avec femme+enfants

Et comme le dit Joker, vu le rapport a l'argent qu'ont les chinois en general, ca met pas mal de freins a des echanges simples.
je ne sais pas si c'est parce que je suis ici en tant qu'étudiant, mais je trouve au contraire plutôt aisés et sains les échanges avec les chinois un minimum éduqués.
mais j'imagine que pour quelqu'un qui bosse et qui ne parle pas le chinois, ça ne doit pas être évident. je ne sais pas trop comment je m'y prendrais si je voulais rencontrer des chinois parlant bien anglais ou français..
 
A

alex

Membre Gold
04 Avr 2005
377
61
#24
Je sors regulierement avec beaucoup de chinois, je vais faire des photos dans les endroits les plus improbables
à ce propos elles sont classes
petite question en passant qui n'a rien à voir, les gens comme toi qui prennent des photos "volées", de personnes sur le vif, où trouvent-ils la paire de couille pour faire ça?? à mon grand dam j'en suis incapable, mais je n'arrive à pas comprendre ce qui me retient

Ici on invite pas. On va au resto ensemble a la limite, mais c'est chacun chez sois.
pareil. mais est-ce que ça ne serait pas culturel? s'invitent-ils beaucoup entre eux?

Je suis aussi d'accord avec la psychologie de comptoir: il m'arrive de culpabiliser sur tout cet argent que je gagne (duremment) et que je vois certain marchander 3 kwai pour acheter une merde de copie de rolex...
ah ça, quand les gens arrêteront de marchander en ayant à l'esprit que ça leur fera une bonne anecdote pour impressionner les copains...

les expats precus en gros porte monnaie ambulant qui se choppent une petite locale de 15 ou 20 ans leur cadette...
me demande qui ils sont, ceux là... je crois pas que ça soit le type d'expat qui peuple les boites du cac40.. faut quand même être sacrément dénué de tout ce qui ressemble à de l'intelligence, jugeote, instinct, et avoir vécu la tête dans un sac, pour se laisser avoir comme le gars de ton anecdote..
 
A

alex

Membre Gold
04 Avr 2005
377
61
#25
Et à propos de l'expression "classes inférieures", je me doute que tu ne fais pas référence à des idéaux néo-faschistes, mais que tu parles bien de classes sociales inférieures. Mais j'essaie de ne pas utiliser cette expression que je trouve un peu... péjorative...
ça, c'est ton problème ;)
effctivement le lien ne marche pas.. tu peux aller ici et faire une recherche sur le mot "classe"
 
A

alex

Membre Gold
04 Avr 2005
377
61
#26
Je peux me permettre de dire ça car j'ai des potes étrangers (non chinois ...) chez qui la mentalité est toute autreanim_bravo .
ça me fait penser à une discussion que j'avais avec un de mes tout meilleurs potes, belge. on s'est amusé à réfléchir à la "meilleure" nationalité, et on était d'accord pour placer la belgique très haut et la france très bas
bon, ça rime à rien je sais