1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Anne Lauvergeon et l'innovation : « Trop de priorités tuent la priorité »

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par lafoy-china, 28 Octobre 2013.

?

Propos senses ou onanisme de groupe de nos politiques ?

  1. Propos senses !!

    4 vote(s)
    66.7%
  2. Onanisme de groupe !!

    2 vote(s)
    33.3%
  3. Pas d'opinion !!

    0 vote(s)
    0.0%
  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 185
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    [​IMG]
    Resume: Anne Lauvergeon, qui préside la commission Innovation 2030, est formelle : la France, pour s'en sortir, doit faire des choix clairs et affirmés. L'enjeu : sélectionner des projets innovants qui auront accès à 300 millions d'euros de financement public et au moins autant d'argent privé. Face au risque de saupoudrage, le pragmatisme l'emporte.


    Question : LA TRIBUNE - Vous ne retenez que sept priorités, là où la France souvent se distingue par l'absence de choix, avec 71 pôles de compétitivité, 34 filières industrielles ou les centaines de projets d'avenir du grand emprunt. C'est une rupture ?
    Reponse : ANNE LAUVERGEON - L'un des problèmes, en France, c'est que trop de priorités tuent la priorité. La commission Innovation 2030 a choisi de se concentrer sur sept sujets [lire ci-dessous, ndlr]. Vous savez, la France pèse à peine 4 % de la R&D mondiale : dire que l'on peut tout faire n'est pas réaliste. Quand on regarde les autres pays, il y a des politiques d'innovation ciblées autour d'écosystèmes qui permettent leur développement. Ne confondons pas cependant les exercices.

    Notre démarche est complémentaire de celle d'Arnaud Montebourg qui a été associé à nos réflexions et nous a beaucoup aidés. Il a travaillé sur les filières existantes, pour construire, avec les industriels concernés, une vision des années à venir. Cela nous a permis de faire des choix dans des domaines qui n'étaient pas couverts. Le spatial ou l'aéronautique n'ont pas besoin de nous.


    Suite de l'interwiew >>

    Source : LA TRIBUNE
     
  2. winnipeg

    winnipeg Membre Gold

    Inscrit:
    16 Octobre 2009
    Messages:
    161
    Ratings:
    +27 / -0
    ca semble censes... cependant la france c'est 60 000 000 d'habitant et un reseaux universitaire pretendument developpe, ca devrait laisser la place pour pas mal de domaines a developper... le mal ne serait-il pas ailluers ? si on a des glandeurs, ils glanderont pareil autour de 7 priorites...
     
  3. Tyller

    Tyller Dieu Supérieur

    Inscrit:
    5 Mai 2012
    Messages:
    1 043
    Localité:
    Guangzhou / Phnom Penh
    Ratings:
    +885 / -6
    C'est pas une question de glandeurs, il y'a des compétences, mais une conception assez arriérée de l'innovation. Du coup, ceux qui ont un brin d'imagination se barrent plutôt que de rester figer dans un environnement peu attractif.
    imo.
     
  4. winnipeg

    winnipeg Membre Gold

    Inscrit:
    16 Octobre 2009
    Messages:
    161
    Ratings:
    +27 / -0
    iep,
    du coup, le coup des 7 priorites meme si a priori ca peut sembler cense, ca me semble pas etre le fond du problem...
     
  5. Tyller

    Tyller Dieu Supérieur

    Inscrit:
    5 Mai 2012
    Messages:
    1 043
    Localité:
    Guangzhou / Phnom Penh
    Ratings:
    +885 / -6
    Je suis assez d'accord.
    Ce qui est dommage, car au fond, il me semble qu'il y'a du talent en France.
    Après cela doit aussi dépendre des secteurs visé.
     

Partager cette page